Partagez | 
 

 L'homme invisible ♠ Harry & Draco

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Oh it's "Draco Malfoy"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 1066
Date de naissance : 05/06/1980
Date d'inscription : 25/02/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
4/705  (4/705)

MessageSujet: L'homme invisible ♠ Harry & Draco   Jeu 12 Jan - 3:50

Encore une nuit d'insomnies pour changer de toutes les nuits... Ce soir je n'avais pas eus de rondes à faire pour la Brigade, on ne peut pas en faire tous les soirs non plus, un peu de repos selon les Carrow pour les bons petits Brigadier qui traquent les disparus... C'est je ne sais qui qui est de garde ce soir, bah ma foi tant pis, le temps serait passé plus vite si j'avais eu des rondes à faire mais finalement j'avais trouvé une autre occupation tout aussi intéressante! Ainsi donc après avoir terminé mes devoirs pour demain, j'avais donné rendez-vous à une de mes conquêtes assez régulières pour me défouler un peu et me changer les idées. Un beau et grand brun de Serdaigle, un septième année bien entendu. Comme l'autre bouffon de Potter et ses stupides amis avaient pris la Salle sur Demande comme leur putain de stupide QG de stupide rebellions de mes deux il fallait trouver un autre endroit pour s'envoyer en l'air, parce que rare étaient ceux et celles qui avaient eu l'honneur d'aller dans ma chambre privée de Préfêt nouvellement mise en place cette année pour moi par Severus sur ma demande. Heureusement que je connais bien ce château et ses planques pour s'envoyer un coup en l'air! A force de trainer la nuit de partout on mémorise des lieux. J'avais donc prévu de retrouver Dean, nom du gars si vous l'avez pas compris à la serre de Chourave. Bah quoi c'est un endroit comme un autre, certaines serres sont chauffées et assez confortable, de toute façon y avait pas besoin d'un grand confort, juste un plan de travail, éventuellement un mur, il n'avait pas besoin d'être ménagé lui au moins! Pas comme certains petits cons et qui en plus quand on les ménagent ne comprennent rien du tout! J'avais donc passé une bonne heure avec Dean a oublié tous mes soucis du quotidien et pour une fois à me faire plaisir, j'avais fait bien attention à ne pas penser à l'autre Gryffondor de mes deux, loin de ma tête, une heure sans la guerre, sans lui et ses putains de mômes tout droit débarqués du futur. Juste MOI Draco Malfoy et un mec quelonque de l'équie de Quidditch de Serdaigle et voilà! Une fois notre affaire finie nous repartîmes ensemble en direction du château, à quelques mètres de la grande porte cependant je le laissais là en lui donnant un dernier baiser. Bah quoi même si y a des cons qui pensent que je suis qu'un connard insensible ce n'est pas le cas, surtout pour des personnes comme Dean avec qui j'ai dons des rendez-vous réguliers, ils ne méritent pas d'être traîter comme des merdes... D'autres c'est autre chose! C'est clair qu'après m'être envoyé Finningan je lui ai pas fait ce genre de traîtrement de faveur! En même temps il s'est barré aussitôt après qu'on se soit promis de rien répété à personne, mortifié de son côté par ce qui venait d'arriver... Tiens ça doit être un truc de stupides Gryffondor ça, se faire la mal par pur peur... Ouais tout à fait et après c'est moi le lâche, bah voyons!

Malheureusement pour ma pauvre personne je n'avais pas conscience que nous n'étions pas seuls à cet instant de séparation donc... Bah en même temps comment voulez-vous voir un mec qui se planque sous sa foutue cape d'invisibilité? Impossible

« Fais attention en rentrant de ne pas tomber sur la Brigade... Merci pour ce soir j'en avais foutrement besoin! » dis-je mi-sérieux et mi-amusé

« Bah en même temps t'es pas gâté ces temps-ci... Potter sérieusement?! » me disait-il trop amusé et à la fois dégoûté « Franchement c'est un cas celui-là en plus... T'es vraiment le plus étrange des mecs Draco » je reniflais bruyamment « Ne me parle pas de ce mec s'il te plait, la seule chose que j'ai envie c'est de l'oublier, plouf le sortir de ma vie! » Il hocha la tête « D'accord... un soucis de ce côté-là? » je ricanais ironiquement « Non aucun... Bon allez moi je vais par-là, merci pour ce soir »

Je lui fis un dernier signe de tête avant de me diriger vers le Lac, j'aimais bien y aller de temps en temps quand la lune était bien visible et qu'elle éclaire assez, forcément donc dans les jours où il fait plutôt beau. Après quelques minutes j'arrivais enfin à destination, je m'assied alors au bord de l'eau, sur un rocher qui dominait le lieu, j'observais la nature et le lac, calme et endormi, je profitais de respirer un bon coup en fermant les yeux pour vider ma tête et sortis alors un livre de ma poche. C'était la pleine lune et avec les reflets magnifique sur l'eau cela suffisait amplement pour lire, si tel n'était pas le cas j'avais ma baguette à côté de moi prête pour me donner un peu de lumière. Pas très longtemps après j'entendis du bruit à quelques mètres, dans un premier temps je ne vis rien, je me replongeais dans ma lecture jusqu'à ce que le bruit se fasse de nouveau entendre

A cet instant précis quand je tournais la tête je tombais sur Potter à deux ou trois mètres de là, malgré la nuit je croisais son regard un instant. Tout ce qui passa sur mon visage durant un court instant fut une colère et une haine profonde, je me mordis la langue de lui en foutre pleins la gueule et je chois l'option évoquée avant, option que j'avais choisie depuis déjà quelques jours, depuis notre dernière rencontre. Ainsi donc je retournais ma tête pour me pencher sur mon livre sans rien dire. Ma stratégie ses derniers jours était simple : Oublier l'incident dans la Salle sur Demande et ce stupide Potter, les rayer de ma vie. Je m'étais donc mis dans la brigade, pour protéger les gosses, qu'est-ce que j'en avais bien à foutre d'une personne invisible, c'est le cas de le dire dans tous les sens du terme, et en outre cette activité de brigade je me plongeais dans mes devoirs, des soirées de beuveries avec mes amis et surtout je m'envoyais en l'air avec tout ce qui bouge... Je m'étais d'ailleurs fait un charmant Gryffondor du passé... Excellent! Exactement ce qu'il me fallait, en plus c'était certainement le mec le plus canon de tout Poudlard actuellement, un certain Thomas, il est foutrement bien foutu, bien musclé pas comme certains maigrichons, enfin j'en suis sûr, bref! Arrête de penser Draco retourne à ton livre. Aussitôt dis, aussitôt fait je me replongeais dans ma lecture. Je l'entendis parler, mais je ne fis même pas attention à ce qu'il pouvait bien dire ni au ton de sa voix. Pour moi il n'existait simplement plus, je continuais à lire et je sentais qu'il restait là, à nouveau il prit la parole, je tournais une page de mon livre avec lenteur

« Tiens c'est drôle j'ai cru entendre quelqu'un parler... bah y a personne ici ça doit être dans ma tête » dis-je avec une voix bien ironique et aiguë pour qu'il comprenne qu'il devait partir et qu'il m'était totalement transparent, comme si de rien était je retournais à ma lecture. Un Malfoy sait être impassible quand il le faut.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Harry J. Potter"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 548
Date de naissance : 17/12/1988
Date d'inscription : 14/12/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp:
Points:
1/705  (1/705)

MessageSujet: Re: L'homme invisible ♠ Harry & Draco   Jeu 12 Jan - 12:33

Une nuit de plus, encore une où il n'arrivait pas à dormir, où le sommeil semblait prendre un malin plaisir à le fuir. Ses yeux se cernaient de plus en plus mais rien n'y faisait, il ne dormait pas. C'était devenu pire depuis qu'ils avaient établi leur base dans la salle sur demande. Il n'avait pratiquement plus aucune intimité. Il y avait toujours du monde autour de lui entrain de lui demander vingt fois par jour s'il allait bien, quel était son plan et quand est-ce qu'ils partaient au manoir Malfoy botter le cul de Voldemort. Ces amis étaient pressés d'en finir et il pouvait tout à fait les comprendre mais avant d'aller lui botter le cul comme ils le disaient si joliment il devait d'abord se débarrasser des horcruxes et ça ce n'était pas rien à faire.

Il avait essayé depuis tout ce temps de faire comme si rien ne s'était passé. Il avait tenté d'oublier ces deux soirées et de continuer sa vie comme avant. Il avait voulu se dire qu'il n'aurait jamais du douter de ses sentiments pour Ginny. Elle était la femme qu'il allait épouser et ce n'était pas des stupides gamins venus de l'avenir qui allait changer ça. Mais voilà il n'y arrivait pas. Il était obsédé par lui. Il ne cessait de penser à lui, de repenser aux moments qu'ils avaient passés ensemble, de son air quand il jouait, de se façon de jouer et de chanter et du baiser qu'ils avaient échangé. Ces pensées le torturaient jour et nuit l'empêchant de trouver le sommeil auquel il aspirait tant. La nuit c'était pire que tout. Il redoutait de rêver de Voldemort, de le voir lui dans une de ses visions mais il ne pouvait se résoudre à mettre en pratique le seul et unique cours d'occlumencie qu'il lui avait donné.

Enfermé dans la salle sur demande il n'avait aucun moyen pour le faire sortir de ses pensées. Il ne pouvait même pas fumer en paix ses meilleurs amis piqueraient une crise s'ils le voyaient.

Il était tard et il n'avait toujours pas fermé l'oeil. Tous les élèves étaient endormis, il pouvait entendre leur respiration et même les ronflements de certains. A pas de loup il se leva, enfila sa cape d'invisibilité et fourra la carte du maraudeur dans sa poche. Il s'arrêta invisible devant la porte de sortie de la salle. Il vérifia rapidement sur la carte que personne ne se trouvait dans les parages et sorti de la salle. Il marchait le plus silencieusement possible pour ne pas se faire repérer. Il changeait souvent d'itinéraire pour ne pas rencontrer des professeurs ou des membres de la brigade.

Il arriva finalement dehors et put enfin respirer l'air frais. Il n'en pouvait plus de cette maudite Salle sur Demande. Il avait hésité un moment sur le meilleur endroit pour se détendre avant de finalement se décider pour le parc. Il ne pouvait plus aller à le tour d'astronomie sans penser à lui. Rester enfermé à Poudlard était devenu un enfer. Il fallait qu'il reparte à la chasse aux horcruxes très vite, peut être que ça arriverait finalement à lui changer les idées.

Il se figea soudain. Il avait entendu du bruit venir d'à côté. Il n'était pas très loin des serres mais il ne pensait pas que des élèves iraient là bas en pleine nuit. Sa curiosité fut plus forte que sa prudence et il s'avança doucement vers l'endroit d'où provenait les bruits. Plus il se rapprochait et plus il reconnaissait le bruit qu'il avait surpris, faisant monter le rouge à ses joues. Il y avait dans les serres deux personnes entrain de coucher ensemble. Il se sentit rougir davantage à cette idée. Il fallait qu'il fasse demi tour, il n'avait pas besoin de les voir en pleine action. Il n'était pas un voyeur ni un putain de pervers comme certains. Il était entrain de faire demi tour quand il entendit les râles s'arrêter mais surtout son nom prononcé. Que des gens couchent en pleine nuit dans les serres ça les regardait mais qu'ils parlent de lui ça s'était plus bizarre. Il se rapprocha et aperçut un élèves de serdaigle qu'il avait aperçu parce qu'il jouait au quidditch.


« Franchement c'est un cas celui-là en plus... T'es vraiment le plus étrange des mecs Draco »

Pourquoi est-ce que ça ne l'étonnait même pas que ça soit Malfoy qui se soit envoyé le serdaigle et qui parle de lui? C'était si prévisible de sa part.

« Ne me parle pas de ce mec s'il te plait, la seule chose que j'ai envie c'est de l'oublier, plouf le sortir de ma vie! »

Il partit en courant tandis qu'il entendait les deux amants discuter bien gentiment. "Plouf le sortir de ma vie"?? C'était bien ce qu'il pensait. Ce n'était qu'un connard sans coeur. Tout ces beaux discours étaient fait uniquement pour le mettre dans son lit. Il s'attendait à quoi franchement venant de part. A ce qu'il lui jure un amour éternel? Il rêvait. Ce n'était pas le genre du serpentard. Lui c'était plus cul cul et re cul et ça ne changerait pas.

Il s'arrêta finalement de courir quand il arriva près du lac. D'un geste rageur il retira la cape de ses épaules, les larmes commençaient à l'envahir. Pourquoi est-ce qu'il avait envie de pleurer comme ça? Pourquoi est-ce qu'il fallait qu'il pleure pour un connard qui n'avait pas eu de mal à trouver un cul pour l'oublier? Et pourquoi est-ce que lui il n'y arrivait pas?

Il se retourna vivement en entendant des bruits de pas non loin de lui. Il se retourna pour voir Malfoy qui se tenait sur un rocher occupé à lire. Putain c'était bien sa veine ça. Alors qu'il essayait de sortir pour se changer les idées il fallait qu'il tombe sur le mec qu'il essayait à tout prix d'oublier!!

Il se retourna vers lui et croisa son regard quelques secondes, un regard plein de haine et de colère. Ca aussi c'était pas mal. C'était lui qui se comportait en connard obsédé et c'était lui qui était en colère. Pas de toute c'était bien un connard. Il secoua la tête découragé par ce destin qui semblait prendre un malin plaisir à l'emmerder.


- Putain Malfoy pourquoi est-ce qu'il faut toujours que tu sois là? Je ne peux pas être tranquille juste un soir sans que tu viennes m'emmerder?

Il se passa la main dans les cheveux assez mal à l'aise de se retrouver face au serpentard.

- Et puis c'est quoi cet air en colère? C'est toi le salop d'obsédé je te rappelle!!!

« Tiens c'est drôle j'ai cru entendre quelqu'un parler... bah y a personne ici ça doit être dans ma tête »

Il retourna ensuite l'air de rien à la lecture de son livre. Alors c'était comme ça?? Il avait décidé de l'ignorer? Il ne se contentait pas de l'oublier, il le rayait carrément de sa vie. Comment est-ce qu'il pouvait lui faire ça???

Il se détourna de lui en colère, puisque Monsieur ne supportait pas sa présence il n'allait pas l'emmerder plus longtemps. Il sortit juste sa baguette et d'un geste envoya le livre du serpentard dire coucou au calamar dans le lac. Il se dirigea ensuite vers le château, un sourire aux lèvres.

_________________


Âme sensible ne pas cliquer :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Draco Malfoy"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 1066
Date de naissance : 05/06/1980
Date d'inscription : 25/02/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
4/705  (4/705)

MessageSujet: Re: L'homme invisible ♠ Harry & Draco   Jeu 12 Jan - 19:14

Enfin je vis du coin de l'oeil Potter bouger son postérieur royal prêt à partir, c'était pas trop tôt! Cependant il fallait vraiment qu'il me fasse chier jusqu'au bout hein? Ainsi donc mon livre voltigea soudainement dans l'air avant de se retrouver... dans le Lac... DANS LE LAC?! Putain Potter t'es qu'un connard! Un livre UN PUTAIN de livre de la bibliothèque! Section vieux livres en plus! De rage je finis par me lever et le regarder marcher tranquillement en direction du château. Et là sous ma colère dominante je me jetais sur lui, l'instant d'après nous étions tous les deux par terre, moi sur lui, en d'autres circonstances j'aurais été excité mais j'avais la haine envers lui et je savais qu'il pouvait le voir dans mes yeux, les siens aussi étaient rempli... de quoi? De haine oui mais d'autre chose, en même temps il était surpris d'avoir attérit par-terre.

« Je.te.déteste Potter! » lui crachais-je de toute ma haine en lui donnant un coup de poing « Comment tu OSES me dire tout ça hein?! Tu sais ce qu'il te dit le putain d'obsédé comme tu dis, va te faire foutre avec ta rouquine Belette! T'as jamais mais JAMAIS rien compris de moi et franchement tu comprendras jamais rien! Pourquoi je suis en colère?! POURQUOI?! Parce que TU m'as planté! TU as réagi exactement comment je pensais que tu le ferais en m'insultant comme une merde alors que je l'ai fait pour te protéger TOI! Pour ne pas te froisser! » je m'arrêtais un instant il allait répliquer « Tais-toi! T'avais pas le droit de me sortir ça l'autre soir! Tu n'es pas le premier vierge que je me fais Potter » j'appuyais bien sur son nom avec colère « Finningan, Jones, moi-même, lors de nos premières fois on l'a fait parce qu'on a cédé à un simple baiser à la base, tu comprends pas ça?! T'es si con que ça Potter?! Si t'es plus fort que la plupart des vierges pour résister bien mes félicitations à toi, je pouvais pas le savoir! Alors me faire envoyer chier alors que j'ai voulu protéger ton royal cul... Franchement c'est bas, c'est petit c'est... Et me concernant je n'ai PAS demandé à être un PUTAIN de sensible d'accord?! C'est dur à comprendre pour toi Monsieur le Super-Hétéro-Qui-Assume-Pas-Sa-Sexualité qu'y en a pour qui un putain de baiser peut suffir à exciter au point de plonger?! Alors ouais va-y traite-moi d'obsédé et tu sais quoi? Bah c'est la putain de vérité, et la salope que je suis ne veux plus avoir à faire à toi, la prochaine fois je me retiendrais de tout stopper! Oh mais y'en aura pas de prochaine fois parce que t'as tout gagné Potter! Je te déteste pour ça! » je m'arrêtais un instant pour me reprendre, à dire vrai je ne savais pas pourquoi mes yeux étaient humides, mais ça faisait tellement de bien de se vider, ça faisait plusieurs soirs que j'explosais intérieurement

« T'es qu'un connard Potter! Et moi trop con que je suis je continue à protéger ton connard de cul et tes stupides amis... » je me retirais de sur lui et m'éloignais au maximum. « J'aurais du livrer ton Wisiti adoré pour te donner une leçon! Quand on est assez con pour se faire chopper dans les couloirs au milieu de la nuit alors que la Brigade rôde Mais nooon encore une fois JE vous ai protéger et c'est la tout le remerciement que t'as là... Et tu oses parler de moi, du remerciement que je peux avoir pour les autres... » je sortis une cigarette que j'allumais « Non j'ai pas fini de parler! » lui dis-je alors qu'il allait parler en le pointant du doigt « Je veux plus de toi dans ma vie parce que je veux pas souffrir c'est pas compliqué à comprendre, me faire jeter comme une merde! Mais je continuerais à vous protéger pour nos gosses! Quitte à ce que je me fasse prendre et à être viré! Bah au moins j'aurais plus à te voir... Non mais franchement... C'est clair je fais exprès d'être toujours là où t'es Potter j'ai que ça à foutre de te suivre! Et pourquoi ce serait pas l'inverse?! Tu m'emmerdes autant que je t'emmerdes tiens! Et j'étais là avant toi, oui tu vois le petit connard obsédé s'est envoyé en l'air avec un pur canon de Serdaigle dans les serres, parce que Monsieur Potter a décidé de réquisitionner la Salle sur Demande. Oh pardon j'ai fait mon obsédé là! » conclus-je ironique, je commençais alors à m'éloigner « Tu rembourseras le livre à Mme Pince! Je te déteste pour ce que tu me fais ressentir Potter! On reparlera le jour où tu auras peut-être 17 ans dans ta tête et tes hormones qui te travailleront, là tu comprendras peut-être ce que j'ai fais l'autre jour ou ce que je dis... » dis-je d'une voix mélancolique en reprenant ma route

Oui je le déteste autant que je peux l'apprécier mais ça il a pas à le savoir, je le déteste pour ce qu'il fait ressentir en moi dans ses propos blessants qu'il a eu l'autre soir alors que je cherchais simplement à éviter que ça dérape. Il n'y comprenait rien du tout à ce que je pouvais ressentir physiquement, que je suis un putain de sensible, un seul toucher peut suffire, alors un baiser... Je sais même pas comment j'ai pu prendre sur moi pour l'éloigner, et tout ce que j'avais eu le droit c'est que je suis un putain de pervers?! Merde à toi Potter! Mais un jour ça oui tu sauras, lorsque t'auras grandi dans ta tête! Il n'y connaissait rien dans le sexe, moi si, je les ai vu tous me céder d'un baiser, moi-même ça a été ainsi, et il se permet de juger, de me juger alors que je l'ai fait pour lui... J'étais simplement dégouté. Et j'avais envie plus que tout de l'oublier et je n'y arrivais jamais pleinement...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Harry J. Potter"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 548
Date de naissance : 17/12/1988
Date d'inscription : 14/12/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp:
Points:
1/705  (1/705)

MessageSujet: Re: L'homme invisible ♠ Harry & Draco   Ven 13 Jan - 9:13

Il retournait tranquillement vers le château après avoir foutu en l'air le livre de Malfoy. Il allait lui en vouloir il le savait. Il allait certainement lui hurler dessus, lui sauter dessus, voir le frapper mais il s'en moquait. Tout, tout valait mieux que de rester face à son ignorance. Il préférait encore la haine à ça.

Il tomba brutalement au sol en sentant un poids le frapper. Il se retourna tant bien que mal pour voir Malfoy sur lui qui le regardait avec une lueur de haine. Son regard devait rendre la même chose mais également un fond de tristesse... triste parce qu'il ne pouvait apparemment avoir que sa haine ou son indifférence et qu'il se détestait de souffrir à cause de ça.


« Je.te.déteste Potter! »

Il lui cracha littéralement les mots au visage avant de lui décocher un énorme coup de poing. Il avait beau l'avoir cherché celui là ça faisait quand même un mal de chien.

« Comment tu OSES me dire tout ça hein?! Tu sais ce qu'il te dit le putain d'obsédé comme tu dis, va te faire foutre avec ta rouquine Belette! T'as jamais mais JAMAIS rien compris de moi et franchement tu comprendras jamais rien! Pourquoi je suis en colère?! POURQUOI?! Parce que TU m'as planté! TU as réagi exactement comment je pensais que tu le ferais en m'insultant comme une merde alors que je l'ai fait pour te protéger TOI! Pour ne pas te froisser! »

QUOOOIII??? Il osait lui dire qu'il avait essayé de le protéger et de ne pas le froisser? Mais il devait bien se rendre compte qu'il avait fait tout le contraire à voir sa réaction. Noon ça c'était Malfoy, on ne se remet pas en question puisqu'on est par fait de toute façon. Il ne s'est même pas rendu compte qu'en le repoussant et qu'en le traitant comme exactement tout ces amants il lui avait fait du mal. Et il osait lui sortir qu'il n'avait rien compris? Mais lui non plus ne comprenait rien de rien. Il ouvrit la bouche pour lui faire part de ses pensées quand il lui coupa la parole.

« Tais-toi! T'avais pas le droit de me sortir ça l'autre soir! Tu n'es pas le premier vierge que je me fais Potter »

Ben c'est bien ce qu'il disait, dans le genre c'est vachement rassurant de savoir qu'on était qu'un vierge de plus à son tableau de chasse.


« Finningan, Jones, moi-même, lors de nos premières fois on l'a fait parce qu'on a cédé à un simple baiser à la base, tu comprends pas ça?! T'es si con que ça Potter?! Si t'es plus fort que la plupart des vierges pour résister bien mes félicitations à toi, je pouvais pas le savoir! Alors me faire envoyer chier alors que j'ai voulu protéger ton royal cul... Franchement c'est bas, c'est petit c'est... Et me concernant je n'ai PAS demandé à être un PUTAIN de sensible d'accord?! C'est dur à comprendre pour toi Monsieur le Super-Hétéro-Qui-Assume-Pas-Sa-Sexualité qu'y en a pour qui un putain de baiser peut suffir à exciter au point de plonger?! Alors ouais va-y traite-moi d'obsédé et tu sais quoi? Bah c'est la putain de vérité, et la salope que je suis ne veux plus avoir à faire à toi, la prochaine fois je me retiendrais de tout stopper! Oh mais y'en aura pas de prochaine fois parce que t'as tout gagné Potter! Je te déteste pour ça! »

Un petit d'obsédé oui mais ce n'était pas cela qu'il lui avait fait le plus mal. Un putain d'obsédé qui s'envoyait tout ce qui passait devant lui sans le moindre sentiment. Et c'était le fait de sentir qu'il n'était que ça pour lui qui lui avait fait tant de mal. Il aurait pu comprendre que le serpentard avait des hormones en folie qu'il ne pouvait pas contrôler. Il aurait évité de trop l'exciter tant qu'ils n'étaient pas près. Ca il aurait pu le supporter mais pas le fait que pour Malfoy il y ait soit du cul, de l'ignorance ou de la haine entre eux. Il se détestait de vouloir plus que tout ça avec cet homme qu'il détestait.

« T'es qu'un connard Potter! Et moi trop con que je suis je continue à protéger ton connard de cul et tes stupides amis... »

Qu'il ne le protège son cul, il pouvait très bien s'en sortir tout seul. Il n'avait pas besoin de Môsieur Malfoy pour protéger ses arrières. Il se recula finalement. Il souffla un peu de sentir le poids du serpentard sortir de sa poitrine. Il se releva et resta à distance du serpentard.

« J'aurais du livrer ton Wisiti adoré pour te donner une leçon! Quand on est assez con pour se faire chopper dans les couloirs au milieu de la nuit alors que la Brigade rôde Mais nooon encore une fois JE vous ai protéger et c'est la tout le remerciement que t'as là... Et tu oses parler de moi, du remerciement que je peux avoir pour les autres... »

Il allait le tuer. Il allait tuer Ron. Putain il lui avait fait confiance en lui prêtant sa cape parce que Monsieur était un estomac sur pattes et lui il fallait qu'il se fasse choper par Malfoy. Il regarda le serpentard s'allumer une cigarette et se dit qu'il pouvait enfin en placer une mais.... non.

« Non j'ai pas fini de parler! »

Bon c'était pas fini. Il allait encore en prendre pour son grade.

« Je veux plus de toi dans ma vie parce que je veux pas souffrir c'est pas compliqué à comprendre, me faire jeter comme une merde! Mais je continuerais à vous protéger pour nos gosses! Quitte à ce que je me fasse prendre et à être viré! Bah au moins j'aurais plus à te voir... Non mais franchement... C'est clair je fais exprès d'être toujours là où t'es Potter j'ai que ça à foutre de te suivre! Et pourquoi ce serait pas l'inverse?! Tu m'emmerdes autant que je t'emmerdes tiens! Et j'étais là avant toi, oui tu vois le petit connard obsédé s'est envoyé en l'air avec un pur canon de Serdaigle dans les serres, parce que Monsieur Potter a décidé de réquisitionner la Salle sur Demande. Oh pardon j'ai fait mon obsédé là! »

Lui non plus il ne voulait plus de lui dans sa vie. Mais il n'y arrivait pas. Il n'arrivait pas à oublier ce putain d'enculé. Et pour le serdaigle il se garda bien de dire qu'il avait vu et entendu l'obsédé en pleine action.

« Tu rembourseras le livre à Mme Pince! Je te déteste pour ce que tu me fais ressentir Potter! On reparlera le jour où tu auras peut-être 17 ans dans ta tête et tes hormones qui te travailleront, là tu comprendras peut-être ce que j'ai fais l'autre jour ou ce que je dis... »

Malfoy se recula finalement et s'arrêta de parler. Bon il pourrait peut être en placer une maintenant!!!

Il se rapprocha à grand pas du serpentard et l'empoigna fortement par sa chemise pour le forcer à le regarder.


- Maintenant c'est à mon tour. Tu vas m'écouter et tu vas fermer ta grande gueule!!!

Il le secoua une dernière et le lâcha avant de vider son sac à son tour.

- Tu dis que je suis un con et que je ne comprends rien?? Grande nouvelle on est deux dans ce cas!!! Oui je t'ai planté mais pas parce que tu es un putain d'obsédé. Je l'ai fait parce que tu m'as traité exactement comme tous les vierges que tu t'es déjà envoyé. Tu n'as pas cherché à savoir deux secondes pourquoi ton attitude m'a fait du mal. Tu t'es juste dit que j'étais un connard d'avoir rejeter le grand Don Juan que tu étais. Alors oui je vais peut être rester avec ma belette tout compte fait parce qu'elle au moins elle me comprend mieux que tu ne l'as jamais fait. Elle, elle sait que ce dont j'ai besoin ce n'est pas du cul, du cul et de cul. Elle comprend que je ne le fais pas pour le moment pas parce que je suis un putain de vierge coincé mais à cause d'autre chose!! Elle comprends que j'ai plus besoin de passer du temps avec elle et de sentir qu'elle ait toujours là plutôt que de la baisser. Mais le problème c'est que ce n'est pas à elle que je pense en permanence. Ce n'est pas elle qui obsède mes pensées au point que je n'arrive plus à dormir. Non cette place est détenu par un connard qui ne comprend rien à rien.

Il se tut quelques secondes pour reprendre son souffle et reprit rapidement avec que le serpentard ne prenne la parole.

- Tu veux que je revienne te voir quand j'aurais 17ans? Ok mais là on est mal barré tu sais parce qu'en ce moment j'ai plus l'impression d'en avoir 40 que 17. J'ai 40ans parce qu'un taré veut me faire la peau à cause d'une prophétie de merde. J'ai 40ans parce le monde sorcier entier attends que je fasse un miracle que des personnes plus confirmés que moi n'ont pas réussi à réaliser. J'ai 40ans parce que quelque part dans ce château il y a une bande de jeunes en danger par MA faute. J'ai 40ans parce que ces mêmes jeunes attendent de moi que je les sauve tous. Mais il y a des moments où j'ai l'impression de n'avoir que 11ans et d'être perdu. Dans ces moments là je me demande où ma jeunesse a filé. Quand est-ce que j'ai pu être comme n'importe quel ado à avoir les hormones en folies, à seulement penser à la prochaine fille que je pourrais me taper? Jamais.

Il soupira en se passant distraitement la main dans les cheveux.

- J'aurais pu comprendre si tu me l'avais dit que tu étais trop sensible sur ce point là et que tu avais besoin de... recul un peu. J'aurais compris si tu me l'avais dit au lieu de me traiter comme un de tes vulgaires amants. Parce que c'est ça au final qui fait le plus mal. L'idée que pour toi il n'y aura que ça entre nous, du sexe. J'aurais voulu que tu comprennes que ce que moi je voulais c'était simplement passer la soirée avec toi, t'écouter jouer toute la nuit en sentant ton corps tout près du mien, t'écouter parler, sentir ta peau frisonner simplement parce que j'effleure ta marque, goûter tes lèvres encore et encore jusqu'à ce que j'ai l'impression que ce sont elles le seul oxygène dont j'ai besoin pour vivre... mais tu as tout gâché... Au revoir Malfoy. Tu veux que je sorte de ta vie, je le ferais. Arrête de penser à me protéger ou à protéger les enfants, ils ne verront jamais le jour de toute façon. Je me demande comment je pourrais un jour être avec toi. Je te hais autant que je le hais lui.

Il agita sa baguette et fit revenir le livre des profondeurs du lac à lui. Encore un geste et il avait retrouvé son aspect originel. Il le lança dans l'herbe à quelques pas de Malfoy.

- Reprends ta lecture. Je ne pense pas de toute façon que ça aurait plus au calamar.

Il alla s'installer un peu plus loin au bord du lac une cigarette à la bouche pour tenter de le détendre.

_________________


Âme sensible ne pas cliquer :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Draco Malfoy"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 1066
Date de naissance : 05/06/1980
Date d'inscription : 25/02/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
4/705  (4/705)

MessageSujet: Re: L'homme invisible ♠ Harry & Draco   Ven 13 Jan - 23:54

Alors que je commençais à m'éloigner, ayant tout dis sur le sujet, à lui de comprendre ou pas, il s'approcha de moi pour me prendre par ma chemise, j'évitais ses yeux un instant mais c'était impossible c'était ce qu'il voulait... C'était moi qui avait un regard couleur de l'orage comme on dit parfois mais cette expression lui allait bien ce soir, ou peut-être mieux couleur de l'Avada.

« Maintenant c'est à mon tour. Tu vas m'écouter et tu vas fermer ta grande gueule!!! » Ma grande gueule t'emmerdes Potter! Il me lâcha alors après m'avoir secoué comme un poirier, non mais franchement!

« Tu dis que je suis un con et que je ne comprends rien?? Grande nouvelle on est deux dans ce cas!!! Oui je t'ai planté mais pas parce que tu es un putain d'obsédé. Je l'ai fait parce que tu m'as traité exactement comme tous les vierges que tu t'es déjà envoyé. »

HEIIIIN?! Il a quoi?! Non mais franchement ce mec est un vrai con! Il s'en rend compte au moins qu'y a pas plus con que lui?! Il croit vraiment, mais vraiment un seul instant à ce qu'il vient de me dire là? Ah ben faut croire que oui vu la tête qu'il me fait ça semble certainement pas être une farce de poisson d'Avril en plein mois d'Octobre! Au final Potter n'a vraiment rien compris de moi c'est ce que je dis! Ni de ce que j'ai fait... Si je l'avais traité comme les autres comme il dit, il aurait fini autrement ce soir-là! Si j'en avais rien à foutre de ce qu'il pouvait penser et faire j'aurais pas résisté, je n'aurais pas tout arrêté... Je n'arrive tout simplement pas à croire qu'il peut réellement penser un seul instant que j'ai agis avec lui comme avec les autres! Je ne dis pas il y a des choses où c'est le cas, mais les autres je ne les auraient pas repoussés, je les auraient laissé faire parce que j'en ai strictement rien à foutre qu'ils regrettent, soient dégoutés ou j'en passe! Il n'avait pas compris? Je le regardais avec des grands yeux abasourdi tandis qu'il continuait donc

« Tu n'as pas cherché à savoir deux secondes pourquoi ton attitude m'a fait du mal. Tu t'es juste dit que j'étais un connard d'avoir rejeter le grand Don Juan que tu étais »

Non faux, je pense donc que tu es un connard fini parce que tu m'as rejeté alors que je voulais ton bien et justement que tu ne m'en veuilles pas, bah ça m'apprendra à être respectueux avec la personne qu'il est tiens! Il est tellement... tellement pas logique dans ce qu'il dit! Mon attitude lui a fait du mal à lui?`Bah voyons c'est sûr que la sienne envers moi, qui en plus est donc à plus de la moitié fausse est tellement mieux n'est-ce pas? C'est pas blessant non plus d'être pris pour un sale obsédé ET qui n'en à rien à foutre de lui, le prend pour un parmi tant d'autres... Alors que c'était tout le contraire. Merde Potter t'es con et tu fais royalement chier quand tu veux! Je l'observais, ma colère baissant quelque peu, je venais quand même de comprendre un truc important sur l'ovni en face de moi... Bah quoi oui on connait ça même chez les sorciers!

« Alors oui je vais peut être rester avec ma belette tout compte fait parce qu'elle au moins elle me comprend mieux que tu ne l'as jamais fait. Elle, elle sait que ce dont j'ai besoin ce n'est pas du cul, du cul et de cul. Elle comprend que je ne le fais pas pour le moment pas parce que je suis un putain de vierge coincé mais à cause d'autre chose!! Elle comprends que j'ai plus besoin de passer du temps avec elle et de sentir qu'elle ait toujours là plutôt que de la baisser »

Expliquez-moi une chose, pourquoi là de suite j'ai juste envie d'aller tuer une certaine rousse nian nian nommée Weasley? Hum j'avoue je vois pas pourquoi je ressens une telle envie de meurtre sur l'instant présent, je me surprends à serrer les poings même. Relax Draco tu ne peux pas, Blaise à beau te dire qu'il ne l'aime pas, une petite intuition te dis qu'il est dans la même situation que toi... Donc il se ment en un sens et donc si tu tues sa future moitié il t'en voudra à vie... Oui voilà pourquoi il faut épargner la chose rousse! Je me surpris à rigoler d'un rire ironique et pleins d'amertume, non elle ne le comprendra jamais, en tout cas pas sur certaines choses, il l'a dit lui-même je suis le seul à comprendre ou presque, il ne peut pas retirer ses paroles d'y a genre une semaine à peine, ça non! Il n'a simplement pas le droit de ME faire ça à MOI! Et en plus il me reparle de cul! Oui j'y pense sans cesse et j'en ai BESOIN, mais PUTAIN je lui ai justement PROUVE que je ne voulais pas avec lui, enfin si mais non! Raaah putain mais comment j'ai envie de le frapper la à nouveau et de lui rappeler justement les faits qui font qu'il me fait la gueule!

« Mais le problème c'est que ce n'est pas à elle que je pense en permanence. Ce n'est pas elle qui obsède mes pensées au point que je n'arrive plus à dormir. Non cette place est détenu par un connard qui ne comprend rien à rien »

Bah voyons c'est moi le connard qui ne comprend rien à rien alors qu'il y comprend pas mieux de son côté, non mais je vous jure c'est Merlin qui se fout de la charité! Ainsi donc Potter venait de m'avouer que je l'obsède, oui je fais cet effet-là je sais, mais malgré tout je reste impassible même si au fond j'aimerais pouvoir lui répliquer avec un certain sourire, je n'avais pas dit mon dernier mot. Bon soyons honnêtes, je suis pas vraiment mieux et ce depuis le début de l'année et j'avais beau essayer de me changer les idées depuis quelques jours je n'arrivais pas réellement à sortir son départ fracassant de ma tête, foutu Gryffondor de mes deux! Il n'y avait que ce soir pendant quelques minutes que j'y étais réellement arrivé.... Et encore en toute honnête au risque de paraitre odieux même pendant que je me faisais ce Serdaigle j'ai pensé à lui... Merde alors je m'envois en l'air en pensant à Potter... Donnez-moi une corde c'est la manière la plus adapté de me tuer je crois! Bah ça y est Potter s'était tut j'allais enfin pouvoir en placer une, quoique... Non il reprend, il veut encore me dire quoi?!

« Tu veux que je revienne te voir quand j'aurais 17ans? Ok mais là on est mal barré tu sais parce qu'en ce moment j'ai plus l'impression d'en avoir 40 que 17. J'ai 40ans parce qu'un taré veut me faire la peau à cause d'une prophétie de merde. J'ai 40ans parce le monde sorcier entier attends que je fasse un miracle que des personnes plus confirmés que moi n'ont pas réussi à réaliser. J'ai 40ans parce que quelque part dans ce château il y a une bande de jeunes en danger par MA faute. J'ai 40ans parce que ces mêmes jeunes attendent de moi que je les sauve tous. Mais il y a des moments où j'ai l'impression de n'avoir que 11ans et d'être perdu. Dans ces moments là je me demande où ma jeunesse a filé. Quand est-ce que j'ai pu être comme n'importe quel ado à avoir les hormones en folies, à seulement penser à la prochaine fille que je pourrais me taper? Jamais. »

Heuuu quoi dire à ça? Pas grand chose à dire vrai... Je n'avais pas les mêmes problèmes, enfin partiellement, et j'avais une vision des choses différente. Pour moi s'envoyer en l'air et un très bon moyen d'oublier juste un peu la situation réelle actuelle... C'est peut-être très con mais c'est ainsi que je vois les choses, puis surtout qu'il faut profiter pendant qu'on est jeune, on a qu'une vie après tout!

« J'aurais pu comprendre si tu me l'avais dit que tu étais trop sensible sur ce point là et que tu avais besoin de... recul un peu. J'aurais compris si tu me l'avais dit au lieu de me traiter comme un de tes vulgaires amants. »

Mais MERDE A LA FIN! Je.ne.l'ai.pas.traité comment un vulgaire amant! Il n'y avait pas que ça entre nous parce que pour le moment y avait jamais eu que ça entre nous et que je sais même pas si je serais prêt à franchir ce cap... Oui bon okay à part sur un moment d'impulsion mais bref!

« Parce que c'est ça au final qui fait le plus mal. L'idée que pour toi il n'y aura que ça entre nous, du sexe. J'aurais voulu que tu comprennes que ce que moi je voulais c'était simplement passer la soirée avec toi, t'écouter jouer toute la nuit en sentant ton corps tout près du mien, t'écouter parler, sentir ta peau frisonner simplement parce que j'effleure ta marque, goûter tes lèvres encore et encore jusqu'à ce que j'ai l'impression que ce sont elles le seul oxygène dont j'ai besoin pour vivre... mais tu as tout gâché...»

Deux réactions se passèrent en moi, non trois à dire vrai, premièrement je me sentais rougir légèrement, merde je déteste ça! Pourquoi ça m'arrive à moi Draco Malfoy simplement avec quelques paroles de Potter?! Deuxièmement pourquoi j'en avais l'envie de mon côté, et troisièmement pourquoi mon putain de pénis se faisant sentir maintenant! La ferme pour une fois tiens! Surtout pas maintenant!

« Au revoir Malfoy. Tu veux que je sorte de ta vie, je le ferais. Arrête de penser à me protéger ou à protéger les enfants, ils ne verront jamais le jour de toute façon. Je me demande comment je pourrais un jour être avec toi. Je te hais autant que je le hais lui »

Et pourquoi là une nouvelle sensation naissait? Comme le fait que j'ai pas envie de voir les gosses s'évaporer subitement?! Comme le fait que je ne pouvais simplement pas m'empêcher de les protéger et lui avec? Pourquoi que je n'avais pas envie à quelque part qu'il disparaisse de ma vie alors que c'est ce que j'avais dit vouloir quelques minutes avant. Pourquoi est-ce que ses derniers mots me blessaient?! J'aurais du m'en foutre qu'il me déteste autant que l'autre Face de Serpent non? Alors POURQUOI! A cet instant je vis mon livre apparaître à mes pieds et comme neuf

« Reprends ta lecture. Je ne pense pas de toute façon que ça aurait plus au calamar. »

L'instant d'après il s'éloigna alors, je le regardais partir sans rien dire et sans même bouger. Je ne sais pas combien de temps je suis resté là à essayer de mettre de l'ordre dans certaines pensées et surtout à me décider d'aller éclaircir deux ou trois points avec Monsieur Stupide du siècle là-bas au loin... Surtout j'avais ma fierté, je n'avais pas envie d'aller vers lui, lui expliquer des choses qu'il aurait du comprendre de lui-même mais en même temps je voulais qu'il sache. Après un combat mental avec moi-même sur quoi faire, ce qui me fit faire des aller et retour pendant un certain temps je me décidais et le rejoignais d'un pas décider. Il me vit arriver bien sûr et je vis bien qu'il ne comprenait pas ce que je voulais encore. Je gardais mon plus grand sérieux et tentais de parler d'une voix neutre

« Je vais encore te faire chier, tu en as pas fini avec moi! Et laisse moi parler! » lui intimais-je en haussant la voix « Je le dis encore car tu n'a rien compris : TU es trop CON! » je m'arrêtais un instant bourru... C'était dur de cracher le morceau, je n'aime pas ça, ça m'avait paru tellement logique « Tu es tellement con d'avoir pensé mais une seule micro seconde que j'ai pu te traiter comme les autres Potter! Tu n'es pas comme les autres... et tu le seras jamais! Certainement pas parce que tu t'appelles Potter leur sauveur mais parce que tu es le mec qui souffre et dont personne ne le voit, celui dont on a pourri la vie... Bref » heeeu je m'éloigne du sujet, non mais puis quoi encore une déclaration d'amour? Aaaah parlez pas de malheur, bon reprenons « Si tu avais vraiment été simplement un coup d'un soir ou vierge de plus sur ma liste je ne nous aurais simplement pas arrêté... tu comprends décidément pas hein?! Je l'ai fait pour nous deux, dans les deux sens! Tu crois que si j'en avais réellement rien à foutre de toi j'aurais agis ainsi?! Mais putain Potter c'est tellement évident pour moi que c'est pas le cas que j'ai cru que tu l'avais COMPRIS! » dis-je en hurlant « Si j'en avais rien à foutre de toi, de ta putain de virginité et j'en passe je ne nous aurais pas arrêté, j'aurais été même jusqu'au bout, oh oui t'aurais cédé même si tu le nies et je t'aurais presque envoyer chier après... Enfin pas à ce point-là mais je serais parti en te souhaitant simplement une bonne fin de nuit, que ça reste entre nous, tout ceci sur le ton le plus neutre qu'il soit et tu m'aurais plus revu. Voilà comment j'agis avec quelqu'un de.... quelconque! Mais toi tu n'es pas quelqu'un de quelconque merde! » Je m'arrêtais un instant me mettant un instant à marcher

« Ce n'était pas que parce que je suis un putain de sensible, c'était justement pour que tu comprennes, mais tu comprends pas les choses qui me paraissent évidentes. Merde Potter tu me connais, mieux que les trois quarts de ce château, tu sais très bien que si j'en ai rien à foutre des gens ou de les blesser je vais jusqu'au bout, TU en as fait les frais bien assez souvent! Et je croyais aussi au passage que tu avais compris, même si je le dis pas forcément avec autant d'éloquence que toi, pardonne-moi mon éducation de toujours, que je suis bien aussi avec toi et dans tout ce que tu dis! J'ai joué pour toi Potter! JOUE POUR TOI! Je t'ai laissé la toucher aussi! Personne n'ose le faire et personne n'a ce droit! Ca me semblait tellement évidant! Tu dis que j'ai tout gâché mais c'est toi! Tu as tout gâché parce que tu n'as pas réfléchi une seconde réellement sur combien tu me connais depuis toutes ces années! Oui c'est vrai je suis un putain d'obsédé qui a besoin de sexe, mais tu sais très bien les autres choses de moi qui sont bien plus évidentes que celle-ci! Il faut tout te dire pour que tu te rende compte d'une chose! » je fis une nouvelle pause en regardant le lac « Tu m'as blessé, et je te déteste, je voulais t'oublier parce que tu m'as blessé, pas seulement parce que tu m'as pris pour un connard obsédé, ce qui est vrai mais j'aime pas l'admettre, mais parce que tu as oublié qui je suis! Tu as oublié que je suis normalement insensible aux gens, que je vais au bout des choses si j'en ai rien à foutre, et par dessus tout, t'as oublié tout ce qu'on s'est dit durant ces deux soirée là pour ne retenir qu'une chose : Que je te prends comme un de tout ceux-là qui sont bien sagement endormis, mais jamais, même avant ce jour, je ne t'ai pris pour l'un de ceux-là Potter... Jamais! » Je me retournais pour faire quelques pas en direction du château avant de lui faire face un instant

« Mais va donc avec super Belette qui te comprends si bien que ça... Elle ira te donner des cours d'Occlumencie elle » crachais-je avec un peu trop de colère à mon goût « Elle a qui tu n'oses même pas parler de toi réellement! » je ricanais « S'il n'y avait pas Blaise dans l'histoire ça ferait plusieurs minutes que je serais déjà parti à sa recherche pour la faire... partir disons ainsi, de votre petit groupe de fuyard de l'autorité tiens! » Merde Blaise je te déteste pour ça! « Et Potter... dernière chose venant de ma part: T'as qu'une vie il serait temps que tu en profites au lieu de toujours faire profiter les autres! Même si tu es le putain d'Elu ou j'en sais rien quoi d'autre! C'est pas quand tu auras quarante ans qu'il faudra te réveiller! Même si apparemment c'est le cas dans le futur! Mais maintenant t'es au présent et tu sais les choses, alors avant de les oublier, accorde-toi du temps... Je te jure Potter et sans arrière pensées, vivre sa jeunesse, incluant le sexe, permet parfois d'oublier les horreurs de la guerre qui fait rage actuellement! Juste un instant d'évasion! » Je repris ma marche avant de m'arrêter une dernière fois sans me retourner vers lui, je n'osais pas faire face, fuyard pour le coup « Si elle », crachais-je bien sur le elle « te comprends si bien, demande-toi alors pourquoi tu la quitte dans le futur pour aller avec moi, le mec si insensible que ça qui ne comprends rien et ne te comprends pas... C'est sûr elle comprend tellement mieux » ricanais-je à moitié avant de reprendre mes pas, décidé en direction du château... La sensation d'en avoir un peu trop dit que ce que j'avais prévu, voir même d'avoir dit des choses au-delà de ce que je pensais...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Harry J. Potter"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 548
Date de naissance : 17/12/1988
Date d'inscription : 14/12/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp:
Points:
1/705  (1/705)

MessageSujet: Re: L'homme invisible ♠ Harry & Draco   Sam 14 Jan - 12:08

Il était tranquillement installé près du lac, sa cigarette à la bouche. Elle arrivait à peine à le détendre, à lui faire oublier à quel point Malfoy était un con, à lui faire oublier sa douleur. Bordel il était ridicule d'avoir mal à cause d'un putain d'enfoiré. Il serait mieux avec Ginny de toute façon. Ca ne serait peut être pas parfait mais ça valait toujours mieux que de continuer à souffrir comme ça.

Il se retourna finalement, entendant des bruits de pas s'approcher de lui. Il savait très bien qui c'était, il n'y avait qu'eux de toute façon dans le parc à cette heure ci.


« Je vais encore te faire chier, tu en as pas fini avec moi! Et laisse moi parler! »

Il soupira en regardant le blond s'énerver une fois de plus. Il en avait peut être pas fini mais pour lui c'était bien terminé. Il n'avait pas compris qu'il ne voulait plus entendre parler de lui quand il lui avait dit un peu plus tôt.

« Je le dis encore car tu n'a rien compris : TU es trop CON! »

Ca faisait juste la énième fois qu'il le lui répétais donc oui c'était bon il avait compris, il était un con et lui il était un grand et merveilleux serpentard.

« Tu es tellement con d'avoir pensé mais une seule micro seconde que j'ai pu te traiter comme les autres Potter! Tu n'es pas comme les autres... et tu le seras jamais! Certainement pas parce que tu t'appelles Potter leur sauveur mais parce que tu es le mec qui souffre et dont personne ne le voit, celui dont on a pourri la vie... Bref »

Merde, pourquoi est-ce que ça lui faisait du bien à ce point de l'entendre di re ça? De l'entendre dire qu'il n'était pas pour Malfoy un gars ordinaire ni même le super Survivant. Et pourquoi est-ce qu'il se mettait à sourire comme un imbécile comme ça?

« Si tu avais vraiment été simplement un coup d'un soir ou vierge de plus sur ma liste je ne nous aurais simplement pas arrêté... tu comprends décidément pas hein?! Je l'ai fait pour nous deux, dans les deux sens! Tu crois que si j'en avais réellement rien à foutre de toi j'aurais agis ainsi?! Mais putain Potter c'est tellement évident pour moi que c'est pas le cas que j'ai cru que tu l'avais COMPRIS! »

C'était peut être évident pour lui mais il fallait qu'il se rendre à l'évidence que ça ne l'était pas forcément pour tout le monde. Il ne pouvait pas aller voir dans sa tête ce qu'il pensait!!

« Si j'en avais rien à foutre de toi, de ta putain de virginité et j'en passe je ne nous aurais pas arrêté, j'aurais été même jusqu'au bout, oh oui t'aurais cédé même si tu le nies et je t'aurais presque envoyer chier après... Enfin pas à ce point-là mais je serais parti en te souhaitant simplement une bonne fin de nuit, que ça reste entre nous, tout ceci sur le ton le plus neutre qu'il soit et tu m'aurais plus revu. Voilà comment j'agis avec quelqu'un de.... quelconque! Mais toi tu n'es pas quelqu'un de quelconque merde! »

Là il n'était pas vraiment d'accord non plus, il n'aurait pas craqué. Il avait peut être apprécier de l'embrasser mais... c'était quand même un mec qu'il avait en face de lui. Il n'était pas sur qu'il aurait tripoter avec plaisir la queue de Malfoy. Il fallait pas pousser non plus.

Et toujours ce putain de sourire ne voulait pas quitter ses lèvres alors que Malfoy faisait les cents pas après lui avoir avouer qu'il n'était pas quelqu'un de quelconque.


« Ce n'était pas que parce que je suis un putain de sensible, c'était justement pour que tu comprennes, mais tu comprends pas les choses qui me paraissent évidentes. Merde Potter tu me connais, mieux que les trois quarts de ce château, tu sais très bien que si j'en ai rien à foutre des gens ou de les blesser je vais jusqu'au bout, TU en as fait les frais bien assez souvent! Et je croyais aussi au passage que tu avais compris, même si je le dis pas forcément avec autant d'éloquence que toi, pardonne-moi mon éducation de toujours, que je suis bien aussi avec toi et dans tout ce que tu dis! J'ai joué pour toi Potter! JOUE POUR TOI! Je t'ai laissé la toucher aussi! Personne n'ose le faire et personne n'a ce droit! Ca me semblait tellement évidant! Tu dis que j'ai tout gâché mais c'est toi! Tu as tout gâché parce que tu n'as pas réfléchi une seconde réellement sur combien tu me connais depuis toutes ces années! Oui c'est vrai je suis un putain d'obsédé qui a besoin de sexe, mais tu sais très bien les autres choses de moi qui sont bien plus évidentes que celle-ci! Il faut tout te dire pour que tu te rende compte d'une chose! »

Comment voulait-il qu'il ne réagisse pas ainsi? Ils se détestaient depuis tellement de temps. Les habitudes étaient trop ancrées en lui pour qu'il arrive à se dire que Malfoy avait agis ainsi pour le protéger et pas simplement pour essayer de le foutre dans son lit. Il n'arrivait toujours pas à croire que c'était bien avec Malfoy qu'il appréciait de passer autant de temps. Alors de là à réaliser que pour Malfoy c'était bien réciproque et pas une hallucination c'était dur. Il n'arrivait toujours pas à croire qu'il était heureux à l'idée que Malfoy se sente bien avec lui.

« Tu m'as blessé, et je te déteste, je voulais t'oublier parce que tu m'as blessé, pas seulement parce que tu m'as pris pour un connard obsédé, ce qui est vrai mais j'aime pas l'admettre, mais parce que tu as oublié qui je suis! Tu as oublié que je suis normalement insensible aux gens, que je vais au bout des choses si j'en ai rien à foutre, et par dessus tout, t'as oublié tout ce qu'on s'est dit durant ces deux soirée là pour ne retenir qu'une chose : Que je te prends comme un de tout ceux-là qui sont bien sagement endormis, mais jamais, même avant ce jour, je ne t'ai pris pour l'un de ceux-là Potter... Jamais! »

Il avait été blessé par le fait qu'il le repousse merde!! Normal que dans ces cas là il oublie le Malfoy qu'il avait entrevu derrière le connard. Il n'avait pas fait pareil peut être lui? Il ne s'était pas vexé et s'était comporté comme un enfoiré parce qu'il n'avait pas compris qu'il pourrait être vexé du fait qu'il le repousse et se comporte comme un obsédé en manque près à baiser tout ce qui bougeait quitte à le regretter?

« Mais va donc avec super Belette qui te comprends si bien que ça... Elle ira te donner des cours d'Occlumencie elle. Elle a qui tu n'oses même pas parler de toi réellement! »

Et merde pourquoi est-ce qu'il fallait qu'il remette Ginny sur le tapis?

« S'il n'y avait pas Blaise dans l'histoire ça ferait plusieurs minutes que je serais déjà parti à sa recherche pour la faire... partir disons ainsi, de votre petit groupe de fuyard de l'autorité tiens! »

Non mais ça n'allait pas bien chez lui. Il pouvait pas foutre la paix à Ginny? Il y avait un truc qu'il n'avait pas compris quand il lui avait dit qu'il n'était plus avec elle?

« Et Potter... dernière chose venant de ma part: T'as qu'une vie il serait temps que tu en profites au lieu de toujours faire profiter les autres! Même si tu es le putain d'Elu ou j'en sais rien quoi d'autre! C'est pas quand tu auras quarante ans qu'il faudra te réveiller! Même si apparemment c'est le cas dans le futur! Mais maintenant t'es au présent et tu sais les choses, alors avant de les oublier, accorde-toi du temps... Je te jure Potter et sans arrière pensées, vivre sa jeunesse, incluant le sexe, permet parfois d'oublier les horreurs de la guerre qui fait rage actuellement! Juste un instant d'évasion! »

Le rouge lui monta aux joues quand il entendit ce que Malfoy lui conseiller de faire. C'était pas possible, il n'était pas entrain sérieusement de lui conseiller d'aller s'envoyer en l'air là? Et il proposait qui comme candidat pour l'aider à prendre son pied? Lui?

« Si elle, te comprends si bien, demande-toi alors pourquoi tu la quitte dans le futur pour aller avec moi, le mec si insensible que ça qui ne comprends rien et ne te comprends pas... C'est sûr elle comprend tellement mieux »

Ca il le comprenait parfaitement pourquoi il la quittait. Elle faisait peut être mine de le comprendre maintenant mais elle lui laissait juste du temps pour "sauver" le monde et faire ce que tout le monde attendait de lui elle y compris.

Une fois son sac vidait, Malfoy se dirigea à grand pas vers le château. Merde il ne pouvait pas le laisser partir comme ça. Il fallait qu'il lui fasse comprendre et pas qu'il parte en pensant qu'il était un con. Il se leva, jeta à contre coeur sa clope dans le lac et rattrapa le serpentard. Putain mais qu'est-ce qu'il était entrain de faire comme connerie encore?

Il l'attrapa par l'épaule, le força à se retourner vers lui et... l'embrassa. Il plaça ses mains de chaque côté de son visage puis il se rapprocha doucement effleurant les lèvres de Malfoy des siennes. Il l'embrassa tout d'abord doucement, déposant de léger baisers sur ses lèvres. Il mordilla légèrement sa lèvre inférieur avant de déposer un léger baiser avant de se retirer. Il laissa quelques secondes ses mains sur les joues du serpentard, effleurant sa peau douce avec ses pouces. Ses yeux plongés dans ceux de Malfoy il murmura :


- Ca te va comme façon de profiter de la vie??

Il se recula ensuite mal à l'aise à cause de ce qu'il venait de faire. Comme toujours quand il était pas bien il passa sa main dans ses cheveux, les ébouriffant davantage.

- Je suis désolé... Je suis désolé de n'avoir pas vu que je n'étais pas un énième amant comme je le pensais. Il faut dire je suis tellement habitué à ce qu'on se déteste et qu'on se fasse du mal que ces deux soirs pour moi ont quelque chose d'irréel. Je sais c'est nul comme excuse. J'ai eu tellement mal quand tu m'as repoussé et que tu t'es mis à me dire qu'on risquait de le regretter si on le faisait mais que toi tu le ferais quand même que je me suis emporté et que je n'ai pas réfléchi. Pour moi tu te comportais ainsi avec tout le monde. Tu leurs sortais des conneries sur le fait qu'il leur fallait du temps pour mieux les faire craquer. Je regrette de ne pas avoir compris. J'ai encore du mal à admettre que c'est avec toi que je me sens si bien et que c'est pareil pour toi. Putain on s'est tellement détesté pendant toutes ces années que je n'arrive pas à réaliser que j'ai tellement besoin de ta présence.

Il soupira, les yeux fixés sur le sol avant de continuer.

- Oublie Ginny s'il te plait. J'étais en colère. Je ne pense pas une seconde ce que j'ai dit. Je sais qu'elle et moi c'est destiné à ne pas marcher. Et même si entre toi et moi c'est foutu je n'irais pas avec elle. Je ne peux plus continuer à lui mentir et à me mentir, ça ne serait pas correct vis à vis d'elle. Elle mérite mieux et apparemment ce mieux c'est ton pote Zabini qui lui apportera.

Il sortit une autre clope de son paquet et l'alluma avant d'en tirer une bouffée.

- Tu peux retourner au château si tu veux, je ne te retiendrais plus. Je ne voulais pas que tu partes en pensant que j'étais un con.

_________________


Âme sensible ne pas cliquer :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Draco Malfoy"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 1066
Date de naissance : 05/06/1980
Date d'inscription : 25/02/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
4/705  (4/705)

MessageSujet: Re: L'homme invisible ♠ Harry & Draco   Sam 14 Jan - 18:49

Alors que je m'en allais tranquillement du lac, je sentis soudainement qu'il me prit par l'épaule, la seconde d'après j'étais tourné face à lui. J'allais répliqué lorsque je sentis des lèvres contre les miennes qui effleuraient les miennes et ses mains sur mes joues ce qui me perturba grandement à réagir en quoique ce soit. Je n'ai pas l'habitude à ce genre de traitement, c'est nouveau et spécial... Du coup je le laissais faire pour cette fois, il me donnait de petits baiser avant de me mordiller un peu la lèvre, me redonner un baiser avant de s'éloigner juste un peu mais en gardant ses mains sur mes joues en caressant ma peau avec ses pouces, ses yeux dans les miens je ne savais plus ce que je voulais répliquer un instant avant. A dire vrai j'étais très perturbé par se baiser parce que c'était très Pousfouffle sur les bords, j'aurais été là à regarder ça je me serais foutu de notre gueule moi-même pour dire... Mais en un sens j'en avais pas l'envie de me foutre de notre gueule parce que cette chose étrange pouvait être agréable. Je dis pas que j'ai jamais été sensible à une conquête ni rien, non je sais être agréable mais là c'est... différent.

« Ca te va comme façon de profiter de la vie?? »

Moui c'est déjà un pas en avant, un grand mieux surtout quand il s'agit de Potter. Il se recula alors en libérant mon visage de ses mains, il passa une main dans ses cheveux, un truc qu'il fait souvent quand il est gêné je crois. Pour ma part je restais là sans savoir quoi dire, peu habitué à ce genre de situation, c'est très con à dire mais je gardais en même mémoire ses mains froides sur mes joues froides, en même temps il fait plutôt frais à cette heure-ci, mais c'était une sensation agréable et non gênante...

« Je suis désolé... Je suis désolé de n'avoir pas vu que je n'étais pas un énième amant comme je le pensais. Il faut dire je suis tellement habitué à ce qu'on se déteste et qu'on se fasse du mal que ces deux soirs pour moi ont quelque chose d'irréel. Je sais c'est nul comme excuse. »

Moui c'était très nul comme excuse c'est bien de l'admettre, mais en même temps ce n'était pas totalement faux même pour moi. Il est sûr qu'on ne peut pas oublier six ans de haine ou quoique ce soit d'autres, où on s'est insultés, frappés et tout ce qu'on veut du jour au lendemain, c'est clair que ça avait quelque chose d'irréel ces deux soirées-là, de toute façon depuis le début de l'année il y avait quelque chose d'irréel dans l'air alors...

« J'ai eu tellement mal quand tu m'as repoussé et que tu t'es mis à me dire qu'on risquait de le regretter si on le faisait mais que toi tu le ferais quand même que je me suis emporté et que je n'ai pas réfléchi. »

Mouais bah il est pas le seul à avoir eu mal comme il dit au moment où il m'a repoussé à son tour, je reniflais pour faire entendre ce fait. Potter ne réfléchi pas et ça, ça fait bien longtemps que je l'ai compris pour ma part, peut-être que je le connais mieux qu'il ne me connait lui, en fait c'est pas peut-être c'est une certitude je crois! La preuve avec comment il a réagit à mes propos.

« Pour moi tu te comportais ainsi avec tout le monde. Tu leurs sortais des conneries sur le fait qu'il leur fallait du temps pour mieux les faire craquer. Je regrette de ne pas avoir compris. »

Je levais les yeux au ciel en signe de désapprobation sous ses propos. Franchement comme façon de draguer pour mettre quelqu'un dans son lit ça aurait été vraiment nul, enfin de mon avis personnel. Comme je l'ai dis j'en ai rien à foutre de ce qu'ils pensent ou ressentent, je fini simplement par obtenir ce que je veux, je reste agréable c'est tout, mais quand même pas à ce point là!

« J'ai encore du mal à admettre que c'est avec toi que je me sens si bien et que c'est pareil pour toi. Putain on s'est tellement détesté pendant toutes ces années que je n'arrive pas à réaliser que j'ai tellement besoin de ta présence. »

Hum pourquoi Merlin ses propos me font quelque chose? Raaah j'en ai marre je deviens un faiblard de première, je devrais tout envoyer chier et redevenir le Malfoy que j'étais... Mais je n'y arrive pas, ou alors oui mais quand je le vois et qu'on se prends la tête comme ce soir, je n'arrive simplement plus à faire ce que j'ai dis, c'est-à-dire l'ignorer et le laisser filer!

« Oublie Ginny s'il te plait. J'étais en colère. Je ne pense pas une seconde ce que j'ai dit. Je sais qu'elle et moi c'est destiné à ne pas marcher. Et même si entre toi et moi c'est foutu je n'irais pas avec elle. Je ne peux plus continuer à lui mentir et à me mentir, ça ne serait pas correct vis à vis d'elle. Elle mérite mieux et apparemment ce mieux c'est ton pote Zabini qui lui apportera. »

Bah elle mérite mieux... Mouais bof, je crois pas que mon Blaise soit fait pour cette chose, il mérite mieux qu'une Belette sur pied! Ce n'est réellement pas la fille que j'aurais vu pour lui, même si j'avoue que les gosses ne sont pas trop mal... Je reste septique, au moins j'ai un sujet pour l'embêter quand il me fait chier avec Potter, je lui rappelle sa Weasley! Cependant la première partie de ce que Potter venait de me dire me fait foutrement plaisir au-delà de ce que j'aurais pensé, à dire vrai je n'arrive même pas à savoir pourquoi je me suis énervé après elle, elle mérite même pas qu'on s'attarde sur son cas. Potter prit une nouvelle cigarette, décidément plus les jours passent, plus il les enchaîne ma parole.

« Tu peux retourner au château si tu veux, je ne te retiendrais plus. Je ne voulais pas que tu partes en pensant que j'étais un con. »

Je levais les yeux au ciel, j'allais pas partir alors qu'on était en train de parler... Je pense toujours qu'il est un con d'avoir cru ce qu'il a cru mais ça c'est autre chose. Mais je n'avais plus de réelles raisons de partir à présent puisque j'avais finalement compris sa raison profonde d'être parti comme un voleur. Mais à dire vrai je ne savais pas trop quoi faire ou dire à cet instant présent.

« Je pense toujours que tu es un peu con Potter » lui dis-je amusé en marchant près de lui « Mais au moins je comprends un peu mieux... Mais tu restes con d'avoir pu penser ça » je fis une pause un instant avant de reprendre plus sérieux « Potter je ne suis pas la personne la plus expressive, n'oublie pas ça... Je n'aime pas spécialement parler de moi-même, ni exprimer ce que je ressens... Cela vient de mon éducation. » Pourquoi je dis ça? J'en suis pas sûr moi-même, peut-être pour qu'il y pense la prochaine fois qu'on se dispute sur un truc aussi con que ça.

« Hum ça me va comme façon de profiter de la vie Potter... Enfin... » je souris de manière à ce qu'il comprenne que je l'embête, un peu « C'est un début disons! Il y a du progrès à faire! » Je redevins un peu plus sérieux « Ne me parle pas de Blaise et de ta Belette... C'est... perturbant! » dis-je tout en m'asseyant sur le bord du Lac.

« Alors, est-ce que je dois te demander ce que tu fais aussi tard ici Potter? C'est quand même risqué ces derniers jours avec ta nouvelle lubie de faire chier Severus et les Carrow... Vous avez réquisitionnez la Salle sur Demande en plus... En tout cas Weasley devrait faire attention quand il sort... Je n'ai pas voulu te faire chier malgré tout alors je ne l'ai pas vendu » J'haussais les épaules « Mais je ne serais pas comme ça avec tous... Surtout certaines à dire vrai... » j'eus un sourire mauvais, je repensais à ce que j'avais dit à Wisiti, qui visait sa soeur, et encore plus maintenant, après ce soir « Parce que sinon ma couverture tomberait bien vite si je les laissent tous filé tu ne crois pas? » repris-je le plus sérieusement du monde.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Harry J. Potter"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 548
Date de naissance : 17/12/1988
Date d'inscription : 14/12/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp:
Points:
1/705  (1/705)

MessageSujet: Re: L'homme invisible ♠ Harry & Draco   Dim 15 Jan - 11:15

Il n'était pas sûr que Malfoy reste. La soirée avait plutôt mal commencé entre eux alors il ne voyait pas trop pourquoi il serait resté à discuter sagement avec lui. Comme s'il n'y avait pas eu déjà assez pour le faire fuir avec leur dispute il avait fallu qu'il l'embrasse et même pas un baiser plein de passion comme leur premier non il avait fallu qu'il l'embrasse comme un poufsouffle. Il n'arrivait toujours pas à comprendre ce qu'il lui avait pris.

Il fumait sa clope tranquillement, les yeux perdu sur le lac, attendant que Malfoy se décide à partir.


« Je pense toujours que tu es un peu con Potter. Mais au moins je comprends un peu mieux... Mais tu restes con d'avoir pu penser ça »

Il soupira en entendant la remarque de Malfoy. Bah de toute façon lui il trouvait toujours que c'était un connard.

« Potter je ne suis pas la personne la plus expressive, n'oublie pas ça... Je n'aime pas spécialement parler de moi-même, ni exprimer ce que je ressens... Cela vient de mon éducation. »

Ca il l'avait remarqué oui. Ce soir relevait de l'exploit pour Malfoy. Il ne s'était pas attendu à ce qu'il vide son sac comme ça. Mais forcément si le serpentard ne lui disait jamais ce qu'il avait sur le coeur comment voulait-il qu'il le devine et qu'il ne fasse pas des erreurs. Il n'était pas devin non plus.

« Hum ça me va comme façon de profiter de la vie Potter... Enfin... C'est un début disons! Il y a du progrès à faire! »

Malfoy souriait tout en disant ça et cette simple vue suffit à réchauffé le coeur du gryffondor. Pour ce qui était des progrès il n'était pas vraiment près à en faire. Le sexe s'était pas vraiment la priorité dans sa vie même si le serpentard pensait que ça devrait être le contraire. Il ne se voyait pas aller avec le premier venu prendre du bon temps.

« Ne me parle pas de Blaise et de ta Belette... C'est... perturbant! »

Ahhh mais pourquoi il lui mettait des images comme ça dans la tête. Ginny et Zabini. Qu'est-ce qu'elle allait bien pouvoir lui trouver? Mouais on pourrait certainement dire pareil pour lui et pour Malfoy. Si Dumbledore avait pu voir ça il aurait été ravi, lui qui ne cessait de prêcher le rapprochement des maisons, ben ça serait bientôt le cas et plus qu'il ne l'espérait surement.

Il alla rejoindre Malfoy et s'assit à côté de lui au bord du lac.


« Alors, est-ce que je dois te demander ce que tu fais aussi tard ici Potter? C'est quand même risqué ces derniers jours avec ta nouvelle lubie de faire chier Severus et les Carrow... Vous avez réquisitionnez la Salle sur Demande en plus... En tout cas Weasley devrait faire attention quand il sort... Je n'ai pas voulu te faire chier malgré tout alors je ne l'ai pas vendu. Mais je ne serais pas comme ça avec tous... Surtout certaines à dire vrai... Parce que sinon ma couverture tomberait bien vite si je les laissent tous filé tu ne crois pas?»

Sa nouvelle lubie? Ah ah elle était bien bonne celle là. Ce n'était pas une lubie, il n'avait juste pas eu le choix. La situation au château devenait vraiment trop tendu pour lui et il avait besoin de plus de liberté de mouvement pour aller chercher les horcruxes. Que tant de monde le suive pour se cacher dans la salle sur demande ce n'était pas vraiment prévu.

Il tira une bouffée sur sa cigarette avant de la tendre à Malfoy à côté de lui.


- Tiens je partage.

Il se rendait compte qu'il était entrain de recommencer comme les deux soirées qu'ils avaient passé ensemble, de se rapprocher en partageant cette putain de clope mais il aimait bien ça et il se moquait du reste.

- Pour m'améliorer comme tu dis je n'ai personne sous la main. A moins que tu ne te portes volontaire?

Il sourit au serpentard afin de lui faire comprendre qu'il déconnait... plus ou moins.

- Tu peux demander ce que je fais dehors à cette heure ci. Je n'arrivais pas à dormir et je n'en pouvais plus de rester enfermer dans cette salle avec tout ce monde. Et pour ce qui est du risque...

Il sortit la carte de sa poche et la consulta de façon à ce que Malfoy ne voit pas ce qu'il était entrain de regarder.

- Les Carrow sont tous les deux bien sagement dans leur chambre. Rogue est... ohoh ... dans le bureau du directeur. Les membres de la Brigade sensés patrouiller sont tous les deux dans une salle vide du troisième étage. Ils ont pas trop l'air de patrouiller ces deux là vu à quel point ils sont collés. Rusard est... dans la salle des trophées avec son abruti de chat. Sinon tous les élèves sont bien gentiment couché même ton serdaigle a fini par retourner dans son lit. Donc tu vois je risque pas de me faire chopper.

Il rangea la carte dans sa poche avant de continuer à parler.

- Pour les pas discrets je vais régler le problème. Je ne les laisserais plus sortir et je ne prêterais plus ma cape, même pas à Ron tant pis il aurait qu'à mourir d'hypoglycémie je m'en fiche.

Il l'avait tellement saoulé avec le fait qu'il avait envie de pâtisseries qu'ils avaient fini par craquer avec Hermione et qu'ils l'avaient foutu dehors avec la cape. Mais vu comme il se débrouillait pour ne pas se faire repérer la prochaine fois il lui jetterait le maléfice du saucisson.

- Dis je pourrais savoir pourquoi tu en veux autant à Ginny? Elle ne t'a rien fait non? Ron je peux comprendre on a passé notre temps à t'insulter avec lui. C'est même lui qui s'est mis à t'appeler "Malfoy, la merveilleuse fouine bondissante". Mais Ginny là j'avoue je comprends pas.

_________________


Âme sensible ne pas cliquer :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Draco Malfoy"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 1066
Date de naissance : 05/06/1980
Date d'inscription : 25/02/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
4/705  (4/705)

MessageSujet: Re: L'homme invisible ♠ Harry & Draco   Dim 15 Jan - 18:01

Potter fini par me rejoindre l'instant d'après, pendant une seconde le silence régna je prenais plaisir à me détendre en regardant le Lac, je le trouve toujours aussi beau même après les années qui passent, la lune lui donne cet aspect brillant, on aurait presque envie d'y aller plonger. Ca m'était déjà arrivé une ou deux fois au moins de juin quand il faisait beau et chaud. Potter tendis son bras vers moi, en le regardant je vis qu'il me donnait en fait la possibilité de partager sa cigarette avec lui.

« Tiens je partage. »

Après un instant d'hésitation j'acceptais son offre. Je ne sais pourquoi mais j'adore ces moments-là où on partage cette clope, peut-être parce que ça rend les choses plus intime et qu'à quelque part c'est ce que j'ai envie. Peut-être aussi parce que je trouve toujours que ces cigarettes-là qu'on partage ensemble on un goût différentes des autres, alors qu'elles sont finalement toutes pareil de la même marque... Je tirais une bouffée sur la cigarette en fermant les yeux pour la savourer avec plaisir, franchement il fallait qu'on arrêtent ça avant de nous tuer avec cette saloperie, c'était plus une cigarette de temps à autre mais plus là... Et lui, bah j'en sais rien.

« Pour m'améliorer comme tu dis je n'ai personne sous la main. A moins que tu ne te portes volontaire? »

Je tournais la tête vers lui pour l'écouter et je vis un sourire un peu espiègle, au moins Potter jouait avec moi le petit jeu, quoique, il avait aussi un léger côté sérieux... Ainsi ce serait comme ça lui et moi dans le futur? Jouer et plaisanter tout en ayant dans parole un fond de vérité? C'était un jeu marrant, j'aimais bien y jouer...

« Tu peux demander ce que je fais dehors à cette heure ci. Je n'arrivais pas à dormir et je n'en pouvais plus de rester enfermer dans cette salle avec tout ce monde. Et pour ce qui est du risque... »

Hum pourquoi ça ne m'étonnait pas du tout? Potter allait sérieusement avoir des problèmes si il continue à si peu dormir, d'accord il est pas le seul, je ferais mieux de me regarder avant de parler de lui... Mais bon c'était comme plus fort que moi de m'en soucier. J'imagine bien que de rester enfermer dans la Salle sur Demande avec les autres devait être un peu chiant et étouffant. De nouveau je sentis un je-ne-sais quoi en pensant à la Belette fille qui était coincée avec lui et me mordait la langue de l'interroger là-dessus. Il sortit quelque chose de sa poche, je n'arrivais pas à voir clairement de quoi il s'agissait, je fronçais les sourcils intrigué

« Les Carrow sont tous les deux bien sagement dans leur chambre. Rogue est... ohoh ... dans le bureau du directeur »

Rien d'étonnant dans ses deux premières phrases, les Carrows laissent faire la Brigade pendant qu'eux prennent du bon temps à faire on en sait quoi. Severus restait beaucoup dans son bureau, on le voyait peu, j'arrivais à le voir une fois de temps en temps, il semblait encore plus éviter les gens que d'ordinaire, je me demande si il n'évite pas une ou des personnes... mais qui? Tout d'un coup ça me revint en mémoire que je voulais me renseigner auprès de lui sur la mère de Potter, sur pourquoi le Lord voulait l'épargner alors qu'il n'épargne personne, il faudrait que je lui rende visite donc, bah il allait encore me questionner sur moi, mes intentions, sur Potter...

« Les membres de la Brigade sensés patrouiller sont tous les deux dans une salle vide du troisième étage. Ils ont pas trop l'air de patrouiller ces deux là vu à quel point ils sont collés »

Qu'est-ce que c'est que ça?! On fait mal son boulot et on s'envoie en l'air pendant les heures de boulot?! Il faudrait que j'aie une petite discussion avec eux... Ou pas ils voudraient savoir comment j'ai fait pour savoir et j'en ai aucune idée moi-même puis au moins ils ne cherchent pas les disparus, avantage pour nous. Je ne pus m'empêcher de sourire à ça et de le regarder lui, pourquoi j'avais envie de lui ainsi? Il fallait que je me mette la tête dans le Lac oui bonne idée pour le sortir de ma tête un peu d'eau froide!

« Rusard est... dans la salle des trophées avec son abruti de chat. Sinon tous les élèves sont bien gentiment couché même ton serdaigle a fini par retourner dans son lit. Donc tu vois je risque pas de me faire chopper. » dit-il alors en rangeant la chose dans sa poche, je frôlais encore plus les sourcils, qu'est-ce que c'était que Potter avait là qui lui disait où sont les gens?! Moi il pouvait tout le temps me voir?! Même quand je m'envoie en l'air?!

« Pour les pas discrets je vais régler le problème. Je ne les laisserais plus sortir et je ne prêterais plus ma cape, même pas à Ron tant pis il aurait qu'à mourir d'hypoglycémie je m'en fiche. »

Je souris malgré moi sous sa phrase, alors c'est CA que Wistiti faisait l'autre soir! J'imaginais Potter qui privait tout le monde de sa... CAPE?! Il fallait qu'il m'en dise plus là, j'allais pas le louper, je le soupçonne depuis longtemps de disposer d'un objet mais là...

« Dis je pourrais savoir pourquoi tu en veux autant à Ginny? Elle ne t'a rien fait non? Ron je peux comprendre on a passé notre temps à t'insulter avec lui. C'est même lui qui s'est mis à t'appeler "Malfoy, la merveilleuse fouine bondissante". Mais Ginny là j'avoue je comprends pas. »

Je me mordis un peu la langue sous cette question, et aussi sous comment me surnomme Wistiti, pourquoi ça m'étonne pas du singe hein?! Et pourquoi j'en veux autant à sa super Belette? Bonne question, je crois qu'honnêtement je préfère même pas chercher la vraie raison profonde... Disons simplement que je suis une personne possessive qui aime avoir les choses pour elle... Les choses ou une personne, puis je voyais bien qu'elle était dans le même état de penser lors de dernières fois où j'ai croisé son regard, j'étais pas dupe, elle voulait récupérer son Potter. Je gardais le silence un instant tout en jouant littéralement à arracher l'herbe entre mes cuisses, si vous vous demandez si j'imaginais que l'herbe était la Weasley je vous répondrais que oui. Finalement je soupirais fortement et pris la parole

« J'sais pas Potter... » dis-je d'une voix un peu énervée « C'est à cause de la manière dont elle me regarde et te regarde... » je fis une nouvelle pose en continuant de détruire l'herbe « Elle pense trop que tu es à elle... Et j'aime pas ça... Je l'aime pas c'est tout. Puis c'est en plus une Belette alors... » j'haussais les épaules et arrêtais de détruire le paysage en fermant les yeux un instant pour me calmer j'étais sûr que Potter devait s'interroger.

« C'est quoi cette cape que t'as Potter... et ce truc qui te permet de voir les gens » dis-je avec curiosité en haussant un sourcil « Je te soupçonne d'avoir des moyens secrets de savoir des choses depuis un moment mais là... » je secouais la tête « Tu... tu peux me voir moi dans ce que je fais? » Genre ce serait gênant si tu voyais quand je m'envoie en l'air... Puis je repris mon petit sourire en coin et le regardait dans les yeux

« Bah... Tu m'as moi Potter pour t'améliorer si tu veux hein... Dans un futur... Qui sait peut-être que j'accepterais de t'aider » lui répondis-je avec une voix un peu enrouée, oui d'accord c'était la voix que je prends pour chauffer quelqu'un, mais là c'était à moitié le cas seulement et de l'autre moitié plus pour jouer... Ca me plaisait de jouer avec lui et je crois, à moins que je me trompe encore une fois que lui aussi aimait bien ça. Finalement après avoir fini ma phrase je lui redonnais la clope et m'allongeait dans l'herbe en regardant les étoiles, j'adore regarder les étoiles.

« Regarde comme c'est beau le ciel... et apaisant... » Je me sentais con d'avoir sortis ça mais c'était tellement vrai, j'aimais ça plus que pleins de choses au monde

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Harry J. Potter"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 548
Date de naissance : 17/12/1988
Date d'inscription : 14/12/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp:
Points:
1/705  (1/705)

MessageSujet: Re: L'homme invisible ♠ Harry & Draco   Dim 15 Jan - 19:33

Il attendait la réponse de Malfoy à sa question tout en regardant le serpentard arracher l'herbe entre ses cuisses. Elle lui avait fait quoi l'herbe pour qu'il s'en prenne ainsi à elle. Ou plutôt, il pensait à qui tandis qu'il s'en prenait à ses pauvres brins d'herbes.

« J'sais pas Potter... »

Il n'aurait pas du poser cette question. Ca contrariait Malfoy. Il pouvait l'entendre au ton de sa voix. Il était énervé. De toute façon il suffisait de voir la façon dont il traitai les brins d'herbes pour le voir.

« C'est à cause de la manière dont elle me regarde et te regarde... »

Il pouvait comprendre que la manière dont elle le regardait le gêne. Elle avait tendance à foudroyer Malfoy comme si il était responsable de leur rupture alors qu'il l'avait quitté déjà bien avant que les gosses ne débarquent. Malfoy n'était pour rien dans le fait qu'ils ne soient plus ensemble et qu'il ne ressente plus que de l'amitié pour elle. Leur couple n'était pas destiné à vivre et ça ce n'était la faute à personne. Ils n'étaient pas fait pour être ensemble, c'était tout. Par contre qu'il s'offusque de la façon dont elle regardait Harry ça c'était bizarre.

« Elle pense trop que tu es à elle... Et j'aime pas ça... Je l'aime pas c'est tout. Puis c'est en plus une Belette alors... »

Il s'arrêta d'arracher l'herbe innocente et ferma les yeux. Il rata ainsi le sourire d'Harry. Alors comme ça Monsieur Malfoy n'aimait pas la façon que Ginny avait de le regarder. Il devait l'avouer il ne faisait absolument pas attention à la façon dont le regardait la rouquine. Elle essayait plutôt d'éviter son regard ces derniers temps alors difficile de voir comment elle le regardait. Il y avait quelque chose de ... mignon dans le fait que Malfoy ne supporte pas que Ginny pense qu'il était à elle. Mignon était bien le dernier mot qu'il aurait employé pour décrire Malfoy mais à cet instant là c'était la meilleure définition à ses yeux.

« C'est quoi cette cape que t'as Potter... et ce truc qui te permet de voir les gens. Je te soupçonne d'avoir des moyens secrets de savoir des choses depuis un moment mais là... »

MOuahaha il aimerait bien savoir comment il faisait mais il ne lui dirait rien. Il aimait l'idée de pouvoir surprendre Malfoy avec sa carte et sa cape. Il n'était prêt de céder cet avantage au blond.

« Tu... tu peux me voir moi dans ce que je fais? »

Sur le coup, il ne put pas se retenir et explosa littéralement de rire et tant pis si Malfoy le prenait pour un taré. Il avait peur qu'il le voit entrain de faire quoi au juste sur sa carte? Entrain de s'envoyer en l'air? Il pensait que c'était quoi ce qu'il avait, un système sorcier de caméra de surveillance qui lui permettait de voir tout le monde dans leur intimité? C'était quand même assez tordu comme idée.

« Bah... Tu m'as moi Potter pour t'améliorer si tu veux hein... Dans un futur... Qui sait peut-être que j'accepterais de t'aider »

Dans le futur, si les gosses disaient vrai, il ferait plus que d'accepter de l'aider. Mais pour le moment il semblait juste s'amuser à le provoquer. Très bien s'il voulait jouer à ce petit jeu ils seraient deux à y jouer.

Il attrapa la clope que Malfoy lui tendit en continuant à fixer le lac. Il la porta doucement à ses lèvres en évitant de penser au fait que la cigarette avait touché un peu plus tôt les lèvres de Malfoy et qu'encore plus tôt dans la soirée c'était les siennes qui avaient touchés celles du serpentard.


« Regarde comme c'est beau le ciel... et apaisant... »

Il se retourna pour fixer Malfoy. Ce dernier était allongé sur le dos, les yeux fixé sur le ciel. A son tour il s'allongea et regarda ce ciel qui semblait tant hypnotisé Malfoy. C'est vrai qu'il était beau. Il était entièrement noir. Une nuit sans étoiles s'était plutôt rare. Seule la lune venait troubler cette noirceur. Elle semblait tout illuminer, le ciel, l'eau du lac, la peau de Malfoy... oulaaaa non terrain dangereux.

- Oui il est magnifique ce soir...

Il s'éclaircit la gorge avant de reprendre.

- Pour ma cape et le... truc, appelons le comme ça, je ne te dirais rien. J'ai bien le droit d'avoir un petit jardin secret non? Je te dirais juste que tu n'as pas de soucis à te faire. Je ne peux pas te voir en pleine action avec quelqu'un. De toute façon si je veux te voir en pleine action c'est de préférence sous moi et pas avec un vulgaire serdaigle.

Il tourna juste la tête, souriant une fois de plus malicieusement. Il se retourna ensuite pour être sur le côté, sa tête en appuie sur sa main, ses yeux plongés dans ceux du serpentard.

- C'est mignon tout plein tu sais que tu sois jaloux de Ginny. Qui aurait cru que derrière cet arrogant serpentard se cachait un joli petit poufsouffle. Je comprends mieux pourquoi Ella finit dans cette maison.

_________________


Âme sensible ne pas cliquer :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Draco Malfoy"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 1066
Date de naissance : 05/06/1980
Date d'inscription : 25/02/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
4/705  (4/705)

MessageSujet: Re: L'homme invisible ♠ Harry & Draco   Lun 16 Jan - 4:02

Je sentais le regard de Potter sur moi après ma dernière phrase, il s'était retourné, après un instant donc d'observation il fini par s'allonger aussi pour voir ce dont je lui parlais. Je sais pas combien de temps on est resté là à regarder le ciel sans rien se dire, mais c'était vraiment agréable, comme si cela ne devait jamais ce terminer.

« Oui il est magnifique ce soir... »

Je l'observais alors un instant, sa voix m'avait parue quelque peu... je sais pas étrange. D'ailleurs il s'éclaircit la gorge comme si il cherchait à reprendre contenance.

« Pour ma cape et le... truc, appelons le comme ça, je ne te dirais rien. J'ai bien le droit d'avoir un petit jardin secret non? »

Hum pourquoi ça ne m'étonne même pas, mais c'était vraiment frustrant de ne pas savoir! Bah quoi je suis quelque peu curieux, bon d'accord beaucoup! Mais en même temps je pouvais comprendre qu'il n'avait pas encore envie de me le dire, cependant un jour il le ferait j'en fais le serment ici et maintenant, fichu jardin secret ou non. C'est quand même étrange, il refuse de me donner ses petits trucs alors que j'ai vu au fond de sa tête, les souvenirs horribles de son enfance et ceux liés à Face de Serpent...

« Je te dirais juste que tu n'as pas de soucis à te faire. Je ne peux pas te voir en pleine action avec quelqu'un. »

Incroyable comme quelques mots peuvent parfois vous soulagez, en entendant ceux-ci je m'étais détendu d'un seul coup. Ça aurait eu quelque chose d'un peu dégueulasse si Potter pouvait réelement me voir m'envoyer en l'air, bon j'avais jamais entendu parler d'un tel procédé mais... on sait jamais! J'avais quelques prédispositions vicieuses à le faire parfois dans des lieux où on peut être pris, juste parce que c'est excitant, sans être réellement pris cela va de soit hein, mais simplement de savoir quelqu'un pourrait surgir ou que des gens sont tout près et l'ignore... Mais alors que Potter assiste à ça non vraiment pas... Cependant j'avais du mal à m'expliquer pourquoi je n'ai pas envie qu'il assiste à ça... A quelque part je ne veux simplement pas qu'il le voit et s'enfuit, parce que j'aurais peur qu'il me fasse la gueule, je fronçais les sourcils, et alors? Merde pourquoi ça comptait pour moi?! Oui la solution la plus simple aurait été d'arrêter mais je ne peux m'y résoudre parce que c'est dans ma nature, j'en ai un besoin certains, moi nymphomane? Honnêtement un peu... Beaucoup même si je tente de me contrôler parce que ça ferait tâche... Et comme Potter n'était pas près de franchir se cap je me voyais mal arrêter mes coucheries pour lui faire plaisir en dépérissant en l'attendant... Bah qu'est-ce que je raconte comme merde, de toute façon ça lui fait strictement rien du tout! Puis j'ai jamais été fidèle alors pourquoi je commencerais hein? Pour moi la seule raison qui pourrait me faire arrêter les coucheries serait d'être amoureux... Et pour le moment ça ne l'est pas. Apparemment dans le futur j'arrêtais mon manège en me mettant avec Potter, les gosses l'avaient dit eux-même, Potter et moi c'était pas que du sexe... J'aimais Harry Potter dans le futur... C'était flippant! Plus flippant était le fait que de le savoir me rendait étrange, j'avais peur que cela ne se produise déjà maintenant, enfin dans quelques temps, certaines choses allaient dans se sens et j'avais par instant de fuir tout ceci... Et comment je me suis retrouvé à penser ça moi?! Draco Malfoy où comment dériver du sujet initial...

« De toute façon si je veux te voir en pleine action c'est de préférence sous moi et pas avec un vulgaire serdaigle. » J'aurais pensé que ses mots me permettraient de remettre ma tête en place mais ce fut tout l'inverse! Ses paroles mirent le feu en moi, j'avais déjà été un peu excité par lui ces derniers temps, bon l'autre soir un peu plus avec le baiser... Mais ses paroles là, sorties de sa bouche me faisaient un effet incroyable, sous la surprise je tournais la tête vers lui. Il avait clairement décidé d'entrer dans ce petit jeu, oh rien de dramatique c'est pas comme si on allaient se jeter l'un sur l'autre... Quoique perspective pas déplaisante, c'était pour le moment simplement un jeu de mots... Certains diront que c'est un jeu dangereux parce que c'est une sorte de façon de se chercher, jusqu'au jour où l'un des deux finis par craquer, sorte de jeu de chauffer l'autre... Bah peut-être, mais c'était drôlement bon comme jeu, ça ravivait cette flemme en moi, celle de l'époque où on se battaient, mais cette fois c'est un jeu moins méchant, tout aussi excitant et marrant au final... Donc c'était bien mieux que l'ancien jeu... Alors que je l'observais donc un instant il tourna sa tête et me fit un regard malicieux, ce qui ne fit qu'augmenter mon désir dans mon pantalon, je préférais alors tourner ma tête quelques instants en fermant les yeux tout en écoutant ma respiration, calmer l'animal qui dort, enfin pas vraiment là, en moi. Après donc quelques secondes je pensais avoir contrôle sur moi-même, je rouvris les yeux et découvris Potter qui s'était tourné totalement vers moi, sa tête appuyé sur sa main à me regarder dans les yeux, pourquoi je restais là à le regarder en trouvant ça absolument divin moi?

« C'est mignon tout plein tu sais que tu sois jaloux de Ginny. Qui aurait cru que derrière cet arrogant serpentard se cachait un joli petit poufsouffle. Je comprends mieux pourquoi Ella finit dans cette maison. »

Le rouge me monta aux joues de suite, je rougissais parce que déjà il trouvait ça mignon et ça me faisait quelque chose, aussi parce que je n'aime pas qu'il me dise que je suis jaloux! Ce n'est pas de la jalousie non vraiment c'est.... c'est... c'est de la possessivité oui voilà! Je n'aime simplement pas qu'on tourne autour de ce qui m'appartient et Potter est à moi ça s'arrête là! La deuxième partie me faisait rougir d'une certaine colère, mais pas une vraie colère, plus une colère qui décèle un fond de vérité. Cependant je n'allais pas le lui dire! Ainsi donc MOI Draco Malfoy j'étais un Pouffy de première? Non mais il s'est regardé lui avant quand il m'a embrassé comme personne ne l'a encore jamais fait sous le clair de lune?! Je prolongeais nos regards durant quelques instants tout en ayant un sourire narquois

« Va te faire foutre Potter! » dis-je en boudant à moitié, bon ça c'est sur un jour il irait se faire foutre par moi mais là n'est pas la question « Je ne suis PAS un Pouffy de première! Non mais franchement tu t'es pas regardé y a quelques minutes à peine quand tu m'as embrassé comme tu l'as fait sous le claire de lune, ça fait pas Pouffy ça aussi ?! » continuais-je à moitié amusé « Ah tu vois! De toute façon Ella est une fausse Pouffy, elle a fait ça pour me faire chier, elle est aussi vicieuse qu'un Serpentard alors! » Je m'arrêtais un instant alors que je me sentais rougir furieusement, j'évitais le regard de Potter « Je suis pas jaloux Potter... Non du tout! Je suis... Possessif! Je n'aime pas qu'on approche ou touche de trop près ce qui est miens... » conclus-je les bras croisés, si vous osez dire que je boude je vous jettes un Avada sur le champs!

Après un instant cependant je retrouvais mon sourire malicieux, vicieux même me retournait de nouveau face à Potter en le regardant dans les yeux, mon regard certainement pétillant « Intéressant Potter ce que tu as dis... Ainsi donc tu penses que tu pourras être dessus... Pari intéressant... Mais je crois que tu rêves un peu » je m'arrêtais un instant, inconsciemment je me léchais les lèvres avant de faire claquer ma langue fortement « Tu crois vraiment pouvoir me dominer Potter?! » repris-je en levant un sourcil inquisiteur « En même temps je me doutais bien que tu serais du genre et tu sais quoi... C'est ça qui risque d'être encore plus... intéressant! Je ne me laisse pas dominer Potter... et c'est pas ton genre non plus on le sait très bien, t'as toujours été un des seuls, pour ne pas dire le seul à me tenir tête, à ne jamais avoir peur de moi, à me combattre... Je t'imaginais bien ainsi aussi au pieu ça confirme mes soupçons... Oui ce jour-là ça sera très intéressant mais en attendant » je fis une pause un instant pour me mettre sur les coudes, toujours en le regardant dans les yeux, ma voix comme un murmure repris « C'est moi qui domine, et je n'ai jamais laissé personne le faire Potter, sauf pour mon premier ce qui est logique surtout quand on sait qui sait » je fronçais les sourcils, oui vous auriez vu vous le Professeur Dawson, plus âgé que moi donc, dominant au possible se laisser faire par un puceau? Hum non vraiment pas d'ailleurs rien que d'imaginer un petit rire joyeux s'échappa de mes lèvres « Donc ce jour-là est en conclusion pas près d'arriver mon cher Harry! Il faudra beaucoup travailler » qui a dit que je suis trop confiant en moi? Non ce n'est pas vrai c'est simplement un fait réel. De toute façon après avoir eu Lloyd en moi je me suis fait une promesse: si un mec a ce droit-là c'est que franchement je l'aimerais vraiment parce que : Je n'aime pas être soumis de première, puis c'est douloureux au début, alors oui certes ça dure pas, c'est même foutrement bon après, mais non trop mal pour me donner à n'importe qui, Draco Malfoy se mérite. Malheureusement je regardais Potter en me mordillant la lèvre, il semblerait que lui le soit puisque je vais mettre au monde Chris dans je ne sais combien de mois... Donc la déduction est vite faite! Mais pour le moment j'aimais l'avoir provoqué dans notre petit jeu, je ne laisserais pas gagner facilement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Harry J. Potter"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 548
Date de naissance : 17/12/1988
Date d'inscription : 14/12/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp:
Points:
1/705  (1/705)

MessageSujet: Re: L'homme invisible ♠ Harry & Draco   Lun 16 Jan - 12:13

« Va te faire foutre Potter! »

Malfoy avait dit ça avec un air boudeur, provoquant un nouvel éclat de rire chez le gryffondor. Mais oui il était mignon et encore plus même quand il se mettait à bouder parce qu'il n'aimait pas qu'on lui dise la vérité.

« Je ne suis PAS un Pouffy de première! Non mais franchement tu t'es pas regardé y a quelques minutes à peine quand tu m'as embrassé comme tu l'as fait sous le claire de lune, ça fait pas Pouffy ça aussi ?! »

Si il s'était regardé et il devait même se l'avouer son baiser avait eu quelque chose de trop romantique, de trop poufsouffle à son goût. Mais lui au moins il l'assumait pas comme Monsieur Mauvaise Foi Malfoy.

« Ah tu vois! De toute façon Ella est une fausse Pouffy, elle a fait ça pour me faire chier, elle est aussi vicieuse qu'un Serpentard alors! »

Il allait bien falloir elle aussi qu'elle finisse par leur avouer. C'était pas une vraie poufsouffle. Elle était trop sadique et vicieuse pour en être une. Non mais franchement est-ce qu'un poufsouffle comme feu le pauvre Diggory se comporterait comme elle? Ben non, ils étaient trop... gentils, pour pas dire niais, pour se comporter ainsi.

« Je suis pas jaloux Potter... Non du tout! Je suis... Possessif! Je n'aime pas qu'on approche ou touche de trop près ce qui est miens... »

Il avait ponctué son petit discours d'une moue des plus boudeuses il fallait le reconnaitre. Mais Harry restait choqué sur un détail : Malfoy le considérait comme se possession? Ils étaient pas entrain de fumer la même clope là c'était pas possible. Malfoy fumait en douce un pétard. IL n'y avait que ça pour expliquer le fait qu'il le considère LUI comme lui appartenant.

Il quitta ensuite son air boudeur pour le fixer avec une lueur malicieuse. Oula il n'aimait pas cet air là. Ca ne présageait rien de bon.


« Intéressant Potter ce que tu as dis... Ainsi donc tu penses que tu pourras être dessus... Pari intéressant... Mais je crois que tu rêves un peu »

Ahah non il ne serait pas en dessous, hors de question. C'était déjà dur à admettre qu'il puisse un jour coucher avec un mec alors penser qu'il pourrait se faire... ah non hors de question.

« Tu crois vraiment pouvoir me dominer Potter?! »

Mais bien sur qu'il pouvait le dominer. Il la faisait déjà dans pratiquement tous les domaines alors pourquoi pas dans le sexe aussi?

« En même temps je me doutais bien que tu serais du genre et tu sais quoi... C'est ça qui risque d'être encore plus... intéressant! Je ne me laisse pas dominer Potter... et c'est pas ton genre non plus on le sait très bien, t'as toujours été un des seuls, pour ne pas dire le seul à me tenir tête, à ne jamais avoir peur de moi, à me combattre... Je t'imaginais bien ainsi aussi au pieu ça confirme mes soupçons... Oui ce jour-là ça sera très intéressant mais en attendant »

Mais en attendant quoi? Ouais en attendant il était pas près de le faire, qu'il soit dessus ou pas. Même si la question ne se pose pas vraiment il sera dessus.

« C'est moi qui domine, et je n'ai jamais laissé personne le faire Potter, sauf pour mon premier ce qui est logique surtout quand on sait qui sait »

Et quoi? Parce que Monsieur était dessous sa première fois que ça devrait être pareil pour lui. Et puis il avait déjà été en dessous pour son premier pourquoi il ne le serait pas pour lui aussi?

« Donc ce jour-là est en conclusion pas près d'arriver mon cher Harry! Il faudra beaucoup travailler »

C'était pas près d'arriver c'est sur mais pas à cause de la question de qui dominerait l'autre. Non c'était surtout parce qu'il n'était pas près à coucher avec un mec, même si ce mec était Malfoy et qu'il était définitivement trop sexy. Et... mais il rêvait où il venait de l'appeler Harry? Depuis quand il avait laissé tomber les Potter, qu'il arrivait à prononcer de façon à ce qu'on aurait pu croire que le nom en lui seul était une insulte.

Pour en revenir à la question de la domination, il avait une petite idée de comment se venger. Il allait continuer à jouer à leur jeu et ce jeu là était définitivement beaucoup que tout ce qu'ils avaient fait jusqu'à présent. Il se demandait même si ça serait comme ça aussi entre eux dans le futur. Si ils allaient continuer à jouer ensemble pour finir par craquer et par... vu ce que leur disait les enfants ça devait certainement être le cas.

Avant que Malfoy ait le temps de réagir il lui sauta dessus, s'assit sur lui, ses jambes de chaque côté de son bassin l'empêchant de bouger. Il attrapa ses poignets et les plaque de chaque côté de sa tête.


- Tu es sur que tu ne serais pas en dessous? J'étais pourtant sur moi que tu adorerais ça, vu la façon dont tu as réagis quand on s'est embrassé. J'ai surtout l'impression que tu vas adorer me sentir m'enfoncer lentement en toi... et que ce moment n'est pas aussi loin que tu le crois... tu ne penses pas que j'ai raison...

Il se pencha et murmura sensuellement à son oreille :

-... Dray...

Il lécha doucement l'oreille du serpentard du bout de sa langue avant de le relâcher et de se rallonger écrouler de rire.

- Allez sans déconner Malfoy,être possessif c'est juste une autre façon de dire que tu es jaloux. Et je ne suis pas ta possession!!!! Et ce cul... t'es pas près d'y toucher.

_________________


Âme sensible ne pas cliquer :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Draco Malfoy"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 1066
Date de naissance : 05/06/1980
Date d'inscription : 25/02/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
4/705  (4/705)

MessageSujet: Re: L'homme invisible ♠ Harry & Draco   Lun 16 Jan - 20:47

Pendant de longues secondes Potter garda le silence, il semblait réfléchir. Ce n'était pas spécialement désagréable, le silence faisait parfois du bien. J'en profitais pour regarder un peu les alentours, toujours accoudé. Je n'eus pas le temps de le voir arriver... Je pensais même que peut-être j'avais été trop loin dans la provocation, avec lui je me méfie, un pas de trop et il se rétracte comme un huître et part en courant alors, Saint Potter Prude!... Mais comme je l'ai dis je n'eus pas le temps de le voir arriver... Littéralement! Potter s'agita à côté de moi et une seconde plus tard il... il était SUR MOI! D'instinct je tentais de me défendre, de prendre possession de ma petite personne en bougeant mon corps mais ce connard s'assied sur moi, sur MOI! Une jambe de chaque côté, me contrôlant totalement, enfoiré de Gryffondor de mes deux va! Il me restait au moins mes mains mais cela ne dura pas, alors que je me débattais de mes bras Potter m'attrapa les poignets et les plaqua avec force au dessus de ma tête, j'étais littéralement privé de tout mouvement, ce foutu Gryffondor avait gagné une manche, ce... ce... il me dominait! J'étais furieux! Mais paradoxalement à ma fureur il y avait autre chose qui commençait sérieusement à se faire sentir entre mes cuisses!

« Tu es sur que tu ne serais pas en dessous? J'étais pourtant sur moi que tu adorerais ça, vu la façon dont tu as réagis quand on s'est embrassé. J'ai surtout l'impression que tu vas adorer me sentir m'enfoncer lentement en toi... et que ce moment n'est pas aussi loin que tu le crois... tu ne penses pas que j'ai raison... »

Là pour le coup mes yeux s'agrandir de surprise, mon visage qui devrait être si impassible laissant paraitre toute ma surprise et mon désir en même temps, en fait je me retrouvais légèrement statufié sur place. Je regardais Potter me parler, mes oreilles trouvaient cette voix incroyablement... sexy? Et ses mots finirent de m'achever... J'étais déjà réellement frustré et excité, j'avais enfin réussis à peu près à me calmer et Potter venait de de... de tout ruiner! Si je n'avais pas été en état de choc profond je crois oui je l'aurais violé sur place rien que d'avoir dit ça... Potter n'est pas un saint... Potter est le diable en personne qui a décidé de me torturer! Fais chier! Pourquoi soudainement je trouvais son idée pas si déplaisante que ça hein?! Non non NOOOON! Là pour le coup j'ai comme une vision, je vois vraiment bien la scène dont il parle, je ne pus m'empêcher de me mordre la lèvre très fort pour tenter de remettre mes idées aux clairs. Alors que je tente de mettre un peu mes idées aux clairs Potter se penche vers moi, mais c'est qu'il veut ma mort lui à s'étaler sur moi comme ça ou quoi?!

« ... Dray... » me murmure-t-il sur une voix sensuelle avant de... ME LECHER L'OREILLE! Potter m'a chauffé... Potter... m'a tué, Harry Potter m'a achevé comme une merde et je reste là sans bouger... ça y'est Potter m'a définitivement tué et ... et MERDE! Je viens de gémir! Tuez-moi, pas ça... J'ai gémis sous Potter! L'instant d'après il me relâchait et roula sur le côté pour s'écrouler de rire... Il s'était bien foutu de ma gueule le connard! Je le savais qu'il s'était joué de moi, après tout n'était-ce pas ce qu'on faisait depuis un moment?! Mais ça restait que des mots! Il avait osé me toucher, me me... ME DOMINER! Et cette chose ce dit être Gryffondor?! Mon cul oui! Plus jamais je dirais que Potter est un Saint... Non jamais! C'est un vicieux et cruel Serpentard comme on en fait peu! Oui voilà c'était ça! Le Choixpeau avait commis deux erreurs: Elladora et Potter! Et dire que moi j'avais la noblesse de ne pas faire CA! De contacts trop physiques je veux dire, parce que je sais qu'il en veut pas, et lui il le fait et se fou de ma gueule! C'est réellement pas du jeu!

« Allez sans déconner Malfoy,être possessif c'est juste une autre façon de dire que tu es jaloux. Et je ne suis pas ta possession!!!! Et ce cul... t'es pas près d'y toucher. »

J'étais bien trop pris dans mon état de choc pour dire ou faire quoique ce soit. A dire vrai je restais les bras dans la même positions, j'étais littéralement statufié sur place, de pleins de réactions, autant de la surprise parce qu'aucun putain Gryffondor n'avaient jamais osé ça sur moi. Autant de l'envie parce qu'il m'avait fichtrement bien chauffé le connard de Potter, et la haine parce qu'il s'était foutu de ma gueule tout le long. J'avais envie de le jeter dans le Lac pour la peine...et au passage moi aussi parce que j'avais sérieusement chaud, je me sentais d'ailleurs rougir, d'envie, de haine, de chaleur, c'est un peu un mélange de tout ça à la fois. Je restais toujours dans ma position sans rien dire, je tentais de reprendre possession de mon souffle, de mes esprits, fermant les yeux de longues secondes, je sentais Potter s'agiter, il semblait mal à l'aise, j'ouvris un oeil et dit de ma voix la plus glaciale

«  Non Potter tu m'as pas achevé, ça te plairais trop de te débarrasser de moi mais loupé! » comment ça je suis froid et distant?! En même temps je suis en colère de frustration, et en même temps je le fais pour avoir le contrôle sur mon mental et surtout ma personne.

« Tu .... es.... un horrible..... putain.... de.... vicieux de mes deux Potter! » Je finis par me remettre enfin de mes émotions et de m'accouder pour le regarder « Tu n'es pas un vrai Gryffondor! Non ça non! Un putain de Gryffondor n'agit pas comme toi! Aucun! Jamais! Personne! Tu es un ignoble mec tu le sais ça?! » Je cherchais dans ma poche une cigarette, j'avais grand besoin de me détendre, mes mains tremblantes de rage et à la fois d'envie, ce qui ne facilitait pas la tâche d'ailleurs, après quelques longues secondes je finis par trouver mon bonheur, j'en sortis une toujours en tremblant comme une feuille « Je te déteste pour ça » dis-je sur un ton amer « C'est foutrement pas du jeu! Moi j'ai pas agis ainsi avec toi et tu oses toi! » bah quoi je suis pas mauvais joueur, il a juste été trop loin sur le coup alors que je l'avais épargné « T'as pas le droit de te foutre de ma gueule comme ça! T'es pas un être humain c'est impossible! T'as simplement pas le droit de faire ça à un mec sensible, tu me chauffes comme pas possible et toi t'es inhumain parce que ça te fait absolument rien sauf de te marrer comme une écolier » je me levais et allumais ma cigarette « ahaha c'est tellement drôle » dis-je en marchant frénétiquement, faisant des allées et venues. Finalement je m'arrêtais en regardant le Lac, c'était ça qui était encore le plus reposant, mais merde je le déteste pour ça! J'allais devoir rentrer et prendre une bonne douche... et pas faire que ça, mais c'est une autre histoire!

« De toute façon Potter TU ne m'auras pas! Y a une chose que t'as pas saisi, jamais je laisserais un putain de vierge dominer! Je ne me suis laissé faire qu'une seule fois dans ma vie par Lloyd parce que c'était logique! Tu crois quoi, un mec qui n'y connait absolument rien?! Pour en ressortir avec des douleurs horribles?! Ca jamais! » Je fis des grands yeux en réalisant les paroles que je venais de dire, merde je venais de vendre mon premier! Et pas n'importe qui... Un prof! Je suis bien sûr que monsieur qui écoute trop bien l'a noté et je vais m'en prendre encore pleins la gueule de ses moqueries « Et si c'est pas assez clair Potter je vais l'être, pour toucher mon cul il faudra d'abord que je t'aime, que je sache que tu m'aimes ET que tu sois expérimenté... Alors tu vois c'est à double sens au final on est bien avancé... Mais finalement tant mieux parce que c'est pas ce que tu cherches hein! » comment ça je suis nerveux? Nooon juste un peu. Peut-être ce qui m'énerve est le fait que je sais très bien que ça arrivera cette année pas maintenant mais bon. « De toute façon on sait très bien que c'est inévitable, même si tu te joues de moi comme ce soir, cette année ça arrivera, parce que au cas où tu ne saurais pas encore la date d'anniversaire de Chris, oui son âge c'est une chose mais la date est importante et ben il me l'a dit dernièrement, quelle ironie d'ailleurs! » je secouais la tête en retournant m'assoir près de lui, je me calmais mais de la voix la plus sérieuse du monde je lui lâchais « Le 24 Décembre 1998 Potter... Je pense que tu es assez bon en calcul pour arriver au résultat hein! Quel magnifique cadeau de Noël l'année prochaine! » dis-je avec une certaine ironie « Et sérieusement j'aimerais bien savoir comment ça arrive, non j'te parle pas de comment on l'a fait c'est assez clair, et j'imagine que tu jubiles hein de savoir que t'auras mon cul cette année, j'te parle de comment c'est possible alors que ton pote a même pas crée cette potion... C'est quand même pas l'amouuuur entre nous et la magie ou je ne sais quelle foutaise du genre qui va le faire » dis-je à moitié amusé... « Donc ça reste un mystère... et je déteste les mystères! » Je tirais une nouvelle fois sur ma cigarette avant de reprendre d'une voix blanche

« Excuse-moi... Je dis de la merde, simplement tu as pas idée de ce que tu m'as fait là Potter... » Je préferais regarder au loin que d'affronter son regard qui devait être encore une fois rempli de rire. Il m'avait royalement eu et il s'était bien foutu de ma gueule sur le coup. « Mais reconnais que le jeu est un peu faussé, moi j'ai utilisé les mots, toi le physique... Surtout que je t'ai reconnu l'autre soir ne pas être indifférent à toi, alors que pour ta part, ça te fait ni chaud ni froid. » conclus-je en haussant les épaules

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Harry J. Potter"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 548
Date de naissance : 17/12/1988
Date d'inscription : 14/12/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp:
Points:
1/705  (1/705)

MessageSujet: Re: L'homme invisible ♠ Harry & Draco   Mar 17 Jan - 12:49

C'était osé. C'était salop et cruel même mais putain qu'est-ce que c'était drôle de se foutre de Malfoy. Et d'après ce qu'il avait pu sentir dans son pantalon et ce qu'il avait entendu aussi ça avait foutrement bien marché. De toute façon Malfoy l'avait bien cherché, à le provoquer tout le temps ainsi et à le traiter de puceau qui n'y connaissait. Ben voilà le puceau il était pas si à chier que ça puisqu'il arrivait à faire gémir Monsieur la Bête de Sex.

Il se retourna finalement pour regarder Malfoy. Ca faisait un moment qu'il l'avait emmerdé et il n'avait toujours pas réagi. Il avait été encore meilleur que ce qu'il pensait?


« Non Potter tu m'as pas achevé, ça te plairais trop de te débarrasser de moi mais loupé! »

En vérité, non ça ne lui plairait pas de se débarrasser de lui. Il avait juste fait ça pour l'emmerder... comme ils faisaient toujours. En tout cas le serpentard était vexé. Il n'y avait qu'à voir le ton glacial qu'il avait employé pour lui parler.

« Tu .... es.... un horrible..... putain.... de.... vicieux de mes deux Potter! »

Ah ah, ça le faisait bien rire dans le fond sa réaction. Il se retint cependant d'éclater de rire une nouvelle fois au nez du serpentard. Vu comme il était énervé il risquait de se prendre un coup de poing s'il rigolait.

« Tu n'es pas un vrai Gryffondor! Non ça non! Un putain de Gryffondor n'agit pas comme toi! Aucun! Jamais! Personne! Tu es un ignoble mec tu le sais ça?! »

Il était peut être ignoble mais il n'arrivait pas à la cheville d'un certain serpentard. C'était vrai que dans le fond il avait certains côtés un peu serpentard. Il le reconnaissait. Le choixpeau n'aurait jamais voulu le mettre à serpentard s'il n'avait pas eu certains... traits de caractère de cette maison. Mais bon ça il valait mieux que Ron ne le sache jamais, il en ferait une syncope. D'ailleurs il en ferait une aussi s'il savait qu'il avait embrassé Malfoy à deux reprises, dont une particulièrement pouffiesque.

« Je te déteste pour ça. C'est foutrement pas du jeu! Moi j'ai pas agis ainsi avec toi et tu oses toi! »

Ah parce qu'il y avait des règles du jeu maintenant? Du genre pas de contact physique provocateur avant le troisième rendez vous? Il avait une mauvaise nouvelle pour Malfoy il n'aimait pas vraiment suivre les règles.

Il le regarda sortir avec envie une nouvelle cigarette de son paquet. Il avait à peine fumer la sienne à cause du petit... tour qu'il avait joué au serpentard. La pauvre s'était consumée toute seule dans l'herbe. Quel gâchis!


« T'as pas le droit de te foutre de ma gueule comme ça! T'es pas un être humain c'est impossible! T'as simplement pas le droit de faire ça à un mec sensible, tu me chauffes comme pas possible et toi t'es inhumain parce que ça te fait absolument rien sauf de te marrer comme une écolier. ahaha c'est tellement drôle »

Non mais c'était quoi ces conneries? Il était pas inhumain d'abord. Il ne s'était peut être pas mis à bander comme un malade mais c'était faux de croire que ça lui avait pas fait d'effet. Il n'était juste pas aussi sensible que Malfoy. Et si il le maintenait c'était drôle.

« De toute façon Potter TU ne m'auras pas! Y a une chose que t'as pas saisi, jamais je laisserais un putain de vierge dominer! Je ne me suis laissé faire qu'une seule fois dans ma vie par Lloyd parce que c'était logique! Tu crois quoi, un mec qui n'y connait absolument rien?! Pour en ressortir avec des douleurs horribles?! Ca jamais! »

QUOIIIIII????? LLOYD!!!!! Comme dans Lloyd leur professeur? C'était lui qui avait couché la première fois avec Malfoy???? Non, pfff non voyons il n'était pas jaloux. Pourquoi il le serait? Malfoy pouvait bien faire ce qu'il voulait de son cul. Il s'en fichait que Lloyd ait volé sa virginité. Non rien du tout. Il n'était pas jaloux.

« Et si c'est pas assez clair Potter je vais l'être, pour toucher mon cul il faudra d'abord que je t'aime, que je sache que tu m'aimes ET que tu sois expérimenté... Alors tu vois c'est à double sens au final on est bien avancé... Mais finalement tant mieux parce que c'est pas ce que tu cherches hein! »

Ok là ça devenait vraiment trop bizarre cette conversation. AU début il n'avait commencé à parler de ça que pour déconner mais là pour Malfoy ça avait l'air vraiment sérieux. Il n'avait vraiment pas envie qu'il s'approche de son cul apparemment. C'était vexant dans un sens.

« De toute façon on sait très bien que c'est inévitable, même si tu te joues de moi comme ce soir, cette année ça arrivera, parce que au cas où tu ne saurais pas encore la date d'anniversaire de Chris, oui son âge c'est une chose mais la date est importante et ben il me l'a dit dernièrement, quelle ironie d'ailleurs! »

Oui de toute façon c'était inévitable alors pourquoi est-ce qu'il s'énervait comme ça? Ils verraient bien le moment venu non? De toute façon pour le moment il n'avait pas envie de le faire, il n'était pas prêt que ça soit au dessus ou en dessous.

« Le 24 Décembre 1998 Potter... Je pense que tu es assez bon en calcul pour arriver au résultat hein! Quel magnifique cadeau de Noël l'année prochaine! »

Merde le 24 décembre ça faisait... la conception fin mars... 1998... donc dans cinq mois environ... ça faisait près quand même.

« Et sérieusement j'aimerais bien savoir comment ça arrive, non j'te parle pas de comment on l'a fait c'est assez clair, et j'imagine que tu jubiles hein de savoir que t'auras mon cul cette année, j'te parle de comment c'est possible alors que ton pote a même pas crée cette potion... C'est quand même pas l'amouuuur entre nous et la magie ou je ne sais quelle foutaise du genre qui va le faire. Donc ça reste un mystère... et je déteste les mystères! »

Ca le mystère de la conception il s'en moquait un peu. Si Chris devait être conçu il le serait quoi qu'ils fassent.

« Excuse-moi... Je dis de la merde, simplement tu as pas idée de ce que tu m'as fait là Potter... »

Waaah ça c'était un choc. Malfoy qui s'excusait. Mais bon il reconnaissait maintenant qu'il avait un peu poussé le bouchon. Il se rendait compte désormais de ce qu'il avait fait.

« Mais reconnais que le jeu est un peu faussé, moi j'ai utilisé les mots, toi le physique... Surtout que je t'ai reconnu l'autre soir ne pas être indifférent à toi, alors que pour ta part, ça te fait ni chaud ni froid. »

Il se remit en position assise et plongea ses yeux dans ceux du serpentard.

- Je suis désolé aussi, je n'aurais pas du pousser le bouchon sachant que tu es aussi... sensible à mes charmes.

Il sourit malicieusement à Malfoy avant de rajouter :

- C'est bon j'arrête de déconner. Mais tu sais moi aussi ça m'inquiète... tout ça. Je ne me sens pas prêt encore à coucher avec un autre mec. Et j'ai... j'ai peur d'avoir mal et de tout ce qui pourrait arriver c'est pour ça que je ne veux pas être en dessous. Mais... je sais qu'il ne se passera rien entre nous tant que je ne serais pas prêt et que je n'aurais pas un minimum de sentiment pour la personne avec qui je le ferais.

Il rigola légèrement de lui même en levant les yeux au ciel.

- Je sais c'est vachement poufsouffle comme attitude. Mais je ne veux pas le faire avec n'importe qui la première fois pour simplement dire que je l'ai fait. Je veux que ça soit avec quelqu'un qui compte pour moi et ne pas avoir de regret. Même si bon dans le fond je n'aurais aucun souvenir de cette première donc après quelle importance avec qui je le ferais.

C'était une des choses qui le dégoutait dans toute cette histoire. Ils allaient oser leur effacer la mémoire. Ils allaient lui faire oublier la visite de ses parents, sa première fois, ses rendez vous avec Malfoy et tout ça, ça le faisait royalement chier.

- Enfin je n'y peux rien de toute façon.

Il haussa tristement les épaules.

- Mais tu sais Malfoy... ça... ça ne me fait pas ni chaud ni froid...

Il s'éclaircit la voix avant de tendre la main vers la cigarette que Malfoy tenait.

- Tu veux pas partager un peu?

_________________


Âme sensible ne pas cliquer :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Draco Malfoy"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 1066
Date de naissance : 05/06/1980
Date d'inscription : 25/02/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
4/705  (4/705)

MessageSujet: Re: L'homme invisible ♠ Harry & Draco   Mar 17 Jan - 18:39

Potter se rassied directement après la fin de ma phrase, je consentis alors à tourner mon regard vers lui, je l'avais un peu évité lors de mes dernières paroles. Il fixa alors son regard dans le miens, je me sentis de nouveau perturbé par se regard-là mais je maintiens quand même le contact, j'étais Malfoy, on ne baisse pas le regard.

« Je suis désolé aussi, je n'aurais pas du pousser le bouchon sachant que tu es aussi... sensible à mes charmes. » Me dit-il en ayant un sourire malicieux, il semble sincère bien qu'il se voulait amusant à la fois... Je levais les yeux au ciel malgré tout, j'avais besoin de faire un peu mon fière. Néanmoins j'acceptais ses excuses en hochant de la tête, même si j'avais un peu du mal à accepter moi-même le désir que j'ai pour lui... C'est que ça avait l'air de lui plaire à Monsieur Potter que je sois sensible à ses charmes! Fichu Potter!

« C'est bon j'arrête de déconner. Mais tu sais moi aussi ça m'inquiète... tout ça. Je ne me sens pas prêt encore à coucher avec un autre mec. Et j'ai... j'ai peur d'avoir mal et de tout ce qui pourrait arriver c'est pour ça que je ne veux pas être en dessous. »

Je souris malgré moi, Potter avait la trouille alors? Qui ne l'aurait pas hein?! Finalement on l'avait tous lorsqu'on débarque dans ce milieu là. J'avais été comme ceci il y a un peu plus d'un an maintenant... Coucher avec une personne du même sexe est un cape difficile à passer, surtout entre deux mecs, deux filles ça doit pas être pareil déjà pour les simples raisons que Potter a évoqué là, les douleurs, il n'y en a pas pour l'autre sexe.

« Mais... je sais qu'il ne se passera rien entre nous tant que je ne serais pas prêt et que je n'aurais pas un minimum de sentiment pour la personne avec qui je le ferais. »

Je souris de nouveau, Potter et ses sentiments, je levais de nouveau les yeux au ciel pour faire mon intello de service mais je pouvais comprendre en un sens ce qu'il disait là, c'est simplement que je n'ai pas la même philosophie de vie, après tout je suis pas un Malfoy pour rien! Enfin il levait les yeux au ciel de lui-même bah au moins si il s'amuse de lui-même c'est un début!

« Je sais c'est vachement poufsouffle comme attitude. »

Ouais ça fait très Pouffy, en fait Potter est un parfait mélange des maisons j'crois! « Mais je ne veux pas le faire avec n'importe qui la première fois pour simplement dire que je l'ai fait. Je veux que ça soit avec quelqu'un qui compte pour moi et ne pas avoir de regret. » Huh okay non je pouvais comprendre finalement, nous étions deux cons de Poufsouffle parfois oui... Je pense pareil pour mon propre postérieur alors je peux pas me foutre de lui, c'est d'une certaine logique, je venais de le lui dire il y a quelques instants, je gardais donc mon sérieux en l'observant, ainsi donc Potter allait m'aimer aussi cette année? En tout cas un peu? Etrange situation!

« Même si bon dans le fond je n'aurais aucun souvenir de cette première donc après quelle importance avec qui je le ferais. »

Je fronçais les sourcils toujours en l'observant, il semblait mal à l'aise, comme quelque chose qui ne lui plait pas. Je crois que je peux aisément comprendre le pourquoi. Je ressens exactement la même chose que lui, je n'aime pas qu'on me retire des aussi gros morceaux de ma mémoire pour en mettre des faux à la place... J'avais déjà trop souvent pensé à ça... Tout ce qui me lie à lui, aux gosses, certaines discussions avec mes amis aussi... Certaines discussions sur le Mage Noir que j'ai eues avec lui... Tout ceci allait partir, ses souvenirs d'enfance que j'ai vu... L'Occlumencie que je lui apprend... Est-ce que tout ceci sera perdu à jamais dans le néant?!

« Enfin je n'y peux rien de toute façon. »

Non pas grand chose c'est vrai... De mon côté tout dépend si Severus est vivant ou non à ce moment-là... Quoique du côté de Potter aussi! Il haussa tristement les épaules, je sentais comme un trou dans ma poitrine en pensant à tout ceci, la colère et la tristesse se mélangent souvent, comment peut-on fait ça à une personne? Et à autant, certes c'est utiles pour certaines, imaginez Lily Evans qui connait son triste sort, ou le jumeau Weasley... Comment vivre avec un tel poid sur soit?

« Mais tu sais Malfoy... ça... ça ne me fait pas ni chaud ni froid... »

Je levais les yeux soudainement pour l'observer, il avait la voix différente en disant ceci, la preuve, il se l'éclaircit pour reprendre contenance sur lui. Ainsi donc il n'était pas complètement indifférent à moi? Moi qui aurait pensé, il semblait si réfractaire, bon okay vous allez me dire il m'a dit avoir envie de m'embrasser c'était déjà un début de ça mais bon c'est si petit qu'on se dit qu'il reste tout une montagne à franchir... Puis il tendit sa main vers moi

« Tu veux pas partager un peu? »

Je lui souris malicieusement « Huuum laisse-moi réfléchir... Allez tiens elle m'a calmée. » Dis-je en la lui tendant. Je gardais le silence quelques instants et lui aussi. Je ne savais pas trop comment m'y prendre ni par quoi commencer.

« Tu sais Potter je pense qu'on est tous un peu pareil, ou presque tous... Je pense pas que ta Granger et ton super Wistiti apprécient qu'on leur retirent une partie de leur année... Franchement c'est ce qui arrivera, forcément en nous retirant nos souvenirs de ça on retire beaucoup de choses, ou du moins les faussées.. » Je fis un pause en regardant le lac « Pansy croyait qu'elle mourrait durant cette guerre, Blaise, Théo... moi-même, on avait peur de comment on finiraient, morts parce qu'on a refusé de ce soumettre? Ou en prison parce qu'on est des putains de Mangemorts et finalement ils débarquent en nous révélant que même si y aura des souffrances, tout finira bien... Mais ça on s'en rappelera pas...  » Je secouais la tête en y pensant « Je n'aime pas savoir que je vais tout oublier d'eux Potter... Ni même de nous » Je me sentis légèrement rougir « Je parle pas forcément de ce couple qu'on doit former, même si peut-être, mais de ce qu'on s'est dit, d'avoir trouvé quelqu'un qui vit d'une certaine façon ce que je vis parce qu'il le voit et me comprends un peu... Quelqu'un avec qui tout partager et tout dire réellement... » Ma voix n'était plus que murumre sur la fin avec quelques trémolos

« Pour être honnête je...» j'arrêtais mes paroles un instant en me mordant la lèvre peur de révéler ce que je voulais faire, il m'en voudrait « J'ai pensé peut-être à demander à Severus de me laisser toute ma mémoire, la guerre, les enfants, toi et.... moi » je n'osais pas le regarder dans les yeux alors je regardais le lac « Non pas que ça me ferait pas mal, ça m'en ferait, mais je pourrais supporter dix ans ou je ne sais combien exactement, épouser la Astoria, avoir Scorpius pour au final finir avec toi, pour faire semblant y compris ce fameux jour dans la boutique...  » Je me tournais enfin vers lui « Comprends je suis pas sans coeur mais on m'a élevé à être froid, à ne pas montrer ce que je ressens, alors même si ça serait douloureux je pourrais, garder tout en moi et attendre, faire ce qu'on attends de moi comme je l'ai toujours fait, être ce parfait hétéro pendant ce temps-là... Bien sûr cela ne voudrait que si Severus reste en vie, la McGonagall refuserait... Enfin il semble quand même qu'on nous laisse une nuit en mémoire Potter, c'est mieux que rien...  » Je m'arrêtais un instant « Toi aussi tu pourrais t'arranger, McGo t'adore, peut-être que tu pourrais lui suggérer que... Genre quand les événements se produisent on s'en souvienne, par exemple pour nous le jour où dans le futur on recouche ensemble, ou quand les gosses rentreront dans le temps... Que ta mère à l'instant de sa mort se souvienne de son fils adulte et meurt en paix... » J'haussais les épaules désinvoltes « En même temps c'est mieux qu'ils le fassent et en même temps c'est mal, parce que imagine ton pote Weasley qui sait qu'il va mourir durant la bataille ou ta mère... Leur poid et souffrance serait à porter tous les jours jusqu'au jour où... Ca ne saurait être une vie pour ces gens-là... » Je m'arrêtais de nouveau un instant en tendant ma main pour reprendre la cigarette qu'il me donna volontier

« Potter tu serais vraiment pas humain si tu n'étais pas inquiet vis-à-vis de ta sexualité et de toi-même... » Je me mordis la lèvre, j'hésitais à lui parler de moi-même, j'en avais parlé qu'avec Pansy et Blaise « Quand je te dis que tu te mens à toi même ou ce genre de choses c'est pas pour te faire chier mais parce que je le sais réellement » je me tournais vers lui et plongeais un instant mes yeux dans les siens « J'ai commencé à être intéressé par les mecs durant notre cinquième année, c'est venu un jour comme de nul part j'ai trouvé un mec canon... La seconde d'après j'essayais de me sortir cette idée répugnante de la tête... Les semaines ont passées sauf que, j'y arrivais pas, je luttais contre moi-même, mais plus le temps passait plus je fantasmais sur des gars par instant, voir même avoir envie de les embrasser. Pour lutter j'ai couché avec encore plus de filles, et j'étais encore plus frustré qu'avant. J'avais envie de me jeter de la Tour d'Astronomie. » J'eus un rire sarcastique « Les Sang Pur c'est pas que sur les moldus et les sang-mélés Potter, ça vaut aussi pour ça tu sais? C'était alors encore plus dur que ce que tu ressens maintenant, parce que c'était contre ce qu'on m'a appris, contre la manière dont on m'a élevé... Oh les sorciers acceptent pas trop mal ce genre de choses, la preuvre y'en a pas mal des bi à Poudlard, mais chez les Sang Purs, c'est la même chose que la pureté du sang. Donc je luttais, puis j'ai fini par franchir un premier cap après quelques semaines, disons deux mois, j'ai fini par accepter de... me faire plaisir tout seul en y pensant si tu voix ou j'en viens... Bref je pensais que ça suffirait, personne le saurait jamais et surtout pas mes parents, ni les élèves, bref... » je fis une pause en tirant un coup sur la cigarette tout en regardant le Lac « Sauf que ça a pas été le cas, je continuais mes fantasmes, je continuais à me flageler pour mon comportement indigne... Et l'année passée ça c'est produit... J'avais du désir pour des personnes dont...  » je me mordis la lèvre d'hésitation « Dont Lloyd... Il a disons remarqué que j'étais pas normal avec lui. Il est bisexuel et une fois qu'on est passé par-là on les repèrent tu sais... » j'haussais les épaules « Il a attendu d'être sûr, parce que si il se plantait ça aurait fait mal, seulement il avait raison » je ricanais un coup « Il a été mon premier et je te jure que j'ai cru mourir ce jour-là parce que je trahissais ce qu'on m'a appris depuis mon enfance : La Pureté du Sang » Je baissais mon regard pour observer l'herbe qui semblait passionnante « Mais étrangement je me sentais moi-même à cet instant-là, pour la première fois de ma vie j'étais moi-même, j'avais fait quelque chose qui me plaisais à moi. Je me sentais enfin complet... comme si il manquait une pièce. » Je m'assombris sur la suite « Mais j'avais tellement peur après cette première fois, que Lloyd en parle, que des gens le découvre que Père ou le Seigneur des Ténèbres le découvre.... ils m'auraient décapités sur place pour avoir trahi mon sang.. Mère c'est pas pareil, même si je ne connais pas l'amour d'un couple, je connais celui d'une mère et d'un fils, Mère accepterait, mais Père... » Je fis une pause en déglutissant avec difficulté puis je secouais la tête. « Alors tu vois Potter ce que tu vis je l'ai vécu, je sais ce que sait. Je sais que tu commences par un dénis profond, dégouté de toi-même et de ça, puis tu commences à regarder des mecs, à te dire que, malgré que tu luttes contre, puis tu te dis que te faire plaisir tout seul en y pensant suffira et finalement non, après tu te dis un simple baiser suffira et encore une fois tu en veux plus. Tu te frottes à un mec, encore une fois tu réalises que c'est pas assez et finalement BAM tu le fais... Et surtout ne vas pas croire que je parle de ça avec toutes mes conquêtes, je ne fais pas ça pour les séduire, ceci reste entre nous Potter, je n'en ai parlé qu'avec Pansy puis plus tard Blaise, une fois que je me suis entièrement assumé, et parce que ce sont des chouettes personnes en qui je peux avoir confiance et qui ne me jugent pas...» Je gardais le silence quelques instants, il semblait pensif.

« Je ne peux pas savoir comment ça sera entre nous Potter... Je te dirais juste qu'il semblerait que les choses sont vouées à changer puisque je te l'ai dis, je ne me laisserais faire que sous des sentiments amoureux... Il semblerait que dans pas très longtemps je tombe amoureux de mon pire ennemi... » je ricanais de nouveau « Je dirais juste qu'actuellement j'ai des sentiments pour toi... » je le vis tourner la tête vivement vers moi et je lui souris mi amusé « Pas amoureux nuance! Y a différents sentiments dans la vie: Haine, amour, amitié, autre chose... Je dirais plutôt que c'est entre de l'autre chose et de l'amitié, je ne te hais plus, et je ne t'aime pas encore... Du moins pas comme on le dis dans les contes, car pour moi ce sont des contes actuellement. » J'haussais les épaules avant de le regarder malicieusement

« Alors je te laisse pas totalement indifférent? Je pensais vraiment qu'à part mes yeux... » ma voix se perdit dans le néant de la nuit « On est finalement deux pauvres Pouffy alors » dis-je en rigolant un peu

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Harry J. Potter"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 548
Date de naissance : 17/12/1988
Date d'inscription : 14/12/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp:
Points:
1/705  (1/705)

MessageSujet: Re: L'homme invisible ♠ Harry & Draco   Mer 18 Jan - 10:55

« Huuum laisse-moi réfléchir... Allez tiens elle m'a calmée.»

Il attrapa la cigarette que Malfoy lui tendait et la porta doucement à ses lèvres. Il n'avait pas vraiment besoin d'être calmé lui, enfin pas dans le même sens que Malfoy, mais il avait besoin de se changer les idées. A rester enfermer dans la Salle sur Demande il allait finir par devenir fou.

« Tu sais Potter je pense qu'on est tous un peu pareil, ou presque tous... Je pense pas que ta Granger et ton super Wistiti apprécient qu'on leur retirent une partie de leur année... Franchement c'est ce qui arrivera, forcément en nous retirant nos souvenirs de ça on retire beaucoup de choses, ou du moins les faussées.. »

Cette idée de Mac Go de leur effacer la mémoire était vraiment une idée de merde. Comment est-ce qu'elle voulait qu'ils supportent le fait de vivre sans se souvenir d'une partie de leur vie. Ils étaient à une période assez particulière en plus avec la guerre contre Voldemort. Elle risquait d'effacer des choses importantes en effaçant tout comme ça.

« Pansy croyait qu'elle mourrait durant cette guerre, Blaise, Théo... moi-même, on avait peur de comment on finiraient, morts parce qu'on a refusé de ce soumettre? Ou en prison parce qu'on est des putains de Mangemorts et finalement ils débarquent en nous révélant que même si y aura des souffrances, tout finira bien... Mais ça on s'en rappelera pas... »

Quant à lui il n'avait jamais été persuadé de réussir à vaincre Voldemort. Et voilà que les gosses venaient lui dire qu'il allait y arriver, qu'il allait devenir ainsi le héros du monde sorcier et sauver des tas de vies et d'autres pas...

« Je n'aime pas savoir que je vais tout oublier d'eux Potter... Ni même de nous. Je parle pas forcément de ce couple qu'on doit former, même si peut-être, mais de ce qu'on s'est dit, d'avoir trouvé quelqu'un qui vit d'une certaine façon ce que je vis parce qu'il le voit et me comprends un peu... Quelqu'un avec qui tout partager et tout dire réellement... »

Ouais ils étaient mignons dans le fond ces gamins... même Ella avec sa sale manie de vouloir manipuler leur vie. Il avait du mal à se dire qu'il ne les rêverait avant des années. Mais c'est surtout ce qu'il vivait avec Malfoy, là, qu'il ne voulait pas perdre. Il voulait garder tous ses souvenirs même si à ses yeux il y en avait qui comptaient plus que d'autres.


« Pour être honnête je...»

Il se retourna vivement Malfoy et le regarda se mordiller la lèvre nerveusement. Oh putain mais est-ce qu'il se rendait compte qu'en faisant ça il lui donnait envie de se jeter sur lui pour l'embrasser.

« J'ai pensé peut-être à demander à Severus de me laisser toute ma mémoire, la guerre, les enfants, toi et.... moi »

QUUOOIII??? Mais comment est-ce qu'il pouvait penser à faire ça? Comment est-ce qu'il pouvait s'imaginer continuer à vivre normalement en sachant ce qui allait se passer? Il était devenu malade ou quoi?

« Non pas que ça me ferait pas mal, ça m'en ferait, mais je pourrais supporter dix ans ou je ne sais combien exactement, épouser la Astoria, avoir Scorpius pour au final finir avec toi, pour faire semblant y compris ce fameux jour dans la boutique... »

Mouais il pouvait le comprendre finalement. Il ne voulait pas perdre ses souvenirs lui aussi. Mais il savait aussi que cette option était au dessus de ses forces. Il ne pourrait pas le faire. Il ne se voyait pas épouser Ginny, lui faire des enfants, faire croire au parfait petit amour alors qu'il ne penserait qu'à une personne : Malfoy. Ca ne serait pas juste pour elle. Alors il n'irait tout simplement pas avec elle, ce qui signifierait que James, Albus et Lily ne voient jamais le jour. Ca non plus il ne pouvait pas le faire pas après les avoir rencontrés. Il ne pouvait pas se dire qu'il ne les verrait jamais, qu'il ne les prendrait jamais dans ses bras, ne les consolerait jamais. Se faire effacer la mémoire était peut être une très mauvaise solution mais ça restait la moins pire à ses yeux.

« Comprends je suis pas sans coeur mais on m'a élevé à être froid, à ne pas montrer ce que je ressens, alors même si ça serait douloureux je pourrais, garder tout en moi et attendre, faire ce qu'on attends de moi comme je l'ai toujours fait, être ce parfait hétéro pendant ce temps-là... Bien sûr cela ne voudrait que si Severus reste en vie, la McGonagall refuserait... Enfin il semble quand même qu'on nous laisse une nuit en mémoire Potter, c'est mieux que rien... »

Il ne trouvait pas non qu'il était un sans coeur. Il était persuadé que son mariage avec Astoria n'avait jamais été un mariage d'amour mais plus un mariage arrangé pour faire plaisir à ses parents. Alors ça ne changerait peut être pas grand chose pour lui. Au contraire il vivrait en se disant qu'il ne lui restait plus beaucoup à tenir avant de pouvoir s'enfuir.

C'était sûr une nuit c'était mieux que rien... mais ça restait peu par rapport à tout ce qu'ils avaient déjà vécu et ils n'avaient même pas encore couché ensemble.


« Toi aussi tu pourrais t'arranger, McGo t'adore, peut-être que tu pourrais lui suggérer que... Genre quand les événements se produisent on s'en souvienne, par exemple pour nous le jour où dans le futur on recouche ensemble, ou quand les gosses rentreront dans le temps... Que ta mère à l'instant de sa mort se souvienne de son fils adulte et meurt en paix... En même temps c'est mieux qu'ils le fassent et en même temps c'est mal, parce que imagine ton pote Weasley qui sait qu'il va mourir durant la bataille ou ta mère... Leur poid et souffrance serait à porter tous les jours jusqu'au jour où... Ca ne saurait être une vie pour ces gens-là... »

Il grimaça à l'idée de pouvoir s'arranger avec McGo. Elle l'adorait peut être mais elle ne ferait pas de favoritisme pour lui. Qu'elle lui laisse déjà une nuit en mémoire était énorme il ne fallait pas trop lui en demander. Mais il devait reconnaitre que l'idée de se souvenir petit à petit était tentante même si ça ne serait jamais pareil que si on ne lui avait rien élevé.

Il hocha la tête en accord avec ce qu'il disait par rapport à Fred et sa mère. Vivre en sachant qu'on allait bientôt mourir n'était pas une vie. Et il valait mieux pour l'ensemble de la famille Weasley et pour Georges surtout qu'ils ne sachent pas qu'ils allaient le perdre. Lui même s'en voulait déjà énormément de sa futur mort.

Il tira une dernière bouffée de la cigarette avant de la lui tendre comme il semblait le lui demander.


« Potter tu serais vraiment pas humain si tu n'étais pas inquiet vis-à-vis de ta sexualité et de toi-même... »

Ah ben c'était rassurant. Il ne le considérait plus comme un monstre insensible. C'était déjà ça mais ça ne l'aidait pas à y voir plus clair.

« Quand je te dis que tu te mens à toi même ou ce genre de choses c'est pas pour te faire chier mais parce que je le sais réellement »

Mais putain il allait arrêter avec ça oui. IL NE SE MENTAIT PAS A LUI MEME!!! En quelle langue est-ce qu'il fallait qu'il le dise? Il n'était pas homosexuel point barre!!!

« J'ai commencé à être intéressé par les mecs durant notre cinquième année, c'est venu un jour comme de nul part j'ai trouvé un mec canon... La seconde d'après j'essayais de me sortir cette idée répugnante de la tête... Les semaines ont passées sauf que, j'y arrivais pas, je luttais contre moi-même, mais plus le temps passait plus je fantasmais sur des gars par instant, voir même avoir envie de les embrasser. Pour lutter j'ai couché avec encore plus de filles, et j'étais encore plus frustré qu'avant. J'avais envie de me jeter de la Tour d'Astronomie. »

Il fixa Malfoy, intéressé par ce qu'il lui racontait. Il ne pensait pas qu'il se confierait autant à lui et surtout sur un sujet aussi délicat que la découverte de son homosexualité. Et même si il sentait de plus en plus que pour lui ce n'était vraiment pas comme le serpentard, il l'écouta avec attention.

« Les Sang Pur c'est pas que sur les moldus et les sang-mélés Potter, ça vaut aussi pour ça tu sais? C'était alors encore plus dur que ce que tu ressens maintenant, parce que c'était contre ce qu'on m'a appris, contre la manière dont on m'a élevé... Oh les sorciers acceptent pas trop mal ce genre de choses, la preuvre y'en a pas mal des bi à Poudlard, mais chez les Sang Purs, c'est la même chose que la pureté du sang. Donc je luttais, puis j'ai fini par franchir un premier cap après quelques semaines, disons deux mois, j'ai fini par accepter de... me faire plaisir tout seul en y pensant si tu voix ou j'en viens... Bref je pensais que ça suffirait, personne le saurait jamais et surtout pas mes parents, ni les élèves, bref... Sauf que ça a pas été le cas, je continuais mes fantasmes, je continuais à me flageler pour mon comportement indigne... Et l'année passée ça c'est produit... J'avais du désir pour des personnes dont... Dont Lloyd... Il a disons remarqué que j'étais pas normal avec lui. Il est bisexuel et une fois qu'on est passé par-là on les repèrent tu sais... Il a attendu d'être sûr, parce que si il se plantait ça aurait fait mal, seulement il avait raison. Il a été mon premier et je te jure que j'ai cru mourir ce jour-là parce que je trahissais ce qu'on m'a appris depuis mon enfance : La Pureté du Sang. Mais étrangement je me sentais moi-même à cet instant-là, pour la première fois de ma vie j'étais moi-même, j'avais fait quelque chose qui me plaisais à moi. Je me sentais enfin complet... comme si il manquait une pièce. Mais j'avais tellement peur après cette première fois, que Lloyd en parle, que des gens le découvre que Père ou le Seigneur des Ténèbres le découvre.... ils m'auraient décapités sur place pour avoir trahi mon sang.. Mère c'est pas pareil, même si je ne connais pas l'amour d'un couple, je connais celui d'une mère et d'un fils, Mère accepterait, mais Père... »

Il l'écouta parler tandis qu'il lui décrivait les moments de doutes par lesquels il était passé. Il serra inconsciemment son poing quand il l'entendit parler de Lloyd et de sa première fois avec lui. Il comprenait à quel point ça avait du être dur pour lui de passer pour tout ça. Il avait été élevé dans l'idée qu'être homosexuel était dégueulasse et contre nature et voilà qu'un beau jour il se rendait compte qu'il en était un et qu'il ne pouvait rien faire contre ça. Jamais à le voir maintenant il n'aurait cru qu'il était passé par tout ça, même si au fond c'était compréhensible. Il lui avait toujours semblé, si fort, si sur de lui. Découvrir qu'en dessous du masque de serpentard se cachait un Malfoy vulnérable le faisait... craquer un peu plus à chaque fois.

« Alors tu vois Potter ce que tu vis je l'ai vécu, je sais ce que sait. Je sais que tu commences par un dénis profond, dégouté de toi-même et de ça, puis tu commences à regarder des mecs, à te dire que, malgré que tu luttes contre, puis tu te dis que te faire plaisir tout seul en y pensant suffira et finalement non, après tu te dis un simple baiser suffira et encore une fois tu en veux plus. Tu te frottes à un mec, encore une fois tu réalises que c'est pas assez et finalement BAM tu le fais... Et surtout ne vas pas croire que je parle de ça avec toutes mes conquêtes, je ne fais pas ça pour les séduire, ceci reste entre nous Potter, je n'en ai parlé qu'avec Pansy puis plus tard Blaise, une fois que je me suis entièrement assumé, et parce que ce sont des chouettes personnes en qui je peux avoir confiance et qui ne me jugent pas...»

Le discours de Malfoy loin de l'avoir rassuré ne l'avait fait que douter un peu plus de lui. Ca ne se passait pas du tout comme ça se passait pour Malfoy. Il ne se mettait pas à regarder d'autres mecs, il ne fantasmait pas sur tous les culs à peu près regardable qu'il voyait, il ne se branlait pas en pensant à un mec. Il avait essayé de regarder d'autres mecs dans les couloirs et même dans son dortoir. Mais rien... il n'avait rien ressenti de plus qu'avant. Alors que quand il s'agissait de Malfoy... Putain mais comment ça se faisait qu'il n'y avait que ce putain de serpentard qu'il lui fasse de l'effet. Il était le seul et unique mec sur qui il fantasmait, le seul qu'il ait envie de toucher, d'embrasser... Est-ce que ça faisait de lui un bisexuel? Ou alors est-ce qu'il était juste entrain de devenir accro à Malfoy et uniquement à lui?

« Je ne peux pas savoir comment ça sera entre nous Potter... Je te dirais juste qu'il semblerait que les choses sont vouées à changer puisque je te l'ai dis, je ne me laisserais faire que sous des sentiments amoureux... Il semblerait que dans pas très longtemps je tombe amoureux de mon pire ennemi... »

Il entendit Malfoy ricaner et ne put s'empêcher de sourire également. Il semblerait que lui aussi était destiné à tomber amoureux de son pire ennemi. Et il se sentait sombrer un petit peu plus chaque jour.

« Je dirais juste qu'actuellement j'ai des sentiments pour toi... »

Il se retourna vivement en l'entendant dire qu'il avait des sentiments pour lui. Non ce n'était pas possible pas déjà, putain mais comment Malfoy pouvait être amoureux de lui et surtout pourquoi est-ce que ça lui faisait du bien de l'entendre?

« Pas amoureux nuance! Y a différents sentiments dans la vie: Haine, amour, amitié, autre chose... Je dirais plutôt que c'est entre de l'autre chose et de l'amitié, je ne te hais plus, et je ne t'aime pas encore... Du moins pas comme on le dis dans les contes, car pour moi ce sont des contes actuellement. »

Il sourit. Non ce n'était pas encore de l'amour entre eux. Il ne pouvait pas dire ça non plus. C'était quelque chose d'autre, quelque chose sur lequel il n'arrivait pas à mettre un nom dessus, quelque chose qui faisait qu'il se sentait bien ici avec lui...

« Alors je te laisse pas totalement indifférent? Je pensais vraiment qu'à part mes yeux... »

Non il n'y avait pas que ses yeux. Il y avait ses lèvres aussi, si douces et si agréables quand il les embrassait. Il y avait ses cheveux tellement blond, fin et si doux au toucher qu'il pourrait laisser ses mains se perdre dedans. Sa peau, si chaude et si douce sous ses doigts... Il se força à arrêter à penser à tout ça, le rouge commença à lui monter doucement aux joues.

« On est finalement deux pauvres Pouffy alors »

Il rigola en écho au rire de Malfoy. Ouais ils étaient deux misérables pouffsouffles finalement. Il tendit le bras pour récupérer la cigarette de Malfoy. Il se rallongea dans l'herbe, fixant le ciel.

- Je ne pense pas que tu es sans coeur Malfoy de vouloir faire ça mais je sais que moi je n'en serrais pas capable. Je ne me vois pas rester une dizaine d'année avec Ginny, lui faire croire que je l'aime, lui faire des enfants. Ca ne serait pas juste pour elle et pour moi non plus. Parce que je sais que si on ne m'efface pas la mémoire je n'arriverais pas à te sortir de mon esprit. Je n'arriverais pas à vivre avec elle en sachant que je pourrais être avec toi et que ça pourrait être mieux. Même si je ne le veux pas, je préfère tout oublier, je préfère t'oublier...

Il n'osait pas regarder Malfoy dans les yeux. Il préféra les garder fixé sur le ciel et sur la lune plutôt que de le regarder en face.

- Je ne pense pas que je vis dans le déni comme tu le dis. Je ne me sens pas homosexuel. Je n'ai pas l'impression de l'avoir jamais été. Je n'ai jamais regardé les autres hommes. Je n'ai jamais eu de fantasmes avec des mecs. J'ai essayé de... de voir depuis qu'on... enfin depuis le cours d'occlumencie. J'ai été les mater voir si ça... si ça me faisait comme avec toi mais rien. Je ne ressens absolument rien quand je les regarde. Il n'y a qu'avec toi que ça me fait cet effet là. Tu es le seul mec que j'ai envie de regarder, le seul qui obsède mes pensées, le seul que j'ai envie d'embrasser, de toucher... Et ça me fait peur parce que je me dis que ce n'est pas normal d'être aussi accro à un mec qu'on a détesté pendant toute sa vie quand on est pas homo!!!

Il inspira en fermant les yeux et continua de parler les yeux clos.

- Bien sur que non qu'il n'y a pas que tes yeux. C'est toi... en entier qui me fait de l'effet. C'est tes cheveux trop blonds et trop fin qui me donnent envie de passer ma main dedans. C'est ta peau trop blanche et trop douce qui me donne envie de la caresser et de l'embrasser pour en effacer les imperfections. C'est tes lèvres trop douces qui envahissent mes rêves, m'empêchant de dormir et m'obsédant au point que je n'ai qu'une envie c'est de les goûter à en perdre le souffle.

Il rigola légèrement en tirant une bouffée de cigarette de plus. Il avait rouvert les yeux sans pour autant réussir à regarder de nouveau Malfoy.

- Je crois que je suis foutu... Je suis encore pire qu'un poufsouffle et tout ça à cause d'un serpentard.

_________________


Âme sensible ne pas cliquer :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Draco Malfoy"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 1066
Date de naissance : 05/06/1980
Date d'inscription : 25/02/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
4/705  (4/705)

MessageSujet: Re: L'homme invisible ♠ Harry & Draco   Jeu 19 Jan - 1:25

Potter se mit à rire quelques instants après moi à ma dernière sortie. N'empêche ça en devenait un peu pathétique non? Comment en l'espace de quelques jours j'ai pu passer de Draco Malfoy, celui que tout le monde connait en publique, froid, sans coeur, parfois une touche de cruel, je l'avais encore été récemment avec cette petite Serdaigle d'ailleurs, et là... Là j'avais l'impression d'être vraiment un vrai Poufsouffle faible! Oh attention je ne dis pas que je serais comme ceci publiquement parce que je resterais le con, froid et arrogant que j'étais avec tous les autres... Mais comment j'ai pu en arriver à devenir intime avec Potter, à lui confier des choses comme je les confient à Pansy ou Blaise? J'avoue par instant ça me fiche la trouille, j'ai envie de prendre les jambes à mon cou et de fuir de près de lui, lui qui me perturbe étrangement, lui avec qui je me laisse un peu trop aller... C'est toute cette foutue histoire de futur et de gosses qui me fait cet effet. Bon d'accord peut-être que le fait d'avoir vu dans sa tête en premier, de voir le Lord et mon Père dans notre Manoir m'avait fait l'effet d'une douche gelée, ce qu'il m'avait dit aussi, sur la guerre, sur lui... Le fait qu'il m'avait apparemment plusieurs fois vues lors de ces réunions de Mangemorts avec le Seigneur des Ténèbres... C'était des choses que Pansy et Blaise comprenaient mal, oh certes ils savent certaines choses que je leur dis, mais ils ne m'ont jamais réellement vus, tout comme ils n'y ont jamais réellement été... Du coup parfois je me sentais réellement seul, comme jamais je ne l'avais été... Quand je vais mal il me suffit de me confier à l'un de mes deux meilleurs amis, parce que Pansy et moi avons carrément grandis ensemble et qu'avec Blaise une grande confiance règne... Mais je ne pouvais pas tout leur dire de ses horreurs parce que je voulais les épargner, ils étaient déjà assez angoissés par tout ceci sans que je leur raconte en détail comment il prend un plaisir fou à torturer pour exemple la Prof d'études des moldus avant de la donner à bouffer à son serpent. Non je gardais tout en moi depuis plus d'un an et encore pire depuis la mort du vieux fou... Vieux fou que j'avais aidé à tuer en un sens. Je fermais les yeux en y repensant, je n'avais pas le choix j'étais pris au piège mais cela me coûtait tellement, une vie normale dans notre Manoir, une vie tout simplement... De prendre sur moi constamment, sauf ici à Poudlard, mais les réunions continuaient, avec Severus en directeur je devais y assister avec les Carrows, Crabbe, Goyle et Severus...

Mais parler à Potter était libérateur, je me sens proche de lui, lui mon pire ennemi parce qu'il le vit aussi, il voit ces étranges flash du Seigneur des Ténèbres, il m'a déjà vu lors de ces réunions, il sait comment je suis, ce que Pansy et Blaise ne savent pas même si ils s'en doute, il sait comment le Lord est, comment tout le monde est, rien ne lui échappe... Alors pourquoi lui mentir? Pourquoi ne pas en parler, enfin je n'étais plus seul dans cet enfer que j'affronte depuis un an... Voilà peut-être pourquoi mon pire ennemi était devenu mon... confident? Je sais très bien en ayant vu un peu de sa tête, en étant dans les rangs du Seigneur, que lui n'ont plus n'a personne pour réellement parler, en fait il a le même problème que moi, certes certes il dit certaines choses à ses deux meilleurs amis, mais il tente aussi de les épargner en gardant pour lui le fond de ses pensées... Ironie du destin hein.

Voilà peut-être pourquoi je me suis laissé aller avec lui, pourquoi j'avais laissé le vrai moi sortir comme je le fais avec mes amis, mais en même temps c'est effrayant de se laisser aller quand on vous a habitué à être froid et distant, de laisser un presque inconnu laisser vous voir réellement. En même temps il me voit parfois dans ses flashs, il m'a vu en se défendant de mon légilimens et finalement il m'a vu jouer une première fois de la musique contre mon gré... Très franchement après ça comment garder sur lui une influence négative, qu'il pense que je suis la mal en personne alors qu'il sait très bien que ce n'est pas le cas. Je fus subitement tiré de mes pensées par le dit Potter qui me demandait la clope d'un signe de main, je la lui rendis sans broncher

« Je ne pense pas que tu es sans coeur Malfoy de vouloir faire ça mais je sais que moi je n'en serrais pas capable. Je ne me vois pas rester une dizaine d'année avec Ginny, lui faire croire que je l'aime, lui faire des enfants. Ca ne serait pas juste pour elle et pour moi non plus. Parce que je sais que si on ne m'efface pas la mémoire je n'arriverais pas à te sortir de mon esprit. »

Je secouais la tête en signe d'approbation, il n'avait pas réellement besoin de me le dire pour que je le sache, c'était pas son genre à Potter, en même temps il n'a pas été formé toute sa vie à ça, jouer le parfait petit froid et fière soldat. Oh oui y a la guerre, le truc de l'Elu et tout ça mais c'est pas pareil... Potter est trop sensible ça ce voit, ne serait-ce que quand je le provoquais sur ses parents, d'accord c'est aussi mon cas parce que ma famille est mon point faible et le sera toujours. Mais non je ne le vois pas coucher avec une femme en faisant semblant de l'aimer... Alors que pour moi ça changera pas grand chose à mon quotidien qui n'est que mensonges et façades...

« Je n'arriverais pas à vivre avec elle en sachant que je pourrais être avec toi et que ça pourrait être mieux. Même si je ne le veux pas, je préfère tout oublier, je préfère t'oublier... »

Je ne peut m'empêcher de tourner la tête brutalement sous ses propos pour le regarder à cet instant précis bien que son regard soit perdu dans le ciel, s'étant allongé un peu avant. Il n'osait pas réellement me regarder en disant ça, je pouvais comprendre. Cependant j'étais aussi surpris qu'il admettre ça, et je me sentais étrange d'entendre ça. Gryffondor et Serpentard sont sensés être les courageux, à leurs manières, bah pour le coup je ne vois que deux fuyards qui n'osent se regarder en admettant des choses dures à dire.

« Je ne pense pas que je vis dans le déni comme tu le dis. Je ne me sens pas homosexuel. Je n'ai pas l'impression de l'avoir jamais été. Je n'ai jamais regardé les autres hommes. Je n'ai jamais eu de fantasmes avec des mecs. J'ai essayé de... de voir depuis qu'on... enfin depuis le cours d'occlumencie. J'ai été les mater voir si ça... si ça me faisait comme avec toi mais rien. Je ne ressens absolument rien quand je les regarde. »

Je ne pouvais m'empêcher de sourire en entendant ce qu'il venait de dire, encore une fois un putain de sourire... Il me ressemble quand même, sauf que étrangement il est différent... Je fronçais les sourcils tout en souriant donc... C'était possible ce qu'il venait de dire? Est-ce qu'on peut réellement n'être attiré que par un seul mec?! Personnellement j'ai jamais connu ce genre de cas, je l'étudiais un instant songeur

« Il n'y a qu'avec toi que ça me fait cet effet là. Tu es le seul mec que j'ai envie de regarder, le seul qui obsède mes pensées, le seul que j'ai envie d'embrasser, de toucher... Et ça me fait peur parce que je me dis que ce n'est pas normal d'être aussi accro à un mec qu'on a détesté pendant toute sa vie quand on est pas homo!!! »

Là ça devenait flippant! Bon okay je l'ai aussi pas mal maté... Aussi d'autres parties de son corps d'ailleurs hein, mais quand même c'est déroutant, mais en même temps un sourire fier apparait sur mon visage, je reste un peu le connard de Malfoy que je suis, et de se savoir désirer en quelque sorte par une autre personne, surtout quand cette personne est sensé être à votre opposé, votre ennemi. Mais au final est-ce que c'est foutrement possible qu'on puisse être accro à un seul être? Suis-je moi-même accro à Potter? Bon si j'écoute Pansy et si je suis honnête avec moi-même dans un certain sens c'est le cas, c'est vrai sans la petite dose de Potter à critiquer, à battre ou humilier j'étais mal... Et maintenant c'est quand même pareil, surtout depuis qu'ils ont décidé de se jouer de l'autorité en place au château.

« Bien sur que non qu'il n'y a pas que tes yeux. C'est toi... en entier qui me fait de l'effet. » Ouuuch terrain délicat de nouveau bip bip attention Draco. « C'est tes cheveux trop blonds et trop fin qui me donnent envie de passer ma main dedans. » Quoiiii?! Mes cheveux trop blonds et trop fin?! C'est quoi ce bordel Potter?! Je jetais un regard un peu furieux sur lui, les yeux fermés à parler tranquillement, je ne pouvais m'empêcher d'avoir envie de faire ce qu'il avait fait plutôt, me mettre sur lui et l'embrasser, mais le fait qu'il parle de mes cheveux PARFAITS me retenait! Bon le côté passer sa main de dedans, mouais moyen, disons que j'aime pas trop trop, voir même pas du tout qu'on le fasse! Mais bon il pourrait y avoir une exception... de temps en temps, mais pas pour n'importe qui! Ah ça non! Je mets trop de temps pour qu'on détruise ma coiffure! « C'est ta peau trop blanche et trop douce qui me donne envie de la caresser et de l'embrasser pour en effacer les imperfections. » Ouuch nouvelle pente glissante là, pourquoi mais pourquoi les mots de ce mec doivent me faire de l'effet, mais POURQUOI?! On veut ma mort c'est pas possible autrement, une nouvelle façon de faire du Seigneur des Ténèbres peut-être? Maiiis mis à part ça ma peau n'a pas d'imperfections, sauf uniquement la Marque! « C'est tes lèvres trop douces qui envahissent mes rêves, m'empêchant de dormir et m'obsédant au point que je n'ai qu'une envie c'est de les goûter à en perdre le souffle. » Oulàààà ça va loin là, alors comme ça on en envie de mourir étouffer sous nos baisers? Intéressant tout ça, je ne pus empêcher un sourire un peu vicieux de naître sur mes lèvres. Potter rêve de moi, au point qu'il peut pas dormir? Bon okay j'avoue c'est un peu le cas, enfin ça et la guerre, un mélange de tout, ma depuis que les gosses avaient débarqués c'était mon cas à moi aussi, et depuis quelques jours Potter perturbe aussi mes nuits mais pas pour les mêmes raisons qu'en début d'année, non pour à peu près les même que lui... Potter se mit à rire, je me tournais vers lui en l'observant fumer la cigarette, il avait réouvert ses yeux mais ne me regardait toujours pas. Trop dur peut-être?

« Je crois que je suis foutu... Je suis encore pire qu'un poufsouffle et tout ça à cause d'un serpentard. »

Mon sourire s'agrandit sous ses mots, mais oui Potter tu n'as pas encore compris les Serpentards sont les meilleurs mon cher, et on ne nous résiste pas. Cependant je gardais ça pour la suite, je ricanais sans méchanceté réelle tout en prenant la parole

« Franchement Potter si tu pouvais vivre en te rappelant de tout et faire semblant je crois que tu ne serais simplement pas LE Potter... Ca c'est pas toi... C'est moi. Moi le méchant et toi le bon si tu veux » dis-je tout en lui demandant la cigarette qu'il me donna « Mais je sais que je suis inoubliable Potter » dis-je le plus sérieusement du monde avant de rire en voyant la tête qu'il me fait « Oh ça va je rigole... Quoique... Je ne serais plus moi si je ne reste pas ce petit con aristo dans le fond hein? J'te manquerais trop si j'étais tout doux, gentil et sensible... Pareil pour toi... C'est ce qui fait qu'on est pas des Pouffy finalement... » Je m'arrêtais un instant pour prendre une bouffée sur la cigarette

« Quel honneur de savoir que je peuple tes nuits... Tu peuples un peu les miennes... On va dire du moitié-moitié, mais je suis bien sûr que ce n'est pas tout à fait de la même.... manière » conclus-je en haussant un sourcil qui se voulait éloquent. Bon ce n'était qu'à moitié vrai, je n'avais pas encore réellement fantasmé sur lui ni même... enfin voilà quoi. Je secouais mes idées un instant « Mais je dois admettre que tu as regard perturbant... J'ai réalisé que tu as des yeux comme les émeraudes mais mis à part ça vachement troublant comme.... l'Avada » je ricanais de moi-même « Et quand t'es en colère comme tout à l'heure on pourrait vraiment croire que l'Avada va jaillir de tes yeux... Sauf que ceux-ci sont bien plus beau qu'un foutu Avada » huh discours un peu con sur l'Avada et les yeux de Potter... Mouais pas très doué sur ce coup-là « J'ai aussi eu l'occasion de voir que c'est le même que celui de ta mère... » ouais ouais en approchant la Evans j'ai pu m'en rendre compte. Pourquoi j'lui dis ça moi déjà? Ah oui parce qu'il m'a parlé de ce qu'il trouve plaisant chez moi. « Donc comme je disais tes cheveux sont intéressants parce qu'on croirait que tu les coiffes pas, il fut un temps je ne voyais que le côté négatif, genre j'avais envie de te coller un pot de gel sur les cheveux pour te les mettre en ordre, mais maintenant en te regardant ça me donne plutôt cette image de toi sortant d'une folle nuit de sexe » Il semblait un peu rougir le Potter « Tu rougis Potter... Oh c'est touchant » dis-je en me moquant gentiment de lui avant de reprendre avec le plus grand sérieux du monde « Cependant je vais taire certains aspects de toi qui me plaisent, ça vaut mieux pour ta santé mentale... Pour le moment » Je me levais et je regardais le Lac en tentant de garder mon sérieux.

Après un instant cependant je me mettais sur lui et cette fois ce fut lui qui n'eut pas le temps de répliquer ou de se défendre, je lui avais fait exactement pareil qu'il m'avait fait, cloué au sol les bras au-dessus de sa tête « Moui c'est sûr que quand on prend on dépourvu on gagne hein, mais cette fois c'est moi » dis-je d'un air malicieux et triomphale « Tu croyais quand même pas que moi Malfoy j'allais te laisser gagner sans répliquer hein? » continuais-je en haussais un sourcil inquisiteur tout en gardant un air amusé « Mais tu sais... Les Serpentards sont très doués dans ce petit jeu de rendre quelqu'un accro ou tout ce que tu veux comme tu l'as dis avant... Tout ça à cause d'un Serpentard » fis-je en limitant d'une voix solennelle. « C'est l'effet qu'on fait aux gens mon cher Potter, et encore plus un pur Malfoy canon » il allait répliquer, que ce soit pour s'amuser ou de colère je préférais le faire taire, je me penchais alors rapidement sur lui pour lui donner un simple baiser avant de lui murmurer sensuellement à son oreille « Mais si tu veux... Tu peux te perdre dans des baisers jusqu'à en perdre ce fameux souffle dont tu parles... C'est une perspective non désagréable... Réalisons ton rêve non? » Malfoy ou le petit vil Serpent qui se venge, oui c'est moi. Non mais oh il allait pas s'en sortir comme ça le petit Potter!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Harry J. Potter"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 548
Date de naissance : 17/12/1988
Date d'inscription : 14/12/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp:
Points:
1/705  (1/705)

MessageSujet: Re: L'homme invisible ♠ Harry & Draco   Jeu 19 Jan - 13:57

« Franchement Potter si tu pouvais vivre en te rappelant de tout et faire semblant je crois que tu ne serais simplement pas LE Potter... Ca c'est pas toi... C'est moi. Moi le méchant et toi le bon si tu veux »

Il caricaturait un peu trop là Malfoy. D'accord il n'y a pas si longtemps que ça il aurait été tenté de rejoindre l'analyse du serpentard : lui dans le rôle du gentil et Malfoy dans le rôle du méchant. Mais ces derniers temps il se rendait compte de plus en plus que tout n'était pas blanc ou noir et que Malfoy n'était pas complétement le méchant.

Il lui passa à contre coeur la cigarette qu'il lui demandait d'un geste.


« Mais je sais que je suis inoubliable Potter »

Il se retourna vivement pour fixer Malfoy tandis que celui ci explosait de rire. Pff quel idiot. Il n'était pas inoubliable à ce point. Enfin à ces yeux ci mais bon ce n'était pas une raison pour se la péter comme ça et en profiter pour se foutre de sa gueule!!

« Oh ça va je rigole... Quoique... Je ne serais plus moi si je ne reste pas ce petit con aristo dans le fond hein? J'te manquerais trop si j'étais tout doux, gentil et sensible... Pareil pour toi... C'est ce qui fait qu'on est pas des Pouffy finalement... »

Ahah non non il ne rigolait pas, il était persuadé d'être inoubliable. Mais il avait raison. Ca lui ferait trop bizarre s'il arrêtait de jouer au connard prétentieux pour devenir un gentil poufsouffle. Ca ne serait plus Malfoy.

« Quel honneur de savoir que je peuple tes nuits... Tu peuples un peu les miennes... On va dire du moitié-moitié, mais je suis bien sûr que ce n'est pas tout à fait de la même.... manière »

Il en était sûr, il aurait du se taire. Maintenant il allait en profiter pour se foutre de sa gueule ou le provoquer. Mais qu'est-ce qu'il lui avait pris d'aller lui avouer être obsédé par lui au point de rêver de lui la nuit. Au moins Malfoy rêvait de lui aussi. Ca lui faisait plaisir, il ne savait pas vraiment pourquoi mais il appréciait le fait qu'il envahissait les rêves de Malfoy même il se doutait un peu de la teneur de ses rêves.

« Mais je dois admettre que tu as regard perturbant... J'ai réalisé que tu as des yeux comme les émeraudes mais mis à part ça vachement troublant comme.... l'Avada. Et quand t'es en colère comme tout à l'heure on pourrait vraiment croire que l'Avada va jaillir de tes yeux... Sauf que ceux-ci sont bien plus beau qu'un foutu Avada »

Il ne savait décidément pas comment il devait prendre le fait qu'il n'arrête pas de comparer la couleur de ses yeux à la couleur du sortilège de mort. Il ne savait pas s'il devait le prendre comme un compliment. L'avada kedavra... il y avait mieux quand même.

« J'ai aussi eu l'occasion de voir que c'est le même que celui de ta mère... »

Oui... il avait pu le voir lui aussi... Toute sa vie on lui avait répété qu'il avait les yeux de sa mère. Mais maintenant c'était différent... il avait enfin pu le vérifier... il avait bien les même yeux qu'elle mais il n'était pas d'accord avec les gens. Il trouvait ceux de sa mère beaucoup plus beaux que les siens. Les siens n'étaient qu'une pâle imitation de ceux de Lily.

« Donc comme je disais tes cheveux sont intéressants parce qu'on croirait que tu les coiffes pas, il fut un temps je ne voyais que le côté négatif, genre j'avais envie de te coller un pot de gel sur les cheveux pour te les mettre en ordre, mais maintenant en te regardant ça me donne plutôt cette image de toi sortant d'une folle nuit de sexe »

Ahhhhh mais pourquoi il se mettait à rougir comme un débile parce que Malfoy lui faisait des compliments, compliments bizarre certes mais compliments quand même.

« Tu rougis Potter... Oh c'est touchant »

Ce n'était pas touchant c'était... ridicule, une attitude de fillette de poufsouffle.

« Cependant je vais taire certains aspects de toi qui me plaisent, ça vaut mieux pour ta santé mentale... Pour le moment »

Non mais eeeeh il pouvait lui dire!! Il n'était pas non plus une vierge effarouchée, il pouvait tout entendre.

Avant qu'il ait le temps de réagir Malfoy se jeta sur lui et le cloua au sol dans la même position qu'il avait utilisé sur Malfoy. Le salop!! Il aurait du se douter qu'il ne laisserait pas passer sa "blague" et qu'il essaierait de se venger.


« Moui c'est sûr que quand on prend on dépourvu on gagne hein, mais cette fois c'est moi »

Mouais cette fois c'était lui mais il ne laisserait pas passer ça. Jamais Harry Potter ne laisserait un vil serpentard avoir le dessus sur lui.

« Tu croyais quand même pas que moi Malfoy j'allais te laisser gagner sans répliquer hein? »

Non il ne le pensait pas. Il s'attendait à ce qu'il se venge tôt ou tard. Il ne pensait pas qu'il le ferait si vite.

« Mais tu sais... Les Serpentards sont très doués dans ce petit jeu de rendre quelqu'un accro ou tout ce que tu veux comme tu l'as dis avant... Tout ça à cause d'un Serpentard. C'est l'effet qu'on fait aux gens mon cher Potter, et encore plus un pur Malfoy canon »

Et sinon ses chevilles ça allait toujours? C'était que des conneries ce qu'il lui sortait. Déjà il n'y avait que lui chez les serpentards qui était regardable. Franchement il imaginait mal Crabbe ou Goyle réussir à rendre accro quelqu'un. Et pour le pur Malfoy... il ne ferait aucun commentaire sur le sex appeal de Malfoy senior.

Il était sur le point de répliquer quand Malfoy se pencha sur lui pour déposer un léger baiser sur ses lèvres. Grr ce n'était pas du jeu ça. Il n'avait pas le droit de lui couper la parole en l'embrassant c'était vil, c'était typiquement serpentard.


« Mais si tu veux... Tu peux te perdre dans des baisers jusqu'à en perdre ce fameux souffle dont tu parles... C'est une perspective non désagréable... Réalisons ton rêve non? »

Ahh l'enfoiré, l'immonde enfoiré!!! Il aurait du se taire. Qu'est-ce qui lui avait pris de lui sortir ça?? Il était sûr qu'il s'en servirait pour se venger et il n'avait pas tord.

- Si tu penses que je vais te supplier ou même seulement te le demander tu rêves Malfoy!!!

Il sourit au serpentard avant de commencer à se tortiller sous sa prise. Avant qu'il n'ait pu réagir il lui rentra dedans et échangea leur position. Il se positionna à nouveau sur lui et lui immobilisa les bras.

- Saches... mon cher petit serpentard que mon bien aimé coussin m'a considéré comme son punching ball pendant les dix premières années de ma vie. Si tu penses pouvoir me battre, laisses moi te dire que tu es mal barré.

Il se positionna un peu mieux de façon à ce que Malfoy ne puisse pas refaire la prise qu'il venait de lui faire.

- Alors maintenant... Premièrement, tu devrais penser à faire quelque chose pour ta tête elle gonfle de plus en plus. Les serpentards irrésistible? Non mais t'as fumé quoi? Regarde deux secondes Crabbe et Goyle ou même Bulstrode. Dans le genre repoussoir y'a pas mieux. Rien que de les imaginer ayant une vie sexuelle j'ai envie de vomir.

Berk les imaginer ça serait comme imaginer Rusard. Un cauchemard!!

- Deuxièmement, pitié arrête de comparer mes yeux à ce sortilège. Si le but c'est de me faire un compliment c'est raté!!!

Il sourit malicieusement avant d'ajouter :

- Et troisièmement... je ne te lâcherais pas tant que tu ne m'auras pas avouer quelles autres parties de mon anatomie te plaisent. Balance la sauce je ne vais pas être choqué pour si peu.

_________________


Âme sensible ne pas cliquer :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Draco Malfoy"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 1066
Date de naissance : 05/06/1980
Date d'inscription : 25/02/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
4/705  (4/705)

MessageSujet: Re: L'homme invisible ♠ Harry & Draco   Ven 20 Jan - 4:20

C'était jouissif de dominer, non franchement je sais pourquoi j'aime être celui qui commande, que ce soit pour le sexe en premier lieu bien sûr, mais aussi sur d'autres choses, commander des Elfes de Maisons, des élèves... C'est se sentir le maître du monde... Oui enfin presque! Potter ne semblait vraiment pas apprécier mon petit tour, dommage tiens il aurait pu simplement répliquer au baiser non? Comme ça on se la ferme un petit moment... Le silence c'est tout aussi bien par moments...

« Si tu penses que je vais te supplier ou même seulement te le demander tu rêves Malfoy!!! »

Ah! Non mais franchement il a un sacré humour le Potter sur le coup! Je ne peux m'empêcher de sourire narquoisement avant de lever un sourcil inquisiteur, il se rendait compte que, en quelque sorte l'autre soir dans la Salle sur Demande c'est ce qu'il a fait? En m'avouant avoir envie de m'embrasser avec sa petite moue qu'il avait, pas très sûr de lui c'était carrément un appel d'sos hein! Ah Potter il changerait jamais celui-ci... Et finalement moi non plus. J'allais donc répliquer quand il me fit un de ses sourires, l'instant d'après il se tortillait habilement, un peu trop d'ailleurs, je commençais à sentir mon désir devenir imposant. J'essayais donc de le maîtriser mais soudainement il me donna un coup, me rentra dedans ou je ne sais comment appeler ça et je me retrouvais... Dessous. Un instant de colère passa sur mon visage, merde alors il ne pouvait pas ME laisser quelques instants être le maître à bord Monsieur tête de mule?! Ainsi donc il me refit le même coup que tout à l'heure, sur moi, bras bloqués par ses mains. Je me frustrais cependant durant un instant.

« Saches... mon cher petit serpentard que mon bien aimé coussin m'a considéré comme son punching ball pendant les dix premières années de ma vie. Si tu penses pouvoir me battre, laisses moi te dire que tu es mal barré. »

Mon cher petit... PETIT Serpentard?! Je lui lançais un regard de défi tout en arquant un sourcil inquisiteur. Voyez-vous ça, on semble bien sûr de soit pour le coup! Il allait bien voir si j'étais mal barré tiens! Je tentais alors de bouger un peu comme lui venait de le faire mais il se positionna de façon à ce que je ne puisse rien faire ou presque.

« Alors maintenant... Premièrement, tu devrais penser à faire quelque chose pour ta tête elle gonfle de plus en plus. »

Bah c'est pas nouveau pour ma tête, je suis Malfoy et Serpentard, je suis fière de l'être, donc ma tête va très bien et elle n'a pas besoin d'être dégonflée, mais il pourrait bien aussi se regarder tiens! Je lui lançais un orage à travers mon regard gris acier.

« Les serpentards irrésistible? Non mais t'as fumé quoi? Regarde deux secondes Crabbe et Goyle ou même Bulstrode. Dans le genre repoussoir y'a pas mieux. Rien que de les imaginer ayant une vie sexuelle j'ai envie de vomir. »

Mouarf c'est pas faux! Mais il oublie les canons, Pansy, Blaise et Théo par exemple... Oh ou aussi Astoria et Daphnée Greengrass tiens! Ca on pouvait vraiment pas dire qu'elles sont moches et repoussantes au possible et bien sûr il y a moi. De nouveau j'arquais un sourcil, j'allais lui répliquer à voix haute quand il reprit la parole.

« Deuxièmement, pitié arrête de comparer mes yeux à ce sortilège. Si le but c'est de me faire un compliment c'est raté!!! »

Bah à dire vrai oui et non, enfin je crois que c'était un compliment, j'y peux rien si ses yeux me rappellent ça et que je les trouvent absolument pénétrants au possible... Hum non vaut mieux éviter ce mot-là... Quoique... Le sourire qu'il me fit ne laissait rien présager de bon, on avait un peu le même dans cet instant-là

« Et troisièmement... je ne te lâcherais pas tant que tu ne m'auras pas avouer quelles autres parties de mon anatomie te plaisent. Balance la sauce je ne vais pas être choqué pour si peu. »

Ah qu'est-ce que j'avais dis hein! Ainsi donc il me tiendrait ainsi tant que j'aurais pas dis les véritables raisons... Bien accomplissons ses souhaits. Mais avant mettons les choses aux claires

« T'es chiant Potter on aurait pu simplement s'embrasser et il faut que TON penchant de dominer, de fichu Gryffondor de mes deux prenne le dessus... Tu es vraiment exaspérant! » dis-je un peu boudeur quand même, bah quoi je n'aime pas me faire dominer et c'est parce que c'est Potter que ça changerait, surtout pas avec lui... En fait avec personne. « Je te remercie mais ma tête va très bien Potter! Elle est parfaite même vois-tu et en ce qui concerne les Serpentards c'est sûr que si tu prends les exemples les plus repoussants y a de quoi te faire retomber l'excitation aussitôt... alors que certaines personnes... » Je m'arrêtais un instant pour donner un côté théâtrale « Genre Pansy, Blaise et Théo.... Ou... » nouvel instant, il semble se demander ce que je vais bien sortir comme nom, j'eus un sourire très vicieux, j'étais un cruel mais après tout pourquoi serais-je le seul à...à ne pas apprécier quelqu'un disons la chose ainsi « Les soeurs Greengrass... Franchement ce sont deux petits canons Astoria et Daphnée... Tu n'es pas d'accord » fis-je d'une voix quelque peu mieleuse « Tiens ça me fait penser que Daphnée me tourne beaucoup autour en ce moment... Je devrais accepter son offre tu crois pas? » A cet instant je vis ce que je voulais voir dans le regard de Potter, je me sentais soulagé, je n'étais pas le seul à être quelque peu disons, accommodé par la Weasley, il semblerait qu'il y ait un soupçon de je ne sais quoi chez Potter, son regard était très... Avadaqueavresque pour le coup « Oh c'est quoi que j'ai vu là Potter... Une forme de colère non?! » Il niera surement il ne s'avoue pas forcément les choses, alors que pour le coup j'ai reconnu ne pas l'apprécier ELLE, mais ça c'était déjà pas du neuf!

« Je compare tes yeux à ce sortilège parce qu'ils sont absolument captivant Potter, je dirais même... Pénétrants! Et je trouve ça... divin » je passais ma langue sur mes lèvres et lui fis un sourire vicieux. Je le regardais dans les yeux un instant « Donc tu veux savoir ce qui me plait chez toi d'autres... Soit » mais avant je tentais de me libérer une nouvelle fois de manière plus... comment dire, vicieuse? Plus efficace? Parce que la première fois je l'avais épargné quelque peu. Donc la petite feinte consista à donner un fort coup de bassin, forcément il le senti et forcément ça du faire quelque chose chez lui, je devinais quoi, ça me le faisait aussi, sauf que je me contrôle, étonnant d'ailleurs comment j'apprends le contrôle de moi-même avec lui. Donc Potter fut perturbé par mon petit coup de bassin bien placé, c'est la seconde qu'il me fallu pour libérer mes mains, il tenta alors de les reprendre sous son contrôle mais trop tard « Ca entre autre Potter » dis-je d'une voix sensuelle tout en lui mettant les mains au cul, enfin c'était pas vraiment une caresse, juste une seconde, mais c'était celle qu'il me fallait pour le déstabiliser complètement. Peut-être qu'il m'en voudrait, ou peut-être jouerait-il le propre jeu qu'il a instauré plutôt!

Je me retrouvais donc sur lui, cette fois je restais sur mes gardes, je repris ses mains pour les contrôler, je n'arrivais pas très bien à déchiffrer son regard, il était étrange, il semblait mélanger des émotions, je m'approchais alors de lui un sourire semi-victorieux aux lèvres « Certes ton cousin t'as maltraité, mais n'oublie quand même pas que moi aussi j'ai pris des coups et des sortilèges, plus je suis un vil Serpentard... je fais des coups vicieux... Tu aurais remarqué... Ne m'en veux pas Harry après tout... tu as commencés ce petit manège! » Il essaya de se libérer mais cette fois je faisais attention à mes arrières je continuais sur ma lancée « Ce que tu portais l'autre soir c'était tellement... révélateur, surtout le bas si tu vois ce que j'veux dire... Granger cherche à ce que tu allumes la planète Poudlard peut-être » dis-je mi-amusé. Je me penchais alors tout près de lui et lui murmurais à l'oreille

« Potter... Tu m'as déjà en un sens supplié de t'embrasser... Tu ne te souviens pas... L'autre soir quand tu m'as avoué avoir envie de m'embrasser, ta confession et ton attitude ne faisait que demander ceci, sauf que tu ne l'as pas dit explicitement mais parfois les gestes peuvent suffirent à révéler le fond des choses... » L'instant d'après pour le faire taire je capturais ses lèvres dans un nouveau baiser, mais pas un petit baiser tendre, non cette fois c'était un baiser passionné, je le fis durer durant de longues secondes peut-être plus, il ne me repoussa pas même si au début il resta passif, peut-être tentait-il de résister? Mais il fini par céder et moi je m'amusais comme un petit fou avec ses lèvres, parfois à les mordiller, puis à approfondir ce baiser jusqu'à ce que finalement, un peu, mais légèrement essoufflé je me relève un peu et lui laisse champs libre. Je restais cependant à cheval sur lui, j'étais très bien comme ça... « Bah tu peux m'en vouloir si tu veux Potter... Ou alors on peut faire un trêve un moment et passer un moment... agréable non ? » dis-je malicieusement

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Harry J. Potter"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 548
Date de naissance : 17/12/1988
Date d'inscription : 14/12/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp:
Points:
1/705  (1/705)

MessageSujet: Re: L'homme invisible ♠ Harry & Draco   Ven 20 Jan - 17:02

« T'es chiant Potter on aurait pu simplement s'embrasser et il faut que TON penchant de dominer, de fichu Gryffondor de mes deux prenne le dessus... Tu es vraiment exaspérant! »

L'obsédé!! C'était pas tant son "rêve" comme il disait qu'il voulait réaliser, c'était plutôt le sien!! Il crevait d'envie de l'embrasser, il n'y avait qu'à voir son air boudeur. Ou alors il boudait juste parce qu'il n'était pas au dessus. Ou encore un peu des deux.

« Je te remercie mais ma tête va très bien Potter! Elle est parfaite même vois-tu et en ce qui concerne les Serpentards c'est sûr que si tu prends les exemples les plus repoussants y a de quoi te faire retomber l'excitation aussitôt... alors que certaines personnes... »

Pause théâtral exaspérante...

« Genre Pansy, Blaise et Théo.... Ou... »

Ouuu... quiiii??? Lui peut être? Bon ok lui il était l'exception. Pansy avait une tête de pékinois selon lui donc non. Quant à Blaise et Théro mouuuais mais alors juste mouais.

« Les soeurs Greengrass... Franchement ce sont deux petits canons Astoria et Daphnée... Tu n'es pas d'accord »

Si on est aimé le genre blonde sans cervelle oui elles étaient pas mal mais ça il ne l'avouerait jamais.

« Tiens ça me fait penser que Daphnée me tourne beaucoup autour en ce moment... Je devrais accepter son offre tu crois pas? »

Nooon il ne devait pas accepter. Il était sensé épouser sa soeur non? Ca serait plutôt elle qu'il devrait se taper s'il devait se taper quelqu'un. Franchement quel besoin elle avait d'aller se taper une fille fade? A part pour se vider les couilles? Elle avait aucun intérêt cette fille. Et non il n'était pas jaloux pas le moins du monde.

« Oh c'est quoi que j'ai vu là Potter... Une forme de colère non?! »

C'était du dégout pas de la colère. Il s'en fichait de cette fille. Elle était nulle et insipide, aucun intérêt qu'il se mette en colère pour une fille comme ça.

« Je compare tes yeux à ce sortilège parce qu'ils sont absolument captivant Potter, je dirais même... Pénétrants! Et je trouve ça... divin »

Le sale petit serpentard, il essayait de se venger. Il le voyait très bien à sa façon de prononcer le mot "pénétrant" puis la façon qu'il avait de se lécher les lèvres. Il voulait le faire autant chier que lui même l'avait fait. C'était raté ça ne marchait pas, mais alors vraiment pas. Le fait qu'il avait chaud tout d'un coup n'avait absolument rien à voir avec cette histoire.

« Donc tu veux savoir ce qui me plait chez toi d'autres... Soit »

Malfoy se mit alors à se tortiller sous Harry pour tenter de se dégager. Il le laissa faire, le laissant se dégager. Il l'avait assez martyriser pour ce soir, il allait le laisser dominer un peu pour lui faire plaisir... mais juste un peu. Il se mordit la lèvre pour ne pas gémir quand il sentait le bassin de Malfoy venir frotter le sien. Il avait fait exprès il était en sûr. D'ailleurs la seconde d'après il libérait ses mains.

« Ca entre autre Potter »

Il profita du fait qu'il avait dégagé ses mains pour les placer sur ses fesses ponctuant sa phrase. Il profita ensuite de la surprise d'Harry pour renverser la situation et l'emprisonner. Il n'avait pas le droit de lui toucher les fesses!!! De quel droit il faisait ça? C'était déloyal de se servir de son cul pour le distraire. Jamais personne n'avait touché son cul comme ça, normal qu'il ait été surpris.

« Certes ton cousin t'as maltraité, mais n'oublie quand même pas que moi aussi j'ai pris des coups et des sortilèges, plus je suis un vil Serpentard... je fais des coups vicieux... Tu aurais remarqué... Ne m'en veux pas Harry après tout... tu as commencés ce petit manège! »

Il rêvait ou s'était la seconde fois de la soirée qu'il l'appelait par son prénom? C'était bizarre d'entendre son prénom dans la bouche du serpentard. C'était... agréable même si c'était un vil serpentard comme il le disait si bien qui l'avait prononcé.

Il remua légèrement pour se dégager plus pour la forme qu'autre chose. Ce coup ci il n'était pas sûr de réussir à se dégager aussi facilement.


« Ce que tu portais l'autre soir c'était tellement... révélateur, surtout le bas si tu vois ce que j'veux dire... Granger cherche à ce que tu allumes la planète Poudlard peut-être »

Bon là c'était clair Malfoy fantasmait sur son cul. S'il avait su que de mettre ce jean provoquerait une telle réaction chez le serpentard il se serait abstenu... ou pas. Il y avait quelque chose de plaisant à savoir qu'il lui faisait de l'effet.

Il se pencha alors pour murmurer sensuellement à son oreille :


« Potter... Tu m'as déjà en un sens supplié de t'embrasser... Tu ne te souviens pas... L'autre soir quand tu m'as avoué avoir envie de m'embrasser, ta confession et ton attitude ne faisait que demander ceci, sauf que tu ne l'as pas dit explicitement mais parfois les gestes peuvent suffirent à révéler le fond des choses... »

Ce soir ce n'était qu'une question de principe. Il ne voulait pas le supplier simplement parce que c'est ce qu'il attendait qu'il fasse. Il ne voulait pas baisser les armes pour simplement flatter son égo de serpentard. Il rêvait.

Avant qu'il n'ait le temps de réagir il sentit Malfoy se penchait sur lui pour l'embrasser. Ce n'était plus un simple baiser léger. C'était un baiser plein de passion. Pendant les premières secondes il se laissa faire, trop surpris pour réagir. Puis il se ressaisit, répondant aux caresses de Malfoy, jouant avec ses lèvres, les mordillant lui aussi. Légèrement essoufflé ils se séparèrent enfin. Malfoy se redressa, lui laissant plus de liberté de mouvements tout en restant à cheval sur lui.


« Bah tu peux m'en vouloir si tu veux Potter... Ou alors on peut faire un trêve un moment et passer un moment... agréable non ? »

Il sourit en entendant Malfoy insistait une fois de plus pour continuer leur séance de baisers. Mais c''est qu'il devenait vraiment accro le petit serpent.

- Je vais finir par croire que c'est TOI qui ne peut plus te passer de mes lèvres Malfoy. Avoue... ce n'était pas vraiment mon "rêve" que tu voulais réaliser mais plutôt ton fantasme.

Il crevait d'envie de l'embrasser mais il préférait le faire languir un peu avant de lui donner ce qu'ils voulaient tous les deux.

- Ce n'est pas parce que je t'ai avoué l'autre soir vouloir t'embrasser que je te suppliais pour autant. Ce que je voulais dire c'est que JAMAIS je ne te supplierais parce que tu en meurs d'envie. J'aime trop te faire chier pour te donner ce que tu veux.

Il lui sourit malicieusement avant d'enchainer.

- Parkinson, franchement noooon. Soyons honnête elle a une tête de pékinois cette fille. Zabini et Nott?? Peut être mais je ne suis pas branché mec alors je ne peux pas vraiment juger. Quant aux Greengrass?? Je ne pensais pas que tu étais en manque au point d'aller te taper une des ces deux filles. Tu peux trouver mieux j'en suis sûr.

Il se redressa ensuite et passa une de ses mains derrière la nuque de Malfoy pour le rapprocher de lui. Il passa l'autre dans son dos et l'attira vers lui de façon à ce que leurs torses soient collés l'un à l'autre. Il était désormais assis avec Malfoy installé sur ses genoux. Il se rapprocha davantage et embrassa Malfoy avec autant de passion, si ce n'était plus, que lors de leur précédent baiser. Malfoy répondit aussitôt à son baiser. Il pouvait sentir contre son ventre l'effet qu'il faisait au serpentard tandis qu'il l'embrassait, mordillant ses lèvres. Il entreprit ensuite de lécher doucement les lèvres du serpentard. Ce dernier comprit la demande et entrouvrit les lèvres pour le laisser approfondir le baiser. Après un moment où il joua avec sa langue, il se recula enfin, reprenant son souffle.

Il baissa ensuite le main qui se trouvait sur sa nuque, la faisant glisser lentement le long de son bras pour la déposer sur sa cuisse.


- Mais même si j'aime te faire chier... j'accepte ta trêve.

_________________


Âme sensible ne pas cliquer :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Draco Malfoy"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 1066
Date de naissance : 05/06/1980
Date d'inscription : 25/02/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
4/705  (4/705)

MessageSujet: Re: L'homme invisible ♠ Harry & Draco   Sam 21 Jan - 4:23

« Je vais finir par croire que c'est TOI qui ne peut plus te passer de mes lèvres Malfoy. Avoue... ce n'était pas vraiment mon "rêve" que tu voulais réaliser mais plutôt ton fantasme. »

Pfff non mais franchement qu'est-ce qui faut pas entendre! Mon fantasme de l'embrasser? Que je peux pas me passer de ses lèvres?! Mais bien sûr c'est cela, n'importe quoi. J'peux très bien m'en passer, je m'en suis passé toutes ses années où j'en avais pas la moindre envie alors c'est pas parce que depuis quelques jours cette envie a changé que plouf j'en es l'irrésistible besoin hein! Comment ça personne ne marche dans mes propos? Bah au moins j'aurais essayé. Okay j'avoue tout, oui j'en ai l'envie et oui c'est vrai que c'est une sorte de fantasme mais ça change pas que c'est aussi son pseudo rêve ou appelez-ça comme vous voulez! En fait, tout bien réfléchi c'est un peu des deux, une partie de moi qui a envie de l'embrasser et y a l'autre camp.

« Ce n'est pas parce que je t'ai avoué l'autre soir vouloir t'embrasser que je te suppliais pour autant. Ce que je voulais dire c'est que JAMAIS je ne te supplierais parce que tu en meurs d'envie. J'aime trop te faire chier pour te donner ce que tu veux. »

Je levais un sourcil mi-interrogatif et mi-sarcastique tout en laissant échappé un instant un petit rire sarcastique à son tour. Ah ouais il aime me faire chier?! Je suis prêt à parier moi qu'il finira par supplier dans le futur, et pas que des simples baisers si vous voyez ce que je veux dire, ils supplient tous et moi je crois que même le grand Harry Potter suppliera. Quoi c'est pas avoir la grosse tête c'est un simple fait mis en avant point barre! Il me fit un de ses sourires malicieux, c'est qu'il y prend une certaine forme de plaisir à ce petit jeu le petit Gryffondor hein?

« Parkinson, franchement noooon. Soyons honnête elle a une tête de pékinois cette fille. »

Je ne pus réprimer une légère moue fâchée de passer sur mon visage, Parkinson comme il l'appelle si bien est ma meilleure amie, comme une soeur, et franchement bien que plus jeune elle n'était pas vraiment jolie et désirable, en vieillissant elle était devenue plutôt canon, il exagérait là, même si il est vrai que se sont des propos que j'ai eu moi-même dans le passé enfin... en quelque sorte!

« Zabini et Nott?? Peut être mais je ne suis pas branché mec alors je ne peux pas vraiment juger. »

J'eus un sourire satisfait sous ses propos-là, ouais t'es pas branché mecs Potter, t'es plutôt branché Draco Malfoy mais rien de plus normal, je suis la perfection à l'état pur alors...

« Quant aux Greengrass?? Je ne pensais pas que tu étais en manque au point d'aller te taper une des ces deux filles. Tu peux trouver mieux j'en suis sûr. »

Mouais réponse pas très convaincante, moi j'dis qu'y a une certaine forme de jalousie là-dessous même si il semble faire comme si ce n'est pas le cas. Bon après c'était pas entièrement faux, il y avait mieux que les soeurs Greengrass, mais il exagérait quand même parce qu'elles étaient loin d'être moches... Mais c'est sûr que face à certaines personnes, certains gars, peut-être même un bien précis ça faisait pas réellement le poids. Cependant je levais un sourcil interrogateur pour avoir une explication en plus, il se propose d'être ce fameux mieux peut-être?

A dire vrai il faut croire que oui vu que, après la fin de sa phrase, Potter se redresse alors, je le laisse faire, j'avais décidé de lui laisser plus de champs libre, y compris pour se libérer si il le veut. Mais au lieu de se dégagé il passa une de ses mains derrière ma nuque, je ne pus réprimer un frisson de plaisir en sentant celle-ci se faufiler. L'instant d'après il me rapprochait de lui grâce à cette fameuse main et sa deuxième passa dans mon dos, j'étais alors collé à lui, nos corps se touchaient. Il était littéralement assis sous moi et je ne faisais rien pour réagir, je le laissais faire, peut-être parce que j'étais à la fois surpris, je ne m'attendais pas à ça mais plutôt à ce qu'il se dégage, puis dans un autre côté c'était... agréable et finalement au moins il allait à son rythme à lui. Franchement j'avais envie de me gifler mentalement d'aller au rythme d'un autre mais bon, quand on voit à quel point il est contre ce qu'il va devenir... Vaut mieux pas lui forcer la mains.
Il se rapprocha alors de moi et commença à m'embrasser avec la même passion que mon baiser d'avant, même peut-être d'avantage. Directement cela me fit un effet électrisant, et je répondais à son baiser avec la même fougue que lui dans la seconde qui suivait. Je sentais le désir qui montait en flèche en moi pour être à son apogée, étrangement je réussissais à me contrôler un peu, ce qui normalement n'arrive jamais, peut-être parce que c'est Potter en face, mon ancien ennemi, ou bien parce qu'il a peur de mes avancées rapides... Je ne saurais dire exactement pourquoi mais le fait est là, j'arrive à contrôler ma pulsion pour ne pas le violer sur place. Aussi étrange que cela pouvait être, et j'en fus ravi, il ne se recula pas en sentant mon désir contre lui, oui parce que je savais qu'il en avait conscience avec cette proximité, il semble donc qu'on progresse! Il commença a mordiller mes lèvres avant de demander accord pour l'approfondir, sur le coup je ne me fis pas prier. Après un petit moment à jouer avec nos langues il fini par se reculer en reprenant son souffle. Il ne devait pas s'en rendre compte mais il était légèrement rouge, comme si il avait couru pendant de longues minutes. En tout cas j'en arrive à une conclusion, Potter embrasse mieux que ce que je pensais, oui je le voyais être nul là-dedans parce qu'il a eu que sa Chang et sa super Belette... Pas un très grand entrainement quoi! Mais non il semblerait qu'il soit pleins de surprises...
Il fit descendre sa main qui me tenait par la nuque le long de mon bras, à travers les épaisseurs je pouvais la sentir et j'avais comme l'impression de petites décharges qui se répandent à son contact, finalement cette main vint se poser sur ma cuisse, je levais mon regard vers lui surpris. On avait encore jamais eu une telle proximité, enfin oui bon l'espace d'une seconde j'avais tripoté son cul, mais lui jamais n'avait eu de tels gestes.

« Mais même si j'aime te faire chier... j'accepte ta trêve »

Ah Potter... Je ne pus m'empêcher de sourire amusé par sa phrase, il semblerait qu'on soit deux à aimer faire chier l'autre alors! Et ainsi donc Potter acceptait la trêve, en un sens je prends ça pour une victoire, toutes ces petites choses de ces derniers instants. Alors je me rapproche tout près de lui avant de capturer de nouveau ses lèvres dans un baiser langoureux, cette fois c'est un vrai combat de langue, lui comme moi sommes décidés à mener cette danse et aucun des deux ne laisse tomber... Ce petit jeu dura pendant un certain dont, à dire vrai plusieurs minutes peut-être? Les deux Princes s'affrontent et aucun ne laisse tomber, je pense que ça sera toujours comme ça entre nous... Aimer gagner... Certains trouveront con, moi je trouve que ça apporte une touche de piment en plus, je n'aimerais pas si il était un de ceux qui se laissent faire, ne cherchent jamais à prendre le contrôle et Merlin sait qu'ils sont nombreux dans ce cas. Après un temps donc je décidais de me laisser un peu aller puisque lui l'avait fait, j'avais cette irrésistible envie de passer une main dans ses cheveux déjà tout décoiffé, étant en confiance, mutuelle je crois, je le fis donc. Ils étaient donc en effet très... indisciplinés, mais ils étaient à quelques part doux aussi, puis sans trop m'en rendre compte j'arrêtais le baiser pour descendre légèrement dans son cou afin de lui donner quelques baisers avant de finalement me dire que j'avais assez tenté le diable et de m'arrêter-là, à bout de souffle des deux côtés. Je le regardais dans les yeux amusé

« Tu laisses jamais tomber le combat Potter hein?! Les deux Princes de Serpentard et Gryffondor cherchent toujours à être le gagnant même quand ils s'embrassent... Enfin c'est pas désagréable, un passif au bout d'un moment c'est... ennuyeux » dis-je en arquant un sourcil pour accentuer mes dires.

« Hum tu sais quoi? » je fis une de mes pauses théâtrale « je pense que finalement c'est pour assouvir nos envies à tous les deux, toi ton pseudo rêve et moi mon pseudo fantasme comme tu dis, bref au final je crois que c'est un peu des deux, match nul sur ce coup... tu ne penses pas petit Lion? » dis-je en étant à moitié sérieux et à moitié amusé. A cet instant-là, je me rends compte que je suis toujours sur lui, enfin lui assis sous moi et moi assis sur lui, cela ne semblait déranger aucun de nous deux et pour ma part je dois bien reconnaître que je me sentais bien à cet endroit-là... En sentant il me semble bien quelque chose de dur venant de chez Potter, j'eus un petit sourire en coin à cette pensée mais je préférais m'abstenir, ne pas pousser trop loin ma chance non?

« Et donc Potter... Qui conviendrait mieux pour moi? » fis-je le plus normalement du monde possible avant de reprendre très amusé « Huuuum laisse-moi réfléchir... Jones peut-être? Lloyd? Non je suis sur la mauvaise voie? Attends voir ça vient je crois... Toi peut-être? » j'eus un léger rire en voyant sa tête sur le début de ma phrase « Bah c'est logique, les deux Princes que nous sommes ne peuvent qu'être le mieux pour l'autre » Je m'arrêtais un instant avant de sortir une cigarette de mon paquet, toujours assied sur Potter et lui assis dans l'herbe, je l'allumais avant de la lui donner directement « Je finis par m'étonner moi-même, je sais pas si c'est parce qu'on a été ennemi si longtemps ou simplement si c'est parce que c'est toi mais je me trouve sacrément bien en contrôle sur moi-même... Je t'ai pas encore violé tu te rends comptes? En même temps d'après ce que j'ai cru comprendre, j'crois que je suis pas le seul » dis-je en le regardant mi-amusé « il semblerait qu'on aime bien ce petit jeu de qui cédera en premier dans un certain futur, il vaut mieux que je m'entraîne donc déjà sur ma.... résistance ». Je me mordis la lèvre, hésitant à descendre de là où je me trouve, j'étais fichtrement bien comme ça moi!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Harry J. Potter"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 548
Date de naissance : 17/12/1988
Date d'inscription : 14/12/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp:
Points:
1/705  (1/705)

MessageSujet: Re: L'homme invisible ♠ Harry & Draco   Sam 21 Jan - 11:46

Il venait tout juste de finir de parler que Malfoy reprenait possession de ses lèvres ou de sa langue pour être plus précis. Leurs langues, se trouvèrent, se découvrirent et combattirent plus qu'autre chose pendant ce qui lui sembla durer une éternité. Puis finalement il sentit Malfoy rendre les armes et lui laisser un peu de contrôle. Il sentait ses doigts venir se perdre dans ses cheveux. Cette simple caresse suffit à le faire frissonner. Il sentit ensuite les lèvres de Malfoy quitter les siennes. Il en aurait presque gémit de déception s'il ne les avait pas senti quelques secondes après partir à la conquête de son cou pour son plus grand plaisir. Ces baisers étaient vraiment foutrement bon. Rien à voir avec l'unique baiser raté qu'il avait échangé avec Cho ni même avec tous les baisers qu'il avait eu avec Ginny. La rouquine n'arrivait pas à la cheville du blond à ce niveau là.

Il s'arrêta finalement et le regarda avec une lueur amusée dans les yeux.


« Tu laisses jamais tomber le combat Potter hein?! Les deux Princes de Serpentard et Gryffondor cherchent toujours à être le gagnant même quand ils s'embrassent... Enfin c'est pas désagréable, un passif au bout d'un moment c'est... ennuyeux »

Il sourit à Malfoy. Non il ne laisserait jamais tomber le combat. C'était ça en même temps qui le faisait vibrer. Cette lutte incessante contre lui. Il n'y avait que dans ces moments qu'il se sentait vraiment vivant. Malfoy était sa drogue et il savait qu'il ne pouvait pas s'en passer.

« Hum tu sais quoi? »

Oui il savait quoi. Il savait qu'il était super chiant avec ces pauses théâtral de merde.

« je pense que finalement c'est pour assouvir nos envies à tous les deux, toi ton pseudo rêve et moi mon pseudo fantasme comme tu dis, bref au final je crois que c'est un peu des deux, match nul sur ce coup... tu ne penses pas petit Lion? »

Petit Lion? PETIT LION???? C'était quoi ce surnom à deux balles? On aurait dit qu'il le comparait à Simba bébé dans le roi lion. Petit Lion!!! Il lui en foutrait lui des petits lions. Il n'avait rien de petit d'abord. Il avait bien grandi depuis sa première année.

Malgré le petit lion... il était près à continuer à assouvir leur envie mutuelle comme il le disait. Il se sentait de plus en plus à l'étroit dans son pantalon. Vu que les fesses d'un certain se trouvaient juste au dessus ça n'avait rien d'étonnant. Mais c'était la première fois que quelqu'un lui faisait cet effet là. Il avait pris des tas de fois Ginny sur ces genoux. Pour une raison qu'il ignorait elle adorait être sur lui, discutant tranquillement avec tout le monde comme si elle dirigeait le monde depuis un trône. C'était peut être le cas d'ailleurs à ses yeux.


« Et donc Potter... Qui conviendrait mieux pour moi? »

Il se foutait de sa gueule là? Il n'était pas réellement entrain de lui demander avec qui il pourrait s'envoyer en l'air alors qu'il 'était installé sur sa... ses genoux entrain de lui donner les meilleurs baisers de sa vie.

« Huuuum laisse-moi réfléchir... Jones peut-être? Lloyd? Non je suis sur la mauvaise voie?»

Oui oui il se foutait bien de sa gueule ce n'était pas possible. Franchement se retaper son professeur ou même un gars de son dortoir alors qu'il VENAIT de l'embrasser c'était quand même bien se foutre de sa gueule non? Ah non mais quel enculé!!!

«Attends voir ça vient je crois... Toi peut-être? »

Oui bon c'était vraiment une blague pourri. Et lui il se marrait bien à voir la tête qu'il faisait. Il n'avait pas été jaloux, non pas du tout. Il trouvait juste irrespectueux de la part de Malfoy de parler devant lui de ses futurs amants alors qu'il venait juste de l'embrasser.

« Bah c'est logique, les deux Princes que nous sommes ne peuvent qu'être le mieux pour l'autre »

Aujourd'hui oui ça lui paraissait logique mais il n'y avait pas si longtemps que ça il aurait hurlé si on lui avait dit que Malfoy serait le mieux pour lui. Oui bon c'était bien ce qui était arrivé pas la peine d'en rajouter, c'était juste une façon de parler.

Il le regarda faire tandis qu'il sortait son paquet de sa poche, allumer une cigarette et la lui tendait. A contre coeur il retira sa main de la cuisse du serpentard pour la porter à ses lèvres et en tirer lentement une bouffée.


« Je finis par m'étonner moi-même, je sais pas si c'est parce qu'on a été ennemi si longtemps ou simplement si c'est parce que c'est toi mais je me trouve sacrément bien en contrôle sur moi-même... Je t'ai pas encore violé tu te rends comptes? En même temps d'après ce que j'ai cru comprendre, j'crois que je suis pas le seul »

Il leva les yeux au ciel en entendant le discours de Malfoy. C'était bien de lui ça de s'auto congratuler de réussir à pas baisser donc ce qui était baisable.

« il semblerait qu'on aime bien ce petit jeu de qui cédera en premier dans un certain futur, il vaut mieux que je m'entraîne donc déjà sur ma.... résistance »

Il valait mieux qu'il s'entraine parce que lui il n'était pas près de craquer. S'il y en avait un ici qui devait craquer en premier ça serait Monsieur Hormones en Folies et pas lui.

Il sourit malicieusement à Malfoy avant de lui dire :


- Je peux t'aider à t'entrainer si tu veux...

Il retira la main qui se trouvait dans le dos de Malfoy pour la passer avec l'autre sous ses fesses. Il les laissa posé là tandis qu'il se penchait pour embrasser Malfoy, mordillant légèrement ses lèvres. Il descendit ensuite, embrassant doucement sa mâchoire, jouant un peu sur son oreille avec sa langue avant d'embrasser et de mordiller le peau douce de son cou. Il se retira ensuite pour l'allonger doucement dans l'herbe. Il se tint à quatre pattes au dessus de lui, rampant à la manière d'un félin sur son torse pour revenir prendre possession de ses lèvres. Après un moment où il continua à jouer avec ses lèvres il se recula en lui souriant malicieusement.

- Ça va mon petit serpent?

Il jeta un coup d'œil à son entre jambe avant de lui demander :

- Tu ne te sens pas trop à l'étroit dans ton pantalon?

Il se recula un peu pour porter la cigarette à ses lèvres. Si il jouait trop longtemps à ce jeu, il n'était pas sur de réussir lui aussi à résister bien longtemps. Sa peur était de plus en plus remplacé par le désir d'aller plus loin.

- Je te l'ai déjà dit il me semble... ou alors je te l'ai plus fait comprendre... et... je ne veux pas te blesser en le disant ou même t'effrayer mais...

Il se mordilla la lèvre mal à l'aise.

- Je ne veux pas être un mec de plus que tu te baises.... Je veux que quand l'un de nous deux craquera... je veux... enfin je... je veux être sûr que tu ne me laisseras pas pour aller baiser quelqu'un d'autre ou même que... que tu ailles avec d'autre pendant qu'on... enfin pendant qu'on est...tu vois...

Putain il se comportait comme un vrai poufsouffle là. Il n'était pas vraiment sûr encore de ce qu'il ressentait et là il demandait carrément à Malfoy de lui être fidèle. C'était ridicule mais il savait qu'il ne supporterait pas de le voir dans les bras de quelqu'un d'autre...

_________________


Âme sensible ne pas cliquer :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Draco Malfoy"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 1066
Date de naissance : 05/06/1980
Date d'inscription : 25/02/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
4/705  (4/705)

MessageSujet: Re: L'homme invisible ♠ Harry & Draco   Dim 22 Jan - 4:43

« Je peux t'aider à t'entrainer si tu veux... » me dit-il avec son sourire malicieux.

Je levais un sourcil inquisiteur, qu'est-ce qu'il allait bien encore pouvoir faire cette fois-ci? L'instant d'après il retira sa main qui était encore dans mon dos, soudainement ses deux mains se retrouvèrent sur une zone... particulièrement sensible de mon anatomie : mes fesses! Attendez un instant on revient en arrière une seconde... Potter... Potter a posé ses mains sur mon cul?! LE Potter que je connais donc? Non pas qu'il y ait trente mille Potter, quoique y'en a deux actuellement, mais MON Potter, Saint Potter des âmes en peines me touche les fesses?! Oh Merlin ça doit être un rêve là non? En fait il semblerait qu'il ne soit vraiment pas si Saint que ça finalement... A cet instant il s'approcha de moi pour commencer à m'embrasser tout en mordillant un peu mes lèvres, ses mains toujours au même endroit. Je me sentis gémir malgré moi, de savoir ou ses mains étaient et son baiser... Merde Potter sait un peu trop bien embrasser! Après quelques instants il délaissa ma bouche pour embrasser ma peau au niveau de la mâchoire, puis il arriva à mon oreille, il fit jouer sa langue, ceci donnait de drôles de sons plutôt agréables d'ailleurs, il arriva à son but, c'est-à-dire mon cou. Là il s'amusa encore une fois à l'embrasser, à la mordiller, merde heureusement qu'il faisait pas de suçon! En parlant de suçon... C'est une idée tiens!
Il choisi cet instant pour se retirer, mais pas pour tout arrêter, non le vicieux m'allongea gentiment dans l'herbe et comme je suis un pauvre con qui tente de résister à ses pulsions plutôt violentes, y'a qu'à voir entre mes jambes pour comprendre de quoi je parle, je préfère laisser faire Monsieur plutôt que de perdre mon précieux contrôle si difficile à garder. Je me demande cependant ce qu'il me fait là. Je décidais de le regarder, voir ce qu'il voulait exactement insinuer dans ses propos d'avant, voir ce qu'il allait faire, voir ses yeux... Ses yeux semblaient... remplis de désir... Non je rêve là? Face de Serpent vient de me tuer et je suis au Paradis c'est ça hein?

Il était là à quatre pattes devant moi, plus précisément au dessus de moi, durant un instant il ne bougea plus avant de finalement se remettre en mouvement, il rampa alors sur mon torse et à cet instant précis, sa maison de Gryffondor, ou de l'avoir appelé Petit Lion quelques instants lui allait foutrement bien parce qu'on dirait vraiment une bête sauvage prête à me bouffer tout cru! Je commençais sérieusement à sentir mon entre jambe devenir très douloureux ET mon self contrôle, quand finalement son visage arriva à hauteur du miens, il repris possession de mes lèvres et je ne pus empêcher un nouveau gémissement de sortir d'entre celles-ci en même temps qu'un sourire un peu carnassier. Saint Potter n'est vraiment pas un Saint, c'est tout le contraire, et Saint Potter est en train de tourner... vicieux Potter? Qui l'aurait cru, Potter me cédait à sa manière... J'avais Harry Potter dans mes filets! Après quelques instant où il martyrisa mes lèvres, bon okay c'était loin d'être une souffrance, plutôt tout le contraire, il se recula quelque peu en souriant, qu'est-ce qu'il allait encore me faire ce coup-ci?

« Ça va mon petit serpent? »

Touché, monnaie de ma pièce rendue, Petit Lion, Petit Serpent, soit logique et j'assume, cependant le « mon » eu un terrible effet sur moi, allez comprendre pourquoi, peut-être parce que c'était lui qui le dit avec cette voix si sexy et chaude... Il choisi cet instant précis pour... nooooon Potter venait de regarder mon entre jambe ou je rêve?! Je dois forcément rêver il n'aurait jamais fait ça, il n'aurait jamais osé regarder mon érection, c'était pas Potterien du tout!

« Tu ne te sens pas trop à l'étroit dans ton pantalon? »

Je- ... Un instant s'il vous plait, moi avoir besoin de reprendre contenance et conscience... Potter... Harry Potter venait bien de me demander si je me sens pas trop étroit dans mon putain de pantalon?! Soit je suis mort et au Paradis, soit je rêve c'est ça hein? Je préfère la seconde option, j'ai pas envie d'être mort à dix-sept ans. Je ne pu m'empêcher de me mordre la lèvre inférieur avec un désir plus que voyant. Après ces charmantes et douces paroles Potter se recula encore un peu tout en portant la clope à ses délicieuses lèvres. Tiens d'ailleurs elle était toujours vivante celle-ci? Je l'avais complètement zappée! Cependant je ne pus m'empêcher de sourire parce que j'avais clairement senti le désir de Potter, il se voyait aussi, entre ses jambes bien entendu, mais dans son regard aussi, il était assez expressif vous savez? Haine, humour, désir...

« Je te l'ai déjà dit il me semble... ou alors je te l'ai plus fait comprendre... et... je ne veux pas te blesser en le disant ou même t'effrayer mais... »

Quoi? Quoi? Quoi! Accouche Potter, rah te mordilles pas la lèvre comme ça, ça me donne encore plus de te sauter dessus... Ou sauter tout court! Non non non Draco tu te reprends pas ce genre de pensées, surtout pas. Là voilà. Je le regardais d'un oeil inquisiteur.

« Je ne veux pas être un mec de plus que tu te baises.... Je veux que quand l'un de nous deux craquera... je veux... enfin je... je veux être sûr que tu ne me laisseras pas pour aller baiser quelqu'un d'autre ou même que... que tu ailles avec d'autre pendant qu'on... enfin pendant qu'on est...tu vois... »

Aie terrain délicat et je crois que si il en parle c'est qu'il le sait très bien. Je fermais les yeux un instant pour remettre mes idées en place. Non je ne fuirais pas, ni ne prendrais peur, enfin un peu quand même mais bon. C'était pas évident, je ne suis pas amoureux de lui actuellement, je ressens des choses mais je ne peux mettre de mots dessus, peut-être en ai-je peur aussi, je ne veux pas aller trop vite parce que je ne connais rien de tout ça, et parce que j'ai la trouille je ne peux pas promettre de ne pas faire des erreurs... Je pensais qu'il comprendrait puisqu'on est dans le même cas. Mais son discours avait une drôle de raisonnance... Je ne sais pas si il en a conscience mais, il semble presque me supplier de ne pas le prendre pour une autre de mes conquêtes, ni de le faire souffrir... A quelque part j'ai l'impression qu'il m'avoue des sentiments... Certes j'en ai aussi mais comme il vient de le faire c'est flippant. Bon un point est cependant clair, si je dois finir fou amoureux de lui, mais réellement, et qu'on fini en couple, dans le futur ou même durant cette folle année, je n'irais plus voir ailleurs et ça je pensais qu'il l'aurait compris de par certains de mes propos, genre lui offrir mon cul alors que personne n'a ce droit en ai une, voir même LA suprême... Et finalement de ce que les gosses, Ella en particulier, ont pu nous dire... Si vraiment je suis amoureux d'une personne je n'irais pas voir ailleurs parce que je suis une personne loyale envers ma famille, même Astoria mais d'une autre façon... Mais pour lui.... Il semblerait que ça le soit pleinement... Il semble qu'il n'ait pas totalement compris ce concept-là.

Pour l'autre partie cependant à l'heure actuelle je ne peux rien promettre, on est pas ensemble non? Surtout pas officiellement, ni officieusement, on joue, on découvre, on parle, bref, on est... en découverte et cela inclus que ce n'est pas une relation quelle qu'elle soit, on a pas fini de chercher nos réponses mutuelles de ça je suis sûr... Et tant qu'on ne sera pas ensemble j'irais coucher avec d'autres en attendant. Plus je ne garantis pas sous la peur de faire des conneries, même volontaires pour le blesser lui. Bon c'est pas le cas pour l'instant, je me sens en contrôle de la situation mais si ça change... J'ouvrais les yeux pour croiser les siens inquisiteurs et... apeuré. Il fallait que je trouve les bons mots, sinon il se braquerait, je me braquerais et on recommenceraient à se disputer.

« Potter je- » ma voix était faiblarde, je me raclais la gorge puis repris la parole « Je ne peux pas te promettre de pas faire le con, je préfère être honnête avec toi... Tu me connais, tu sais très bien comment j'agis, encore plus si je pense ne pas maitriser une chose, en l'occurrence moi-même en particulier, si j'ai pas le contrôle de ce qui m'entoure je peux fuir ou faire des conneries, et je suis sûr que tu sais très bien ma réputation d'homme pas attaché, à personne, quand il s'agit de baiser n'est-ce pas? C'est d'ailleurs pour ça que tu m'en parles pratiquement apeuré? Nie moi la fin si tu veux mais tes yeux mentent pas Potter... » je m'arrêtais un instant en lui prenant la cigarette pour la porter à mes lèvres, ça me détendit directement. « Donc je peux pas te promettre de ne jamais faire de conneries, quitte à te blesser et peut-être moi-même dans le fond... Des erreurs on en fait tous, toi aussi cela pourrait t'arriver hein... De toute façon actuellement cela ne nous concerne pas encore pleinement non? Je veux dire qu'on est pas en couple non? Ni officiellement, ni officieusement, d'ailleurs pour l'un comme l'autre tu serais le premier je crois » dis-je en fronçant les sourcils pensif « Enfin bref, pour rester dans le sujet, on en est à comprendre les choses encore, à apprendre à ce connaître pour rattraper sept ans de haine et de rencoeur... Donc je pense que pour le moment ça risque pas grand chose non? Mais même si je peux pas te promettre de faire des conneries une fois qu'un de nous craquera, y en a une que je peux promettre » je grommelais un instant « J'ai l'impression d'être un Pouffy de mes deux Potter franchement... » je passais une main nerveuse dans mes cheveux avant de tirer une nouvelle fois sur la cigarette « Et je pensais que tu l'avais compris » petite coupure théâtrale « Potter tu sais très bien que je vais porter Chris, tu sais très bien que celui qui le porte est... celui qui donc se laissera prendre, si toi tu m'as sous-entendus des choses avant que j'ai bien comprises sauf que je veux pas encore trop y penser pour ne pas briser ce qu'on a là, bah je pensais que ce que je t'ai dis aussi était bien sous-entendus... Je te l'ai dis personne ne me prendra sauf si je ressens quelque chose de réellement profond, sans jeu de mot, et que je sais que c'est réciproque... Fais en donc la déduction logique... » j'arquais un sourcil de sous-entendu « Ca veut forcément dire qu'à un moment donné cette année je vais arrêter de m'envoyer en l'air avec tout ce qui bouge pour être avec toi et ressentir quelque chose de profond, tu veux quand même pas me faire dire cette phrase nian nian à souhait qui nous ferait tomber dans le Pouffynimse total quand même hein?! » dis-je à moitié amusé en le regardant dans les yeux « En attendant Potter je ne pourrais pas te considérer comme un autre sur mon tableau de baisodrome comme tu dis parce que sinon je ne tenterais pas de rester calme, de prendre sur moi quand tu me chauffes comme pas possible comme tu l'as fait y a quelques instants, tu crois pas? Surtout quand je peux voir ton regard brûlant qui demande presque plus » finis-je avec un petit sourire malicieux

« Donc pour l'instant cette réponse peut-elle t'aller? Je suis honnête avec toi, tant qu'à faire il vaut mieux... Tu sais je crois où tu mets les pieds... On le sait tous les deux, c'est le bordel et parfois ça peut-être effrayant... Qui te dis que pris de peur tu retourneras pas avec ta super Belette juste après t'être envoyé en l'air avec moi la première fois parce que genre, tu réalises ce que tu ressens? On peut pas réellement prévoir nos futures réactions, seulement celles du présent, je pense que c'est ça qu'il faut se dire » j'haussais les épaules avec désinvoltes avant de finalement m'approcher de lui pour lui donner un passionné baiser, pour appuyer et celé en quelque sorte ce que je venais de dire. Après quelques instants je relâchais ses lèvres

« Alors je suis ton petit serpent » dis-je mi amusé en levant un sourcil « Tu sais que... si le lion rampe de manière féline et sexy... Le serpent lui il peut.... » petite pause pour faire durer le suspens « onduler son corps » finis-je alors que je m'étais approché de lui puis finalement installé sur lui en... ondulant du corps, j'eus un petit sourire vicieux « Intéressant n'est-ce pas? Mais ta question de savoir si je suis à l'étroit est très intéressante aussi et honnêtement je ne suis pas le seul en ce moment à l'être, maiiiis... ce que tu sens te plait Potter? » dis-je d'une voix très rauque tout en observant entre ses jambes « Je crois que je viens de trouver une autre partie de ton corps qui me plait beaucoup tu sais ça? » Je m'éloigne légèrement de lui pour m'allonger dans l'herbe « Petite pause, il commence à faire sérieusement trop chaud, on va bientôt mettre le feu au château » conclus-je amusé tout en lui passant la cigarette.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Harry J. Potter"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 548
Date de naissance : 17/12/1988
Date d'inscription : 14/12/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp:
Points:
1/705  (1/705)

MessageSujet: Re: L'homme invisible ♠ Harry & Draco   Dim 22 Jan - 11:20

« Potter je- »

La voix du serpentard lui semblait faible, comme s'il hésitait à prononcer ces mots. Il pouvait le comprendre. Il n'avait pas été très intelligent de lui parler de ça maintenant. Mais il sentait qu'il était sur le point de craquer et il avait peur... Peur d'avoir mal oui mais surtout peur de souffrir à cause de Malfoy. Il sentait les sentiments qu'il avait pour lui évoluer à une vitesse effrayante et ces sentiments lui faisaient peur autant qu'ils l'emplissaient de joie. Qu'est-ce qui se passerait s'il craquait, qu'il se rendait compte qu'il était a... qu'il tenait trop au serpentard et que celui ci repartait coucher avec d'autres? Il le savait, il ne le supporterait pas. Il ne pouvait tout simplement pas craquer tant qu'il ne serait pas sur que Malfoy soit près à ne plus le faire souffrir.

« Je ne peux pas te promettre de pas faire le con, je préfère être honnête avec toi... Tu me connais, tu sais très bien comment j'agis, encore plus si je pense ne pas maitriser une chose, en l'occurrence moi-même en particulier, si j'ai pas le contrôle de ce qui m'entoure je peux fuir ou faire des conneries, et je suis sûr que tu sais très bien ma réputation d'homme pas attaché, à personne, quand il s'agit de baiser n'est-ce pas? C'est d'ailleurs pour ça que tu m'en parles pratiquement apeuré? Nie moi la fin si tu veux mais tes yeux mentent pas Potter... »

Il ne nierait pas la fin. Tout simplement parce qu'il venait de confirmer ses craintes. Il allait souffrir avec lui. Tant qu'il ne serait pas près il le ferait souffrir parce que dans le fond c'était un connard qui préférait tout foutre en l'air plutôt que d'accepter de ne plus maitriser quelque chose.

Il le laissa faire tandis qu'il lui piquait sa cigarette. Malfoy avait besoin de se détendre et lui aussi d'ailleurs mais pour quelques minutes il pourrait bien se passer de clope.


« Donc je peux pas te promettre de ne jamais faire de conneries, quitte à te blesser et peut-être moi-même dans le fond... Des erreurs on en fait tous, toi aussi cela pourrait t'arriver hein... De toute façon actuellement cela ne nous concerne pas encore pleinement non? Je veux dire qu'on est pas en couple non? Ni officiellement, ni officieusement, d'ailleurs pour l'un comme l'autre tu serais le premier je crois »

Non ça ne les concernait pas vraiment. Ils n'étaient pas ensemble loin de là. Ils n'étaient pas encore près à se jurer un amour éternel devant toute l'école pour le plus grand bonheur de leurs enfants. Il n'était même pas sûr d'être amoureux de Malfoy. Alors pourquoi est-ce qu'il avait mal à l'idée que Malfoy aille avec quelqu'un d'autre?

« Enfin bref, pour rester dans le sujet, on en est à comprendre les choses encore, à apprendre à ce connaître pour rattraper sept ans de haine et de rencoeur... Donc je pense que pour le moment ça risque pas grand chose non? Mais même si je peux pas te promettre de faire des conneries une fois qu'un de nous craquera, y en a une que je peux promettre »

C'était clair maintenant pour lui, il ne fallait pas qu'il craque. Il savait que si il craquait ses sentiments feraient de même mais pas Malfoy...

« J'ai l'impression d'être un Pouffy de mes deux Potter franchement... »

Non c'était lui le Pouffy de mes deux et pas malfoy. C'était lui qui était entrain de se prendre la tête pour des conneries. C'était une mauvaise de jouer comme ça avec Malfoy et ça avait été une encore plus mauvaise idée de sortir ce soir.

« Et je pensais que tu l'avais compris »

Raaaah s'il faisait ne serait-ce qu'une seule pose théâtral encore il lui faisait bouffer sa clope et pas par le chemin habituel!!!

« Potter tu sais très bien que je vais porter Chris, tu sais très bien que celui qui le porte est... celui qui donc se laissera prendre, si toi tu m'as sous-entendus des choses avant que j'ai bien comprises sauf que je veux pas encore trop y penser pour ne pas briser ce qu'on a là, bah je pensais que ce que je t'ai dis aussi était bien sous-entendus... Je te l'ai dis personne ne me prendra sauf si je ressens quelque chose de réellement profond, sans jeu de mot, et que je sais que c'est réciproque... Fais en donc la déduction logique... »

La déduction c'était quoi? Que d'ici la conception de Chris il finirait par ressentir quelque chose de fort pour lui? C'était difficile à croire maintenant que ce moment finirait par arriver.

« Ca veut forcément dire qu'à un moment donné cette année je vais arrêter de m'envoyer en l'air avec tout ce qui bouge pour être avec toi et ressentir quelque chose de profond, tu veux quand même pas me faire dire cette phrase nian nian à souhait qui nous ferait tomber dans le Pouffynimse total quand même hein?! »

Il rendit son regard amusé à Malfoy. C'est sur que s'il lui parlait de LA phrase nian nian à souhait made in Pouffy il lui exploserait de rire à la figure. Ca serait juste... trop bizarre de l'entendre sortir maintenant de sa bouche.

« En attendant Potter je ne pourrais pas te considérer comme un autre sur mon tableau de baisodrome comme tu dis parce que sinon je ne tenterais pas de rester calme, de prendre sur moi quand tu me chauffes comme pas possible comme tu l'as fait y a quelques instants, tu crois pas? Surtout quand je peux voir ton regard brûlant qui demande presque plus »

Mouais c'était peut être clair qu'il n'était pas un nom de plus sur son tableau de chasse mais ça ne l'aidait pas à aller mieux maintenant. Le fait de savoir qu'il continuerait à compléter son tableau malgré ces quelques soirées ne l'aidait pas. Il savait que lui il ne pourrait pas aller avec Ginny, la regarder en face et même l'embrasser après cette soirée avec Malfoy.

Il le regarda faire tandis qu'il se rapprochait de lui pour venir lui donner un baiser passionné. Il était déjà entrain de se perdre. Il était déjà accro à ce putain de serpentard. Il était même plus très loin de craquer et de l'allonger là sur l'herbe pour le faire sien. Oulaaa il fallait qu'il se calme là vraiment.


« Alors je suis ton petit serpent »

Ben oui c'était donnant donnant. Petit serpent pour Petit Lion.

« Tu sais que... si le lion rampe de manière féline et sexy... Le serpent lui il peut.... »

Mais il quoi putain???? Il allait arrêter oui deux minutes avec ces pauses à deux balles.

« onduler son corps »

Il le poussa alors dans l'herbe pour se mettre au dessus de lui et ... onduler contre lui. Non mais putain il allait le tuer s'il continuait comme ça.

« Intéressant n'est-ce pas? Mais ta question de savoir si je suis à l'étroit est très intéressante aussi et honnêtement je ne suis pas le seul en ce moment à l'être, maiiiis... ce que tu sens te plait Potter? »

Son propre pantalon n'allait pas tarder à exploser si Malfoy n'arrêtait pas de le chauffer comme ça. Ce n'était pas possible qu'un mec, et surtout son pire ennemi lui fasse un tel effet. Et putain oui, ce qu'il sentait lui plaisait.

« Je crois que je viens de trouver une autre partie de ton corps qui me plait beaucoup tu sais ça? »

Malfoy s'éloigna enfin, lui permettant ainsi de retrouver un peu ses esprits. Si il continuait ainsi il n'allait pas tarder à lui défoncer son petit cul de serpentard.

« Petite pause, il commence à faire sérieusement trop chaud, on va bientôt mettre le feu au château »

Il accepta avec plaisir la clope que lui tendit Malfoy et surtout la pause qu'il lui proposait. Il en avait bien besoin pour retrouver un peu ses esprits et tenter d'y voir clair.

- Je te jure Malfoy si tu continues avec tes pauses théâtral quand tu parles je te bouffer cette clope par l'autre chemin.

Il lui avait dit ça en rigolant afin de détendre un peu l'atmosphère après ce qu'ils venaient de faire mais surtout avec ce qu'il s'apprêtait à dire.

Il tira une bouffée de la cigarette pour se donner un peu de courage.


- Je pense oui qu'il ne faut une pause mais... une pause plus longue surtout.

Il passa sa main dans ses cheveux, vraiment pas à l'aise sur le moment.

- Putain, je sens que tu vas me détester...

Il tira une autre bouffée avant d'expirer lentement. Il fallait qu'il le fasse... tant pis s'il souffrait maintenant. Ca serait toujours moins pire que s'il ne le faisait pas.

- Je pense qu'il vaut mieux qu'on arrête de se voir pendant quelques temps.

Voilà la bombe était lâchée. Maintenant il était obligé de continuer avant que Malfoy ne se mette à lui hurler dessus.

- Je ne veux pas craquer. Même si maintenant je n'ai qu'une envie c'est t'allonger sur l'herbe pour goûter chaque parcelle de ton corps je ne veux pas craquer. J'ai peur oui, je ne le nierais pas. J'ai peur d'avoir mal, j'ai peur de ma première et je pense que c'est normal. Mais j'ai surtout de souffrir après. Et... tu viens juste de me confirmer que ça serait sûrement le cas. Et... je ne veux pas... Parce que... parce que je sais que si je venais à craquer... je serais perdu... Ne me demande pas comment je le sais, je le sais c'est tout.

Il tira encore une bouffée sur sa clope, décidément il était de plus en plus accro à ça aussi depuis qu'il se voyaient régulièrement.

- J'ai besoin d'un peu de temps pour mettre de l'ordre dans mes idées. Je ne suis pas sûr de ce que je ressens ni même de ce que je veux vraiment. Mais je suis sûr d'une chose... c'est que je ne veux pas craquer tant que je ne serais pas sûr que toi tu ressens quelque chose de... de plus. Tu ne veux pas être en dessous tant que tu n'es pas amoureux, moi je ne veux pas le faire tout court tant que je ne le suis pas et que tu ne l'es pas.

Il sourit nerveusement en se passant une fois de plus la main dans les cheveux.

- C'est pour ça que je pense qu'il est mieux qu'on ne se voit plus. Je ne pourrais pas supporter de te voir avec quelqu'un d'autre même si entre nous il n'y a rien d'officiel ou d'officieux. Je ne pourrais pas supporter non plus de rester près de toi sans avoir de me jeter sur toi pour t'embrasser. De toute façon ça ne sera pas bien dur de s'éviter. Je suis sensé être caché et toi tu n'es pas sensé savoir où je me cache.

Il tira une dernière bouffée avant de tendre la cigarette à Malfoy.

- Tiens reprend là. Tu peux me hurler dessus maintenant si tu veux. Tu en as parfaitement le droit. Tu peux me traiter de lâche et de misérable poufsouffle aussi. Je ne t'en voudrais pas.

_________________


Âme sensible ne pas cliquer :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Oh it's "Contenu sponsorisé"





MessageSujet: Re: L'homme invisible ♠ Harry & Draco   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'homme invisible ♠ Harry & Draco

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Fiche de l'homme invisible~ [End]
» Pyjama Party ~ Animation Poufsouffle
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» Une nouvelle vie pour Harry Potter? [fic HP]
» Sénateur Carlos Fritz Lebon: un homme malhonnete et dangereux
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DAMN IT HOGWARTS ::  :: 
Time Wizards
-