AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rp de groupe n°1 ¤ La vérité, toute la vérité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Rp de groupe n°1 ¤ La vérité, toute la vérité   Jeu 5 Jan - 9:56

« Le cours est terminé. » Aussitôt, un brouhaha retentit dans la salle de classe du professeur Carrow alors que jusqu’à là le silence avait régné. Les chaises raclaient le sol, les livres s’entrechoquaient dans les sacs, et quelques chuchotements apparaissaient. Le professeur regarda la scène avec un dédain marqué. Il haïssait ses sales gosses. Tous sans aucune exception. Même Snape gamin. C’était sans doute aussi parce qu’il n’avait jamais apprécié la version plus âgé de l’homme. Pourtant, il allait avoir besoin de lui et de… D’un geste agacé, Amycus tira la feuille où étaient notés les noms des gosses qui avaient rejoint la brigade pour retrouver Potter et compagnie. Il lui fallait deux élèves pour interroger la bande de ceux qui se faisaient appeler les maraudeurs. Malfoy ? Huh. Hors de question, vu la révélation que le futur avait apporté. 8 gosses. Quelle horreur. Il parcourut la liste, cherchant les septièmes années. Son doigt s’arrêta sur le nom d’une Serdaigle qui semblait soutenir le Lord. Ca ferait l’affaire. « Snape ! Vaughan ! Vous restez avec Po… » Et merde pensa intérieurement le mangemort… Potter et Lupin s’étaient tirés, ne restait plus que Black qui attendait Pettrigrow. Un instant, il pensa laisser tomber puis une voix perfide lui souffla que les gosses parleraient mieux séparés. Diviser pour mieux régner comme on disait. « Avec Black et Pettigrow. Vous deux !» Son doit pointa les deux Gryffondors. « Montez dans mon bureau immédiatement. » Il regarda les rouges et ors s’exécutaient les laissant seuls avec les deux membres de la brigade. Quand il fut sûr qu’ils étaient bien enfermés dans son bureau, il se tourna vers les deux autres élèves. « Le professeur Snape m’a chargé de trouver le plus rapidement Potter et ses compagnons. On ne peut pas tolérer leur disparition. C’est pour ça que vous vous êtes engagés et c’est pour cela que vous êtes là. Black est dans notre époque le parrain de Potter, il est possible qu’il sache où il est. Je veux que vous interrogiez ces deux là jusqu’à ce qu’ils parlent. Vous avez carte blanche. Je vais aller chercher leurs baguettes et ensuite, je devrais m’absenter. J’ai des choses à faire. Je compte sur vous. » Puis sans un autre regard, Amycus leur tourna le dos et commença à grimper quatre à quatre l’escalier. Il rentra dans le bureau et sans aucune explication ordonna aux élèves de lui remettre leurs baguettes. Une fois cela fait, il leur dit de ne quitter la pièce sous aucun prétexte ou ils le regretteraient. L’homme quitta la pièce et retourna dans la salle de cours. « Ils sont à vous. Ne me décevez pas. » Puis il partit, se dépêchant de regagner le Lord qui l’appelait. Les deux autres élèves, eux, rejoignirent leurs camarades, prêts à les faire parler.


Voilà le début de votre rp, vous devez absolument respecter tout ce qui est dit dans ce texte à savoir que :
- Severus et Alpharia possèdent leurs baguettes et ont carte blanche pour faire parler les deux autres élèves.
- Peter et Sirius sont désarmés et ne pourront quitter la pièce seulement en arrivant à mettre K.O leurs bourreaux
- La pièce est remplie d'objets étranges et sans doute très dangereux.

Ci dessous est donné un ordre de passage que vous devez respecter. Si une personne n’a pas posté durant une semaine, son tour est sauté. Pensez que vous ne faites pas ce rp seul et que vos partenaires apprécieront des réponses fluides, agréables à lire et constantes. Le but est avant tout de finir le rp et non pas de l’abandonner. Nagini pourra intervenir de temps en temps pour chambouler la donne. Bon rp à tous.

Severus Snape
Sirius Black
Alpharia I. Vaughan
Peter Pettigrow
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Rp de groupe n°1 ¤ La vérité, toute la vérité   Jeu 5 Jan - 22:56

Lorsque le professeur annonça la fin du cours, Severus réprima un reniflement de mépris. Non pas que la hâte manifestée par la majorité des élèves pour se précipiter vers la sortie soit rien moins que risible, ni qu'il soit du genre à retenir ses moqueries, mais malheureusement son appendice nasal ne se prêtait guère à ce type de mimique, rendant parfaitement grotesque ce qui chez d'autres aurait paru hautain et distingué. Que croyaient-ils donc, qu'en partant plus vite ils encouraient moins de risques d'être punis ? Ils augmentaient plutôt leurs chances d'irriter le professeur et d'être envoyés en cachot pour méditer les vertus de la patience et de la discrétion.


Le Serpentard avait donc pour sa part pris le temps de ranger soigneusement ses affaires dans sa sacoche avant de se diriger vers la porte. Il n'eut toutefois pas le temps d'aller bien loin, car le professeur l'interpela, le forçant à interrompre sa progression et à se retourner pour poliment attendre de nouvelles instructions. Même s'il se l'avoua à peine à lui-même, il se sentit un peu rassuré en constatant que d'autres élèves étaient aussi appelés à rester. Amycus Carrow ne cherchait pas vraiment à dissimuler son aversion pour les élèves dans leur ensemble, et Severus doutait pouvoir trouver grâce à ses yeux pour la simple raison qu'il était la version adolescente d'un de ses collègues Mangemort. Par contre, la présence de Pettigrew et Black parmi les élèves convoqués n'annonçait rien de bon... mais Severus commençait à se sentir intrigué.


Une fois la porte du bureau refermée derrière les deux Gryffondors, Severus écouta attentivement ce que le professeur attendait d'eux. Comme toujours, entendre parler du "professeur Snape" le mit vaguement mal à l'aise. Il y avait quelque chose de perturbant à côtoyer un autre lui-même... qui plus est, un autre lui-même qui semblait par moments n'avoir absolument rien en commun avec lui. Mais la mission qui leur était confiée éveilla son intérêt : avoir deux des Maraudeurs à sa merci et avoir l'autorisation d'user de tout moyen jugé nécessaire pour leur faire avouer quelque chose qu'ils ne savaient vraisemblablement même pas ? C'était une perspective pour le moins alléchante. Severus se sentait presque reconnaissant de cette occasion de leur rendre un tant soit peu la monnaie de leur pièce, de leur faire comprendre que leur harcèlement pouvait avoir des conséquences bien plus sérieuses que l'obligation de régulièrement supporter un gentil petit sermon dans le bureau de Dumbledore tout en suçotant des bonbons au citron.


Mais seulement presque reconnaissant. Car s'il s'avérait qu'en effet les deux Maraudeurs ignoraient tout des récents agissements du rejeton Potter, Severus ne doutait pas un seul instant que la faute serait attribuée à l'incompétence de leurs interrogateurs. Une perspective beaucoup moins alléchante. Enfin... De toute manière, ce n'était pas comme s'il pouvait refuser. Il faudrait bien qu'il trouve une solution.


Lorsque le professeur leur indiqua qu'il était temps d'y aller, Severus se contenta d'un hochement de tête pour marquer qu'il avait bien compris les instructions, n'ayant toujours pas prononcé un mot depuis le début de la scène. Il suivit des yeux le départ du Mangemort avant de fermer la salle de cours avec un sortilège suffisamment proche de la magie noire pour que peu d'élèves risquent d'en connaître le contre-sort, mais néanmoins indolore pour ne pas de risquer de blesser quelqu'un qui essaierait d'ouvrir. Il y ajouta une alarme de proximité et une alarme de contact, afin d'être prévenu de toute approche pendant l'interrogatoire.


Ces précautions prises, il se tourna vers Alpharia. Au vu de certains des membres de la Brigade, il supposait qu'il pouvait estimer avoir de la chance de devoir effectuer cette mission avec elle. Au moins, elle était intelligente et capable d'initiative. S'il avait eu le rejeton Goyle comme partenaire, il aurait sans doute dû commencer par l'assommer pour augmenter ses chances de réussite...

Comme à son habitude, le Serpentard entra directement dans le vif du sujet, ne voyant pas l'utilité de tergiverser. Au contraire, il était préférable de se dépêcher afin de ne pas laisser à leur otages le temps de s'organiser.

"Je suggère que nous les immobilisions dès le début. Il est possible qu'ils tentent de nous surprendre dès notre entrée afin de s'échapper. Je me propose de monter le premier, tandis que tu resteras en bas. Si jamais ils me débordent, tu auras le temps de les immobiliser avant qu'ils arrivent sur toi, sans leurs baguettes ils ne peuvent pas attaquer à distance."

Il marqua un léger froncement de sourcils, réfléchissant un instant. Il ne pensait pas que les Gryffondors choisiraient réellement cette tactique. Le professeur ne les aurait pas prévenus de ce qui les attendait, et le bureau insonorisé ne leur aurait pas permis d'entendre ce qui se disait dans la salle de cours. Alors ils pensaient sans doute que c'était juste une nouvelle forme de punition, pour un motif quelconque. Ces temps-ci, les professeurs s'encombraient rarement de prétextes pour punir les élèves dont la tête ne leur revenaient pas. Cependant, il restait une possibilité non négligeable que les deux Maraudeurs cherchent à se défendre, surtout s'ils soupçonnaient la raison pour laquelle ils étaient visés, et alors... C'était la moindre des choses que de prévenir sa partenaire. Il ne la connaissait pas bien et ne l'appréciait pas vraiment, mais il ne souhaitait pas pour autant la mettre en danger par sa négligence. Il précisa donc, sur le même ton neutre que précédemment.

"Par ailleurs, je sais qu'ils ont étudié la transformation animagus. Cela ne nécessite pas de baguette. Il existe donc une possibilité que nous nous trouvions face à un ou deux animaux, avec tout ce que ça implique de crocs, griffes, serres, becs ou sabots."

Estimant avoir dit l'essentiel, il adressa un regard interrogatif à Alpharia, pour voir si elle souhaitait ajouter quelque chose avant qu'ils ne passent à l'action.

Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Rp de groupe n°1 ¤ La vérité, toute la vérité   Dim 8 Jan - 11:27

Fin du cours. Fin de l'atroce cours, franchement je n'ai qu'un mot à dire... Halléluja ! Alors que le bruit des chaises que l'on trainaient sur le sol pour se lever, retentisait dans la classe entière, je vis du coin de l'oeil Harry me faire un signe et se dépêcher de sortir en compagnie de Remus, qui l'accompagnait surement, au cas où. Je tournais la tête vers mon partenaire de table. Peter venait de faire tomber sa plume et s'était penché pour la récupérée. Une perte de temps. La moitié des personnes présentes durant l'affreux cours de Carrow étaient déjà presque toutes partie. Je me levais moi aussi, en soupirant et en rangeant mon livre dans mon sac. Je vis Peter se redresser et m'adresser un sourire peiné. Il ne restait plus que notre cher Snape et la jeune fille Vaughan. Quand soudain Carrow s'adressa à nous deux, ce qui fit sursauter Peter assez brutalement.

« [...] Avec Black et Pettigrow. Vous deux ! Montez dans mon bureau immédiatement. »

Pardon ? Monter dans le quoi de qui ? Pas question. Mais le regard que nous lançait le professeur Carrow me fit un peu froid dans le dos. Je retins un cri lorsque je vis Peter s'avancer doucement vers le professeur pour le contourner et monter les marches qui menaient à son bureau pour y rentrer sans un mot. Mais, reviens ! Je fus donc contraint de le rejoindre sans vraiment savoir ce que je fesais. Je dépassais Snape et Alpharia, en réprimant une grimace, pour grimper à mon tour quatre-à-quatre les marches qui menaient vers ce maudit bureau. Une fois dedans, je sentis la porte se refermer juste derrière moi et se vérouillée d'elle-même...ou pas. Je me tournais vers Peter qui n'avait pas encore prononcé un seul mot. Quelque chose ne tournait pas rond, mais alors du tout. Je me passais une main dans les cheveux, nerveusement. Ma capacité à réflèchir avec luicidité était partie lorsque j'avais posé un pied dans cet endroit sombre et rempli d'objets tous aussi bizarre les uns que les autres. Je lançais un autre regard à Peter pour y lire de la peur. Celui-là n'en savait pas plus que moi sur le pourquoi du fait que nous étions là, enfermés tous les deux, dans le bureau de Carrow. J'ouvris alors la bouche pour commencer une phrase:

« Peter, qu'est-ce que ...»

Soudain, des pas dans l'escalier retentirent et la porte se dévérouilla d'un sort. Alors je m'interrompis seul, laissant ma phrase en suspens. Le professeur Amycus Carrow pénétra dans son propre bureau en nous lançant un regard des plus noir. Sans aucune explication, il nous ordonna de lui remettre nos baguettes. Mais qu'est-ce que c'est, par la barbe de Merlin, que ce cirque ? Hors-de-question de remettre quoique ce soit et surtout pas ma baguette. Je commençais à montrer une certaine résistance quand je vis Peter remettre sa propre baguette et m'inciter d'un mouvement de tête à faire la même chose. Il avait l'air si confiant et sûr de lui, que je remis aussi ma baguette à Carrow, qui fit apparaître sur son visage un rictus arrogant. Et voilà comment deux des Maraudeurs se retrouvaient enfermés, désarmés dans le bureau d'un Mangemort. James n'allait jamais me croire.

Le dit Carrow, ressorti de son bureau en prenant soin de bien refermer sa porte. Je me tournais vers Peter ébahit.

« Mais c'est quoi cette histoire ? Qu'est-ce qu'on fabrique dans cette pièce d'abord ? Qu'est-ce qu'il nous veut ? Pourquoi est-ce que tu es monté et que tu lui as donné ta baguette sans protester... ? Bon sang, comment on va sortir d'ici ? Sur qu'il complote avec Snape ...»

M'en prendre à Peter n'était peut-être pas la meilleure idée, je devais évité de trop l'affolé. Je commençais à être très nerveux. Peter m'avait écouté sans m'interrompre. Cependant, une question flottait encore dans mon esprit: Qu'allaient-ils nous faire surtout ... ?
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Rp de groupe n°1 ¤ La vérité, toute la vérité   Dim 8 Jan - 14:33

Amycus Carrow annonça la fin du cours de Magie Noir au grand mécontentement de la jeune Vaughan. Pour une fois qu'un professeur semblait vraiment connaître et aimer sa matière, elle avait l'impression que les cours était raccourci.

A son plus grand étonnement, Carrow la retint à la fin du cours tout comme Peter, Sirius et Severus. Cela était surprenant étant donné que le Mangemort ne retenait que très rarement des élèves après les cours. En général, c'était pour les punir et non pour les récompenser. Elle rechercha dans sa mémoire en quoi son comportement avait put être désaproprié mais elle ne trouva rien. Alpharia avait toujours était sage et attentive. Elle répondait au question, participait aux parties pratiques et écoutait avidement.

La Vaughan jeta un regard aux trois autres et lu de l'étonnement sur les trois visage. Peut être même de la peur sur le visage de Peter et de la haine sur le visage de Sirius.

« Vous deux ! Montez dans mon bureau immédiatement. » Un nouvel éclair de surprise traversa le visage des deux Gryffondors qui firent ce qu'on leur dit. Une fois les deux "indésirables" écartés, Carrow s'adressa à Alpharia et Severus. « Le professeur Snape m’a chargé de trouver le plus rapidement Potter et ses compagnons. On ne peut pas tolérer leur disparition. C’est pour ça que vous vous êtes engagés et c’est pour cela que vous êtes là. Black est dans notre époque le parrain de Potter, il est possible qu’il sache où il est. Je veux que vous interrogiez ces deux là jusqu’à ce qu’ils parlent. Vous avez carte blanche. Je vais aller chercher leurs baguettes et ensuite, je devrais m’absenter. J’ai des choses à faire. Je compte sur vous. » En silence, la jeune Serdaigle acquiesça et passa en revue ses connaissances en matière de sortilège et ce qu'ils pourraient faire pour leur faire cracher le morceau. Son partenaire était un bon élément. Elle savait déjà de quoi il était capable et savait également qu'elle ne serait pas déçut. « Je suggère que nous les immobilisions dès le début. Il est possible qu'ils tentent de nous surprendre dès notre entrée afin de s'échapper. Je me propose de monter le premier, tandis que tu resteras en bas. Si jamais ils me débordent, tu auras le temps de les immobiliser avant qu'ils arrivent sur toi, sans leurs baguettes ils ne peuvent pas attaquer à distance. Par ailleurs, je sais qu'ils ont étudié la transformation animagus. Cela ne nécessite pas de baguette. Il existe donc une possibilité que nous nous trouvions face à un ou deux animaux, avec tout ce que ça implique de crocs, griffes, serres, becs ou sabots. » Elle acquiesça de re-chef et dit patiemment « A la limite, concentre toi sur Black. Pettigrow est trop minable et peureux pour tenter quoique ce soit seul. Il est trop dépendant des autres pour pouvoir faire quelque chose de sa propre initiative. Quant au fait qu'ils soit capable de se transformer en animaux, sache que je maîtrise également ce type de métamorphose et ma transformation est assez dangereuse pour immobiliser les deux en même temps. » Bien sur, il fallait que l'héritière Vaughan démontre sa puissance et son intelligence, sinon on aurait put la sous-éstimée. Au moins, comme ça les choses étaient claire.

D'un signe de tête accompagnée de sa chevelure corbeau, elle désigna la porte en bois et lança : « Je pense qu'on est prêt, alors allons-y. »


Dernière édition par Alpharia I. Vaughan le Mar 10 Jan - 14:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Rp de groupe n°1 ¤ La vérité, toute la vérité   Lun 9 Jan - 9:34

Misère, ce qu’il pouvait détester ce cours! Ce qu’il haïssait les Carrow, se rendre à leurs cours plus que n’importe quel autre lui demandait un effort exceptionnel. Durant le cours, il avait déjà fortement pensé qu’il aurait dû s’abstenir de venir (ce qu’il n’aurait jamais fait, craignant les conséquences), à la fin du cours, il fut définitivement convaincu qu’il aurait mieux fait de s’abstenir, juste pour cette fois. Intérieurement, il se maudit de ne pas avoir quitté la salle de cours en courant, comme il le faisait d’habitude (sa plume avait glissé sous son bureau). Il ne comprit absolument pas ce que les Carrow pouvaient bien lui vouloir (ses talents de déduction n’étaient certainement pas les plus impressionnants qui soient). Une fois de plus, il ne se trouvait aucun intérêt, pas même pour intéresser un professeur psychopathe à la botte du sorcier le plus dangereux du monde sorcier. Malgré son incompréhension, quand on lui demanda expressément, avec Sirius, de monter dans le bureau du professeur Carrow (ce qui, au passage, provoqua en lui un sursaut de stupeur peu discret), il hocha vivement la tête. Il avait l’intuition que protester, à ce moment précis, ne lui serait pas d’un grand secours, bien au contraire. Le regard de Peter se tourna vers Sirius, qui était bien plus à même de dire quelque chose, mais il n’en fit rien, il devait également sentir qu’ils n’avaient pas trop le choix… ou pas.

Comme il ne disait rien, Peter choisit finalement de s’exécuter. C’était là l’un de ses multiples défauts. Quand un ordre lui était donné par quelqu’un de plus fort que lui (et à ses yeux, tout le monde était plus fort que lui), il obéissait, tout simplement. Il ne savait pas se défendre. Il était docile, influençable… Et tandis qu’il se dirigeait vers le bureau de Carrow, voyant que Sirius le suivait, Peter se maudit intérieurement, il aurait préféré qu’il dise ou fasse quelque chose. Comme d’habitude, il s’était reposé sur sa réaction, sachant qu’il ne pourrait pas compter sur lui-même. Arrivés dans le bureau, Peter sursauta une nouvelle fois quand la porte se ferma brutalement, les prenant au piège. Le rouge et or parvenait à peine à contenir une panique qui n’était qu’amplifiée par le fait que Sirius, à côté de lui, semblait bien moins assuré que d’habitude. Peter ne comprenait rien à rien. Bon, ce n’était pas rare qu’il soit un peu dépassé, mais là… Qu’est-ce qu’on leur voulait, à la fin? Quand Carrow entra dans la pièce et leur demanda de remettre leurs baguettes, le même schéma qu’auparavant se produisit, Peter espéra que Sirius ferait quelque chose pour les sortir de là, quand lui-même se contentait d’obéir docilement… la seule chose qu’il savait faire…

Comme si l’angoisse de Peter n’était pas déjà à son comble, Sirius profita de la situation pour l’assaillir de reproches, reproches que Peter se prit en pleine figure comme autant de façons de se conforter dans l’idée qu’il était totalement minable. Sirius, James et Remus, étaient les seuls ou presque à ne jamais lui reprocher ce qui était une part intégrante de sa personnalité. D’accord, à cet instant précis, il aurait pu la dominer. Mais à l’inverse, Sirius aurait pu réagir, non? C’est ce que Peter pensait, mais comme il ne se serait jamais permis de porter la moindre accusation contre lui, il se tut, et le laissa parler, se contentant de baisser honteusement la tête. Lui aussi, s’interrogeait sur ce qui pourrait bien leur arriver, rien de bon, c’était presque sûr, mais Peter était parti du principe que c’aurait été pire encore si ils avaient cherché à s’enfuir. Il voulut bégayer une excuse ou deux, ou tout simplement s’excuser auprès de Sirius d’être aussi faible, comme d’habitude, mais aucun son ne s’échappa de ses lèvres.
À nouveau, des pas résonnaient au niveau de l’escalier, les pas de deux personne, et la porte s’ouvrit.
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Rp de groupe n°1 ¤ La vérité, toute la vérité   Ven 13 Jan - 23:44

« A la limite, concentre toi sur Black. Pettigrow est trop minable et peureux pour tenter quoique ce soit seul. Il est trop dépendant des autres pour pouvoir faire quelque chose de sa propre initiative. »

Après avoir écouté les précisions apportées par sa partenaire Serdaigle à leur stratégie d'approche, Severus se contenta de marquer son accord d'un hochement de tête. Il avait déjà prévu d'immobiliser en priorité Black, même s'il n'était pas totalement certain que Pettigrew serait nécessairement neutralisé une fois son ami hors d'état de nuire. Acculé, même le rat le plus pitoyable devient imprévisible et peut se révéler dangereux.

« Quant au fait qu'ils soit capable de se transformer en animaux, sache que je maîtrise également ce type de métamorphose et ma transformation est assez dangereuse pour immobiliser les deux en même temps. »

Cette nouvelle information amena le Serpentard à hausser un sourcil, bien que son expression demeure par ailleurs impassible. Il se trouvait quelque peu surpris de cette déclaration : il était évidemment peu courant d'être un animagus, surtout à un aussi jeune âge, et il était rare de prendre la forme d'un animal réellement dangereux. Si la Serdaigle ne se vantait pas, cet accomplissement était donc plutôt impressionnant. Et il préférait en avoir été informé, même s'il ne voyait pas bien pourquoi l'héritière Vaughan avait jugé nécessaire de lui confier ce secret. Il s'abstint de tout commentaire.

« Je pense qu'on est prêt, alors allons-y. »

Estimant également qu'aucun préparatif supplémentaire ne serait nécessaire et qu'il était plus important de ne pas perdre de temps, Severus acquiesça. Il s'éloigna de la Serdaigle pour traverser la salle en direction de l'escalier. Afin de pouvoir profiter au moins partiellement du bénéfice de la surprise, il lança sur cet escalier un charme qui assurerait une approche silencieuse, empêchant le bois de grincer ou de craquer. Il monta rapidement les marches, jeta un coup d’œil en arrière pour vérifier qu'Alpharia était bien en position et prête à l'action, puis ouvrit vivement la porte, sa propre baguette déjà en position.

Aussitôt, il scanna la pièce du regard afin de repérer la position des deux Gryffondors et la disposition générale des objets dont il lui faudrait tenir compte, ce qui ne lui prit qu'une seconde. Fort heureusement, les deux Maraudeurs ne semblaient pas préparer à leur arrivée, lui et Alpharia s'étaient organisés suffisamment rapidement pour les empêcher de décider d'un plan d'action. Sans perdre de temps, il jeta un impedimenta non verbal sur Black, ayant décidé qu'il valait mieux miser sur un sort de bas niveau mais rapide à exécuter dans un premier temps, et le renforcer par la suite une fois que les deux seraient neutralisés. Severus savait par expérience que les réflexes de Black étaient un peu plus rapides que les siens, ce qui avait motivé ce choix : il n'aimait pas prendre des risques inutilement. Il s'assura donc que son sort avait bien atteint le traître à son sang avant d'orienter sa baguette vers Pettigrew pour le frapper du même maléfice. Ayant ainsi privé les deux Gryffondors de toute opportunité de prendre l'initiative, mais veillant toujours à minimiser les risques, il enchaîna. Toujours sans perdre de temps, il redirigea sa baguette sur l'un puis l'autre pour les frapper cette fois d'un dolenligatus, une version plus puissante du petrificus totalus, et plus noire aussi, puisque toute insistance de la cible à se libérer se soldait par une douleur intense.

Après avoir lancé ces sorts, le Serpentard attendit quelques secondes, vérifiant l'immobilité de ses proies sans toutefois se mettre à leur portée, avant d'indiquer à sa partenaire qu'elle pouvait quitter sa position.

«Tu peux monter. Ils sont ligotés. »

Les deux Maraudeurs entravés au sol, il garda néanmoins sa baguette fermement pointée dans leur direction en attendant qu'Alpharia le rejoigne, prêt à donner l'alerte si quelque chose d'inattendu se produisait. Il en doutait, tout paraissait s'être déroulé sans accroc jusqu'à présent, mais il préférait se montrer prudent. Pour l'interrogatoire, le plus sûr serait sans doute de doubler les attaches magiques d'attaches physiques, en liant leurs otages à une chaise par exemple. Il espérait simplement que la Serdaigle était plus douée que lui en transfiguration, il peinait toujours dans ce domaine et n'était pas certain de pouvoir obtenir des cordes solides à partir de rien.



Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Rp de groupe n°1 ¤ La vérité, toute la vérité   Mer 18 Jan - 19:28

Je ne sais pas si j'ai le droit de faire ça mais Je passe mon tour. Je ne suis absolument pas inspiré sur le coup. Ligotés et sans pouvoir parlés je sais pas comment faire pour bouger les choses. Peut-être qu'Alpharia trouvera un moyen de les faires bouger ^^ Désolé.
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Contenu sponsorisé"





MessageSujet: Re: Rp de groupe n°1 ¤ La vérité, toute la vérité   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rp de groupe n°1 ¤ La vérité, toute la vérité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» Le groupe T-vice victime d'un vol à main armé à Saint Domingue
» Journée 2 : Groupe F
» Un groupe de rock bien sympa
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DAMN IT HOGWARTS ::  :: 
Time Wizards
-