Partagez | 
 

 Rp de groupe n°2 ¤ Coincés au beau milieu de l'escalier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Rp de groupe n°2 ¤ Coincés au beau milieu de l'escalier   Mar 10 Jan - 17:36

Etre coincé dans un escalier, ça arrive. Etre coincé sur un escalier lui-même coincé entre deux étages, c’est tout de suite plus rare et attire bien plus l’attention. Voilà ce qui s’était passé. Des élèves, complices avec Peeves, avaient demandé à ce dernier de lâcher des bombes à bouse dans les bureaux des professeurs Carrow. Ce dernier qui, pour tout vous dire, n’avait pas apprécié – mais alors vraiment pas – qu’on fasse venir un exterminateur de fantômes pour le faire disparaître avait accepté avec une joie non feinte. Chargé de sa précieuse cargaison, il avait donc été trouvé les professeurs qui par chance étaient réunis au même endroit. Au même moment, quatre élèves complètement innocents qui ne voyaient pas le danger arriver au dessus de leurs têtes, se dirigeaient vers des directions différentes en suivant le même chemin. Lorsque la première bouse éclata, Amycus Carrow remarqua aussitôt Peaves et se dirigea aussitôt vers lui, baguette en main, prêt à lui faire payer son insolence et ses mauvaises blagues. Il fut suivi par sa sœur et ils se lancèrent à sa poursuite alors que Peaves semait sa cargaison au gré de ses envies. Les quatre élèves quant à eux s’étaient engagés dans un quelconque escalier pour rejoindre le sixième étage. Néanmoins, alors qu’ils étaient arrivés à la moitié environ, un vacarme se firent entendre et d’un même corps, ils se retournèrent pour voir un spectacle fort amusant : Peaves poursuivit par les deux mangemorts de l’école qui lui lançaient des sorts. Ils regardèrent la scène un instant avant de vouloir reprendre leur ascension quand l’escalier tremblota. Quelques secondes plus tard, il se détachait des autres escaliers pour prendre la direction qui lui chantait quand quelque chose d’inattendu se produisit. Peaves lâcha toutes ses bombes et au même moment, les Carrow lancèrent deux sorts qui rentèrent en collision avec lesdites bombes, provoquant une explosion qui heurta de plein fouet l’escalier. Les élèves furent secoués mais pas blessés et bien qu’ennuyés, ils attendirent que l’escalier se remette en mouvement. Sauf que ce ne fut pas le cas. Et c’est ainsi que la rumeur folle disant que quatre élèves étaient coincés à presque vingt mètres de hauteur sans moyen de descendre se répandit comme une trainée poudre. On a même vu Severus Snape sortir de son bureau pour tenter de résoudre le problème mais l’escalier n’en fait qu’à sa tête et refuse de bouger. Les quatre élèves sont donc coincés tout en haut sans moyen de descendre.

Voilà le début de votre rp, vous devez absolument respecter tout ce qui est dit dans ce texte à savoir que :
- Vous êtes coincés à presque vingt mètres du sol sans aucun moyen de vous faire descendre.
- Vous possédez encore vos baguettes mais si Severus Snape n'a pas réussi à vous débloquer, cela ne servira pas à grand chose. Mais vous pouvez essayer.
- Les professeurs ont dispersé les élèves et vous ont laissés seuls pour tenter de trouver une solution. Vous êtes donc livrés à vous même pour un temps indéterminé.

Ci dessous est donné un ordre de passage que vous devez respecter. Si une personne n’a pas posté durant une semaine, son tour est sauté. Pensez que vous ne faites pas ce rp seul et que vos partenaires apprécieront des réponses fluides, agréables à lire et constantes. Le but est avant tout de finir le rp et non pas de l’abandonner. Nagini pourra intervenir de temps en temps pour chambouler la donne. Bon rp à tous.

Regulus Black
Elladora Potter-Malfoy
Narcissa Potter-Malfoy
Edward John Stones
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Oh it's "Regulus A. Black"

6ème année, passé.
6ème année, passé.


Parchemins : 386
Date d'inscription : 14/01/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
0/705  (0/705)

MessageSujet: Re: Rp de groupe n°2 ¤ Coincés au beau milieu de l'escalier   Mar 10 Jan - 18:43

Il n’y à que des imbéciles pour faire pareille erreur.



L’après-midi avait bien commencé ou du moins elle avait débuté comme une journée banale et sans nuage à l’horizon. Après avoir pris le déjeuner du midi, je m’étais dirigé au cinquième étage pour aller en étude de moldu. Je m’étais glisser dans la salle silencieusement et avait écouté Alecto Carrow cracher sur les moldus pendant environs une heure. Cette matière qui autrefois nous apprenait à apprécié les inférieurs malgré leur absence de magie c’était transformer en cours de propagande Volderienne. J’avais entendu le même discours durant toute mon enfance et voilà que cela recommençait. Moi qui pensait qu’en débarquant ici je serais tranquille sans avoir à parler de pureté du sang et bien je m’étais tromper. J’avais baissé les yeux sur mon calepin et m’était mit à gribouiller des phrases sans ni queue ni tête. Bien entendu cela n’avait pas échappé à Alecto, mais pour une raison qui m’était bien connu elle n’avait rien dit. Dans mon époque actuelle elle faisait partie de la bande de Serpentard que nous formions. Nous nous fréquentions du moins avant, ce qui voulait dire qu’elle ne me ferait aucune remarque déplacer. Néanmoins, elle ne m’avait pas adressé la parole depuis ma venue ici en m’ignorant totalement comme son frère d’ailleurs. Pourquoi ? Allez savoir ! De toute façon je n’avais pas le temps de penser à des idioties pareilles.

Une fois le cours terminé j’étais sortie de classe. Arrêter par un élève de Serpentard, je parlais devant la salle de classe. Je n’avais qu’une seule envie rentré dans ma salle commune et que l’on me fiche la paix. Parler n’était pas une seconde nature surtout bavassé pour ne rien dire. Au final, il m’avait lâché cinq minutes plus tard. Cinq longues minutes qui m’avaient paru interminable. Les mains dans les poches je me dirigeais vers les escaliers lorsqu’une explosion attirait mon attention. Mais bon sang qu’es ce que c’était que tout ce raffut ?! Je me retournais vivement et eu une vision qui m’incita à déguerpir au plus vite. Les jumeaux Carrow était après Peeves qui s’amusait à lancer plusieurs bombes à bouse sur eux. Me concentrant à nouveau sur ma trajectoire, je me retrouvais avec trois autres élèves dont ma petite cousine éloignée Narcissa et une de mes autres petites cousines éloignées que je ne connaissais pas encore. A toute hasard je bifurquais vers la droite suivit de près par les trois autres. Nous nous engagions sur un escalier lorsque soudain ses deux imbéciles lancèrent un sortilège sur Peeves qui rencontrèrent les bombes à bouses et qui finalement ricochaient sur l’escalier où nous nous trouvions. Résultat des courses : Un craquement se fit entendre ; on c’est tous retrouvé secoué comme de vulgaire chiffon.

Je pensais que l’escalier allait s’en remettre, mais je m’étais mis le doigt dans l’œil. Il ne bougeait plus et nous nous retrouvions coincés à plus de vingt mètre de hauteur. Merde ! Après ça ce fut le défiler. Mon meilleur ami en plus vieux sortie de son bureau de directeur et tentait plusieurs sortilège pour nous sortir de là, mais en vain. Je m’asseyais sur l’une des marches tout en réfléchissant à un quelconque moyen de me sortir de là. Si Severus n’avait pas réussit cela ne voulait pas dire que j’allais y arriver. Après tout, celui du présent avait eu le temps de s’enrichir encore plus niveau sortilège. Severus avait toujours été meilleur que moi en potion, mais j’avais un avantage en enchantement.

« Les deux idiots ! »

Je parlais plus pour moi-même que pour les autres. Je repassais en revu tout les sortilèges que je connaissais y compris ceux en magie noire, mais aucun ne me venait à l’esprit. Aucun capable de nous sortir de là et de mettre en tête à un escalier capricieux de nous sortir de là. Il était impossible de sauter au risque de se blesser et je ne tenais pas à ce que Cissa se fasse du mal. Il en était hors de question. Je relevais la tête et fixais mon autre petite cousine. Elle avait les cheveux de la couleur du blé tandis que ceux de Narcissa était plus claire presque blanc. C’était une Poufsouffle tout comme le garçon qui était à ses cotés. En même temps cela ne m’étonnait même pas quand on savait qui elle avait pour second père. Harry Potter, le garçon que recherchaient Voldemort et en second Draco Malfoy le fils d’un lâche pitoyable. J’espérais tout de même que son fils soit différent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoire-naturelle.forumgratuit.org/
avatar

Oh it's "Elladora Potter-Malfoy"




Parchemins : 1274
Date de naissance : 12/11/1993
Date d'inscription : 07/01/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
0/705  (0/705)

MessageSujet: Re: Rp de groupe n°2 ¤ Coincés au beau milieu de l'escalier   Mer 11 Jan - 10:01

Ella avait eu une longue journée ce jour-là. Elle avait d’abord était en cours d’étude des moldus, cour qu’elle adorait habituellement, mais que maintenant elle détestait. Elle avait dû dire comment torturer un moldu. En soit, ce n’était pas très compliqué, il lui avait suffit d’imaginer ce qu’elle voulait faire à la mangemorte et le tour était joué ! Elle qui avait eu très peur de se rendre à ce cours, elle s’en était plutôt bien sorti pour une fois. Ensuite, elle s’était rendue au cours de sortilège de sa future belle-sœur Victoire. Elle avait tout de suite était plus motivée ! Après tout Victoire était un ange à côté d’Alecto. Elle avait donc tenté une note d’humour afin de détendre la classe et en était ressorti sur un petit nuage, elle pensait avoir plutôt bien réussi son test, du moins elle l’espérait.

Alors qu’elle allait se rendre dans sa salle commune, elle entendit une rumeur : Peaves avait lâché des bombes à bouse dans le château pour faire enrager les Carrows ! Non !? Un immense sourire fendit le visage d’Elladora. Elle rêvait de voir les deux mangemorts dans une telle situation ! Elle n’eut pas à chercher bien longtemps pour se retrouver devant la scène. Elle les regarda un instant en riant. Que c’était bon de rire dans cette époque ! Cela faisait bien longtemps que ça ne lui était pas arrivé ! Mais en les voyant s’approcher un peu d’elle, elle s’arrêta de rire, mais de sourire, elle se retourna en vitesse et se retrouva avec trois autres personnes, dont sa sœur Narcissa (génial !) et le garçon qui l’avait assisté dans sa tentative d’humour au cours de sortilège…Edward si sa mémoire ne lui faisait pas défaut. Quant au troisième, elle le détailla longuement, elle était certaine de l’avoir déjà vu quelque part, mais où ? Mmm… Un serpentard encore…Deux serpentards et deux poufsouffle, elle se demandait quel mélange cela pourrait bien faire. Mais elle n’avait pas à s’en soucier, elle était dans cette situation juste le temps de descendre l’escalier.

Soudain, elle vit Peaves lâcher toutes les bombes et les Carrows jetaient un sort sur le fantôme au même instant…Que lui avait dit oncle George déjà ? Ah oui pas de sortilèges avec les bombes ou sinon c’était un gros boom…Merlin !! Une bombe se dirigeait vers eux ! Ils étaient fichus ! Elle se mit à hurler sans vraiment s’en rendre compte et en s’allongeant sur le sol, bien que ce fut un peu difficile de s’allonger sur des escaliers.
    « Baissez-vous ! »

Elle ressentit la secousse, violente. Elle cru que l’escalier allait s’effondrer, mais elle savait qu’il était plus résistant que cela. Même allongée, la secousse fut brutale. Elle attendit quelques instants au cas où, mais rien d’autre ne vint. Elle se risqua alors à se relever et s’aperçut à sa grande horreur qu’ils étaient à vingt mètres du sol et que l’escalier ne bougeait plus…Heureusement qu’elle n’avait pas le vertige ! A sa grande surprise Rogue sorti de son bureau pour les sauver. Pas si affreux tout de même le directeur ! Elle avait espérait qu’il réussirait, mais rien n’y fit. Ils restèrent bloquer, elle soupira et regarda autour d’elle, tient elle était avec les mêmes trois personnes qu’elle était auparavant…Génial…Elle qui voulait savoir ce que donnerait un mélange serpentard-poufsouffle, elle était servie ! Lorsque ses yeux se posèrent sur sa sœur, son cœur s’emballa et elle alla vers elle. Elle la serra dans ses bras et se recula en lui tenant les épaules. Elle plongea ses yeux dans les siens.
    « Tu vas bien ? Tu n’es pas blessée ? »

Elle était tellement inquiète pour elle, après tout, ce n’était pas parce que sa sœur était à serpentard et qu’elles se disputaient souvent…bon d’accord très souvent, qu’elle ne l’aimait pas, elle était tout de même sa sœur !
    « Les deux idiots ! »

Elle se retourna pour voir qui avait parlé et eu un déclic. Elle savait qui était le second serpentard ! Elle avait vu sa photo dans des livres et le Harry du futur lui en avait parlé ! R.A.B !
    « Hey ! Tu es Regulus Arcturus Black ! C’est bien ça ? »

Elle n’en revenait pas ! Comment ne l’avait-elle pas remarqué plus tôt ? Il était une espèce de héros à ses yeux ! C’était lui qui avait commencé à affaiblir Voldemort après tout ! Elle se tourna ensuite vers l’autre Poufsouffle.
    « Edward, c’est ça ? Tu n’as rien de casser ? »

Bon, ils étaient tous les trois coincés dans les airs, autant essayer de s’entendre, parce qu’ils ne savaient pas combien de temps ils resteraient comme ça. Bon, elle s'était peut-être un peu emportée... Lorsqu'elle stressait, elle avait tendance à être plus bavarde...

_________________

The mysteries of time
Around us and surprise us
All the time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Rp de groupe n°2 ¤ Coincés au beau milieu de l'escalier   Dim 15 Jan - 17:38

Les cours étaient enfin terminés, la quatrième année n’en pouvait plus, elle ne voulait qu’une chose retrouver son dortoir, mais ce n’était pas encore faisable pour le moment. Et oui, elle voulait se rendre dans une des salles abandonnées du sixième étage pour pouvoir y travailler tranquillement sans avoir personne autour d’elle. Certes la bibliothèque était une chose utile, mais elle ne souhaitait voir personne. Déjà qu’elle avait du supporter sa sœur pendant le cours de Miss Victoire Weasley. D’ailleurs Cissa n’arrêtait pas de se demander comment une personne venant du futur pouvait enseigner dans ce Poudlard-ci, qui sait peut-être que des sorts que l’on apprend n’étaient pas appris en ce temps là. La jeune fille blonde sourit subitement en imaginant une erreur de la part de la Weaslette blonde. Mais pour le moment le plus important pour Narcissa, était de passer rapidement les escaliers pour ne plus se retrouver dans le périmètre de Elladora.

Toujours plongée dans ses pensées, elle ne remarqua pas les autres personnes qui engageaient le même chemin qu’elle. Elle ne fit pas attention non plus aux semblants d’hurlements des Carrows, des mangemorts que la jeune fille ne pouvait pas supporter. L’unique chose qui la sortie radicalement de sa rêverie fut les deux mots rugi par sa sœur. « Baissez-vous » ces deux petits avaient résonné dans son esprit comme un écho de montagne. Sans vraiment savoir pourquoi, elle fit ce que sa sœur avait dit d’instinct. Elle s’était baissée et agrippée à un des piliers de l’escalier. D’un seul coup, la serpentarde ressentit une grande secousse comme si le château subissait un tremblement de terre, où bien uniquement l’escalier sur lequel elle était allait savoir. Puis finalement tout redevint calme, comme si rien ne s’était passé.

Narcissa souffla un bon coup avant de se relever et de regarder par-dessus la rambarde, elle la serra d’avantage et évita de regarder de nouveau vers le bas. Il devait y avoir pas loin de vingt mètres entre elle et le sol, ce qui n’était pas vraiment rassurant. Elle avait toujours eu peur de s’envoler dans les airs, voir les autres n’était pas un problème, mais lorsque c’était elle, c’était autre chose. Soudain, elle vit une tornade blonde se rapprocher d’elle pour la serrer auprès d’elle. Première réaction faire une grimace, deuxième réaction lancer un regard meurtrier, troisième et dernière réaction la tué avec une grande froideur. Seulement elle n’avait eut le temps de faire que la première réaction quand ses yeux rencontrèrent ceux de sa sœur et qu’elle entendit.

« Tu vas bien ? Tu n’es pas blessée ? »

Bien sur qu’elle allait bien, il n’y avait pas follement de s’inquiéter pour une petite secousse. Narcissa fit encore plus la grimace, déjà qu’elle trouvait l’étreinte déplacé, mais alors cette inquiétude l’était encore plus selon elle. Elle se recula instantanément de sa sœur avant de lui répondre froidement.

- Je vais très bien pour ta gouverne, arrête de te faire du sang d’encre pour moi. Et par la même occasion arrête de toujours me surveiller. Je suis assez grande pour gérer les problèmes qui se dressent devant moi.

Elle tourna le dos à sa sœur et partit s’installer aussi confortablement que possible auprès du seul serpentard présent : Regulus. La quatrième année se mit alors à dévisager la troisième personne présente, un poufsouffle encore, elle l’avait déjà vu quelques part mais ou ? Elle ne s’en souvenait pas. Elle se concentra sur les discussions en cours, enfin plutôt sur le monologue de sa sœur. Ce que cela pouvait l’énerver d’avoir un moulin à parole en face d’elle. Vraiment agacée, Narcissa s’adressa de nouveau à Elladora d’une voix froide et pleine de reproche.

- Tu ne pourrais pas te taire un peu ? C’est déjà irritant de devoir rester ici avec toi alors si en plus il faut que je supporte ta voix pendant encore 5 minute je te ferais manger la moquette de ma chambre lorsqu’on rentrera chez nous. Puis, continua-t-elle pour elle-même, ils auraient au moins pu nous faire descendre avec des balais avant de tous partir. Avec des balais, répéta-t-elle en frissonnant en s’imaginant voler dans les airs. Non au final c’est mieux d’être ici sur une chose qui ressemble à un sol.

La fillette s’arrêta et se terra dans son silence. Elle ne voulait pas penser qu’elle était à vingt mètres du sol.
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Rp de groupe n°2 ¤ Coincés au beau milieu de l'escalier   Mer 18 Jan - 13:31

Les cours étaient enfin terminés. "Quelle journée mes enfants!!" pensais-je... Une journée bien chargée avec un déjeuner avalé à la va-vite! J'avais une faim de loup, mais il me fallait une douche et je voulais déposer mes affaires.

Après un bref coup d’œil à la salle vide, je sortais le dernier, comme souvent. Je suivais les gens et je prenais la direction des escaliers pour rejoindre la salle commune, n'aillant en tête que la douche qui m'appelait et le buffet du dîner.

Je marchais limite en trainant les pieds vu l'état de fatigue qui me saisissait. Je savais que cela ne durerais pas bien longtemps, mais je me sentais las!

Je suivais quelques élèves qui prenaient la même direction et qui se sépareraient dans les escaliers, prenant chacun une direction différente. Je voyais les fourmis-élève prendre déjà des directions et des allures différentes. Et moi, pauvre diable, je traînais toujours les pieds, suivant de près deux Serpentard et une Poufsouffle.

J'étais perdu dans mes pensées, réfléchissant à ce que j'allais bien pouvoir manger et à ce que je pourrais faire après le repas, ne voulant pas aller me coucher tout de suite. Je réagissais violemment à la détonation suivit d'un "Baissez-vous! : Je me baissais sans même réfléchir, surpris et confus. La détonation venait de Dieu sait où et m'avait rendu un moment sourd, le bourdonnement suivant m'agaçait déjà. Je faisais marcher ma mâchoire pour recouvrer l'audition qui revenait doucement.

J'entendais déjà l'élève de Poufsouffle demander si tous le monde allait bien et s'adressant à moi : "Edward, c’est ça ? Tu n’as rien de casser ? Et l'un des deux Serpentards s'écriait : "Les deux idiots!

J'aurais pu sourire de la situation en temps normal, mais, sur le moment, j'avais eu ue peur bleue! Je ne m'attendais surement pas à un tel rafus! Mais je répondais à l'autre Poufsouffle : "Tout va bien pour moi, juste les oreilles qui sifflent, mais je n'ai rien. Qu s'est-il passé?

La fille de Serpentard semblait hors d'elle et râlant sur le fait qu'elle n'appréciait pas rester avec Elladora, si je me souvenait de son prénom. J'aurais bien pris sa défense, mais je pensais rester silencieux dans un premier temps en disant simplement : "Je ne pense pas que ce soit l'heure des reproches disait-je à la Serpentard "Ce serait plus utile qu'on trouve une solution ensemble pour essayer de descendre en attendant que quelqu'un ne nous vienne en aide non? Quelqu'un à une idée?

Je n'attendais pas de réponse immédiate venant des Serpentard, je m'attendais même à un reproche en retour, mais il me semblait qu'il était dis fois plus utile d’œuvrer pour nous faire descendre au plus vite, je ne voulais pas rester là toute la soirée, ni même toute la nuit!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Oh it's "Regulus A. Black"

6ème année, passé.
6ème année, passé.


Parchemins : 386
Date d'inscription : 14/01/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
0/705  (0/705)

MessageSujet: Re: Rp de groupe n°2 ¤ Coincés au beau milieu de l'escalier   Lun 23 Jan - 18:51

La jeune fille blonde qui était soit dit en passant une cousine éloignée s’approchait de moi tout en me demandait si j’étais bien Regulus Black. Pas la peine de le demander j’avais tout d’un membre de cette grande famille. Mon physique d’aristocrate venait de là, c’était donc peine perdu pour moi de me faire passer pour un autre. Très vite elle se tournait vers l’autre Poufsouffle qui n’avait jusque là dit aucun mot. Cette fille était hyper active ou quoi ?! Elle arrêtait pas de sautiller sans pouvoir tenir en place. Lorsqu’elle me regardait des étoiles brillaient dans ses yeux comme si je représentais quelque chose pour elle. Etrange. Cette jaune était tout l’inverse de Narcissa qui était du genre hautaine. Après l’avoir repousser avec fierté elle se dirigeait vers moi. C’était du serpentard tout craché. La voir ainsi à l’œuvre aurait put me faire rire et me rendre fière d’elle. Pourtant, je n’en avais pas envie. Sa sœur tenait à elle et ça c’était quelque chose que j’aurais aimé que Sirius ressente à mon égard, du moins à une certaine époque. Plus il grandissait et plus j’avais envie de m’éloigner de lui.

Descendre de là était une bonne idée, mais cela n’avait pas l’air d’enchanter ma petite cousine. Avait-elle peur de voler ? Tout me laissait penser que oui. Je n’étais pas très démonstratif, mais si je l’aurais été je l’aurais surement pris dans mes bras. Le garçon prit la parole et s’adressait à Narcissa en lui demandant d’arrêter ses reproches. Quelque chose que je n’étais pas sûr d’apprécier. Elle n’avait pas d’ordre à recevoir surtout d’un Poufsouffle. Néanmoins, le tempérament de Cissy devait parfois être calmé.

« Tu demande ce qui c’est passé ?! » je braquais mes yeux sur lui et le toisait de haut.« Oh rien de bien extraordinaire cette idiot de Peeves à chercher des embrouilles à ses deux stupides jumeaux ! Rien de très grave si ce n’est que nous avons eu la chance de ne pas se prendre un sortilège en pleine tête ! »

Cette naïveté avait tendance à m’agacer et il fallait le reconnaitre je n’étais pas du tout patient avec les autres. La sociabilité et moi ça faisait deux ! Je passais une main dans mes cheveux et jetais un coup d’œil sur le couloir qu’avait occupé les Carrow quelque minute avant. Il était sans doute partie aidé Rogue à trouver une solution. Quoi que cela m’étonnerait beaucoup, mais Severus ne nous laisserait pas sans solution s’il m’avait reconnu. Mon meilleur ami n’avait pas changé physiquement, si ce n’est qu’il avait vieillit avec quelque ride en plus. Il avait changé. Le Snape de cette époque était différent de la mienne. De plus, je n’avais toujours pas compris comment il c’était retrouver directeur de Poudlard. Lui qui détestait enseigné aux enfants. Lui qui avait eu d’autre ambition étant plus jeune. Je me relevais et jetais un regard en bas. Cissy avait eu une excellente idée, mais la connaissant elle refuserait de descendre.

« Utiliser des balais seraient une bonne idée, mais connaissant les Carrow on se retrouverait avec une punition en plus. Ils s’en donneraient à cœur joie et je ne veux pas leur donner cette satisfaction. »

J’aurais put tenter de réfléchir à un sortilège de magie noir, mais je n’avais pas envie d’utiliser cette magie devant deux Poufsouffle sachant que je ne connaissais pas leur réaction. Connaissant Narcissa cela ne l’aurait pas déranger, au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoire-naturelle.forumgratuit.org/
avatar

Oh it's "Elladora Potter-Malfoy"




Parchemins : 1274
Date de naissance : 12/11/1993
Date d'inscription : 07/01/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
0/705  (0/705)

MessageSujet: Re: Rp de groupe n°2 ¤ Coincés au beau milieu de l'escalier   Mar 31 Jan - 8:52

La famille était tout pour Ella, elle y tenait comme à la prunelle de ses yeux, c’était donc tout à fait normal qu’elle s’inquiète pour sa sœur. Mais celle-ci n’était visiblement pas du même avis qu’elle et cela blessa la poufsouffle.
    « Je vais très bien pour ta gouverne, arrête de te faire du sang d’encre pour moi. Et par la même occasion arrête de toujours me surveiller. Je suis assez grande pour gérer les problèmes qui se dressent devant moi. »

Bien entendu, Elladora n’était pas de cet avis, mais elle laissa la serpentard parler, même si cela la blessait qu’elle lui parle ainsi. Elle était censée respecter ses aînées, mais Narcissa était bien loin de se soucier de cela. Elle avait décidé d’être odieuse avec sa famille quitte à les perdre, bien entendu, la blonde ne la comprenait pas, mais elle la laissait faire. De toute manière, seul Remus savait la dompter et encore ! Son cœur se serra envoyant la jeune fille s’éloigner d’elle pour aller s’installer aux côtés de R.A.B. Elle détestait que sa famille lui tourne le dos et Narcissa le faisait bien trop à son goût.
    « Tu ne pourrais pas te taire un peu ? C’est déjà irritant de devoir rester ici avec toi alors si en plus il faut que je supporte ta voix pendant encore 5 minutes je te ferais manger la moquette de ma chambre lorsqu’on rentrera chez nous. »

La jeune femme serra les poings, de quels droits sa sœur lui parlait-elle sur ce ton ? Elle se retenait de lui lancer un sort pour la faire taire ou pour lui faire payer ses paroles, mais elle n’en eu pas l’occasion car sa sœur continua sur sa lancée à son grand agacement. Pourquoi est-ce que elle, elle devait se taire et sa crétine de sœur non ? Elle se prenait vraiment pour Merlin ou quoi ? Mais la blonde s’abstint de tout commentaire.
    « Puis, ils auraient au moins pu nous faire descendre avec des balais avant de tous partir. Avec des balais… Non au final c’est mieux d’être ici sur une chose qui ressemble à un sol. »

Cette fois, l’adolescente ne se retint pas de regarder sa sœur avec des yeux ronds. Pour une fois qu’elle disait quelque chose d’intéressant et d’intelligent ! C’était une idée de génie de descendre à l’aide de balai ! Et Ella était prête à courir le risque. Après tout, elle n’avait plus rien à perdre, les Carrow ne lui faisaient pas peur, pas après ce qu’elle avait déjà subi à cause de Pansy. C’est pourquoi elle avait été à cent pour cent d’accord avec l’énorme bêtise de Peeves. Elle avait ainsi pu rire sans se faire punir pour autant.
    « Tout va bien pour moi, juste les oreilles qui sifflent, mais je n'ai rien. Que s'est-il passé? »

Elle était soulagée, tout le monde avait l’air d’aller à bien, c’était ce qui comptait. Elle adressa donc un petit sourire à Edward.
    « Je ne pense pas que ce soit l'heure des reproches disait. Ce serait plus utile qu'on trouve une solution ensemble pour essayer de descendre en attendant que quelqu'un ne nous vienne en aide non? Quelqu'un à une idée? »

Elle fut étonnée que le poufsouffle prenne sa défense, mais elle le prit bien, cela partait d’une bonne attention après tout. Mais l’idée avait déjà était suggérée et elle était d’accord avec, elle savait que sa sœur avait une peur bleue des balais, mais c’était l’occasion rêvée de lui faire payer ce qu’elle venait de dire. Elle remarqua que Regulus se retournait vers Edward, il n’avait pas l’air très joyeux, joyeux…
    « Tu demande ce qui c’est passé ?! Oh rien de bien extraordinaire cette idiot de Peeves à chercher des embrouilles à ses deux stupides jumeaux ! Rien de très grave si ce n’est que nous avons eu la chance de ne pas se prendre un sortilège en pleine tête ! »

Bon un point à Serpentard ! Même si c’était dur de l’admettre, le brun n’avait pas tort. Ils auraient très bien pu être victime de quelques choses de bien plus grave. Elle-même avait eu très peur. Ils avaient eu de la chance, oui c’est ce qu’Ella se disait malgré qu’elle soit perchée à vingt mètres au-dessus du sol. Après tout, l’optimiste ne faisait de mal à personne n’est-ce pas ? Elle préférait cela à la négativité constante de Narcissa. Ils allaient sortir de là de toute manière, alors d’une façon ou d’une autre, le plus rapide serait le mieux. Elle ne voyait pas pourquoi il s’énervait, ils devaient tous coopérer s’il voulait sortir de là.
    « Utiliser des balais seraient une bonne idée, mais connaissant les Carrow on se retrouverait avec une punition en plus. Ils s’en donneraient à cœur joie et je ne veux pas leur donner cette satisfaction. »

Deuxième point pour Serpentard, mais elle s’en fichait de le payer, elle n’avait pas toute la vie devant elle. Il aurait suffit d’un Accio, d’un tout petit Accio pour que les balais viennent à eux. Mais c’est vrai que cela réjouirait bien trop les Carrow et elle aussi préférait mourir plutôt que de leur faire plaisir. Mais qu’elle autre idée avaient-ils pour se sortir de là ? Personnellement, elle n’en avait aucune idée. Mais elle avait suivi tout ce qui avait été dit depuis le début et elle se tourna vers sa sœur en premier.
    « Alors de un, je t’interdis de me parler sur ce ton Narcissa Potter-Malfoy ! Non mais tu te prends pour qui pour me parler comme ça ? Je suis ton aînée je te rappelle alors tu ferais mieux de te la boucler ! Et si tu le prends comme ça quand je m’inquiète pour toi, ça me va, mais ne vient plus jamais me demander quoi que ce soit ! Parce que j’en ai ras-le-bol de ton comportement de gamine ! Même Cassiopée est plus mature que toi ! »

Elladora était en colère et c’était peu de le dire, elle avait accumulé et maintenant elle relâchait tout. Elle se tourna ensuite vers Edward et se força à lui sourire, lui n’était pour rien dans l’histoire.
    « Tu as raison, je suis désolée, on doit se serrer les coudes et non se battre. Je pense qu’on est tous un peu sur les nerfs d’être ici, ça va passer… Enfin j’espère… »

Elle jeta un coup et s’adressa à Regulus cette fois.
    « Restes calme, il a raison on doit trouver un moyen pour descendre d’ici et si ce n’était que moi j’en aurais rien à faire de ne prendre des Doloris ou je ne sais quoi, j’ai déjà donné. Ça ne me fait plus peur, mais je ne veux pas vous faire subir ça. Par contre… grâce à ma sœur… »

Avouer cela ne faisait pas du bien à Ella, mais bon, l’idée venait de sa sœur à la base, elle n’avait donc pas trop le choix. Elle soupira, résignée et s’attendant à entendre des remarques de la part des Serpentards.
    « Je pense avoir eu une idée et si j’appelais un balai avec un accio et que je sois la seule à le conduire ? Je veux dire, je conduis et je vous descends un par un, comme ça je me prendrais tout et les Carrow vous laisserez tranquille, vous ne pensez pas ? Enfin… C’est juste une suggestion… »

Elle attendit les refus qui, elle en était sûre, fuserait de partout. Elle avait toujours des idées pourries, elle avait l’habitude maintenant.

_________________

The mysteries of time
Around us and surprise us
All the time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Rp de groupe n°2 ¤ Coincés au beau milieu de l'escalier   Lun 20 Fév - 10:50

Narcissa voyait très bien que sa sœur était à la limite de lui en flanqué une à chaques fois qu’elle rajoutait un mot. Mais la blonde fut surprise de voir le jaune et noir qu’elle ne connaissait même où alors un peu, parce qu’elle ne lui avait jamais prêté attention, prendre la défense d’Elladora et surtout oser lui parler et lui faire des reproches. Narcissa aurait très bien pu lui répondre par une réponse sanglante, cependant elle préférait l’ignorer. On répond aux imbéciles par le silence parait-il. Elle au un sourire narquois lorsque Regulus prit la parole pour répondre à la question un peu stupide du poufsouffle. Il ne fallait pas être un grand sorcier pour comprendre que la situation aurait pu être beaucoup plus grave que ce qu’elle n’était déjà. Puis son camarade vert enchaina sur ses paroles en réponse à l’idée folle qu’elle avait pu émettre sous la panique de rester sur cette escalier toute la journée.

« Utiliser des balais seraient une bonne idée, mais connaissant les Carrow on se retrouverait avec une punition en plus. Ils s’en donneraient à cœur joie et je ne veux pas leur donner cette satisfaction. »

Narcissa était complètement en accord avec ce qu’il venait de dire, puis c’était un moyen de contourner l’idée de descendre de ce lieux en volant. La jeune fille allait fermer les yeux pour réfléchir calmement, mais aussi pour essayer d’apaiser son esprit. Seulement ça devait être trop demandé, puisqu’elle vit sa sœur se tourner vers elle. Signe qu’elle lui adressait la parole, mais pas pour lui demander quoi que ce soit.

« Alors de un, je t’interdis de me parler sur ce ton Narcissa Potter-Malfoy ! Non mais tu te prends pour qui pour me parler comme ça ? Je suis ton aînée je te rappelle alors tu ferais mieux de te la boucler ! Et si tu le prends comme ça quand je m’inquiète pour toi, ça me va, mais ne vient plus jamais me demander quoi que ce soit ! Parce que j’en ai ras-le-bol de ton comportement de gamine ! Même Cassiopée est plus mature que toi ! »

La serpentarde regarda sa sœur d’un mauvais œil lorsque celle-ci eut finis son discours et qu’elle se retourna vers le poufsouffle. Elle ne prêta pas attention à ce qu’elle racontait. Elle était dans une colère bien avancée. Déjà que la journée s’annonçait mauvaise, voila qu’on la comparait à ce bout de gryffondor de quatre ans. Comparé Narcissa à une âme de rouge et or était inimaginable, c’est comme si on la comparait à Remus. Et on ne pouvait pas. La blonde sortit de sa torpeur lorsqu’elle entendit sa grande sœur jaune dire les mots : grâce à ma sœur. Narcissa se redressa et écouta attentivement ce qu’Elladora allait encore dire.

« Je pense avoir eu une idée et si j’appelais un balai avec un accio et que je sois la seule à le conduire ? Je veux dire, je conduis et je vous descends un par un, comme ça je me prendrais tout et les Carrow vous laisserez tranquille, vous ne pensez pas ? Enfin… C’est juste une suggestion… »

La jumelle de Remus en avait oublié les précédentes paroles de la jaune et noire en entendant celles-ci. Il était formellement hors de question qu’elle parte sur un balai. Elle resterait là jusqu’à ce que Severus Rogue trouve un moyen de faire redémarrer l’escalier. Narcissa pensait que si Rogue n’avait pas tué le vieux bougre à la barbe blanche peut-être qu’il serait déjà tiré d’affaire. Elle fut la première à s’exclamer.

- Tu as l’intention de me faire avoir une grise d’angoisse aigue c’est cela ? Monter sur des balais, j’ai dis cela sans réfléchir je l’avoue et je me rétracte. Pas question, tu entends, pas question que je monte sur un de ses bouts de bois. Mais va s-y toi si tu veux. Moi je reste là sur la terre ferme. Elle rajouta même à voix extrêmement basse pour que personnes n’entendent. Pas question qu’on voit que j’ai peur du vide, ça ferait tache. Surtout dans la famille.

Après avoir donné sa réponse, Narcissa prit place sur une des marches et ferma les yeux pour se vider l’esprit.
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Rp de groupe n°2 ¤ Coincés au beau milieu de l'escalier   Mar 21 Fév - 10:39

Visiblement la situation était désespérée. Personne ne semblait vouloir faire quoi que ce soit. Je comprenais aisément que si nous prenions la mauvaise décisions, nous risquions de faire une terrible bêtise. Mais de là à rester prisonniers de ces stupides escaliers, je m'y refusais. La Serpentard se faisait un malin plaisir de m'ignorer et semblait même rire de ma remarque, soit! Je n'en avais que faire. Je savais que les Serpentards avaient mauvaise réputation et je ne risquais pas de rentrer dans son jeu. Je préférais vivement l'ignorer moi aussi, réaction plus intelligente et surtout bien plus constructive.

J'écoutais la conversation qui se jouait entre Elladora et sa Serpentard de soeur! Et oui, je ne voyais pas ce qu'elles pouvaient avoir en commun, mais il en était ainsi, elles avaient un lien de parenté! Elladora s'évertuait à trouver une solution pour descendre et je trouvais ça courageux, parce que moi-même, je n'arrivais même plus à réfléchir.

Et évidemment, la Serpentard, qui se nommait Narcissa, semblait plus soucieuse de lui faire des reproches qu'autre chose. S'en était agaçant. Je lui aurais bien dit de tenter de réfléchir à une solution plutôt que de démonter les tentatives d'Elladora. Le dernier à nous accompagner était bien calme et ne réagissait pas. Où il le montrait si peu. Moi-même, j'aurais volontiers mit une gifle à Narcissa pour qu'elle cesse de sortir son venin! Au moins juste assez longtemps pour essayer de trouver une solution avec Elladora, mais cela ne me paraissait pas judicieux étant donné des rumeurs dont j'avais mainte fois entendu parler. Il valait mieux en rester là et se contenir. Mais à quel prix. Mon cerveau bouillonnait et m'empêchait de réfléchir sereinement.

Elladora avait parlé de balais. En soi ce n'était pas une mauvaise idée. Mais Narcissa semblait mettre un point d'honneur à encore fusiller cette théorie. Une punition? Mais bon sang, qu'était-ce si cela nous permettait de rejoindre la terre ferme sans délai?? Je n'en pouvais plus et j'intervenais :

"Chez Serpentard, vous avez toujours l'habitude de jouer aux couards? Une petite punition te ferait-il peur? Tu ne ne souhaites donc pas descendre d'ici? Tu préfères peut-être rester prisonnière ici pour la nuit?... Et puis voler, ne te tueras sûrement pas!"

Je me sentais bizarrement soulagé. Ma colère était passée et je pouvais enfin réfléchir. Je me tournais cette fois vers Elladora :

"Je n'aime pas vraiment l"idée d'une punition des Carrow, mais j'avoue que je souhaite encore moins rester ici plus longtemps! Je pense que si la majorité des gens présent ici sont d'accords..."

Je regardais en direction de Narcissa en lui envoyant mon regard le plus noir :

Nous pourrions faire un essai..."

Cela ne bougeait toujours pas en bas. On entendant des bribes de conversations, le ton montait parfois. Même les professeurs ssemblaient déroutés... Il me venait une idée :

"Profitons du fait que tous les professeurs où presque travaillent à nous délivrer pour leur soumettre ta théorie, Elladora, et s'ils sont d'accord, nous n'auront pas de punition puisque nous auront leur consentement!"

Et là je regardais encore Narcissa en souriant et je poursuivais pour elle seule :

A moins que tu n'aies une meilleure idée? Parce que mis à part faire des reproches et railler, tu n'as pas essayé de trouver une solution..."

J'allais peut-être trop loin, mais je me disais que quelqu'un devait le faire, Elladora le méritait un peu! Et puis Narcissa n'avait soumis aucune idée, il était vraie, alors il fallait qu'elle cesse de râler et qu'elle essaye elle aussi de trouver une solution...
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Contenu sponsorisé"





MessageSujet: Re: Rp de groupe n°2 ¤ Coincés au beau milieu de l'escalier   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rp de groupe n°2 ¤ Coincés au beau milieu de l'escalier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Flashback] « Mon amour, je t'ai vu au beau milieu d'un rêve... » ft. Moïra Fisher
» L'Art Est Le Plus Beau Des Mensonges | Groupe 2
» Venez nous faire découvrir de nouveau groupe (ou chanteur ;p)
» L'Art Est Le Plus Beau Des Mensonges | Groupe 4
» TEMOIGNAGE D'UN BEAU-CORPS DEVENU ADVENTISTE !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DAMN IT HOGWARTS ::  :: 
Time Wizards
-