AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pursuit of happiness || Pv Regulus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Pursuit of happiness || Pv Regulus   Jeu 26 Jan - 13:28

    Il était dix-neuf heures trente. Le soleil avait disparu depuis bien des heures, laissant son territoire à de gros nuages qui ne permettait guère aux étoiles d’apparaître. D'une teinte encre, le ciel décrivait bien la mi-automne. Octobre s'annonçait bien chargé de pluie, si l'on prenait garde aux nuages épais. Il ne faisait pas bien froid, malgré le vent qui soufflait. Elizabeth, attirée par ce temps doux et tout de même sauvage, se décida de quitter la chaleur de la salle commune pour se balader au bord du lac. C'était sans aucun doute un de ses lieux favoris car le temps ne l'avait pas bien changé, contrairement à pas mal d'endroits à Poudlard. Ayant toujours eu peur du Calamar Géant dans son époque, Lizzie l'avait guetté durant les derniers mois, au bord de l'eau, avec une passion peu habituelle. En effet, la jeune fille s'accrochait désespérément aux choses qui lui rappelaient sa véritable époque.

    Même si elle ne le montrait, la blondinette ne s'adaptait pas. Elle traînait surtout avec ses anciens camarades de classe. Véritablement, elle avait peur d'avoir de nouvelles relations avec les élèves du futur. L'idée d'être séparée d'éventuels amis lorsqu'ils auraient à rejoindre chacun son époque la tourmentait grandement et l'empêchait d'être aussi à l'aise que d'habitude avec ses nouveaux condisciples. Tout cela était bien agaçant, en y pensant !

    Ce soir-là, Elizabeth avait donc profité de sa solitude pour s'élancer hors des quatre murs du château, sa cape volant derrière elle. La nuit l'accueillit, le vent fouetta ses longs cheveux dorés. Ses pas pressés la menèrent directement près de la rive du lac. Une quiétude apaisante régnait dans les lieux qui semblaient bien mystérieux à cause du jeu d'ombre. Mais Lise n'y portait pas attention, elle ouvrit son sac en bandoulière et en extirpa une baguette de pain. Puis, elle la divisa en quatre parts. Sans attendre, la Poufsouffle précipita la première partie dans l'eau. Une immense tentacule jaillit du lac pour l'attraper. « Tu avais donc bien faim. » Elizabeth étouffa un rire avant d'envoyer les morceaux suivants dans l'eau, la tentacule jaillit de nouveau, omnisciente. Elizabeth continua de regarder la surface miroitante du lac jusqu'à ce que les ondes causées par le calamar disparaissent.

    La jeune blonde se sentait joyeuse, sans aucune raison particulière. Elle virevolta tel un papillon d'humeur joueuse, chantant dans un français teinté par son accent anglais « Quand il me prend dans ses bras ♫ Il me parle tout bas ♫ Je vois la vie en rose... » Elle avait grandi avec ces mots en bouche car sa mère appréciait grandement Edith Piaf, chanteuse française moldue. Elizabeth fredonna simplement la suite, ne connaissait pas les paroles. Elle s'arrêta soudainement lorsqu'elle crut entendre un bruit... Comme si le pied de quelqu'un s'était attardé sur des feuilles séchées. Les yeux de Lise scrutèrent les ténèbres, avec curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Oh it's "Regulus A. Black"

6ème année, passé.
6ème année, passé.


Parchemins : 386
Date d'inscription : 14/01/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
0/705  (0/705)

MessageSujet: Re: Pursuit of happiness || Pv Regulus   Mar 31 Jan - 13:30

Ce n'est pas que tu me rend nerveux ..



Ce soir là j’étais sortie de la salle commune des Serpentard avec dans l’idée d’aller diner, mais au dernier moment j’avais fait demi tour et m’étais rendu à la bibliothèque. Madame Pince m’avait toisé du regard. Sans doute avait-elle envie de fermer et de partir manger. Tant mieux pour elle, moi j’avais d’autre chose plus importante à faire que de remplir mon estomac. Je me dirigeais dans la section réserver au magie ancienne et prenait un des livres qui avait attirer mon regard quelque heure plus tôt. Malheureusement, je n’avais pas pus l’emprunter car j’avais dû filer en cours. La reliure était en cuir et la façade en velours bordeaux. Je m’installais à une table à l’abri des yeux perçants de la bibliothécaire et commençait ma lecture. Il fallait que je trouve un moyen pour affaiblir le Lord. C’était la solution qui m’était apparut quelque mois au par avant alors que je le regardais détruire la vie de l’un de ses serviteurs. Ce malheureux avait mal accomplit sa tâche et il en avait subit les conséquences. Bon nombre de sorcier choisissait la faciliter pour pouvoir être en sécurité, mais même en ayant fait se choix ils ne l’étaient pas. Non, ils étaient encore plus en danger. Le seigneur des ténèbres avait une emprise sur vous y compris votre famille.

Lors de mon seizième anniversaire j’avais été fier de le joindre à ses rangs. Je faisais une pierre deux coup, car je permettais à mes parents d’essuyer l’échec cuisant de mon maudit frère. J’avais attendu cela depuis pas mal de temps, mais très vite je m’étais rendu compte de mon erreur. Très vite j’avais put constater qu’être mangemort avait des inconvénients. Au final, seul Sirius avait eu la chance d’en échapper. Je le détestais pour m’avoir laissé reprendre le flambeau, car monsieur n’en voulait pas. Qu’il le veuille ou non c’était de sa faute si j’en étais là aujourd’hui. Maintenant, c’était à moi de me sortir tout seul de ce merdier. Plus les jours avançaient et plus je me disais que je devrais parler à celui qu’on appelait « l’élue » celui que Voldemort voulait détruire à tout prix. Le fils de James Potter et le filleul de mon grand frère. Cette idée ne m’enchantait guère. Sirius avait du lui parler de moi et il n’avait pas dû faire des éloges à mon évocation. Le deuxième problème était qu’il fallait que je lui parle discrètement sans qu’aucun de mes condisciples de Serpentard ne le remarque.

Une quinte de toux résonnait à mes oreilles tout en me sortant de mes songes. Au loin Madame Pince me faisait clairement comprendre qu’il était temps pour moi de partir. Je signais donc le registre pour emprunter ce livre et sortait silencieusement de la bibliothèque. Les couloirs étaient vide et un silence morne y régnait. Si on se concentrait d’avantage on pouvait entendre le bruit des couverts et les discutions enflammer des élèves. Le seul moyen pour être au calme et m’aérer l’esprit était de sortir. Je quittais donc la chaleur chatoyante du château pour l’obscurité de la nuit. Le vent était frai et vivifiant. J’inspirais un bon coup et me mettait en direction de la forêt interdite lorsqu’au loin quelque chose de doré attirait mon regard. Une jeune fille ondulait tout en chantant.

La seul lumière dans ses ténèbres. Son teint était doux et sa pureté vous touchait avec grâce. Elle était magnifique comme ses nymphes que l’on voit dans les livres féeriques. Sa voix se mêlait aux murmures du vent et sa beauté me touchait en plein cœur. Le mien. Je le sentais s’emballer et me souffler des mots que je refusais d’entendre. Elizabeth était une Poufsouffle. La seule fille qui provoquait des sensations qui m’était jusque là encore inconnu. Un sourire se dessinait sur mes lèvres et je l’effaçais d’un mouvement de main. Quel idiot ! Je l’aimais bien et c’était tout ! Il n’y avait rien d’autre à dire. Mon livre sous le bras je me dirigeais vers elle. Après tout je ne risquais rien. Je pouvais lui parler en toute simplicité. Je n’étais pas du genre timide, mais elle c’était différent. Je me souviens du jour où je l’avais rencontrer. La pauvre jeune femme avait faillit tomber dans le lac geler en trébuchant. D’ordinaire, j’aurais laisser la personne se ridiculiser. Pourtant je l’avais rattraper.


« Tu chante bien. »

Sombre crétin ! J’aurais pus faire mieux, mais voilà ce que j’avais trouver à lui dire. Je ne savais jamais comment engager la conversation avec elle. A croire qu’elle me rendait nerveuse. Il n’y avait pas de raison pourtant. Après tout j’étais Regulus Black et même si je n’étais pas très bavard je savais comment m’y prendre avec les autres, mais aller savoir pourquoi avec elle c’était différent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoire-naturelle.forumgratuit.org/

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Pursuit of happiness || Pv Regulus   Mar 7 Fév - 14:40

Un bruit de feuilles séchées piétinées la fit faire volte-face. Ayant compté sur sa solitude, elle était surprise d’être interrompue. Les ténèbres l’avalaient. Elizabeth observait la silhouette qui se dirigeait vers elle sans pouvoir en limiter les contours. Qui cela pouvait-il bien être ? La plupart des élèves devaient être dans la Grande Salle à déguster encore leur long souper. Mais il semblait qu’une personne, autre qu’elle, avait été attirée par le temps frais et avait délaissé la chaleur du château pour l’agréable parc. La curiosité aidant, Lise avait cessé ses chants et ses jeux. Ses iris clairs tentaient du mieux qu’ils pouvaient de se retrouver dans le parc nocturne. Elle espérait juste ce que ça ne soit pas un Serpentard accablé par l’ennui qui lui chercherait noises pour s’occuper. D’autant plus qu’elle s’était trouvé dans une posture enfantine, on risquait facilement de la tourner en moquerie. Enfin, la personne finit par apparaitre dans son champ de vision. Et… c’était un Vert et Argent. Mais pas n’importe lequel. C’était Regulus Black. Eh bien, cela faisait toujours la différence. Elizabeth l’accueillit d’un sourire radieux, car oui, elle ne mettait pas Regulus dans le même panier que ses camarades Serpentard, depuis le jour où il lui avait donné un coup de main lorsqu’elle avait été menacée de faire un plongeon dans les eaux glaciales du lac.
Flash-back
La sonnerie retentit. Un flot d’élèves se déversa dans les couloirs, impatients de rejoindre leurs appartements pour quelque repos. Elizabeth n’avait pas eu cours, ce matin-là. Elle se tenait tout de même dans le couloir du troisième étage, bavardant avec Madeleine, une amie de Serdaigle, dont l’extravagance l’avait menée à s’asseoir, par terre sur son sac, dans le couloir, aimant observer les agissements de chaque personne qui les longeait. Lise, debout, les bras croisé, offrait une oreille attentive à son amie la laissant s’extasier sur l’adresse des joueurs de Quidditch et surtout sur leurs attributions physiques. La Poufsouffle finit par perdre le fil. Ses yeux se posèrent sur Regulus qui venait de quitter la classe de Métamorphose. Elle détailla ses cheveux noirs de jais, son air serein et impassible. Une ombre de sourire s’installa sur les lèvres de la blonde. La Serdaigle remarqua cette torpeur et lui adressa un reproche :

« Tu m’écoutes, oui ? » Mady suivit le regard de son amie. « Oh ! Toujours à épier ton bellâtre…
- Non mais qu’est ce que… et puis, ce n’est pas un ‘bellâtre’.
- C’est un Black… Que veux-tu que cela soit ? Tu devrais laisser tomber. Vous ne serez jamais amis.
- Il est différent. Tu ne le connais pas.
- Mais toi non plus, Lizzy. »

La concernée ne chercha pas à répliquer. Elle se laissa glisser contre le mur, s’asseyant à son tour par terre, regardant, sans les voir, les pieds des étudiants pressés marteler le sol à rythme régulier.

Fin du flash-back.
« Tu chante bien. » Elizabeth apprécia le compliment qui ne semblait guère être là pour la taquiner. Elle distinguait de la sincérité dans les propos de Regulus et s’en réjouit. Elle ne lui en voulait pas d’avoir assisté à cette scène assez personnelle, vu qu’elle pensait être seule. Spontanément, la Jaune et Noire estompa la distance qui les séparait encore en esquissant quelques pas vers le jeune homme. Le remerciant d’un sourire posé, elle dit d’une voix rêveuse : « Tu le penses vraiment ? C’est gentil… Je ne faisais que fredonner une chanson qui me rappelle… » Elle pesa ses mots avant de dire d’une voix qu’elle désirait impassible : « Notre Poudlard. La musique de notre époque est bien belle. Un Poufsouffle m’a fait écouter un groupe d’ici… Hum… Les Bizarr’ Girls, je crois, je ne me rappelle plus. On dirait un concert de hurlements, c’était horrible ! » Bien sûr, elle n’avait pas dit au Jaune et Noir ce qu’elle avait vraiment pensé vu qu’il semblait apprécier. Elle avait pensé au fond d’elle-même que le groupe portait bien son nom car ils étaient vraiment bizarres. Reportant son attention sur son compagnon, elle lui demanda avec un intérêt visible: « Tu t’intéresses à la musique ? »

La jeune fille profitait toujours de leurs rares entrevues pour en savoir plus sur lui. Des questions anodines qui suscitaient son envie de se rapprocher amicalement de son camarade. Jusque là, il n’avait jamais repoussé ses demandes. Elle espérait que cela continue ainsi… La blondinette appréciait ces moments où ils pouvaient discuter tranquillement de tout et de rien même s’ils n’étaient pas abondants. Par exemple, depuis l’incident qui les avait expulsés dans le futur, ils n’avaient eu aucune occasion de converser. Ils rattrapaient à présent le temps perdu.
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Contenu sponsorisé"





MessageSujet: Re: Pursuit of happiness || Pv Regulus   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pursuit of happiness || Pv Regulus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» pursuit of happiness + le 16/10 à 15h54
» PURSUIT OF HAPPINESS - le 03/12/12 vers 14h20
» PURSUIT OF HAPPINESS - RPG
» There's no remedy for memory ~ R.S.
» PURSUIT OF HAPPINESS// Tali+Phox
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DAMN IT HOGWARTS ::  :: 
Time Wizards
-