Partagez | 
 

 Envie d'évasion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Envie d'évasion   Lun 9 Jan - 20:53

Ce matin là, début du week-end, j'avais très envie de fouiner dans les livres de la bibliothèque. Il y avait tellement de choses à voir, à lire... Je m'étonnais toujours de trouver des anciens numéro du Chicaneur ou encore des vieux exemplaires des livres de cours, et que dire de la Gazette du Sorcier... J'avais toujours de quoi palier à mon bonheur.

Je feuilletais des numéros de la Gazette qui datait de l'époque de la première apparition du Seigneur des Ténèbres... je n'arrivais toujours pas à le nommer par son nom... l'habitude sans doute. Il y a avait tellement à savoir, tellement d'événement que je n’avais pas vécu mais dont j'avais entendu parlé. J'étais si curieux...

Je feuilletais et je lisais tout ce qui se rapportait à cette sombre époque. Les disparitions, comme aujourd'hui, la peur, la résistance... C'était fou comme les événements se ressemblaient. Je n'arrivais pas à comprendre comment on pouvait avoir autant de rancœur pour faire autant de mal... mais je ne pouvais pas savoir moi-même de quelle façon je réagirais si j'avais vécu les mêmes choses que le Seigneur des Ténèbres. Il était difficile de critiquer ou de le juger sans se mettre à sa place. Heureusement, je n'avais pas à le faire.

Je n'avais pas l'intention de quitter la bibliothèque du week-end, sauf pour manger, dormir... Bref, j'allais profiter de la bibliothèque!
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Envie d'évasion   Mar 10 Jan - 9:44

Il était exceptionnel de me voir debout alors que l’aurore n’avait même pas pointer le bout de son nez qui plus est en plein week-end. D’ordinaire j’étais allongé sous ma couette en rêvant de Quidditch ou je ne sais quoi. Ce matin là, après avoir tenter vainement de me rendormir, je m’étais décider à sortir du lit et d’aller lire un livre dans la salle commune. Seul le feu apaisant de la cheminée avait sut me calmer et j’étais à deux doigts de sombrer dans le sommeil lorsque je me rappelais d’un devoir que je devais rendre Lundi. Le faire ce matin m’aurait éviter de le faire le dimanche soir ce qui voulait dire que je l’aurais surement bâcler.

Je remontais dans mon dortoir en prenant au passage mon sac de cours. Heureusement, le week-end nous n’étions pas obliger de ce revêtir du traditionnel uniforme. Mes cheveux cuivré relâcher j’étais vêtue d’un pantalon noir et d’un simple pull bordeaux. Je faisais pivoter le tableau de la grosse dame qui en en avait profiter pour me lancer quelque jérémiade et m’étais engager dans les couloirs. Par les grandes fenêtres je pouvais apercevoir l’aube qui commençait à percer l’obscurité du ciel. Dehors on pouvait entendre le chant des oiseaux, un chant que l’on n’entendait très peu la journée étant donné l’agitation qui régnait au château. Voir les lieux déserts étaient un instant que je savourais pleinement tout en me disant que je devrais me lever tôt le plus souvent. De plus, à part la nuit c’était un excellent moment pour préparer quelque plan avec Hugo.

Mon cousin et moi étions les deux sorciers de la bande que nous composions avec Albus et rose, qui faisait le plus de connerie. Je n’entendais même pas Rusard et miss teigne fureter dans les parages. Ma mère m’avait parler de ce concierge aigris et agaçant qui trainait sa jambes à la recherche de nouvelle victime. Etant petite j’avais eu peur de lui, mais plus je grandissais et plus je me disais que rien ne pouvait me terrifier. Enfin, j’arrivais au quatrième étage. Les doubles portes donnant accès à la bibliothèque m’appelait de loin. J’adorais lire, apprendre, mais seule sans l’aide des autres. C’est pourquoi j’étais souvent considérer comme un trouble faîte lors des cours et ceux malgré mes bons résultats.

Je poussais le battant de la porte. Fidèle à elle-même Madame Pince trônait derrière le comptoir et me scrutait de ses yeux perçants. Je ne sais pas quelle âge elle avait, mais même dans mon époque elle continuait à nous surveiller entre les rayonnages. C’est au fond de l’immense pièce que je repérais le Poufsouffle qui était dans le même cours que moi en enchantement. Lui non plus n’arrivait pas à dormir ? Il était plonger dans les anciens numéros de la gazette. Des numéros que je connaissais bien, car je l’ai avais feuilleter plus jeune pour en connaitre d’avantage sur la guerre qu’avait mené mon père. Je me dirigeais donc vers lui.


« A croire que je ne suis pas la seule à ne pas avoir trouver le sommeil. » disais-je en un sourire « Besoin d’aide ? »

Je désignais du regard les journaux éparpiller sur la table.
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Envie d'évasion   Mar 10 Jan - 19:18

J'étais profondément plongé dans ma lecture et je voyais passer des silhouettes passées, surement toujours la même, mais comment le dire. Je sentais la présence, mais je n'y faisais plus vraiment attention. Mme Pince avait l'habitude de naviguer dans la bibliothèque. Elle rangeait des livres, conseillait souvent des élèves et s'assurait aussi que les élèves prennent soin des ouvrages qu'elle chérissait tant. Je la comprenais. J'avais grand plaisir à prendre soin des ouvrage, moldus comme sorciers étant en ma possession. J'avais toujours eu du respect pour cette femme. Connaissant la grandeur de cette bibliothèque, elle avait beaucoup de mérite, un moldu seul n'aurait jamais pu s'occuper d'un tel espace!

Je lisais et relisais les lignes pour m’imprégner des mot, des photos. Je m'imaginais la peine des gens qui avait perdu des proches. Des noms que j'avais déjà entendu se présentais à moi encore et je ressentais une certaine nostalgie...

Je me perdais souvent dans un passé que je n'avais vraiment vécu, mais qui avait eu un impact sur nos vies de moldus malgré tout. Mais comment aurais-je pu alors imaginer qu'une guerre se jouait dans un monde qui n'était pas encore le mien. La magie avait changé ma vie, l'avait bouleversé au point que je n'imaginais pas. Quelque part j'étais heureux de ne pas avoir eu à subir tous les malheurs que pas mal de famille de sorciers avaient vécu avant moi...

Je me disais que maintenant que tout recommençais et que j'y étais plus ou moins impliqué, je pouvais m'instruire au mieux pour non pas me préparer, je crois qu'il était impossible de se préparer à une telle chose, mais au moins prendre des décisions adaptées à la situation...

J'étais étonné lorsqu'on m'adressait la parole. Une silhouette se tenait près de moi sourire au lèvres. Elle m'avait fait sursauter, je l'avoue. Elle disait avec douceur :

"A croire que je ne suis pas la seule à trouver le sommeil."

Je levais alors les yeux et je lui renvoyais son sourire. Elle poursuivait alors :

"Besoin d'aide?"

Et là, je ne savais pas trop... J'avoue que je bloquais pour un temps, surpris, mais agréablement. Je finissais pas répondre :

"Volontier! J'avoue que je m'y perd facilement dans tous ces journaux... Si tu peux m'éclairer, pourquoi pas?"

Je mettais un peu d'ordre, rangeant les numéros qui ne m'étaient plus utiles. Et je réalisais soudain :

"Nous avons eu cours ensemble... mais je suis désolée, je n'arrive pas à me souvenir de ton nom..."

Je souriais pour paraître le plus amical possible... j'avoue qu'il était temps de m'ouvrir un peu plus aux autres. Je n'avais jamais vraiment imposée ma présence à qui que ce soit, mais maintenant, je pensais qu'il fallait que ça change. Histoire de ne pas passer pour quelqu'un de ringard, qui s'isolait des autres pour passer pour un couard ou Dieu sait quoi d'autres... Mieux vallait tard que jamais. Et en cette période de troubles, je pensais que cela m'apporterais un quelconque réconfort...
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Envie d'évasion   Mar 10 Jan - 19:43

L’inconnu me répondait tout en souriant. Il mettait un peu plus d’ordre sur la table et j’en profitais pour m’assoir en face de lui. Mes yeux s’arrêtèrent sur un des numéros. Le hasard avait voulut que je tombe sur une photo montrant mes grands parents. Lily et James Potter. J’avais hérité du tempérament de mon grand père et du prénom de ma grand-mère. Je n’avais pas eu la chance de connaitre mes grands parents paternels comme la plupart des adolescents. Une ombre passait sur mon visage, mais je la balayais d’un mouvement de tête. Le jeune Poufsouffle me demandait mon identité. Il disait ne pas l’avoir retenu lorsque nous nous étions retrouvés en cours. Je ne pouvais pas lui en vouloir, nous n’avions pas eu le temps de faire connaissance.

« Lily Potter et toi ? »

En réalité je connaissais son prénom, mais je ne préférais rien dire. Un sourire sur les lèvres je prenais quelque exemplaire de la gazette que je jugeais du regard. Des noms qui ne m’étaient pas inconnu. Des gens qui faisaient partie de ma famille, mais aussi d’autre dont mon père m’avait parlé. Il y’avait les parents de Neville Londubat qui dans mon époque était comme un oncle à mes yeux. La guerre n’avait épargné personne et avait fait des ravages allant même jusqu’à briser des familles. Dans cette époque il connaissait une nouvelle guerre. Celle que je connaissais en récit. Celle qui avait fait de mon père un héro. Parler de ça dès le matin n’était pas quelque chose de réconfortant, mais je pouvais comprendre la curiosité d’Edward. Moi aussi je m’étais attarder sur ses numéros pendant plusieurs heures, du moins lorsque j’étais dans le futur.

« Tu recherche un événement en particulier ? Moi aussi je suis resté des heures penchés sur ses numéros, histoire de me cultivé un peu. »

Nous pouvions appeler cela de la culture étant donné que c’était un événement important. C’était quelque chose qui avait fait avancer notre histoire, qui faisait partie du monde des sorciers. Je replaçais une mèche rebelle derrière mon oreille et me plongeais dans un article choisie au hasard. Ce dernier relatait la condamnation du célèbre Sirius Black. Le parrain de mon père et le garçon que j’avais eu l’honneur de rencontrer dans cette époque. Ce dernier avait été arraché du passé pour être projeté dans le présent. Je dois dire que ce mélange de temps m’arrangeait, car dans le fond c’était une chance pour moi de rencontrer ceux qui avait peuplé les récits de mes parents. Des sorciers que j’avais toujours rêvé de rencontrer. Pauvre homme, il avait été condamné à tord et à travers. En réalité Peter Pettigrow l’avait piégé. Lui le véritable coupable, lui qui avait vendu mes grands parents à Voldemort, lui qui avait privé mon paternel de ses parents. Encore une famille brisée, mais cette année c’était l’occasion de recoller les morceaux pour un moment.
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Envie d'évasion   Mar 10 Jan - 20:34

Elle jetais un regard sur les journaux étalés. Je me doutais qu'elle avait du les lire déjà où elle voulais seulement être gentille en m'offrant son aide. Quoi qu'il en soit, elle se présentait simplement :

"Lily Potter et toi?"

Je souriais timidement. Potter!! Elle s'appelait Potter!! Je n'osais le croire. Mais avait-elle un lien avec le célèbre Harry Potter? Je n'avais pas le temps de lui demander qu'elle poursuivait déjà :

"Tu recherches un événement en particulier ? Moi aussi je suis resté des heures penchés sur ses numéros, histoire de me cultivé un peu."

Je me sentais fautif d'avoir mis autant de temps pour répondre. Elle devais me prendre pour un idiot ou pour un prétentieux. Je devais réparer tout ça répidement avant de la faire fuir. J'en avais assez de m'isoler, de ne pas me faire remarquer... Il était temps que je cherche à me faire des amis, et plus de simples relations. J'allais essayer de communiquer. Cette situation et les événements récents avaient tout changer et je devais sortir de mon petit monde ou je ne laissais personne entrer. Un peu d'aide n'était plus de refus.

Je la regardais dans les yeux :

"Potter?... Enchanté! J'avoue que je suis surpris..."

Et c'était la vérité. Je connaissait le nom, comme tout le monde, mais était-elle de sa famille? C'était une question qui me burlait, mais j'allais attendre un peu avant de la lui poser. Je me devais tout d'abord de répondre à sa question.

"J'ai du lire des tonnes de choses mais j'avoue que l'actualité, je n'y avais encore jamais pensé... alors si tu peux m'aider, pourquoi pas. Je suis plus à la recherche d'événements passés pour me faire une idée de ce que les sorciers ont déjà vécu. Je ne sais pas où me situer dans cette guerre qui repart et je veux savoir ce qu'il s'est déjà passé pour me situer dans tout ça."

Je lui sortais un numéro récent qui portait pour titre : "Une famille moldue assassinée." Et je relevais les yeux vers elle en disant

[color=yellow]"Cela pourrait être ma famille. Je comprend ce que les gens peuvent ressentir. Leur peur, leurs soupçons... Je ne peux m'empêcher d'y songer moi-même. Je n'imagine pas perdre quelqu'un de proche et cela me fait peur, comme à tous les autres. Mais je ne veux pas t'ennuyer avec ça. Je venais simplement essayer d'en plus sur tous ces événements qui se répètent."

Je repliais le journal et je relevais encore une fois les yeux vers elle pour lui demander enfin :

[b]"Tu t'appelles Potter. Et tout le monde connait ce nom. Je me demandais si tu avais un lien avec Harry Potter? Enfin si cela n'est pas indiscret bien sûr et si tu es vraiment un membre de sa famille."


Je ne voulais pas la froisser avec mon indiscrétion et j'espérais qu'elle me réponde et qu'elle veuille m'aider à y voir plus clair dans tout ça. C'était la première personne à qui j'osais enfin parler vraiment, en dehors des cours et des devoirs... bref, je tentais de faire connaissance pour espérer avoir une chance de me faire enfin une amie...
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Envie d'évasion   Mar 10 Jan - 21:07

Il était surprit comme beaucoup de personne avant lui. Souvent quand ils connaissaient mon identité ils faisaient tous des yeux ronds et vous bombardait de question. Ils y’en a qui se montrait trop curieux et devenaient désagréable. Quand à ce jeune homme c’était différent. Il n’avait pas à s’inquiéter. Je devinais sous ses traits qu’une question lui taraudait l’esprit peut être même plusieurs. Pourtant, il ne disait rien, se montrant respectueux. On ne pouvait pas comprendre ce qu’enduraient les personnes en temps de guerre tant qu’on ne l’avait pas vécu. Néanmoins, j’en savais suffisamment pour l’aider. Puis il me montrait un exemplaire de la gazette. Ce dernier relatait un assassinat sur des moldus. Des choses qui c’était souvent produit selon mon père. Cela allait même nous tomber dessus dans cette époque du présent. Moi qui avait toujours voulut vivre des aventures j’étais servie, mais à présent je n’en étais plus très sûr.

J’écoutais Edward et c’est comme ça que je sus qu’il était né moldu. Chose qui arrivait de plus en plus fréquemment dans le monde de la magie. Au tout début les sorciers ne se reproduisait qu’entre eux allant même jusqu’à faire de la consanguinité. C’était donc pour ça que tout les sang-pur du moins une grande partie était tous reliés entre eux.


« Tu ne m’ennuie pas. Je comprends que ça te fasse peur. Voldemort n’aime pas les né moldus, il l’est déteste. Je n’ai jamais compris pourquoi, du moins sa version des fait n’ai pas valable. Mon père m’en a apprit suffisamment pour savoir que c’était à cause de son père né moldu. »

J’avais lâché ça sans réaliser la porter de mes actes. Avais-je le droit de le dire ? Etait-ce autoriser ? Je n’en savais rien et n’avait pas voulut faire une bourde.

« Enfin, tu garde ça pour toi. On va dire que j’en ai appris assez sur lui. »

Je laissais échapper un sourire et baissais les yeux sur l’article qu’il m’avait donné. J’en lisais rapidement le contenu. Pauvre moldu même dénué de pouvoir magique ils ne méritaient pas ça. Après tout ils étaient comme nous sauf qu’il n’avait pas de magie en eux, mais la vie en elle-même n’est pas magique ? Enfin, il posait la question qui l’avait tant démangé. Oui, j’étais bien la fille du célèbre Potter. Celle qui portait le nom de sa défunte grand-mère. Sa seule fille avant qu’il ne procrée avec Draco Malfoy qui à la base était son pire ennemie.

« Fille de Harry Potter et Ginny Weasley en chaire et en os. »

J’étais obliger de stipulé ma mère. Obliger de lui dire que je ne faisais pas partie de l’autre clan. Même si j’appréciais quelque demi-frère et sœur je l’ai avais toujours considérer comme des voleurs. Seul mes frère James, Albus et le fils de Malfoy nommé Scorpius comprenait cette douleur. Albus réagissait mieux que moi.

« Ne t’inquiète pas j’ai l’habitude. Puis tu es beaucoup plus polie que certaine personne. »
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Envie d'évasion   Mar 10 Jan - 21:44


Je ne me sentais pas vraiment à l'aise. J'aurais peut-être du laisser ma curiosité de côté pour une fois. Je n'avias le droit de lui demander comme ça, de but en blanc si elle était de la famille de Harry Potter. Mais mes craintes allaient vire disparaître. Elle affichait un sourire encore. Et elle disait que ca ne l'ennuyais pas et qu'elle comprenait. Je me sentais vraiment rassuré. Elle ne me tenait pas rigueur de ma maladresse, si s'en était une... Elle ajoutait quelques mots. Elle semblait à l'aise avec moi, plus que je ne l'étais avec elle. Elle me parlait de son père et de ce qu'elle avait appris de lui, ce qui la rendait plus soucieuse au fait que Voldemort tue sans hésitation des gens qui n'avaient pas la possibilité de se défendre! Cela me révoltait, et je comprenais ses dire plus que n'importe qui à ce moment précis.

Elle se sentait un peu fautive d'avoir fait soudain ses révélations et se sentait obligée de me demander de garder ça pour moi. Elle souriait timidement en baissant la tête. Cela la rendait touchante et je voulais la rassurer. Mais elle répondait déjà à ma question la plus brulante et surement la plus indiscrète. Elle était la fille de Harry Potter! Cela paraissait incroyable. Je parlais à un membre direct de sa famille! J'avais toujours eu de l'admiration pour ce garçon. Il représentait tout ce qu'intérieurement j'étais mais que je montrais pas!

Et elle se félicitait de mon tact! C'était rassurant. Je réalisais qu'elle avait du endurer pas mal de railleries et de critiques, peut-être même des menaces et je le comprenais. Je lui rendait son sourire et je lui promettais :

"Je peux te promettre sur ce que j'ai de plus cher que je ne dirais rien de tout ça."

J'étais finalement heureux de voir qu'il pouvait être si facile de s'ouvrir à quelqu'un et le hasard avait voulu que je fasse la connaissance de la fille de Harry Potter! Pourquoi? Je n'en savais rien, mais c'était sûrement un signe... l'avenir me dirait si cette rencontrer allait m'apporter ce que je recherchais, quelqu'un à qui parler librement et qui pourrait vraiment m'aider. Je pourrais ensuite lui apporter mon aide, peu importe comment, je sais que ce serait à charge de revenche et elle pourrait compter sur moi.
Je soupirais vrièvement et je parlais enfin :

"Je suis vraiment heureux de faire ta connaissance Lily et j'espère que tu pourrais m'éclairer... Je ne me suis jamais vraiment senti parti intégrante de ce monde et j'ai toujours pensé que mon statut de né-moldu m'empêcherait de me faire des amis, surtout par les temps qui cours. Alors merci pour ton aide... Je ne sais pas trop par où commencer."

Je lui souriais franchement. J'espérais que nos deux expériences pourraient nous apportés quelque chose. J'en savais autant sur les moldus qu'elle n'en savait sur les sorciers. Elle était la personne parfaite pour m'aider et j'étais la personne plus à même de l'éclairer sur les moldus...

"Si tu as la moindre question sur les moldus, je t'en prie... ce sera ma manière de t'aider en retour."
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Envie d'évasion   Mer 11 Jan - 9:53

Sa promesse était touchante. Les Poufsouffle était connu pour leur sincérité et leur gentillesse et Edward ne dérogeait pas à la règle. Il était sympathique et je ne décernais aucune prétention sur son visage. Il est vrai que dernièrement, du moins dans cette époque, il était difficile pour les née moldus de ce faire une place. C’est dernier servait d’animaux de laboratoire pendant les cours des Carrow. Certain devait utiliser le sortilège doloris sur eux sous peine de subir eux même cette punition. C’est deux jumeaux était d’infâme être au service de Voldemort. Mon père m’en avait parlé dans le futur, mais le vivre était encore plus effrayant.

Ma tante était une née moldu et je n’avais aucun préjuger sur elle, car à mes yeux c’était une héroïne. Comme la plupart des personnes qui ont participé à cette guerre, qui ce sont rebellé contre le Lord. Le père de mon oncle Ron adorait les moldus, alors avec Rose quand il nous gardait il nous montrait toute sorte de chose appartenant à leur monde. Plusieurs fois tante Hermione nous avait emmenés faire les boutiques moldus, car elle disait que ce n’était pas parce que nous étions des sorcières que nous étions obligées de porter des capes ou des vieux vêtements. Néanmoins, je n’en connaissais pas autant que j’aurais aimé savoir. Maintenant, c’était des sorciers à part entière et qu’on le veuille ou non une barrière avait tendance à se hisser entre ses deux mondes.


« C’est vrai que ce n’est pas facile c’est derniers temps pour vous, mais regarde ma tante est une née moldu et pourtant elle a beaucoup d’ami sorcier. Certain ne vienne pas à ta rencontre, car ils ont surement peur des représailles que les Carrow leur ferait subir. Maintenant tu sais que tu peux compter sur moi-même si je viens de te rencontrer. »

Je laissais un léger rire sortir de ma bouche. J’étais comme ça. Le genre de fille à parler à tout le monde, me faire des amis du jour au lendemain. J’étais très sociable et ne supportait pas de rester seule. Même si les vrais amis se faisaient rare cela ne m’empêchait pas de faire connaissance avec d’autre personne. J’attrapais d’autre journaux et les feuilletais faisant bien attention à ne pas louper les petits encadrer qui souvent révélait certaine information majeur qui aux yeux de certain paraissait inutile, mais qui était en réalité des indices. Edward disait que je pouvais lui poser n’importe qu’elle question. Au pire d’être ridicule je me lançais.

« Une question qu’a toujours posé mon grand père à mon père, mais ce dernier n’a jamais sut y répondre. C’est plutôt ridicule, mais j’avoue être curieuse. A quoi sert un canard en plastique ? Vous savez celui que certain moldu mette dans leur bain ? »

J’étais consciente de cette question stupide voir comique. Moi-même je m’étais moqué de mon grand père étant enfant. Il était passionné de prise électrique et mon oncle Ron m’avait fièrement raconter l’épisode de la voiture ensorcelé qui c’était finalement rebeller et avait poser ses bagages dans la forêt interdite.
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Envie d'évasion   Mer 11 Jan - 20:01

Je regardais Lily sourire et me parler. C'était finalement agréable de voir enfin que les gens pouvaient vous apprécier tel que vous étiez. Je n'avais jamais eu l'envie de parler parce que je savais qu'étant donné mon statut de né moldu, cela poserait problème. Elle paraissait plus ouverte à la conversation que je n'osais l'imaginer et cela me plaisait beaucoup. Elle était égréable, souriante, et vraiment très amicale. Je ne regrettais pas cette rencontre. J'espérais qu'elle me pose des questions. Ce serait ainsi un réel partage.

Elle me disait qu'elle comprenait ce que je pouvais ressentir. Même si les sorciers et les moldus n'avaient pas la même vie, en ce temps de guerre, nous avions tous les même soucis, et nous assumions les mêmes problèmes. Nous étions tous en danger, tous autant que nous étions. C'était rassurant de voir qu'on pouvait avoir malgré tout, le plaisir de faire de belle rencontre. Je n'attendais pas qu'elle devienne mon amie, mais je me prenais à espérer que cela puisse être possible. Je ne savais pas vraiment ce qu'était qu'avoir un ami. Je me trouvais stupide à l'idée d'avoir voulu resté isolé si longtemps. Je ressentais cette gêne un moment et je la regardais pour voir toutes mes craintes s'envoler. Je comprenais que les Carrow puissent faire du mal à tous ceux qui pouvait se lier à des nés-moldu. Je le trovuais courageuse et je me sentais fier. Je lui rendais son sourire. C'était certain : elle avait de bonnes intentions et j'avoue que cela me rassurait. J'allais lui montrer qu'elle méritait ma confiance.

Elle prenait des journaux qu'elle feuilletais avec attention. Je faisais comme elle. J'essayais de trouver un détail qui attirerais mon attention. Si je voyais un détail qui me choquait, je pourrais ainsi lui poser toutes les questions qui me permettraient d'ouvrir enfin les yeux sur ce qui m'avait tant posé problème auparavant et qui m'empêchaient de m'épanouir comme je le souhaitais. Je pensais aussi à l'amour. C'était peut-être dérisoire, mais de la voir, là, en face de moi, me faisait penser aux choses auquelles je n'avais jamais pensé. Je n'avais jamais eu de relation particulière avec une fille et il faudrait bien un jour que j'y pense sérieusement. La période n'était peut-être pas propice, mais ce ne serait pas toujours la cas. Je me concentrais cette fois sur mes jounraux et je regardais les photos, les encarts et les titres, même les plus petits. Je ne regardais rien de précis, mais je cherchais un détail, quelque chose qui m'alerterait assez pour essayer d'en savoir plus.

Lily me regardais de temps à autres et je sentais qu'une question la turluînait, mais qu'elle hésitait à la poser... puis elle se lança et me demandait timidement ce qu'était et à quoi servait un canard en caoutchouc. Elle tentait de me faire uns description pour que je visualise de quoi elle me parlait. Je souriais, non pour me moquer, parce que je voyais bien que la question pouvait paraître stupide et on lisait l'expression de gêne sur son visage. Je ne tardais pas et répondais simplement :

"Les canard en caoutchouc ne sont rien d'autre qu'un jeu, normalement ce sont les enfants qui les ont avec eux dans leur bain et il joue avec. Aucune autre utilité pour ce petit objet, tu m'en vois désolé. Je sais que nous les moldus, pouvons avoir des habitudes et des objets très bizarres pour vous les sorciers, mais les canards pourraient être des bateaux ou d'autres jouets pour s'amuser dans son bain. Certains adultes les mettent dans leur bain par simple nostalgie, je pense."

J'espérais avoir répondu le plus clairement possible. J'en oubliais maintenant l'offre qu'elle m'avait fait auparavant et je me demandais si nous pouvions tout simplement parler, faire connaissance, laisser libre cours à la conversation, pour voir où elle nous porterait...

"Mais vous les sorcier, avez sûrement des jouets à mettre dans votre bain aussi? Je me suis toujours demandé quel genre de jouets pouvaient avoir les enfants de sorciers... Peut-être pourrais-tu me le dire toi qui est née de parents sorciers, tu as sûrement eu des jouets très différents des miens? Je sais que tu n'étais pas là pour ça, mais si cela ne te déranges pas on pourrais simplement parler et nous pourrons peut-être revenir à ce qui nous a fait nous rencontrer ensuite, ou un autre jour?"

Je lui souriais franchement et j'espérais maintenant qu'elle accepte de parler un peu...
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Envie d'évasion   Ven 3 Fév - 6:56

Un jouet dans une baignoire ? Comment pouvait-on jouer avec une pale imitation d’un animal. Plus jeune il m’arrivait de prendre des bains avec mes frères enfin surtout Albus. Cela permettait à maman de nous couché plus vite. Généralement, on se racontait des histoires ou à celui qui éclaboussait le plus l’autre. Quand la magie avait commencé à apparaitre chez mon deuxième frère, il faisait voleter des bulles dans toute la pièce et dieu seul sait comment cela me rendait verte de jalousie. Etant plus jeune il m’arrivait de jouer avec des poupées de Rose. Elles venaient de chez les moldus et tante Hermione m’en avait offert une à noël. J’étais la seule fille de ma mère et je suis sur qu’en ayant eu d’autre enfant elle n’aurait que des garçons. Bien évidement, vous ne pouviez pas demander aux garçons de jouer à la papa maman comme avec Rose. C’est pourquoi je m’étais mise à jouer au Quidditch très tôt, c’était une sorte de tradition avec toute la famille. Je me souvenais de mon premier balai pour enfant sorcier. Il volait à quelque centimètre du sol seulement. James c’était moquer de moi, mais il n’avait pas continué car je lui avais foncé dessus et l’avait fait tomber comme un idiot.

Nostalgique, je sortais de mes songes tout en fixant mon interlocuteur. Faire connaissance me semblait être une bonne idée. On avait tout le temps de s’inquiéter de la guerre. Je ne le connaissais pas vraiment, mais je l’appréciais déjà. Pendant mon enfance, on m’avait souvent lu les comtes de Beedle le barde et mon père m’avait parlé des princesses moldus, mais c’est dernière ne m’avait jamais réellement intéressé. Elles étaient beaucoup trop simple à mon goût et je trouvais que les histoires se ressemblaient toutes. Dedans tout finissais bien, mais en réalité pour avoir une belle fin il fallait en payer le prix. Un prix qui parfois était des vies.


« Faire connaissance me parait être une bonne idée. » je marquais une pause et poussais les journaux sur le coté. « Un canard en plastique est un jouet chez les moldus, plutôt étrange. Il n’y a pas vraiment de jouet disons que nous jouons avec des objets magique pour enfant comme par exemple les petits balais volants. J’en ai eu un étant enfant. Après je sais que chez les moldus il y a des poupées nommé Barbie si je me souviens bien. On y jouait avec ma cousine comme ma tante a des parents moldus. »

Parler avec un né moldu me changeait les idées. C’était l’occasion pour moi d’en apprendre encore plus sur eux, mais surtout cela les rendaient moins rare. Il est vrai qu’ils se faisaient de plus en plus petits dans le château. Il y’avait certaine rumeur qui disait que certain étaient rentré chez eux.

« Comment tu te divertie chez toi quand tu ne peux pas être entouré de magie ? Déjà qu’on nous interdit de l’utiliser en dehors du château. »

Chose que je trouvais totalement absurde. Comment pouvait-on se défendre s’ils nous arrivaient quelque chose avec les temps qui courent ? Au final, on se retrouverait sanctionné pour avoir osé s’être défendu contre des sorciers qui nous voulaient du mal.
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Envie d'évasion   Mer 8 Fév - 9:06

Lily avait l'air surpris. Je comprenais aisément, nous venions de deux mondes diamétralement opposés, mais pas tant que ça... Elle connaissait quelques choses des moldus visiblement. Moi qui pensais qu'elle atait née sorcière, elle devait avoir de la famille moldue après tout! Je ruminais ce détail dans ma tête et je pensais à ces petites poupées nomées Barbie, elle avait raison et j'acquiesçais :

"En effet, c'est le nom qu'elles portent..."

Je la laissais poursuivre. Je devenais curieux, parce que je venais d'une famille moldue et que je ne connaissais rien de rien à l'enfance d'un sorcier. Cela serait un bon moyen de faire connaissance en toute innocence. Des balais pour enfant? Mon Dieu, que cela devait être amusant et intéressant! J'aurais tellement voulu pouvoir vivre vraiment une enfance de sorcier... et même si l'usage de la magie nous était interdit, il y avait, à ma connaissances des signes et des choses que faisaient naturellement les sorciers durant leur enfance. Pour ma part, mes dons étaient apparus très tard, mais il s'était passé des choses tellement étranges que je n'avais aucun doute lorsqu'on m'apprenait que j'étais sorcier et que j'allais étudier à l'école de Magie Poudlard! Je montrais ma surprise quand elle parlait du Quidditch, c'était une chose qui m'avait fasciné, et même si je n'avais jamais osé passer les tests pour devenir joueur, j'enviais les personnes qui l'avaient fait. Tant pis pour moi après tout. Mais je voyais là une bonne occasion de parler avec elle de quelque chose qu'elle connaissait visiblement bien et elle pourrait peut-être m'en apprendre bien plus.

"Le Quidditch... C'est un sport fantastique, mais j'en connais si peu!" me disais-je à moi-même.

Elle continuait et je l'écoutais avec attention. Elle me parlait de ses jeux d'enfants. Cela me rassurait de savoir qu'elle connaissait les moldus et qu'elle avait été apparemment élevée avec quelques connaissances de ce monde qui n'était pas vraiment le sien. Elle finissait en me demandant comment je pouvais me divertir alors que je n'avais pas été élevé comme un sorcier et en sachant que l'usage de la magie était prohibé à la maison en dehors de l'école. J'allais lui répondre simplement en ne donnant pas trop de détails mais assez pour qu'elle comprenne mes mots :

"Avant de découvrir que j'étais un sorcier, mes jeux étaient tous moldus, tu t'en doutes. Nous avons des tonnes de choses pour nous divertir, futiles ou non... mais je peux te dire par exemple que j'avais des voitures tout ce qu'il y a de plus banales, en miniatures, je pratiquais le football, un sport ou on fait circuler un ballon sur un terrain, avec les pieds et ou on doit marquer des buts dans des cages adverses... Il y a aussi la télévision, le cinéma, la musique... des choses qui ne sont pas tellement différentes aussi de vos divertissements, mais qui n'ont rien de magiques!" Je riais. "Quand j'ai su que j'étais un sorcier et que j'allais apprendre dans une école de magie, ce que j'étais loin d'imaginer et dont j'avais une profonde appréhension, je n'ai pas cessé de continuer à avoir les mêmes divertissements. J'avais une console de jeu aussi : une boite avec des manettes. Les images s'affichent sur la télévision et on incarne un personne ou on se prend pour un pilote... enfin bref... je penses que je pourrais te montrer et peut-être t'apprendre à te divertir comme les moldus si tu le souhaites , ce serrait amusant de pouvoir partager des choses qui nous opposent en temps normal! Et tu pourrais me montrer des divertissements sorciers que je ne connais pas."

Je restais silencieux un moment et je poursuivais :

"Mais j'avoue que je préférerais parler du Quidditch, si cela ne te dérange pas... J'ai si peu de connaissance de ce sport et cela me frustrait un peu. J'en ai toujours eu peur de me ridiculiser et je n'ai donc jamais passé les tests pour entrer dans l'équipe... et toi? Tu sembles bien connaître le Quidditch, est-ce que tu aimes vraiment beaucoup ce sport?"
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Contenu sponsorisé"





MessageSujet: Re: Envie d'évasion   

Revenir en haut Aller en bas
 

Envie d'évasion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» [Terminé] Une soudaine envie de parler. (PV Elena. A Armstrong)
» Une envie de solitude ...
» « Si tu savais comme j'ai envie de manger des nems ! » | Psychalya l. Nàrwen
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DAMN IT HOGWARTS ::  :: 
Time Wizards
-