Partagez | 
 

 [Blake&Ashton] I'll always be there for you • 1976.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: [Blake&Ashton] I'll always be there for you • 1976.   Dim 8 Jan - 23:36


Ashton était inquiet. Pas pour lui, mais pour sa petite-amie. Il l’observait du coin de l’œil, pendant le cours de potions. Elle n’était pas concentrée et semblait peu préoccupée par les cours, ce qui n’était pas normal. Blake n’est pas une première de classe comme Poppy, mais elle se débrouille plutôt bien et s’arrange pour avoir de bonnes notes. Lui-même ratait complètement sa potion (ce n’était pas la première fois, il était habitué) mais il s’en fichait. Blake n’allait pas bien et ne pas savoir pourquoi le troublait terriblement.

Tout cela avait commencé la veille, lorsqu’ils prenaient leur petit-déjeuner. Assis en face de Blake, il la vit recevoir une lettre de Citrouille. Après avoir parcouru des yeux les premiers mots, elle se leva précipitamment puis quitta la Grande Salle en trombe. Ashton n’eut même pas le temps de réagir où de lui demander où elle allait. Tant pis pour le déjeuner, il allait s’occuper d’elle et aller le ventre vide à son prochain cours... Se dirigeant d’un pas pressé vers les portes de la Grande Salle, les poussant, il tomba nez-à-nez avec Nick-Quasi-Sans-Tête, le fantôme de Gryffondor. Peut-être savait-il où était passé Blake ? La chercher dans tout le château lui prendrait bien plus qu’une simple heure… « Bon matin Nick, je cherches Blake, l’avez-vous vu ? » Nick tourna la tête vers le Gryffondor et lui souri gentiment, sa tête chancelait un peu ce qui dégoûta intérieurement Ashton mais il ne le montra pas , par respect pour le fantôme. « Bon matin Shepards. J’ai vu en effet, mademoiselle Blake se diriger en pleurs vers le septième étage. » En pleurs…Ce qui inquiéta davantage Ashton, qui remercia distraitement le fantôme pour se diriger vers le septième étage. Le trajet n’était pas bien loin mais il semblait encore plus long maintenant qu’il savait que quelque chose clochait avec Blake.

Arrivé au septième étage, il prononça le mot de passe puis, entra. Pas de traces de Blake dans la salle commune. Elle était peut-être dans le dortoir des garçons, à attendre Ashton ? Ça ne l’étonnerait pas. Il monta les escaliers du dortoir des garçons, aucune trace de Blake. La seule autre option était qu’elle soit dans le dortoir des filles…Et Ashton ne pourrait pas y entrer, à moins qu’il aille envie de se ridiculiser devant tout le monde et de faire apparaître un toboggan. Non merci. Il allait attendre à demain, histoire que Blake se calme et qu’il puisse lui demander ce qui ne va pas.

Il sursauta lorsqu’il entendit la voix du professeur annonçant la fin du cours. Repensant aux évènements de la veille, il se demandait ce que Blake avait pu lire pour que cela la bouleverse à ce point. Il se dépêcha de ramasser ses affaires et sortit de la classe, mais Blake était déjà partie. Pas de chance…Ashton se dirigea donc vers la salle commune des Gryffondors. La journée était –enfin- terminée, il pouvait relaxer un peu et essayer de s’avancer dans ses devoirs. La température était magnifique ; la plupart des élèves allaient probablement être dehors à jouer au Quidditch où à relaxer près du lac et du parc. La salle commune allait être probablement vide, où presque. Sinon, il irait dans son dortoir.

Quelle surprise eut-il en tombant nez à nez avec la principale intéressée lorsqu’il passa le tableau de la Grosse Dame. Il prit un moment pour la regarder : ses yeux bruns habituellement étaient rougis par les larmes. Ses yeux étaient cernés et elle ne semblait pas vraiment être d’humeur à parler. Avec le temps, Ashton connaissait les humeurs de Blake mais jamais il ne l’avait vu dans un tel état de tristesse. Il jeta un coup d’œil par-dessus l’épaule de sa petite amie et ses suppositions furent bonnes : la salle commune était belle et bien vide. Ash’ pris la main de Blake et l’entraîna jusqu’à son dortoir (contrairement aux garçons, les filles avaient le droit d’entrer dans le dortoir du sexe opposé). Déposant son sac sur sa commode, il se tourna vers sa petite amie et pendant un instant, fut complètement déstabilisé. L’embrasser n’était pas vraiment approprié, ni lui demander si elle avait passé une belle journée. Lui demander ce qu’elle avait était une bonne option, mais il hésita tout de même : peut-être n’avait-elle-même pas envie de lui parler, et l’avait suivi seulement parce qu’elle était désemparée. Passant une main dans son propre cou (signe qu’il était nerveux), il décida finalement de s’allonger sur son lit puis fit un signe à Blake pour qu’elle vienne le rejoindre. Pour l’instant, les paroles n’étaient pas nécessaires…Ils se comprenaient depuis le bac à sable.
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: [Blake&Ashton] I'll always be there for you • 1976.   Lun 9 Jan - 14:42




Blake se trouvait être en cours de potions. Ou plutôt, elle y était, mais physiquement parlant. Son esprit était ailleurs, bien trop loin pour pouvoir quoi que ce soit à ce que disait leur professeur. Personne ne réussirait à l’aider, elle en était certaine. Alors lorsque la fin de l’heure sonna, la jeune brune n’attendit pas que son petit ami la rejoigne, comme à l’accoutumée. Elle fonça direction la chambre commune des Gryffondors, n’ayant absolument aucune envie et sûrement pas le courage d’assister à ses autres cours. Tout ce qu’elle souhaitait à ce moment là, c’était qu’on lui rendre son père. Tous les enfants Yaxley devaient être dans cette phase. Mais Blake le désirait plus qu’autre chose à ce moment là.
Lorsqu’elle atteignit la salle commune, elle espérait s’y retrouver seule. Et heureusement pour elle, ce vœu là fut exaucé. Lorsqu’elle franchit le portrait de la grosse dame, elle put se rendre compte par le silence qui y régnait, que la salle commune des Gryffondors était déserte. La plus des Yaxley déposa alors tous les livres qu’elle pouvait tenir sur une des tables de la salle, et elle se laissa tomber près da la cheminée, espérant que la chaleur émanant de l’antre lui réchauffe le cœur. Mais elle savait pertinemment que ça n’arriverait pas. Son frère le lui avait bien expliqué la veille. Il n’y avait pas de retour en arrière possible… Et ça, Blake ne pouvait l’accepter. C’est pourquoi elle n’en avait encore parlé à personne. Même si il n’était pas difficile de voir que ça n’allait pas. N’en pouvant plus d’être là, assise à ne rien faire, la jeune fille se leva avec la ferme attention de ne pas se laisser abattre, même si ses yeux trahissaient son mal-être présent. Tout ceci n’avait aucun sens pour elle. Elle se posait des tas de questions, des questions qui resteraient malheureusement sans réponse… Et Blake détestait ça. Etre impuissante n’était as une chose qu’elle connaissait, et surtout pas qu’elle acceptait. Alors lorsqu’elle commença à faire les cent pas dans la salle commune et que tout en marchant, elle atteignit le portrait de la grosse dame, elle fut surprise de constater que Ashton l’avait suivie. La jeune fille ne fut en revanche pas surprise du silence dont il faisait preuve. Après tout, les yeux de Blake en disaient long sur la situation. Même en ne connaissant pas la raison de tout cela, il n’était pas difficile de deviner que ça n’allait pas. Et Ashton n’a jamais eu besoin du moindre mot pour comprendre sa petite amie. C’est alors que sans un mot, le jeune homme prit la main de sa petite amie pour l’amener jusqu’au dortoir des garçons. Lorsqu’ils furent tous les deux installés sur le lit du jeune brun, Blake eut grand mal à retenir ses larmes. Elle pouvait sentir l’inquiétude de son petit ami, mais elle n’arriva pas à prononcer le moindre mot. La fatigue faisait qu’elle n’en pouvait plus. Elle qui était d’ordinaire si forte pour camoufler ses émotions, ce jour là, elle n’arrivait plus à rien. Alors elle se laissa aller à pleurer… Ce fut probablement la première fois qu’Ashton la voyait dans cet état. Mais quand les nerfs s’expriment, il est difficile de les en empêcher. Blake eut énormément de mal à parler. Il lui fallut encore quelques minutes, le temps de se calmer quelque peu, avant de tout avouer à celui qui détenait son cœur… « Mon père est mort. » Quatre mots… Quatre mots que Blake n’avait pas réussi à prononcer depuis qu’elle avait appris la nouvelle… Quatre mots qui mettaient un terme à tous ses espoirs de pouvoir un jour revoir son père. Quatre mots qu’elle ne prononcerait plus jamais sous peine de fondre en larmes à chaque fois qu’elle le ferait. Elle n’en serait pas capable. Pas de se laisser aller devant qui que ce soit –quoi que c'était une chose plus que impossible pour la jeune fille- mais simplement les prononcer ne ferait que renforcer l’idée qu’elle ne le reverrait plus jamais. Et cela, elle ne pouvait l’accepter. A ses yeux, tout ceci n’avait aucun sens. Il y a toujours eu une explication à tout et le départ de son père ne devait pas échapper à la règle. Mais la jeune fille était bien trop fatiguée pour pouvoir réfléchir de manière objective, alors elle se laissa aller dans les bras de son petit ami. Elle savait pertinemment qu’il ne pourrait rien faire pour elle. Mais le principal étant qu’il soit présent. Sa présence suffisait à la calmer, même si la douleur était toujours présente et qu’elle le serait éternellement…
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: [Blake&Ashton] I'll always be there for you • 1976.   Lun 9 Jan - 17:40

Ashton ne pressait pas Blake, qui restait toujours debout à côté de son lit, essayant de prendre sur elle. Ash’ avait déjà vu Blake pleurer plus d’une fois mais elle reprenait toujours ses moyens au bout de cinq minutes, voulant paraître forte. Mais là, on dirait que justement, elle n’avait plus la force d’être forte. Curieux de savoir ce qu’il se passait mais surtout inquiet, il se redressa brusquement lorsque Blake éclata en sanglots. Regardant sa petite amie d’un air compréhensif, il se demanda intérieurement ce qui aurait pu bouleverser Blake à ce point. C’était forcément quelque chose qui se passait dans sa famille vu que Blake est très proche de celle-ci. Peut-être qu’il était arrivé quelque chose à sa grande sœur Bianca ? Quoiqu’en même temps, si c’était le cas, la réaction de Blake aurait été beaucoup plus hystérique que celle-ci, les deux étant très proches. Peut-être un membre de la famille éloigné décédé ? Qu’Ashton ne connaissait pas ? C’était probablement cela. Sortant de ses interrogations muettes, il releva les yeux vers Blake et la vit tenter de reprendre ses moyens pour lui annoncer la nouvelle. Finalement, elle se lança. « Mon père est mort. »

Son père est mort…La nouvelle foudroya Ashton. Il connaissait bien le père de Blake : vu qu’ils se connaissent depuis qu’ils sont jeunes, Ashton connaît toute la famille de Blake et vice-versa. Son père était vraiment quelqu’un de bien. Il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre que la mort du père de Blake n’était pas de cause naturelle, mais ce n’était pas le bon moment pour lui demander cela. Peut-être dans deux où trois mois, quand la douleur sera moins forte. Car Ashton le savait, Blake est extrêmement proche de son père et les réactions qu’elle eut la veille suite à l’annonce de cette nouvelle sont bien plus compréhensives. Mais il ne devait pas laisser paraître sa faiblesse à Blake. Non. C’est elle qui a besoin de lui, même si Ashton était bouleversé. Le père de Blake était extrêmement gentil, présent pour ses enfants et même pour Ashton si celui-ci avait un conflit quelconque avec sa sœur où ses parents, il était toujours le bienvenue chez les Yaxley.

Puis Blake s’approcha d’Ashton et finit par se laisser tomber à côté de lui, des larmes coulant sur ses joues. Ashton enlaça aussitôt sa petite amie avant de déposer sa tête sur la sienne afin de la bercer un peu et de la calmer. Sentir la présence de Blake contre lui était une chose exceptionnelle et même s’il ne l’exprimait pas en paroles, il l’exprimait en gestes. Ashton ne savait pas combien de temps leur relation allait durer et il ne voulait pas le savoir (il n’aime pas se projeter dans le futur, il veut vivre un jour à la fois) , mais s’ils arrivaient à surmonter cette tragique perte, c’est qu’ils étaient capable de presque tout ensemble. Il serrait Blake contre lui, lui caressant les cheveux ainsi que le dos. Après cinq minutes sans paroles, Ash’ se sépara doucement d’elle pour relever son menton afin que les yeux de Blake croisent les siens. Il fut pris d’une irrésistible envie de l’embrasser même si les circonstances n’étaient pas favorables : malgré ses yeux rougis, ses yeux cernés et sans maquillage, elle restait tout de même magnifique. Il essuya les larmes qui coulaient sur ses joues. « Je suis désolé. »

Ash’ soupira. Il se sentait tellement impuissant face à la douleur de Blake. S’il aurait pu faire revenir son père d’outre-tombe, il l’aurait fait. Mais bien évidemment, ils avaient appris dès leur plus jeune âge qu’aucun sortilège, qu’aucune potion ne permettait de faire revenir les morts parmi les vivants. Habituellement, lorsque Blake pleurait, Ashton trouvait toujours une solution, où essayait du moins. Jamais il ne l’avait laissé tombé. Mais c’était la première fois que Blake vivait un deuil. Replaçant une mèche rebelle des cheveux de la Gryffondor, il se recula un peu d’elle afin qu’elle puisse respirer plus librement, puis, sans la quitter des yeux, posa sa main sur la sienne. « Préfèrerais-tu que je te laisses, Blake ? Je ne le prendrai pas personnel, ça se comprends parfaitement. » Tout ce qu’il voulait, c’était le bonheur de sa petite amie et si elle avait besoin d’être seule pour être heureuse, il allait la laisser seule. Il retira sa main qui était délicatement posée sur celle de Blake et attendit qu’elle reprenne sur elle pour lui répondre. Ash’ avait envie de rester avec elle, mais il n’allait pas la forcer si elle n’en avait pas envie.


Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: [Blake&Ashton] I'll always be there for you • 1976.   Lun 9 Jan - 20:10

Jamais la Gryffondor n'avait eu à affronter pareille douleur. Jamais elle n'avait eu à faire face à un deuil. Que ce soit de près ou de loin, c'était la première fois que la jeune fille avait à faire à ce genre de situation. Et elle ne le souhaitais à personne.
Lorsqu'elle put enfin avouer à Ashton ce qui n'allait pas, elle put lire sur le visage de son petit ami que la nouvelle le touchait également. Après tout, il connaissait lui aussi très bien monsieur Yaxley. Il faisait presque partie de la famille puisque Blake et lui se connaissaient depuis touts petits. Alors lorsque le Gryffondor s'excusa, Blake ne répondit rien. Ashton n'y était pour rien dans toute cette histoire et ses excuses ou celles de quelqu'un d'autre d'ailleurs, ni changerait strictement rien. La douleur de Blake était telle qu'elle ne pouvait plus se contrôler, ce qui ne lui arrivait jamais. Elle avait du mal à ne pas se laisser complètement aller, de sorte de pleurer à n'en plus finir. Mais elle faisait tout de même de son mieux pour ne pas accabler son petit ami. Même si les larmes lui brûlaient les yeux et que la douleur lui transperçait le cœur.
Puis Ashton lui proposa de la laisser, de sorte qu'elle se retrouve seule. Mais elle avait été seule toute la nuit dernière et depuis qu'elle avait appris la nouvelle, à peu de choses près. A vrai dire, Blake elle-même ne savait pas ce qu'elle désirait. Lorsqu'elle était seule, elle ne cessait de ruminer, son esprit l'obligeant à revivre tous les moments qu'elle a vécu avec son père, jusqu'à ce que la douleur l'afflige atrocement de nouveau. Qu'elle reste seule ou non, rien n'y changerait. Excepté que la présence de celui qu'elle aime l'aidait tout de même, quelque part... Alors en un souffle et tout doucement, elle lui répondit : « Non, reste... » Il venait de la lâcher doucement et il s'éloignait peu à peu d'elle. Et c'est là que la jeune brune se laissa complètement aller. Pas à pleurer, mais à crier tout ce qu'elle avait sur le cœur. Pour se faire, elle se leva. Ashton n'y était pour rien, mais elle avait besoin de le dire ou surtout de le crier. Et il était la première personne à laquelle elle parlait depuis la veille. Elle n'aurait pas dû crier sur lui, bien que finalement, ça ne soit pas sur lui à proprement parlé qu'elle le faisait... « Je déteste ce monde ! Je déteste la vie, je déteste la magie, je déteste tout ! » Si seulement elle en était restée là, mais non, il fallut qu'elle vide son sac, pauvre Ashton... « Pourquoi a-t-il fait ça ? Hein ?! Pourquoi lui ?! Pourquoi pas quelqu'un d'autre ?! Il ne peut pas être... » Elle n'arrivait même plus à prononcer le mot fatidique alors elle se contenta de : « Il ne peut pas être parti ! Il est jeune et je... On est jeunes ! Pourquoi on ne peut rien faire pour le ramener ?! Pourquoi maintenant et pourquoi... Pourquoi tout ça... » Ses propos en devenaient incohérents. Elle avait tellement emmagasiné de ressentiments en l'espace d'une nuit, qu'il ressortait de cette façon. Lorsqu'elle se rendit compte qu'elle criait inutilement sur son petit ami, elle tenta de se rasseoir, tout en sachant qu'elle ne tiendrait pas en place. Bien que la fatigue l'atteignait au plus haut point. Malgré tout, elle se ravisa en regardant son petit ami dans les yeux, pour s'excuser. « Je suis désolée... Ce n'est pas après toi que j'en ai, c'est juste... Juste tellement injuste ! Il n'a rien demandé et il est... Il est... » Il n'y avait rien à faire, les mots ne voulaient pas sortir. L'idée qu'elle ne reverrait plus jamais son père l'horrifiait. Et elle ne pouvait pas s'y faire. Alors elle chercha du réconfort auprès de son compagnon. Elle qui pensait tous les jours à leur avenir, à ce qu'il fallait dire, à ce qu'il ne fallait pas faire pour ne pas perdre son petit ami. Et bien ce jour là, elle ne réfléchissait pas, elle laissa totalement parler ses nerfs. Ce qui ne lui arrivait jamais. Ou en tout cas que très rarement. Elle prit alors la main de son petit ami, elle avait la chair de poule d'avoir parlé de la sorte. Cela s'ajoutant à tout ce qu'elle ressentait, et bien le mélange faisait que son corps tout entier réagissait à sa manière.
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: [Blake&Ashton] I'll always be there for you • 1976.   Mer 11 Jan - 2:45

C’était une nouvelle accablante et il était normal que Blake soit complètement bouleversé. Ce qui inquiétait Ashton dans toute cette histoire, c’était surtout la manière dont Blake allait s’en remettre. Perdre un proche n’est jamais facile, surtout quand c’est un de nos parents. Blake ayant toujours été quelqu’un de choyé dans la vie (bonne famille, bons résultats scolaires, bien entouré, jolie), avoir un choc comme celui-là ne devait pas être facile à vivre, au contraire, cela devait être l’horreur. C’est l’une des raisons qui poussa Ashton à s’éloigner de Blake. Peut-être, avait-elle besoin d’un peu de temps, histoire de reprendre sur elle et de pouvoir pleurer tranquille, se défouler tranquille où faire il-ne-savait-quoi tranquille. Si Ashton vivait un deuil, il sait pertinemment que la première chose qu’il voudrait faire c’est être seul, enfermé dans son dortoir à ne parler à personne pour les deux premiers jours. Après, il accepterait probablement d’en parler à des gens comme Blake , sa petite-amie où bien Poppy, sa meilleure amie. Mais son premier choix se porterait probablement sur Blake, vu qu’il est plus proche d’elle que Poppy.

Apparemment, la tentative d’éloignement ne fut pas le bonheur de Blake fut qu’elle répliqua aussitôt qu’il ait fait un geste de recul. « Non, reste... » Il s’exécuta. Restant assis sur le lit, il ne sut pas vraiment s’il devait retourner cajoler sa petite-amie où rester en recul. Il opta pour la deuxième option qui lui semblait plus approprié : il n’avait pas envie de s’attirer les foudres de celle-ci, quoique dans un état semblable au sien, cela l’aurait étonné. Puis, la brune se leva d’un geste brusque puis elle commença à vider son sac. Elle ne pleurait plus. « Je déteste ce monde ! Je déteste la vie, je déteste la magie, je déteste tout ! » Ashton haussa les sourcils d’étonnement mais se reprit rapidement. Jamais Blake n’avait perdu ses moyens à ce point-là et cela laissait Ash’ perplexe. Bouche-bée, il se demanda s’il devait tenter de la calmer, mais le meilleur à faire était probablement de la laisser vider son sac et d’attendre qu’elle se calme un peu avant d’intervenir d’une quelconque manière. « Pourquoi a-t-il fait ça ? Hein ?! Pourquoi lui ?! Pourquoi pas quelqu'un d'autre ?! Il ne peut pas être... » Blake n’arrivait pas à prononcer le mot en question. Le mot fatidique. Le mot qui exprimait ce que son père était réellement : décédé. Elle ne semblait pas vouloir réaliser que son père était parti, pour de bon et pour la vie, que plus jamais elle n’allait lui parler, rire avec lui…Penser à cela serra un peu le cœur du Gryffondor : s’il perdait un membre de sa famille, il serait inconsolable. Il trouva sa petite-amie forte de résister ainsi, sans éclater en sanglots. Il ne voulait pas qu’elle en arrive à ce point (sans quoi il serait vraiment déstabilisé) donc il tenta une approche verbalement. « Blake…» « Il ne peut pas être parti ! Il est jeune et je... On est jeunes ! Pourquoi on ne peut rien faire pour le ramener ?! Pourquoi maintenant et pourquoi... Pourquoi tout ça... » Elle était complètement hystérique. Se passant une main dans son cou, Ashton se redressa et s’éclaircit la gorge avant de re-prononcer le prénom de sa petite-amie, d’un ton calme et posé. « Blake. » « Je suis désolée... Ce n'est pas après toi que j'en ai, c'est juste... Juste tellement injuste ! Il n'a rien demandé et il est... Il est... » Elle avait arrêté de crier, semblait perdue. Ashton hocha la tête pour faire signe qu’il comprenait comment Blake pouvait être troubler et se rapprocha d’elle toujours en restant assis sur le lit, puis, elle vint poser à son tour sa main sur la sienne en jetant sur lui un regard d’excuses. Ashton secoua la tête : elle n’avait pas besoin de s’excuser, tout cela était compréhensible. Il ramena Blake vers lui à l’aide de sa main droite : elle était debout devant lui tandis que lui était assis sur le lit. Puis, dégageant les cheveux qui collaient à ses joues à causes des larmes, il chercha ses mots un instant, pour ne pas blesser où bien vexer sa petite-amie puis, releva la tête vers elle en plongeant son regard dans le sien, hésitant.

Il ne savait pas quoi dire pour la calmer, (après tout, qu’est ce qui pouvait réellement apaiser cette douleur, cette plaie vive dans son cœur ? Lui-même ne le savait pas si ça allait lui arriver) , mais elle devait savoir qu’il était là, pour elle, peu importe ce qui allait arriver. « Je ne t’en veux pas. » Ashton hésita avant de continuer.« Seul le temps peut guérir cette blessure Blake. Je me sens tellement impuissant…» Il baissa la tête en prononçant ces mots puis, la releva. « Mais une chose que je peux faire c’est passer ce temps avec toi pour qu’il semble moins…» Il chercha ses mots, peu sûr de lui. «…lourd. » C’était un peu sa manière à lui de faire un genre de déclaration d’amour à Blake vu qu’il n’était pas très expressif. Il se contenta de l’attirer contre lui un peu plus en attendant qu’elle se calme un peu.



Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: [Blake&Ashton] I'll always be there for you • 1976.   Mer 11 Jan - 17:36

Ashton ne s’en rendait probablement pas compte, mais sa présence aidait beaucoup la jeune fille. Il n’avait pas besoin de prononcer un mot, ni même de faire quoi que ce soit. Juste être là. Cela suffisait à Blake pour se calmer. Même si elle venait de lâcher ses nerfs sur lui, elle s’en voulut instantanément. Et lorsqu’il prononça ces quelques mots, ce fut juste ce dont avait besoin la jeune fille. Ou presque… Ce qu’elle désirait, personne ne pouvait l’exaucer. A présent, elle devait apprendre à vivre sans cet être qu’elle affectionnait tellement. Elle ne pouvait pas s’imaginer vivre sans lui et pourtant la vie avait choisi pour elle. Plus rien ne serait plus jamais pareil et ça, même si elle ne pouvait l’accepter, la jeune Gryffondor le savait. Alors sentir son petit ami s’éloigner peu à peu d’elle la contraria. C’était peut-être idiot de raisonner de cette façon, mais voilà ce à quoi pensait miss Yaxley. Elle venait de perdre son père et elle sentait son petit ami s’éloigner peu à peu d’elle. Elle ne voulait pas le perdre lui aussi. Elle ne réagissait pas de manière posée et objective. Ses instincts étaient faussés et elle était bien incapable de réfléchir. Si elle s’abandonnait à la réflexion, elle se revoyait avec son père. Ca allait la rendre folle, même si elle l’était déjà, en un sens... Mais qui ne le serait pas dans un moment pareil ?! Malgré tout, elle se rapprocha une nouvelle fois du Gryffondor. Elle espérait que personne ne vienne les déranger. Mais après tout, vu l’heure, tous les élèves se trouvaient en cours à ce moment là. Elle ne se rendit même pas compte de l’importance des paroles de son petit ami. En temps normal, elle lui aurait sauté dessus tout en lui répondant amoureusement qu’elle l’aimait. Mais pas ce jour là… Ce jour là tout était différent… Pour toute réponse, la jeune fille sourit faiblement à son petit ami tout en lui demandant un peu inquiète : « Tu es là, c’est important pour moi. C’est le plus important même… Mais est-ce que tu seras toujours là ? La vie est si méchante et si instable, je ne suis pas capable de te perdre toi aussi… » Tout ceci ne la rendait que plus vulnérable. En temps normal, Blake Yaxley détestait se montrer sous ce jour, si vulnérable, si sensible, si cœur ouvert… Mais ce jour là, tout se mélangeait dans sa tête et depuis la veille –le moment où elle a appris l’horreur- elle ne faisait que se poser les mêmes questions. Toujours les mêmes questions qui revenaient sans cesse. Sans exception. Elle qui adorait la vie, elle qui souriait à tout va. Elle qui faisait tout pour rendre cette existence agréable. Tout ceci n’avait plus aucun sens à ses yeux. Son père lui manquait et ce n’était que le début… Alors elle pensa soudain à sa famille. Son frère devait être abattu. Sa mère devait avoir le cœur déchiré et ses sœurs ne devaient pas cesser de pleurer. Blake s’étonna même de ne pas avoir eu de nouvelles de sa sœur Bianca depuis la veille. Elle aussi devait être anéantie. « Je dois parler à ma soeur, je dois la voir. Maman doit être accablée par la douleur et même si Nathan est près d’elle, c’est… C’est horrible. Je ne veux pas les voir dans un état pareil. Je ne veux pas avoir à vivre ça, pas maintenant ni même jamais ! » Mais elle n’avait pas le choix. La vie réserve parfois d’horribles choses aux gens. Même à ceux qui n’ont rien demandé et qui mènent une existence paisible. Blake ne s’en était jamais rendu compte avant l’horrible nouvelle. Bien sur, elle savait que la vie n’était pas toute rose mais elle n’avait encore jamais connu l’horreur. L’horreur sous n’importe quelle forme. Et bien, c’était désormais révolu. Il a fallu que la mort surgisse de nulle part pour ébranler totalement la vision du monde qu’a toujours eu la plus jeune des Yaxley. Blake ne savait pas si elle allait réussir à s’en remettre un jour. Elle aurait voulu pouvoir dire toutes ces choses à son père. Toutes ces choses qu’elle ne lui a jamais dites par honte ou par manque de temps. Toutes ces bêtises qu’elle et Bianca ont fait passer pour des faits courants, monsieur Yaxley ne l’a jamais su. Mais s’il n’y avait eu que cela… Blake aurait voulu lui dire tant de choses qui finalement ne tenaient qu’en trois mots. Trois minuscules petits mots : « je t’aime ». Des mots qu’on ne dit pas assez souvent. Des mots qu’on a peur de prononcer parfois. Et ça, la jeune brune s’en voulait énormément de ne pas avoir pu les dire à son père. Plus jamais elle ne pourrait le lui dire. Elle désirait tant pouvoir le serrer dans ses bras. Sentir son odeur d’épices, pouvoir voir son regard accablé lorsque sa fille a fait une bêtise. Tous ces petits détails allaient cruellement manquer à la jeune Yaxley. Personne ne devrait avoir à vivre l’horreur de la mort. Vivre l’horreur de la mort. C’est si paradoxal quand on y pense… Et Blake ne savait pas si justement, elle allait pouvoir vivre sans son père…
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: [Blake&Ashton] I'll always be there for you • 1976.   Sam 14 Jan - 2:03

S’il y avait bien une chose dont Ashton ne pouvait supporter de parler de, c’était bien son avenir. Son futur emploi, de quoi il aura l’air, sa future maison, son salaire , sa femme…Il en était incapable. C’était tout simplement trop pour lui : il a besoin de vivre un jour à la fois , comme si c’était le dernier. De profiter pleinement de la vie, sa plus grande peur étant de justement, voir ses projets d’avenir détruits. Et si, jeune et fringant adolescent comme il est, voit tous ses projets échouer à cause d’un évènement quelconque ? Par exemple, s’il projetait de se marier avec Blake et d’avoir des enfants avec elle. Qu’arriverait-il si la guerre éclate, qu’elle meure où qu’il meure ? Déjà cette perspective l’effrayait, surtout si c’est Blake qui doit subir le châtiment. Bien sûr, elle ne sait rien à propos de la peur qu’il a et elle continue d’insister même si il lui a déjà dit à plusieurs reprises qu’il n’avait pas envie d’en parler et qu’il ne voulait plus en parler. Il ne s’imaginait pas à côté d’une autre personne que Blake dans sa vie pour le moment. Inutile de préciser que ça devient une source de conflit de plus en plus dérangeante et imposante pour les deux tourtereaux : eux qui ne s’engueulaient presque jamais, commencent à avoir de petites engueulades , d’autres (mais très rarement, enfin, pour l’instant), plus grosses. La première ne fut pas facile : Ashton crût un instant qu’il avait perdu Blake à tout jamais, mais les deux se convainquirent que ce n’était qu’une mauvaise passe et que bientôt, tout cela redeviendrait comme avant. Une mauvaise passe n’était pas quelque chose d’envisageable pour Ash’ depuis qu’il est avec Blake, mais depuis quelques mois, ce l’est. Ils ont leurs hauts et leurs bas : pour l’instant, ils semblaient tous les deux dans un ''haut'', pour le plus grand bonheur d’Ashton qui n’as pas du tout envie que cette histoire se termine mal. Avec tout ce que vis Blake présentement, c’était bien sûr le dernier sujet qu’il avait envie d’aborder, mais lorsqu’elle l’aborda, complètement désespérée, perdue et désemparée…«Tu es là, c’est important pour moi. C’est le plus important même… Mais est-ce que tu seras toujours là ? La vie est si méchante et si instable, je ne suis pas capable de te perdre toi aussi…» Ashton soupira, baissant la tête en la secouant légèrement, puis la releva et observa sa petite-amie…Son sourire, le sourire qui le faisait toujours craquer lorsqu’elle lui demandait quelque chose où lorsqu’elle voulait quelque chose. Elle le faisait probablement inconsciemment, dans une situation pareille…Mais la question qu’elle posait n’était pas si innocente que ça. «Blake…» Ashton rebaissa doucement la tête pour la relever à moitié vers sa petite-amie. « Tu sais bien que je suis incapable de te promettre une chose pareille. » Il avait probablement déclenché quelque chose chez elle et il craignit que cela se termine en dispute. Ce ne serait pas le bon moment et Blake ne pourrait probablement pas le supporter, avec la mort de son père en plus.

Il respira un bon coup puis passa à autre chose, espérant que Blake ne répliques pas où ne soit pas vexée, quoique cela l’étonnerait, il avait toujours été habitué à cette réaction de la part de sa petite-amie…Depuis qu’ils sont tous petits même. Se sentant extrêmement mal , il tenta de désamorcer la bombe qui allait peut-être exploser d’un instant à l’autre. « Je suis là, maintenant, avec toi. C’est tout ce qui devrais compter pour le moment…Non ? » C’était une tentative, peut-être pas la meilleure mais il avait essayé, et c’était déjà ça.

« Je dois parler à ma soeur, je dois la voir. Maman doit être accablée par la douleur et même si Nathan est près d’elle, c’est… C’est horrible. Je ne veux pas les voir dans un état pareil. Je ne veux pas avoir à vivre ça, pas maintenant ni même jamais ! » Ashton hocha la tête. En effet, Blake avait totalement le droit de vouloir voir sa famille, dans une situation comme celle-là. Réfléchissant à une solution, il regarda autour de lui, avant de se lever et de s’avancer vers Blake, déposant ses mains sur ses épaules. Il était plus grand qu’elle, mais pas tant que cela. « Je crois que tu pourrais aller voir le professeur Dumbledore, il pourrait comprendre et s’arranger pour que tu puisses voir ta famille durant quelques jours ? Si tu veux, je pourrai t’accompagner quand tu te sentiras prête. » Il relâcha les épaules de Blake puis, glissa ses mains dans ses poches en lui faisant un petit sourire tout en restant devant elle. Ashton trouvait cela si désolant de voir Blake à ce point bouleversée, triste et troublée qu’il voulait à tout prix faire ce qu’il pouvait pour l’aider. Après tout, c’est son rôle de petit-ami de faire ça pour elle , non ? Il s’inquiétait de ne pas en faire assez…Mais il ne fallait pas aborder ce sujet. Ce n’était pas le moment de repartir dans une autre dispute.



Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: [Blake&Ashton] I'll always be there for you • 1976.   Lun 16 Jan - 12:41

Blake n’a jamais eu le même point de vue que son petit ami sur la plupart des choses. Ou tout du moins sur une chose en particulier. Ashton refusait de penser à l’avenir, à leur futur ensemble, ce que Blake ne pouvait accepter. Comment arrivait-elle à s’imaginer dans ses bras dans dix ans, alors que lui ne voulait vraiment pas y faire référence ? Ca exaspérait la jeune femme au plus haut point. Et peut-être même plus ce jour là, le jour où elle a perdu son père… Au départ, si elle avait prononcé ces quelques mots sur leur futur, ça n’était pas comme à l’accoutumée. Ce n’était pas pour savoir si Ashton avait oui ou non changé d’avis sur la question. Ca avait été plus pour se rassurer que pour le bousculer, comme elle le faisait à chaque fois qu’elle le pouvait. La réaction de son petit ami n’aurait pas dû l’énerver. Ou en tout cas pas autant que cela. Après tout, elle avait l’habitude qu’il lui dise qu’il ne voulait pas en parler. Mais ce jour là, Blake ressentait les choses différemment. Et elle n’aurait probablement pas dû lancer le sujet. Et même si Ashton tenta de se reprendre, la jeune brune ne voulut rien entendre. C’est pourquoi elle a réagi exagérément, encore plus que d’habitude… « C’est tout ce qui devrait compter ? Tu me fais marcher là ?! Dis-moi que tu te fous de moi ! Tu n’es même pas capable de me promettre d’être là pour moi ? Alors que ça fait si longtemps qu’on se connaît tous les deux ! » Elle devait se reprendre. Ou au moins faire en sorte de ne pas aller plus loin. Mais elle n’y arrivait pas. Elle qui d’ordinaire maîtrisait parfaitement bien ses émotions, ce jour là ça lui était impossible. Ses nerfs la lâchaient et ça allait être plus que difficile de reprendre le dessus. Toujours est-il qu’elle ne s’arrêta pas là, malheureusement pour eux deux… « Tu pourrais au moins faire un effort ! Tu pourrais au moins dire que oui tu seras toujours auprès de moi, quoiqu’il arrive ! Pas forcément en tant que petit ami mais en tant qu’ami ! Mais non, tu ne veux pas en parler ! C’est dingue ! Je me demande vraiment ce qu’on fait ensemble ! » Alors là, c’était vraiment la chose à ne pas dire. Même Blake n’en revint pas d’avoir pu prononcer de tels mots. Elle venait de perdre son père, certes. Elle craignait de perdre toutes les personnes auxquelles son cœur est cher. Elle n’aurait pas supporté de perdre son petit ami, ni quelqu’un d’autre d’ailleurs, mais elle faisait pourtant tout pour que ça arrive. Dans des moments pareils, les gens pleurent, se laissent aller ou refoulent leur douleur pour se défouler sur quelque chose ou quelqu’un. Blake était toutes ces personnes à la fois. Elle avait tellement peur de finir seule qu’elle passait d’une extrême à l’autre.
C’est alors qu’elle se leva une nouvelle fois. Elle n’arrivait plus vraiment à se contrôler. Et lorsqu’elle parla de sa famille, elle eut toutes les peines du monde à retenir ses larmes. A vrai dire, elle ne se rendait même pas compte que quelques gouttes glissaient le long de ses joues. Ashton posa ses mains sur les épaules de la jeune femme et d’un geste mécanique, la jeune femme s’en dégagea. Après ce qu’elle venait de lui dire, elle ne pouvait décemment pas le laisser s’approcher d’elle. « J’irai voir Dumbledore, oui... Mais la vraie question serait plutôt : quand est-ce que tu seras prêt à m’accompagner. » Elle n’arrivait décemment pas à se calmer. Et avant de pouvoir prendre le dessus sur ses émotions, la jeune femme eut le temps d’ajouter : « Parce que à quoi bon m’accompagner voir ma famille si tu ne veux même pas faire l’effort de m’accompagner ou que ce soit qui implique l’avenir. » Cette fois-ci, ça a vraiment été l’horreur. Lorsque Blake se rendit compte de son erreur, elle ne put se reprendre. La douleur face à la perte de son père, la tristesse de voir que son petit ami ne la comprenait pas, tout cela faisait qu’un trop plein de choses en elle l’empêchait de rectifier le tire. Finalement, elle aurait peut-être dû rester seule, comme l’avait proposer Ashton auparavant…
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: [Blake&Ashton] I'll always be there for you • 1976.   Sam 21 Jan - 15:09

Les paroles d’Ashton avaient été risquées et il en était bien conscient. Il se demanda à un certain moment s’il aurait dû dire à Blake que oui, il serait là pour toujours, qu’ils ne se lâcheraient pas. Mais quelque chose le lui en empêchait de le faire, quelque chose qu’on appelle la peur. Non, Ashton ne voulait pas s’engager, pas maintenant, pas à 16 ans. Il y a tant de choses qui peuvent arriver en un court laps de temps, toute notre vie peut changer en un simple claquement de doigt…Et au plus profond de lui-même, l’envie de se marier avec Blake plus tard et avoir des enfants avec elle n’était pas du tout là. Mais ce n’était que passager, peut-être…Non ? Les mains dans les poches, à une courte distance de sa petite-amie, il releva la tête se demandant s’il devait faire un geste quelconque. Mais en voyant le regard que posa sa petite-amie sur lui, il sentit que ce n’était pas du tout des éloges à son égard qu’elle allait lui faire, bien au contraire. « C’est tout ce qui devrait compter ? Tu me fais marcher là ?! Dis-moi que tu te fous de moi ! Tu n’es même pas capable de me promettre d’être là pour moi ? Alors que ça fait si longtemps qu’on se connaît tous les deux ! » Il écarquilla les yeux de stupeur. Elle le faisait marcher où quoi ? Il enleva les mains de ses poches avant de se mettre à parler d’un ton de voix plutôt frustré. « Blake, c’est toi qui me fais marcher ! Le nombre de fois que je t’ai dis que j’étais incapable de me projeter dans l’avenir, et ce n’est pas faute d’avoir essayé ! Nous sommes toujours ensembles aujourd’hui et oui, c’est tout ce qui devrait compter ! » Il faillit rajouter qu’elle allait le perdre à force de le contredire comme cela mais il ne préféra pas jeter de l’huile sur le feu.

Désirant s’éloigner d’elle, il retourna s’asseoir sur le lit puis se passa la tête dans les mains avant de soupirer de découragement. Blake est si imprévisible ! À une certaine époque, c’est ce qui avait fait son charme mais plus les années passaient et plus Ashton se demandait vraiment si Blake l’aimait réellement. Si elle l’aime réellement, elle aurait dû comprendre qu’Ash n’aime pas du tout parler de sujet, non ? En y repensant bien , peut-être pas, vu que Blake a une fâcheuse tendance de penser qu’à elle…« Tu pourrais au moins faire un effort ! Tu pourrais au moins dire que oui tu seras toujours auprès de moi, quoiqu’il arrive ! Pas forcément en tant que petit ami mais en tant qu’ami ! Mais non, tu ne veux pas en parler ! C’est dingue ! Je me demande vraiment ce qu’on fait ensemble ! » Alors là, elle était allée trop loin. C’est comme si elle le laissait tomber, qu’elle voulait rompre avec lui ?! Indigné, il se leva d’un bond et dû se retenir de ne pas claquer la porte de son dortoir et la laisser seule, là. « Tu n’as qu’à rompre avec moi alors ! Mais si c’est ce que tu comptes faire, je peux t’assurer une chose , ma présence à tes côtés ne sera pas en tant qu’ami mais bien en tant qu’une connaissance dont je ne veux plus rien savoir. » Sa voix se brisa un peu mais il ne voulut pas trop le laisser paraître. Être émotif devant elle ? Hors de question. Ashton ne se sentait pas du tout prêt à la laisser partir mais il ne voulait pas avoir l’air de celui qui s’accroche pour rien, le désespéré, pointé du doigt. Bien évidemment, le mal de Blake en plus d’avoir perdu son père rendait la chose cent fois pire, mais il n’avait voulu qu’aider…Un sentiment de culpabilité s’empara de lui. C’était à cause de lui, tout ce qui arrivait. Ash aurait dû la laisser tranquille dès le début et la laisser vivre son deuil pleinement…Oui.

Elle avait dégagé les mains de son petit-ami de ses épaules avec presque dégoût, ce qui rendit Ashton encore plus mal. Il se sentait faible devant cette situation, sans ressources. Dès qu’il trouvera le courage de s’en aller , de se rendre compte que c’était trop… Ash ria intérieurement à cette pensée. Il n’allait jamais avoir le courage de partir, de la quitter, parce qu’il l’aime trop. Oui, il l’adore , et cette chicane le torture, lui brise le cœur…« J’irai voir Dumbledore, oui... Mais la vraie question serait plutôt : quand est-ce que tu seras prêt à m’accompagner. » Il préféra ne pas répondre à cette provocation dissimulée, se contentant de la fixer d’un air assez frustré. « Parce que à quoi bon m’accompagner voir ma famille si tu ne veux même pas faire l’effort de m’accompagner ou que ce soit qui implique l’avenir. » Elle continuait d’en rajouter, comme pour enfoncer un couteau toujours plus profond dans son cœur. Après qu’elle se soit légèrement repris, Ashton, dans un murmure (il n’avait pas vraiment la force de parler plus fort) se reprit à son tour. « Tu as terminé ? Ça y est ? Tu te sens extrêmement bien avec toi-même après m’avoir accusé de tout les torts du monde alors que tout ce que je veux, c’est être honnête avec toi et avec toi ? » Il hésita à quitter la pièce mais décida de rester, prouvant qu’il n’était pas faible et prêt à rester près d’elle-même dans des situations tendues comme celles-là.




Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: [Blake&Ashton] I'll always be there for you • 1976.   Dim 22 Jan - 16:51

La jeune Gryffondor savait que toute cette discussion n'allait pas bien se terminer. Elle savait aussi qu'on ne pouvait plus tellement qualifier leur échange de « conversation » mais plutôt bel et bien de « dispute ». Et elle détestait ça. Les fois ou le couple Yaxley/Shepards en arrivait là étaient rares. Et moins ils se disputaient, mieux Blake se portait. Mais malheureusement pour elle, elle avait hérité du caractère de son père. Et autant dire qu'il s'agissait d'un tempérament de feu.
Dans des moments comme celui qu'étaient en train de vivre la jeune fille et son petit ami, il ne fallait surtout pas s'énerver. Et Blake avait fait tout le contraire. Il faut dire que faire face à un décès, ce n'est déjà pas facile, mais quand il s'agit d'une personne très proche de vous, c'est encore pire. Et autant dire que Blake était très proche de son père. La situation était à son comble et ça rendait la jeune fille presque hystérique. Elle criait et n'arrivait plus à se contrôler. La réaction de son petit ami ne lui plaisait guère et elle ne s'était pas privée de lui faire remarquer. Mais derrière cette coquille de colère, se cachait une immense peur de l'abandon. Elle venait de perdre son père, c'était un fait. Mais elle n'aurait pas pu supporter de perdre son petit ami dans le même temps. Mais si elle continuait sur sa lancée, rien ne présageait que son couple tiendrait la route bien longtemps... D'ailleurs, les paroles de son petit ami ne la rassurèrent pas du tout. Et le ton de sa voix ne laissait rien présager de très bon. Mais après tout, il avait tout à fait le droit de s'énerver lui aussi. Même si Blake n'était pas d'accord avec ça à ce moment là. La Gryffondor ne répondit rien aux paroles frustrées de son ami. Elle se contenta de le regarder s'asseoir sur son lit. Et lorsque les mots « connaissance » et « rompre » furent prononcés, la bouche de la jeune Yaxley s'ouvrit de stupeur. Il ne lui fallut pas bien longtemps pour la refermer. Cherchant à faire aussi mal à Ashton que possible. Elle n'avait pas du tout l'intention de rompre, elle l'aimait bien de trop pour ça. Elle le considérait réellement comme sa moitié, son âme sœur. Mais si ça continuait, il ne serait vraiment plus qu'une simple « connaissance » et Blake ne pourrait jamais le supporter. Elle ne prit pas la peine de réfléchir avant de répliquer d'un ton accusateur et méchant : « Alors ça, c'est vraiment la meilleure ! Ça va être de ma faute si on rompt maintenant ?! C'est dingue ! Je n'ai fait que te dire ce que je ressentais et tu es monté sur tes grands chevaux, comme à chaque fois que je prononce le mot « futur » ! Ça me dépasse ! C'est hallucinant comme... Comme c'est dingue ! »

La jeune fille se trouvait à présent dos à son petit ami. Elle venait de dégager ses mains de ses épaules, chose qu'elle n'aurait jamais fait en temps « normal ». Ce qu'elle dit par la suite avait de quoi frustrer n'importe qui. Elle devenait vraiment insupportable, mais finalement, elle ne pouvait pas s'en empêcher. Elle avait tellement peur de perdre les gens auxquels elle tenait si fort, qu'elle réagissait à l'excès. Blake Yaxley n'a jamais su comment réagir correctement dans ce genre de situations. Et puis la plupart des gens se laissent bercer par leurs sentiments, et Blake ne faisait pas exception à la règle. C'était peut-être même une des rares fois qu'elle se laissait aller de la sorte. A crier, à en venir à provoquer son petit ami. Dire que la situation la dépassait n'aurait pas été assez fort. La jeune Gryffondor se retrouvait carrément désemparée face à tant de sentiments la submergeant. Si elle continuait sur sa lancée, Ashton allait prendre les devants et allait rompre lui-même. Ce que Blake ne voulait surtout pas. Alors lorsque Dumbledore fut cité, Ashton fut le plus intelligent des deux. Il sut reprendre son sang froid et malgré la colère et la tristesse que ressentait la jeune fille, elle pouvait sentir que son petit ami voulait être présent à ses côtés pour surmonter cette dure épreuve qu'est la mort.
Cependant, pour répondre au jeune homme, Blake ne voulut pas s'adoucir tout de suite. Elle prit donc une longue inspiration avant de répondre au bon brun : « Tu veux être honnête, c'est ça oui... » Le cynisme personnalisé se prénommait Blake, à ce moment là en tout cas. Mais comme la Gryffy savait que si elle continuait à s'énerver elle perdrait celui pour qui son cœur bat, elle fut forcée de se calmer, un petit peu tout du moins... C'est pourquoi elle ajouta : « Je t'ai juste dit que je ne voulais pas te perdre et toi, fidèle à ton attitude de mec, tu as réagi comme si je te demandais la lune ! Je t'aime et tu me parles de rompre ou je ne sais quoi, tu te rends compte à quel point c'est méchant ?! » Elle ne s'était même pas rendu compte qu'elle venait de prononcer les mots « je t'aime ». Tout ce qu'elle voyait, c'était son petit ami qui ne voulait plus l'être dans les années à venir. Et ça la rendait complètement folle. De son côté, Blake se voyait déjà maman de deux ou trois enfants, Ashton en étant bien sur le père. Mais lui ne voulait rien savoir. Il préférait de loin se la couler douce en vivant au jour le jour, ce que Blake ne comprendrait jamais. « Tu sais quoi ?! Oublie tout ça, oublie tout ce que je viens de dire ! Après tout, ce n'est que Blake la folle qui parle ! C'est normal qu'elle veuille entrevoir l'avenir avec son petit ami alors que lui non. C'est tout aussi normal qu'elle veuille lui en parler mais que lui ne veuille toujours pas. » Tout finissait par se mélanger dans son esprit. Il n'était plus question de son père, pas en surface en tout cas, mais le départ de cet être si proche remettait pas mal de choses en question pour la jeune fille. Et tout ce qu'elle désirait, c'était que son petit ami la comprenne. Mais après tout, il avait raison, le plus important étant qu'il soit présent pour elle aujourd'hui. Peu importe ce que leur réserve l'avenir tant qu'ils sont ensemble et qu'ils s'aiment au présent. Mais ça, Blake n'était pas prête à l'accepter.
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: [Blake&Ashton] I'll always be there for you • 1976.   Sam 28 Jan - 15:43

Blake s’était mis à crier, dos à lui, tandis qu’Ashton, assis sur le lit, se demanda un instant s’il ne devait pas quitter la pièce et la laisser seule avec elle-même. Après tout, oui, ils avaient une dispute comme d’habitude, mais le fait que le père de Blake soit mort, par-dessus cela, ça rajoutait une couche d’hystérie à la chose. C’est peut-être pour cette raison que cette querelle est encore plus insupportable qu’à l’habitude. Peut-être aussi, parce que le sujet abordé l’avait été des dizaines de fois et que aucun des deux ne veulent changer leur esprit à ce propos. Mais quand même, peut-être que la réaction d’Ashton n’avait pas été approprié pour ce genre de situation, mais celle de Blake avait été 100x plus exagéré ! C’était sûrement la mort de son père qui causait tout ce remue-ménage avec elle. Fermant les yeux puis soupirant, Ashton se raisonna intérieurement et décida d’essayer de calmer les choses, sinon , de la manière que cette chicane est partie, ça pourrait terminer en bien pire…Et une rupture avec Blake est la dernière chose que les deux souhaitent, même si ça ne paraît pas. « Alors ça, c'est vraiment la meilleure ! Ça va être de ma faute si on rompt maintenant ?! C'est dingue ! Je n'ai fait que te dire ce que je ressentais et tu es monté sur tes grands chevaux, comme à chaque fois que je prononce le mot « futur » ! Ça me dépasse ! C'est hallucinant comme... Comme c'est dingue ! » Ashton dut aller chercher une force surhumaine intérieure pour ne pas répliquer à son tour et se mettre à crier. Il décida de répliquer tout de même mais en gardant un ton extrêmement neutre, qui pourrait paraître pour froid. « Je croyais qu’avec le temps tu avais compris qu’une rupture, c’est pas seulement la faute de l’autre mais bien des deux ! Et oui, je montes sur mes grands chevaux comme tu le dis , tout simplement parce que je n’arrives pas à envisager le futur avec toi, parce que on ne sait jamais ce qui peut arriver ! Si tu meurs demain et que nous avions planifié je ne sais trop quel plan d’avenir, comment tu penses que je me sentirais ?! » Il en avait dit un peu plus qu’il aurait aimé dire initialement. Au fur et à mesure qu’il parlait, son ton eut une légère hausse mais il sut se contrôler pour ne pas déclencher une autre crise de la part de sa petite-amie. Maintenant qu’elle savait pourquoi il ne pouvait s’imaginer avec elle dans le futur, elle allait peut-être comprendre. Arrêter, ça l’étonnerait, il faudrait un évènement majeur pour mais peut-être comprendre. Ce serait un début pour Ashton et Blake, et il faut un début à tout.

Un ange passa. Le silence entre Blake et Ashton fut presque apaisant pour ce dernier, un peu comme une pause. Finalement, c’est la voix de Blake, un peu plus posée qui brisa le silence établit. « Tu veux être honnête, c'est ça oui... » Ashton haussa les sourcils, pris au dépourvu. « Oui et je crois que je le suis, mais apparemment, ce n’est pas assez pour toi…Ce n’est jamais assez.» Haussant les épaules, il se renfrogna un peu, assez frustré de voir que Blake le sous-estimait ainsi et qu’elle ne comprenait pas ses intentions qui étaient tout sauf mauvaises. « Je t'ai juste dit que je ne voulais pas te perdre et toi, fidèle à ton attitude de mec, tu as réagi comme si je te demandais la lune ! Je t'aime et tu me parles de rompre ou je ne sais quoi, tu te rends compte à quel point c'est méchant ?! » Alors là, il était complètement sous le choc, il ne s’attendait pas du tout à ce que Blake réagisse comme cela. Elle n’avait jamais été autant sur la défensive, mais ce qui choqua le plus Ashton c’est lorsqu’elle prononça les mots Je t’aime. Cela l’atteignit droit au cœur et la froideur qu’il ressentait à son égard se dissipa un peu, mais resta toujours présente. « Fidèle à mon attitude de mec ? Blake, c’est assez ironique de me dire à quel point je suis méchant alors que tu ne sembles pas vraiment réaliser l’effet de tes paroles sur moi… » « Tu sais quoi ?! Oublie tout ça, oublie tout ce que je viens de dire ! Après tout, ce n'est que Blake la folle qui parle ! C'est normal qu'elle veuille entrevoir l'avenir avec son petit ami alors que lui non. C'est tout aussi normal qu'elle veuille lui en parler mais que lui ne veuille toujours pas. » Il ne put s’empêcher d’hausser le ton, complètement à bout de l’attitude de sa petite-amie. « Arrêtes de dire que tu es folle ! Je viens de t’expliquer pourquoi je n’en suis pas capable, j’avais pensé que tu aurais peut-être réalisé que c’est parce que je tiens à toi, que je t’aime et que te perdre est la dernière chose que je veux ! J’aimerais nous imaginer plus tard avec des enfants , et tout ce qui vient avec, mais une guerre peut éclater d’un instant à l’autre, et...» Sa voix ne put continuer, tellement Ashton était à bout. Il l’avait dit lui aussi,il avait dit à Blake qu'il l'aimait. Ashton s’était levé , face au dos de Blake, sans s’en rendre compte. Se secouant la tête, il tourna aussi le dos à Blake et se contenta de regarder par la fenêtre le lac noir.

Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: [Blake&Ashton] I'll always be there for you • 1976.   Dim 5 Fév - 16:27

Blake n'allait pas s'arrêter en si bon chemin, elle ne pouvait pas. Ses nerfs l'emmenaient sur un terrain inconnu et rien ne pouvait l'empêcher de se rapprocher si dangereusement de l'hystérie. Elle ne contrôlait plus rien. Elle n'essayait même pas. Rares étaient les fois où elle se laissait complètement aller, et malheureusement pour son couple, à ce moment là, il s'agissait bien d'une de ces « fois ». Le départ de son père n'arrangeait rien au tableau, disons plutôt qu'il empirait la situation déjà bien complexe. Alors lorsque Ashton émit l'hypothèse que Blake et lui n'aient pas de futur ensemble, la jeune fille se mit à crier de plus bel. Elle-même n'aurait jamais cru être capable de monter si haut dans les aigus. Mais ce fut pourtant le cas. Et lorsqu'il fallut répondre à son petit ami, la jeune brune ne se gêna en rien pour déverser tout son ressentiment sur lui... « Je ne pense rien ! Enfin plutôt si ! Je pense que justement, on devrait faire des plans d'avenir, regarde ce qui vient d'arriver à mon père ! » Elle stoppa son laïus pour reprendre son souffle. Elle s'énervait tellement qu'elle n'arrivait pas à continuer comme elle le souhaitait. Mais lorsqu'elle eut repris son souffle, ses paroles n'en furent pas moins provocantes : « Tu crois que je me sens comment moi maintenant ?! Mon père vient de quitter ce monde et nous avions fait plein de projets aussi ! Et si je n'en fais pas avec toi, qu'est-ce qu'il me reste sincèrement ?! Eh oui, il ne me reste rien du tout ! Tu te rends compte que de dire que tu ne veux pas entrevoir le futur avec moi, c'est comme dire que tu ne tiens pas à moi ! C'est complètement dingue la façon dont tu dis ça en plus ! » La tête entre ses mains, la jeune fille n'arrivait décidément pas à se calmer. Et le voulait-elle réellement ? Rien n'était certain... Elle ne se rendait même pas vraiment compte de ce qu'elle disait. Bien sur, elle savait que prononcer tous ces mots n'apporterait rien de bon, mais elle ne pouvait faire autrement que de les dire, de tout balancer ce qu'elle avait sur le cœur. Son état de nerfs ne laissait rien entrevoir d'autre. Il fallait qu'elle parle et elle ne s'en privait pas. Malheureusement pour Ashton, ses paroles n'eurent pas le but escompté. La jeune fille ne voulait rien comprendre, elle ne cherchait pas surtout. Elle était bien trop énervée pour ça. Malgré tout, elle se tut pour laisser le temps arranger les choses, si c'était possible. Car dans une situation aussi avancée que la leur, il faudrait bien plus que du temps pour espérer arranger les choses.
Alors lorsque Ashton ajouta qu'être honnête ne suffisait pas, Blake crut qu'elle allait exploser. Cette fois-ci, elle fit de son mieux pour ne pas se retourner et casser quelque chose. Et pour leur bien à tous les deux, il aurait mieux valu qu'elle ne dise rien. Ce qui pour une fois, elle fit. Ça lui valu une maîtrise énorme d'elle-même mais elle a réussi à ne pas ouvrir la bouche. Ou tout du moins à ne pas répondre à cela.

Mais lorsqu'elle prononça les mots « je t'aime », elle ne s'en rendit pas vraiment compte. Mais elle remarqua tout de même un changement dans le comportement de son petit ami. Il s'était adouci, ce qu'elle aurait également dû faire de son côté. Et pour la première fois depuis le début, Blake Yaxley réussit à se calmer quelque peu en entendant celui pour qui son cœur bat lui dire que ses mots lui faisaient mal. Mais lorsqu'il haussa le ton à son tour, la Blake hystérique ne pouvait faire autrement que de refaire surface. Ashton près de la fenêtre et dos à la jeune fille, Blake se mit d'abord à crier ne réalisant pas directement qu'il venait de lui avouer ses sentiments pour elle. « Tu arrives à imaginer une guerre mais tu ne veux pas t'imaginer à mes côtés ?! C'est super ça ! De mieux en mieux ! » Puis les mots du jeune homme résonnèrent à ses oreilles comme le gong dune cloche qui sonnerait midi. Blake se rapprocha doucement de son petit ami en s'adoucissant très nettement et en disant : « Attend un peu, tu m'aimes ? J'ai pas rêvé, tu viens juste de dire que tu m'aimes ? C'est... Ouaou, c'est... » Eh bien, ce fut bien la première fois que Blake Yaxley ne trouva rien à redire. Son cœur battait la chamade et ses mains tremblaient. Mais ça ne l'empêcha pas de se diriger près de la fenêtre, là où se trouvait Ashton. Et d'un qu'elle voulait rassurant et doux, elle ajouta : « Je suis vraiment désolée... » Ce fut tout ce qu'elle put dire. Les mots ne lui venaient plus. Elle venait de déverser tout son venin et maintenant, elle commençait à entrevoir le bout du tunnel. Et même si elle savait que tout ne s'arrangerait pas aussi facilement, les paroles de son petit ami venait de lui donner l'électrochoc dont elle avait besoin. Comme quoi l'amour résout toujours tout, ou presque...
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Contenu sponsorisé"





MessageSujet: Re: [Blake&Ashton] I'll always be there for you • 1976.   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Blake&Ashton] I'll always be there for you • 1976.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Présentation Mike Blake
» Demeure d'Anita Blake
» Quand un simple verre tourne à l'humiliation - Ashton ♥
» F.T. d'Alexander Blake
» (n°16) Rêves et Réalité [PV Jason Blake]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DAMN IT HOGWARTS ::  :: 
Time Wizards
-