Partagez | 
 

 Besoin d’air…&…rencontre [PV Nymphadora Tonks]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Oh it's "Victoire Weasley"

Professeur de Sortilèges
Professeur de Sortilèges


Parchemins : 2444
Date d'inscription : 18/12/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
0/705  (0/705)

MessageSujet: Besoin d’air…&…rencontre [PV Nymphadora Tonks]   Mar 27 Déc - 11:48

Depuis quelques temps, la vie de Victoire avait bien changé... Son petit monde « parfait » venait d'être bousculé. Ça c'était passé sur le Quai de la gare, Victoire se rendait à Poudlard en compagnie de son petit ami Ted Lupin. C'était le jour de la rentrée, oh pas de sa rentrée en tant qu'élève, mais plutôt de la rentrée de ses futurs élèves! Elle était professeur de sortilège à la grande école de magie qui fut par le passé dirigée par le célèbre Albus Dumbledore. Elle était en compagnie d'un groupe d'élèves, qui venait d'arriver par le train. Oh bien-sur elle connaissait la plupart de ces jeunes. Ils étaient soit de sa famille soit les enfants des amis de ses parents, tous avait en quelque sorte un lien commun. Tout ce qui c'était passé à cet instant précis, était de la faute de Roxanne Weasley, sa cousine qui avait jugé bon de ramener à l'école une montre inventé par son père... Montre que tous les enfants présent dans le groupe voulait admirer. Victoire voulu intervenir, ce n'était pas la place d'un objet de la sorte, on ne sait jamais ce qui peut arriver :

« Donne-moi tout de suite cette montre ! »

Mais malheureusement, il était déjà trop tard, la jeune fille venait de tourner les aiguilles de la montre, C'est comme ça que le groupe disparu, enfants et adultes, tous furent emportés, et aucun ne put s'échapper du tourbillon qui les amenait à une destination totalement inconnue.

Le « voyage ne dura pas longtemps, mais ils se retrouvèrent dans une autre époque... L'époque ou Lord Voldemort n'avait pas encore était vaincu, la vie était différente, les gens aussi... Ils allaient rencontrer leurs parents lorsqu'ils étaient jeunes, Victoire ne se sentait pas très à l'aise. Elle ne devait rien révéler sur leur vie future, mais cela serait trop difficile, il y avait tellement de choses à expliquer, c'est vrai dans le groupe d'enfants il y avait les descendants de tous les héros de la victoire sur les forces des ténèbres.

Ayant besoin de se changer les idées, la jeune femme décida de se rendre au Chemin de Traverse, endroit ou elle se sentait toujours bien. Elle aimait cet endroit, la foule qui se déplaçait dans les rues, dans les différents magasins, qui se bousculaient et cela malgré le bruit ambiant ! En fait, elle savait que Ted devait se rendre ici, au Chemin de Traverse, il devait récupérer un colis important à Gringotts, mais il ne lui en avait pas dit plus... Elle espérait le croiser, mais au fur et à mesure qu'elle avançait, elle se fit une raison, il n'était déjà plus là. Victoire descendait la rue d'un pas lent et léger, elle profitait de ce moment pour penser, depuis ce malencontreux retour dans le passé, passé qu'elle ne connaissait pas, elle n'avait que très peu vu Ted. Il avait de plus en plus de travail et très peu de temps pour leur couple, ce qui la rendait plutôt triste, elle se sentait abandonnée... Mais elle savait que c'était pour la bonne cause, Ted faisait tout son possible tout comme les autres afin de les renvoyer dans leur époque !

Arrivée en bas de la rue, Victoire ressentit le besoin de s’asseoir et de boire quelque chose. Elle poussa alors une porte et pénétra au Chaudron Baveur, elle laissa la porte se refermer derrière elle sans un bruit, la retenant avec sa main. Elle salua tout le monde d’un ton enjoué.

-Bonjour !!!

Puis, elle s'avança dans le bar regardant autour d'elle, il n'y avait pas grand monde, à part cette femme, oui elle la reconnaissait. La jolie blonde c'était stoppé net, le regard fixé sur la jeune femme installée seule à une table, un sourire posé sur ses lèvres. Elle l'avait déjà vu auparavant, sur des photos, oui, sur les photos de Ted. Non ce n'était pas possible, elle devait rêver, ce ne pouvait pas être Nymphadora Tonks, enfin plutôt Nymphadora Tonks Lupin ... Si c'était bien ça, Victoire en était persuadé, c'était la mère de Ted. Vu la période dans laquelle ils avaient atterrit, elle devait être tout juste enceinte, ça ne devait pas beaucoup se voir... Cette période de la vie des sorciers était tellement difficile, se battre constamment contre le mal, devoir essayer de vivre en étant loin de ceux que l'on aime. Victoire connaissait cette période, oh, bien sûr elle ne l'avait pas vécu, mais on la lui avait raconté. Ses parents lui en avait parlé, elle était bien heureuse que tout cela soit fini que le bien est enfin triomphé, mais voilà qu'à cause d'une petite idiote qui voulait faire son intéressante, ils étaient tous, eux les enfants du futur plongé dans le passé de leurs parents, dans leur adolescence...

Victoire avait le regard bloqué sur sa belle-mère, oui, elle pouvait l'appeler comme ça ! Elle était sur d'elle, elle l'avait bien reconnu. Bien sûr, elle ne l'avait jamais connu dans le futur, la jeune femme étant morte un mois après la naissance de son bébé... A cette pensée Victoire ne put s'empêcher de soupirer, elle aurait souhaité que tout soit plus facile pour tout le monde... Elle tourna la tête vers le bar et fit un sourire à l'homme qui s'y trouvait:

-Une bière au beurre s'il vous plaît !

Puis elle se dirigea vers une table au fond de la salle dans un coin, essayant de ne pas faire attention à la jeune femme qu'elle venait de reconnaître, elle aurait tout de même aimé lui parler, apprendre à la connaître, mais elle ne savait pas si c'était une bonne chose ! Elle préféra lui faire un petit sourire en passant près d'elle... Enfin, elle s'installa à sa table sortant un cahier, un stylos et un bouquin qu'elle commença à lire, elle devait préparer un cours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Besoin d’air…&…rencontre [PV Nymphadora Tonks]   Lun 2 Jan - 15:57



    Elle n'avait toujours pas de nouvelles de Remus ; pas même une nouvelle lettre pour se rassurer de son état de santé et elle se faisait un sang d'encre. Se faire un sang d'encre, quand on était enceinte, ce n'était pas forcément bon pour la santé. Mieux valait éviter les contrariétés, mais sans Remus, elle se sentait perdue. Elle aurait donné tout ce qu'elle aurait pu pour qu'il soit là, ou même pour apparaître à ses côtés. Certains jours, elle se demandait même pourquoi elle ne lui avait pas déjà écrit une lettre pour lui demander si elle pouvait le rejoindre. Finalement, elle n'avait pas pu résister... Elle l'avait fait. Depuis deux jours elle attendait une réponse. Elle ne savait pas combien de temps sa lettre mettrait pour arriver à destination, ou encore s'il la recevrait mais elle devait essayer. Sans compter qu'elle ne voulait absolument pas passer les fêtes de fin d'année sans lui. Elle l'aimait, elle avait besoin de lui... Et pas seulement elle. Son fils avait besoin de lui aussi... Quand il sera là, il aura encore plus besoin de lui.

    Lorsqu'elle eut écrite cette lettre et qu'elle eut regardé le hibou auquel elle avait confié le parchemin s'éloigner par la fenêtre, Tonks referma cette dernière avant de se dire que ce serait sans doute bon pour son moral se sortir un peu. Ces temps-ci, elle se sentait beaucoup plus fatiguée que d'habitude. Elle si débordante d'énergie semblait avoir les piles à plat. Il y avait évidemment deux raisons à cela : l'absence de Remus se faisait sentir de plus en plus et elle espérait qu'il soit bientôt là de retour, auprès d'elle, et la deuxième raison était sans contester la grossesse qui lui prenait de l'énergie. Son fils, dans son ventre, se nourrissait de son énergie et quémandait à manger... Normal. C'est pour cette raison que ces derniers temps, elle se sentait beaucoup plus fatiguée et qu'elle se couchait assez tôt. Elle avait tout le temps l'impression d'avoir besoin de sommeil.

    Néanmoins, elle savait que si elle restait ici enfermée, elle tournerait en rond à ruminer ses sombres pensées et ça, elle ne voulait pas. Alors elle se força à sortir. Dehors, il y avait du monde, elle n'était pas seule ; cela diminuait les possibilités de penser. Elle mit sur ses épaules sa veste mauve qu'elle adorait, la ferma, puis elle sortit de chez elle. Elle se rendit au chemin de Traverse, lieu où par excellence il y avait toujours du monde. C'était donc l'endroit parfait. La jeune femme passa déambula dans les ruelles, s'arrêtait pour regarder les vitrines. Elle s'arrêta soudain en plein milieu de la chaussée lorsque d'un coup elle crut reconnaître la silhouette de Remus. Subitement, elle se mit à courir en direction de cet homme. Elle l'appela mais personne ne répondit sur le nom de « Remus ». Finalement, alors qu'elle lui attrapait le bras et le força à se retourner, ce fit pour constater que ce n'était pas Remus. La jeune femme s'excusa avant de le laisser continuer son chemin. Pour sa part, elle demeura quelques instants immobile, seule, à regarder droit dans le vide et les larmes aux yeux - ce dernier fait étant bien entendu amplifié à cause de sa grossesse. Elle passait d'un extrême à l'autre, d'une émotion à l'autre en l'espace de quelques secondes.

    Elle alla finalement au Chaudron baveur où elle s'assit au bar, à un coin éloigné de l'entrée pour éviter d'attraper tout le froid à chaque ouverture de porte. Elle commanda un chocolat chaud. Il n'y avait pas beaucoup de monde et elle pouvait aisément surveiller toutes les entrées et sorties dans le pub : déformation professionnelle. C'est alors qu'elle vit la porte s'ouvrir sur une jeune femme aux cheveux blonds qui salua tout le monde gaiement avant de rejoindre le bar. Elle ne la connaissait pas. Elle reporta son attention sur sa tasse qu'elle prit entre ses mains et doucement, elle laissa avec délectation le liquide chaud descendre dans sa gorge. Tandis qu'elle buvait son chocolat, Tonks ne put s'empêcher d'avoir l'impression de sentir le regard de la jeune femme posé sur elle et elle lui lança plusieurs d'oeil intrigués. Non, pourtant elle était certaine de ne pas la connaître... C'était bizarre...

    Elle l'entendit commander une Bierreaubeurre mais cette fois, c'est elle qui ne parvenait pas à s'empêcher de l'observer. Elle avait réveillé son intérêt à force de lui jeter des coups d'oeil. Et une question s'immisçait dans son esprit : Qui était-elle ? Elle la vit de loin sortir des affaires : crayons, livres... Une élève ? Vraisemblablement, elle ressemblait davantage à une adulte. Alors ce devait être une professeur.

    Au bout d'une dizaine de minutes et une fois que l'attention de la jeune femme était bien accordée à ses livres, Tonks décida de se rapprocher et d'aller au moins lui demander qui elle était. Elle fit un geste trop brusque et avant qu'elle se soit rendue compte, elle bouscula sa tasse qui se renversa. Tonks fit un de ces bond, évitant de justesse que le chocolat chaud lui tombe dessus – et accessoirement sur son ventre – ce qui ne serait pas très agréable. Les clients les plus proches l'entendirent pester entre ses dents et déjà elle vit le barman en train de nettoyer le chocolat renversé sur sa table et coulant par terre. La jeune femme s'excusa mille fois puis, lorsque le barman lui eut versé un nouveau chocolat et qu'elle le prit, elle se dirigea vers une table plus loin. Elle en choisit une – de façon voulue – pas très lointainement de celle de la jeune femme de tout à l'heure. Passant devant elle, elle la salua de nouveau et lui sourit. Elle se posa ensuite à la table voisine. Elle ne put empêcher sa curiosité maladive de s'exprimer...

    « Bonjour... Je vous ai vue tout à l'heure au bar. Vous êtes professeur à Poudlard ? » Selon ses déductions, elle l'était. Il ne manquait plus qu'à savoir si elle avait visé juste et si c'était réellement une professeur. Elle avait l'air sympathique en tous les cas. Elle avait un petit quelque chose qui lui rappelait Fleur...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Oh it's "Victoire Weasley"

Professeur de Sortilèges
Professeur de Sortilèges


Parchemins : 2444
Date d'inscription : 18/12/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
0/705  (0/705)

MessageSujet: Re: Besoin d’air…&…rencontre [PV Nymphadora Tonks]   Lun 2 Jan - 17:15

Installée à sa table, Victoire entreprit donc de commencer à préparer son cours. Elle écrivait sur un parchemin tout en prenant des notes dans les livres qu'elle avait apporté avec elle. Sa plume grattait le papier comme une musique douce, les mots s'alignaient les uns à la suite des autres, formant un cours qui serait parfait, simple et très compréhensible pour ses élèves! C'était sa première année en tant que professeure de sortilège à Poudlard, alors elle voulait que ce soit une réussite, oui elle espérait vraiment être une bonne professeure et réussir à intéresser ses élèves, et surtout à être respecter. C'était la chose la plus important pour un professeur, quel qu'il soit, oui, être respecter de ses élèves. Victoire était très concentrée dans ce qu'elle faisait, et elle n'entendit même pas ce qui se passait dans la salle.

Elle vit tout simplement la jeune femme qu'elle avait reconnu précédemment passer devant elle, la saluer et s'installer à une table plutôt proche. Elle vit aussi alors à ce moment là, le barman en train de finir de nettoyer la table, ou la sorcière était installée un peu plus tôt. Alors que Victoire buvait quelques gorgées de sa bière au beurre, la jeune femme à la table voisine se tourna vers elle, lui souriant.

« Bonjour... Je vous ai vue tout à l'heure au bar. Vous êtes professeur à Poudlard ? »

Victoire se tourna légèrement sur le côté, souriant à la jeune femme qui lui adressait la parole. Elle ressemblait parfaitement aux photos qu'elle avait vu d'elle. Notre jeune professeure tenait toujours sa tasse entre ses mains, la serrant doucement. Oulala, il ne fallait pas qu'elle fasse de bêtises, elle devait faire très attention aux mots qui sortaient de sa bouche. Mais elle se décida quand même à lui parler.

-Bonjour!

Victoire lui tendit la main afin de la saluer de la manière la plus polie possible. La jeune femme lui serra alors la main, et lui souria encore. Cela lui faisait vraiment un drôle d'effet de la rencontrer, jamais elle n'aurait imaginé que cela arrive un jour... C'était quand même vraiment agréable de pouvoir discuter et apprendre à connaître sa belle-mère, et Victoire espérait qu'elle en aurait le temps. Elle ne savait pas combien de temps durerait sa présence ici...

-En effet, oui, je suis professeure à Poudlard, je suis le professeur de sortilège.

Puis après ces quelques mots, Victoire rebut une gorgée de la boisson qu'elle avait commandé un peu plus tôt, lui souriant toujours. Elle adorait la bière au beurre, c'était sa boisson préféré en fait! Et franchement celles du futur comme celles du passé étaient aussi bonne les unes que les autres!!! Puis elle réfléchit un instant à la façon dont elle devait tourner sa phrase, elle murmura alors...

-Et vous, vous devez certainement faire partit de l'ordre.

Victoire ne devait pas parler fort, et elle murmurait vraiment, le son sortait à peine de sa bouche, on aurait pu croire que seules ces lèvres bougeaient.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Besoin d’air…&…rencontre [PV Nymphadora Tonks]   Mar 10 Jan - 1:44



    Elle ne la connaissait pas. Elle ne l'avait jamais vu, ni en photos ou en vrai, pourtant il y avait quelque chose chez elle qu'elle semblait déjà apprécier. Et aussi... Il y avait quelque chose en elle qui lui rappelait sensiblement une personne qu'elle connaissait. Cette personne n'était autre que Fleur Delacour. Il se dégageait de cette jeune femme la même aura... (Comme vu que sa mère est demie-vélane donc Victoire aussi alors...). Tonks avait pris place à la table à côté d'elle et observait la jeune femme en souriant, attendant qu'elle lui réponde. Elle ne chercha pas à jeter un coup d'oeils à ses copies car cela ne se faisait pas, même si elle en était tentée. S'appuyant contre le dossier de sa chaise, elle laissa ses mains se poser sur son ventre... Habitude qu'elle avait pris. C'était un geste instinctif chaque fois qu'elle s'asseyait ou même quand elle était debout mais qu'elle ne faisait rien. Comme pour être plus proche de son fils ou pour le sentir bouger. Même si de toutes façons elle le sentirait sans poser une main dessus étant donné qu'il était dans son ventre justement.

    Lorsque la jeune femme lui tendit la main, elle la lui serra avec un sourire en se décollant légèrement du dossier de la chaise puis, elle écouta lui dire qu'elle était en effet professeur à Poudlard. Elle enseignait même les Sortilèges. La jeune Métamorphomage hocha lentement la tête. Et bien, sa première impression ne l'avait pas trompée. Elle avait bien retenu les exercices d'observation de Maugrey qui lui permettait de juger à vue d'oeil les différentes personnes. Comme il disait souvent « Vigilance constante ». En observant les gens, on pouvait en apprendre beaucoup plus sur eux qu'ils n'en diront jamais. Même si son mentor restait un peu paranoïaque sur les bords, il n'en restait pas moins un excellent Auror. Après tout, la moitié de ceux enfermés à Azkaban n'était-il pas là-bas grâce à lui ?

    Ensuite, la jeune professeur reprit sa choppe de Biereaubeurre tandis que Tonks reprenait également sa tasse entre les mains et qu'elle buvait son chocolat. Pendant sa scolarité, elle avait souvent bu de la Bierreaubeurre et c'était sa boisson préférée, mais aujourd'hui depuis qu'elle était enceinte, elle ne buvait pratiquement plus que du chocolat chaud en fait. Evidemment, dans la Bierreaubeurre il y avait bien moins d'alcool que dans le Whisky pur-Feu mais quand même. Tonks ne voulait prendre aucun risques. Lorsque la jeune femme à côté d'elle lui demanda dans un murmure si elle était de l'Ordre du Phénix, Tonks haussa un sourcil tandis qu'elle l'observait. C'était écrit sur son visage ou quoi qu'elle faisait partie de l'Ordre ? Ou alors ? cette jeune femme la connaissait-elle ? En tous les cas, elle, elle ne l'avait jamais vue. La seule solution qu'elle voyait, c'était...

    « … Vous venez du futur, c'est ça ? »
    lui demanda t-elle, les sourcils froncés. « Je fais partie de l'Ordre en effet. Je suis aussi Auror... Je suppose que vous devez déjà le savoir... »

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Oh it's "Victoire Weasley"

Professeur de Sortilèges
Professeur de Sortilèges


Parchemins : 2444
Date d'inscription : 18/12/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
0/705  (0/705)

MessageSujet: Re: Besoin d’air…&…rencontre [PV Nymphadora Tonks]   Mar 10 Jan - 19:08

Seulement quelques minutes après son arrivée ici et son installation à cette table, Victoire avait déjà terminé sa boisson ! Lorsqu’il s’agissait de Bière au beurre, on pouvait compter sur elle pour la boire, elle adorait ça, c’était ce que l’on pouvait appeler, sa boisson préféré ! Il était rare qu’elle passe une semaine sans se rendre au chaudron baveur afin de pouvoir déguster cette fameuse boisson composée en toute simplicité de lait, de bière brune, de sucre, d’œufs et d’un bâton de cannelle. C’était parfait pour elle qui n’aimait pas spécialement l’alcool dans cette mixture qui pouvait sembler bizarre, il y en avait vraiment très peu ! Un moldus n’aurait pas bu une boisson comme celle-ci, elle en était presque certaine, c’est vrai, ce n’était pas habituel de trouver de tels ingrédients mélangés ! Mais ils ratés quelque chose car c’était vraiment délicieux ! Attendant que la jeune femme près d’elle lui réponde, Victoire fit signe au barman pour qu’il leur ramène une tournée, offrant donc par la même occasion un chocolat chaud à sa belle-mère qui l’ignorait encore !!!

« … Vous venez du futur, c'est ça ? »

La future maman semblait perturbé par cette question, et en posant le regard sur elle, Victoire remarqua ses mains posées sur son ventre, elle ne put s’empêcher de sourire en voyant ce geste qui était vraiment typique des femmes enceintes ! D’ailleurs, Victoire l’envié un peu, elle aurait bien aimé pouvoir fonder une famille elle aussi avec Ted, mais malheureusement elle devait attendre que son compagnon se décide enfin ! Nymphadora reprit la parole sans laisser le temps à Victoire de lui répondre, elle se contenta donc de lui sourire encore.

« Je fais partie de l'Ordre en effet. Je suis aussi Auror... Je suppose que vous devez déjà le savoir... »

Bien sur que Victoire savait déjà tout cela, elle savait de nombreuses choses que sa belle-mère ignorait, des choses horribles, désastreuses d’ailleurs, et qu’elle ne comptait pas lui révéler, ce n’était pas à elle de le faire. Et puis elle ne voulait pas la déprimer, sur le futur qui l’attendait…

-En effet, je viens du futur… et je sais aussi qui vous êtes, d’ailleurs, je vous connais plutôt bien, enfin en photos…

Oups, cette information venait de lui échapper, Victoire se racla la gorge, et heureusement le barman arriva à ce moment là, elle le remercia et le paya pour le chocolat chaud et pour la bière au beurre. Boisson dans laquelle elle trempa ses lèvres, puis en bu une petite gorgée. Elle pensa soudain qu’elle ne c’était pas encore présenté à la personne se tenant face à elle.

-Je m’appelle Victoire… Victoire Weasley…

Ca, elle pouvait le dire puisque à Poudlard tout le monde était déjà au courant, alors ça ne servait vraiment à rien de mentir sur son identité ! Elle avait un sourire de plus en plus grand qui inondé son visage, elle était tellement heureuse à cet instant ! Elle ne voulait pas s'éparpiller sur le sujet du pourquoi elle s'appelait Victoire. C'est vrai, ils ne savaient pas encore qu'ils vaincraient Lord Voldemort et en parti grâce à l'ordre... Grâce à elle, à Rémus, et à tout les autres qui avaient péri durant cette terrible bataille!

-Et je suis vraiment très heureuse de faire votre connaissance !

Victoire ne pouvait pas s'empêcher de dévisager sa belle-mère, oui elle pouvait l'appeler comme ça sans le lui dire bien sur, Ted s'en chargerait c'était son rôle à lui de faire ça! Puis son regard se posa sur les mains de Nymphadora qui étaient encore posées sur son ventre. Alors voilà, comment elle était lorsqu'elle attendait Ted, radieuse, oui, elle était radieuse, la grossesse lui allait à ravir!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Besoin d’air…&…rencontre [PV Nymphadora Tonks]   Jeu 26 Jan - 0:54



    Tonks observait la jeune femme qui lui confirma peu après bien être venue du futur. Il était donc normal que Nymphadora ne la connaisse pas et ne l'avait d'ailleurs jamais croisé. Elle dut avouer sa curiosité piquée lorsqu'elle lui dit la connaître en effet déjà et l'avoir vue en photos. La jeune future maman se demanda où est-ce qu'elle avait bien la voir... Peut-être à Poudlard parmi les anciens élèves de Poufsouffle de l'équipe de Quidditch dont elle avait fait partie ? Elle avait après tout été assez populaire dans sa Maison et elle avait permit à son équipe de remporter la coupe de Quidditch. Où avait-elle donc pu voir des photos d'elle sinon... ? Cela m'étonnerait qu'elle ait été consulter les vieux albums photos qui étaient présents dans la maison de ses parents... Il aurait fallu qu'elle soit en contact avec ses parents... Enfin, il aurait fallu qu'elle les connaisse tout simplement.

    … Mais pouvait-elle lui demander des précisions sur son identité ou devait-elle se contenir avec le peu d'informations qu'elle avait ? Son côté Auror – et donc curieux – avait envie de l'interroger plus avant, mais son bon sens lui soufflait qu'elle ne pouvait pas. Elle venait du futur... Elle, elle appartenait au passé. Elle ne devait rien savoir de compromettant sur le futur. En même temps, savoir qui elle était vraiment était-il vraiment compromettant ? Ce fut alors qu'elle réfléchissait toujours à ce propos que la jeune femme sentit brusquement comme des sortes de petites bulles éclater dans son ventre. Elle ne comprit pas immédiatement mais s'en rendit compte quelques secondes après. C'était le bébé ! Et il venait juste de bouger... Une drôle de sensation s'immisça en elle alors qu'elle prenait conscience qu'elle venait de le sentir pour la première fois depuis le début. Sa main était toujours posée sur son ventre ; geste machinal et tendre d'affection. Première manifestation de l'enfant qu'elle portait... Comme s'il avait voulu montrer qu'il était là. Fort heureusement, le risque de fausse-couche était passé il y a quelques semaines et le petit à l'intérieur commençait à se former mieux.

    « Victoire... Weasley.... », répéta t-elle. Ah ben voilà la raison pour laquelle elle avait dû la voir déjà en photos ! Elle faisait partie de la famille Weasley. Etrange, elle n'avait pas les cheveux blonds... De qui était-elle donc la fille ça, cela restait encore un mystère mais brusquement, la jeune femme se sentit légèrement éclairée. « Joli prénom. » Comparé au sien qu'elle détestait... Elle esquissa un sourire envers elle puis ajouta, consciente de la façon dont Victoire semblait la dévisager et d'ailleurs elle ne pouvait s'empêcher d'en être intriguée... « Je suis heureuse de vous connaître aussi... Alors, de quel Weasley êtes-vous donc la fille ? » Ron... Fred et George, Bill ? Charlie ? Elle connaissait très bien Charlie ; elle était même allée à Poudlard en même temps que lui. Ils n'avaient qu'un an de différence l'un de l'autre. William aussi d'un côté... Il n'avait que deux années de plus qu'elle. Même si celui dont elle avait été le plus proche était Charlie... Puis, avisant de nouveau ses cheveux blonds comme les blés et le fait que tous les Weasley étaient normalement roux, elle reprit... « Tu es la fille de Bill et Fleur ? »

    L'un de ses parents était forcément blonds et comme il était impossible que ce soit l'un des frères qu'elle connaissait, et bien cela venait forcément de sa mère... Et en y regardant de plus près, elle avait un petit air de ressemblance avec Fleur.

    Quant au tutoiement, il avait jailli tout seul. Elle ne s'en était pas rendu compte. Naturellement. Surtout qu'elle était quand même plus jeune qu'elle donc,... Quoique. Quel âge avait-elle d'ailleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Oh it's "Victoire Weasley"

Professeur de Sortilèges
Professeur de Sortilèges


Parchemins : 2444
Date d'inscription : 18/12/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
0/705  (0/705)

MessageSujet: Re: Besoin d’air…&…rencontre [PV Nymphadora Tonks]   Jeu 26 Jan - 17:50

Nymphadora semblait plutôt étonnée et vraiment interloquée par le fait que Victoire lui ait annoncé qu'elle la connaissait et l'avait déjà vu en photo. Bien sur elle savait que sa belle-mère avait fait ses études de magie à Poudlard et aussi qu'elle avait fait partie de l'équipe de quidditch! Bien sur elle avait aussi vu des photos de famille, mais ça, la jeune femme devait totalement l'ignorer... Ce serait mieux pour elle et puis ce n'était pas à notre jolie blonde de lui annoncer qui elle était pour elle dans le futur!

Et voilà, la jeune femme allait se poser des questions, et à cette allure, Victoire n'arriverait pas à tenir sa langue et elle lui annoncerait des choses terribles. Mais il ne fallait pas, elles n'étaient pas de la même époque, il fallait vraiment que rien ne soit dévoilé cela pourrait changer tellement de choses si c'était le cas. Alors que Victoire parlait, elle se rendit compte que la jeune femme en face d'elle venait de légèrement sursauter, le bébé devait bouger et il semblait à Victoire que ce devait-être la première fois!

« Victoire... Weasley.... »

Elle l'entendit murmurer son nom, Victoire la regardait toujours en souriant. La jeune femme semblait enfin comprendre le pourquoi le visage de la jeune professeure lui était autant familier. C'est vrai, Nymphadora connaissait très bien les parents de Victoire, ils avaient combattu ensemble contre Lord Voldemort, et elle savait par son oncle Charlie que la jeune femme et lui étaient de très bons amis à cette époque!

«Joli prénom. »

Sa "belle-mère" la complimentait sur son prénom, Victoire lui souriait encore, c'est vrai qu'elle avait un très joli prénom, et il avait une signification spéciale, ce qui le rendait encore plus appréciable! Victoire ne pouvait s'empêcher de dévisager la jeune femme face à elle. C'est vrai, elle retrouvait en elle certaines mimiques de Ted, il ressemblait beaucoup à sa mère...

« Je suis heureuse de vous connaître aussi... Alors, de quel Weasley êtes-vous donc la fille ? »

Victoire était tellement obnubilé par l'admiration de sa belle-mère, qu'elle en oublié carrément de lui répondre. Elle ne pouvait s'empêcher de graver le plus possible de choses dans sa mémoire, pour ne pas l'oublier, c'était certainement sa seule chance de la rencontrer et de pouvoir enfin lui parler! Et surtout elle voulait que sa belle-mère l'apprécie et qu'elle donne en quelque sorte sa bénédiction sur sa relation avec Ted! Mais il fallait attendre, ce n'était pas le moment de tout dévoiler, si Ted voulait le faire, il le ferait!

« Tu es la fille de Bill et Fleur ? »

Victoire semblait avoir beaucoup réfléchit avant de poser sa question.Elle devait avoir bien réfléchit sur la vie de chacun, qui était trop jeune, qui était en couple, qui sortait avec une femme qui était blonde...

-Je...oui, je suis la fille de Bill et Fleur...je...comment avez-vous fait pour deviner, c'est vrai mon père à tellement de frères!!!

Victoire souriait encore, ravie que la jeune femme la tutoie, elle bu une gorgée de sa nouvelle bière au beurre. La savourant avec délice! Puis sans s'en rendre compte elle se mit à parler de son prénom.

-Ils m'ont appelé Victoire en souvenir de la bataille que vous avez gagnée en 1998, enfin cette année quoi. Je suis née deux ans après cette victoire, le jour même de votre réussite! Sans vous, Lord Voldemort serait encore en train de nous martyriser....

Et merde, voilà, elle venait de faire la boulette du siècle... Elle qui ne voulait rien dire sur le futur... Victoire mit sa main devant sa bouche, elle ferma les yeux, murmurant quelques mots entre ses lèvres... Elle avait promis à Ted de faire attention à ce qu'elle disait...


-Oh, zut, zut, zut....Ted....

Ce prénom lui échappa aussi, elle serra les poings, regardant Nymphadora dans les yeux, puis son regard se baissa sur le ventre de la jeune femme, elle n'arrêtait pas de se caresser, le bébé devait énormément bouger...

-Ce bébé à l'air en pleine forme!

Victoire laissa échapper un rire cristallin, ses yeux brillaient de bonheur, elle était tellement heureuse à cet instant... Elle laissa sa main se poser sur le pendentif qu'elle portait autour du cou, et elle se rendit compte qu'elle n'aurait pas du... C'était celui de la mère de Ted, il le lui avait offert pour leur 6 ans ensembles... Et ça faisait maintenant 8 ans que leur histoire durée, c'était vraiment l'homme de sa vie, elle en était sûre! A cet instant Victoire ne bougea plus, laissant son collier retomber sur sa poitrine, elle posa ses deux mains autour de sa tasse et n'en rajouta pas plus...



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Besoin d’air…&…rencontre [PV Nymphadora Tonks]   Jeu 9 Fév - 17:19

[HJ : Merdeeee. Alors là, franchement, la grosse boulette... Je suis partie à Londres du 1er au 6 et j'avais oublié de poster le RP que j'avais terminé avant de partir mur . Et en plus, j'étais partie aujourd'hui pour refaire un autre rp... Juste avant de me rendre compte qu'en fait, j'avais déjà fait la rep'. -_- ]


    C'était évident pour elle à présent. Elle était une Weasley ; mais elle n'était pas rousse. Elle était blonde, comme Fleur et dans son présent, Bill et Fleur était déjà ensembles. Alors, il était tout simplement évident que Victoire Weasley était leur enfant. Elle ne connaissait pas la signification du prénom de leur fille et pourquoi ils avaient décidé de l'appeler ainsi, mais elle trouvait que c'était un bien joli prénom. Pour une raison qu'elle ignorait, Victoire semblait en quelques sortes en pleine « admiration » face à elle. Etait-ce l'ombre de son imagination ou était-elle réellement admirative devant elle ? Et pourquoi le serait-elle ? Elle était tout ce qu'il y avait de plus normale... Enfin, pas vraiment. Son don de métamorphomagie faisait d'elle quelqu'un d'unique et il fallait dire que Nymphadora était quelqu'un de peu commun dans sa façon d'être mais d'une gentillesse et d'une loyauté infaillible.

    La jeune femme ne put s'empêcher de sourire lorsque victoire lui répondit avec un certain entrain qu'elle était bien la fille de Bill et Fleur. Elle lui demanda ensuite comment avait-elle fait pour deviner... A vrai dire, elle n'avait pas été chercher très loin et si elle avait passé tous les enfants Weasley dans sa tête, elle n'avait passé qu'un temps infiniment court sur chacun avant de s'arrêter sur Bill. Bill était le seul qui était en couple avec une jolie blonde et Française. Qui plus est, dans son teint et sans savoir réellement pourquoi, elle avait quelque chose de Français et de très « Fleuresque ». Alors, c'était même devenue évident qu'elle était leur fille une fois que ce petit raisonnement s'était fait dans son esprit.

    Nymphadora laissa un rire lui échapper – celui-ci ressemblant légèrement à celui de son fils. «  Hm... Laisse-moi deviner. Comment j'ai su ? Ce n'est pas bien difficile si l'on tient compte du fait qu'être roux est une caractéristique des Weasleys et que toi, tu es blonde... » Et elle ne connaissait qu'une seule autre personne qui était blonde dans ses connaissances "Weasleysques" et il s'agissait de Fleur. Donc, cela ne pouvait venir que d'elle. La jeune Métamorphomage esquissa un sourire amusé. « Pas besoin d'être Auror pour arriver à cette conclusion. » Puis, elle aussi reprit sa tasse et but une nouvelle gorgée du chocolat chaud des Trois Balais.

    Victoire semblait par ailleurs douée d'un enthousiasme très clair et depuis qu'elle lui parlait, il ne lui semblait pas qu'elle avait laissé tomber une seule fois son sourire. Tonks savait qu'elle parvenait à mettre à l'aise facilement les gens et à les faire rire, mais à ce point et avec quelqu'un qu'elle n'avait jamais rencontré... ! Nymphadora tendit alors l'oreille tandis que Victoire lui expliquait la signification de son prénom. Décidément, elle semblait bien bavarde ! Pour un peu, elle aurait presque pu être sa fille à elle parce qu'elle lui faisait penser à elle-même étant jeune. Quand elle était partie, on ne pouvait plus l'arrêter !

    Victoire sembla se rendre compte qu'elle avait peut-être fait une bêtise, mais bien au contraire, le regard de la jeune métamorphomage s'illumina de joie. Ils avaient gagné une bataille en 1998 et grâce à eux, ils avaient pu continuer à vivre et vieillir dans la paix ! Peut-être n'aurait-elle pas dû dire cela, mais une chose était sûre, cela lui redonnait espoir. Parce que, parfois, ils avaient l'impression de piétiner et ils se demandaient même à quoi cela servait-il qu'ils se battent. Là, en sachant qu'ils étaient parvenus une fois à bout de ce Lord noir, et bien cela avait tendance à redonner du cœur pour continuer la bataille commencée déjà il y avait des années.

    « Je suis heureuse d'apprendre que nous ayons gagné une première fois... »
    fit-elle. Elle ne chercha pas à en savoir plus. Elle voulait juste dire cela et ne posa pas d'autres questions. Apprendre trop de choses sur leur avenir n'était pas bon. Ils pouvaient changer des choses... Et cela pourrait être dramatique. Alors elle ne posa pas d'autres questions après lui avoir répondu qu'elle était heureuse qu'ils aient gagné une première fois. Ils pouvaient encore gagner ! Victoire étant née le jour de la victoire, représentait en cela l'image même de ce jour où le Bien avait triomphé du Mal. C'était absolument... Euphorique. Le hasard faisait parfois bien les choses...

    Elle l'entendit quelques paroles, haussa un sourcil mais n'eut pas le temps puis sembla remarquer qu'elle était enceinte. Comment... Mystère ! Tonks n'avait pas encore d'idées de nom pour leur enfant et son père étant encore en vie, elle ne pensait donc évidemment pas à le nommer de la même façon. Tous deux réfléchissaient encore sur le prénom. Ils en avaient sélectionné certains, mais n'avaient pris aucune décisions. Alors elle se demanda pourquoi Victoire avait prononcé le prénom de son père... Enfin, il existait évidemment plusieurs Ted. Son père n'était pas le seul au monde.

    Lorsque cependant Victoire lui parla de son bébé, elle retint une expression surprise, ne s'attendant pas à ce qu'elle remarque qu'elle était enceinte. Surtout qu'elle ne faisait que garder posée sur son ventre sa main, sans bouger. Juste pour pouvoir le sentir, rien d'autres. Elle n'avait pas besoin de baisser les yeux. Tant qu'elle le sentait, c'était le plus important. Elle le savait là. Nymphadora aimait bien en parler au contraire tellement elle était fière de porter l'enfant de Remus et elle avait souvent tendance à être très bavarde à ce sujet. Il y avait certes des inconvénients à être enceinte – surtout dans les premiers temps – mais c'était un véritable cadeau du ciel. Et quand on se rendait compte qu'elle était enceinte, alors c'était le moulin à paroles qui se déclenchait.

    « En pleine forme, je ne sais pas comment tu peux exactement le voir... Mais d'après le Médicomage, tout se passe bien. » Oui parce qu'étant donné qu'il n'était pas né et qu'elle ne pouvait pas le voir face à elle, comment pouvait-elle savoir qu'il était en pleine forme simplement en regardant son ventre ?! Elle ne pouvait vraisemblablement pas voir à travers son ventre...

    « Un enfant dans une guerre, c'est l'espoir qui renaît... », fit-elle.

    Cela leur permettait de continuer à vouloir se battre. Pour les enfants, pour la génération future. Pour qu'ils grandissent dans un monde où ils n'auront plus peur de sortir. Quant au prénom Ted – Théodore en version longue – maintenant qu'elle y pensait, il signifiait Don de Dieu... (Gift of God) Alors même si elle n'avait jusque là jamais pensé à appeler encore son fils comme son père, et bien cela lui sembla être une excellente idée soudainement.

    Elle se rendit alors compte de ce avec quoi Victoire était en train de jouer et qui se trouvait autour de son cou – allez savoir pourquoi elle ne l'avait pas vu plutôt - et le sourire qu'elle avait sur le visage se figea pour s'éteindre. Pourquoi portait-elle son collier autour du cou ? Remarquez, ce n'était pas forcément le même. Celui qu'elle avait un jour acheté n'était pas en édition unique mais la coïncidence était flagrante. Elle en détacha les yeux lorsque Victoire laissa tomber sa main et qu'elle reprit sa tasse dans celle-ci.

    « Quel étrange hasard... Nous avons le même collier! »
    dit-elle en esquissant un sourire, mais en observant également la réaction sur son visage qui ne tarda pas à arriver... « Un cadeau de ton petit-ami ? » Pourquoi avait-elle demandé cela ? La réponse était des plus simples. Elle le touchait presque de la même façon que Tonks l'aurait, elle, touché, si Remus lui offrait lui aussi un joli collier. Elle le porterait d'ailleurs toujours elle. Il deviendrait son porte bonheur, l'élément symbolique de leur Amour.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Oh it's "Victoire Weasley"

Professeur de Sortilèges
Professeur de Sortilèges


Parchemins : 2444
Date d'inscription : 18/12/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
0/705  (0/705)

MessageSujet: Re: Besoin d’air…&…rencontre [PV Nymphadora Tonks]   Ven 10 Fév - 22:55

Lorsque Nymphadora rit, Victoire ne put que remarquer la ressemblance de rire qu'elle avait avec Ted, c'était épatant! Puis, elle reprit la parole expliquant comment elle avait su de qui Victoire était la fille!

« Hm... Laisse-moi deviner. Comment j'ai su ? Ce n'est pas bien difficile si l'on tient compte du fait qu'être roux est une caractéristique des Weasleys et que toi, tu es blonde... »

Victoire ne put qu’acquiescer et rire, c'est vrai que l'on ne pouvait pas bien se tromper au vu de sa couleur de cheveux! C'est vrai que chez les Weasley tous étaient roux! Seul la mère de Victoire était blonde, et on remarqué une grande ressemblance entre la mère et la fille! On ne pouvait vraiment pas s'y tromper!

« Pas besoin d'être Auror pour arriver à cette conclusion. »

Elle avait raison, il ne fallait pas être voyant pour se rendre compte de la ressemblance entre Fleur et Victoire! Puis Victoire fit dériver le sujet sur le pourquoi, on l'avait appelé comme cela, et elle ne put s'empêcher de dire que c'était parce qu'en 1998, l'ordre avait enfin vaincu Voldemort et que Victoire était née en 2000 pile le jour de la victoire contre ce monstre!

« Je suis heureuse d'apprendre que nous ayons gagné une première fois... »

Préférant changer de sujet, Victoire dériva sur la grossesse de Nymphadora, même si bien sur elle n'était pas censé en parler, mais il fallait absolument qu'elle évite d'en dire trop sur le futur! Et puis, ça faisait toujours du bien à aux mamans de parler de leur grossesse, c'est vrai c'était pour elles un plaisir de pouvoir parler de la joie qu'elle ressentait, du fait qu'elles avaient hâte de pouvoir tenir leurs bébés dans leurs bras!

« En pleine forme, je ne sais pas comment tu peux exactement le voir... Mais d'après le Médicomage, tout se passe bien. »

Victoire ne devait pas en dire trop, elle n'était pas censée dévoiler trop de choses... Mais bon voilà, lorsqu'on se met à parler cela devient bien difficile de devoir tenir sa langue. La jeune femme aurait aimé pouvoir parler naturellement avec sa belle-mère, apprendre à la connaitre mieux, et surtout pouvoir se rapprocher d'elle... Avoir son avis sur ce qu'elle pensait d'elle en fait!

« Un enfant dans une guerre, c'est l'espoir qui renaît... »

Nymphadora avait raison, un enfant c'était l'espoir, et surtout la preuve que malgré les difficultés, la vie continuait! Il ne faut pas croire que le malheur va durer, non, le bonheur revient un jour...

-Je sais que je ne suis certainement pas censée être au courant, mais je sais que vous êtes enceinte... Dans le futur, je connais bien votre enfant en fait... Je ne devrais peut-être pas en dire autant mais, il est dur pour moi de vous rencontrer et de ne pas pouvoir vous parler plus aisément...

Victoire avait tellement rêvé de la rencontré qu'elle avait du mal à contenir ses pensées et tout les mots qui affluaient dans sa bouche. Elle aimerait pouvoir lui parler en toute franchise, lui avouer qui elle était...

-Je suis désolée, je parle trop... j'ai tendance à être une grande bavarde quand je me sens bien en présence de quelqu'un...

Mais le sujet changea une nouvelle fois plutôt rapidement, prenant une tournure à laquelle, elle n'avait pas pensé et qui surement l'entraînerait à en dévoiler un peu plus sur elle même et sur sa vie dans le futur mais aussi celle du bébé que porte Nymphadora!

« Quel étrange hasard... Nous avons le même collier! »

A ces mots, Victoire reporta sa main sur son collier, le serrant doucement dans sa paume. Elle tenait beaucoup à ce bijou, il comptait beaucoup pour elle et elle en prenait grand soin!

« Un cadeau de ton petit-ami ? »

Notre jeune petite Weasley releva la tête, reportant ses yeux sur sa "belle-mère", la regardant en souriant et hochant la tête de façon positive. Oui, c'était un cadeau de son petit-ami, cadeau de Ted qui n'était autre que le bébé que portait Nymphadora à cet instant précis!

-En effet, c'est un cadeau de mon petit-ami... Il représente beaucoup de choses pour moi, ce bijou appartenait à sa maman, il me l'a offert en symbole de notre amour pour nos 6 ans ensemble, c'est la plus belle preuve d'amour qu'il m'ait fait... C'est vrai ce bijou, il y tient comme à la prunelle de ses yeux! Depuis deux ans que je le porte à mon cou, il m'a porté bonheur, et je le considère d'ailleurs comme mon porte bonheur... T...

Et voilà, ça recommençait, Victoire devenait de plus en plus bavarde, et elle avait bien faillit dire le prénom de son amoureux, et cela aurait été un désastre... Elle s'en serait voulue, vraiment, mais la discussion avancée à un point que bientôt, elle serait obligé de lui avoué qui elle était par rapport à elle et son bébé!




Dernière édition par Victoire Weasley le Sam 25 Fév - 8:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Besoin d’air…&…rencontre [PV Nymphadora Tonks]   Ven 24 Fév - 23:31



    Le même collier. C'était quand même étrange, qu'elles aient le même. Plus elle gardait son regard fixé sur ce collier, plus il lui semblait être le sien. C'était juste une impression évidemment. Ce n'était qu'un hasard voilà tout. Elle venait du futur qu'elle avait dit... Non, c'était impossible, ce ne pouvait pas être le même. C'était un autre exemplaire. Et de toutes façons, si ses pensées prenaient cette direction, c'était dangereux. Trop dangereux. Elle se mordit la langue. Elle ne devait pas réfléchir en ce sens. Elle ne devait même pas du tout réfléchir ; c'était mauvais, très mauvais. Elle ne pouvait cependant s'en empêcher. Sa curiosité l'emportait toujours, elle le savait... D'ailleurs, elle ne semblait pas être la seule qui avait tendance à trop parler si vous voulez mon avis.

    Elle sentait qu'elle risquait d'apprendre des choses qu'elle allait peut-être regretter. Il fallait qu'elle n'apprenne rien. Rien du tout. Tout ce qui était du futur était un danger pour le présent. Ils ne devaient rien apprendre pour éviter de vouloir changer ce futur qu'ils ne connaissaient pas encore puisqu'ils étaient encore dans leur présent à eux... Logique. Le mieux serait qu'elle s'excuse, qu'elle se lève, qu'elles repartent chacune de leur côté et qu'elles ne se revoient jamais plus. C'était le mieux à faire, c'était le plus sage, mais elle ne parvenait pas à se lever. Elle n'avait jamais été celle que l'on pouvait qualifier de « sage » à vrai dire. Même si elle s'était toutefois assagi avec l'âge, il y avait des choses contre lesquelles on ne pouvait aller. Quelque chose au fond d'elle désirait connaître son interlocutrice et elle ne comprenait pas ce que c'était. C'était tellement étrange...

    Lorsque la jeune Demie-Vélane se souvint enfin de lui répondre, elle lui dit qu'elle n'était en effet pas censée savoir qu'elle était enceinte mais elle ajouta que c'était parce que, dans le futur, elle connaissait son fils. La jeune Métamorphomage esquissa un sourire. Après tout, si elle venait du futur et qu'elle était Weasley, c'était tout à fait possible étant donné que même dans le présent (et donc dans le passé de Victoire) Tonks connaissait les Weasley. Jusque là, savoir cela n'avait pas trop d'importance et ne causerait sans doute rien par la suite mais il ne fallait pas qu'elle apprenne d'autres choses.

    La jeune femme fronça les sourcils tout en songeant. Et puis d'ailleurs, même si Victoire et son fils étaient très proches dans le futur, qu'est-ce que cela pouvait-il changer ?! Leur passé n'en serait quand même pas changé non ? Ce n'était rien ça... C'était un détail... Cela n'allait pas influencer la façon dont elle voyait Teddy. Enfin, avec le Temps, mieux valait prévenir que guérir. On ne savait jamais. Nymphadora laissa un nouveau rire lui échapper – le même que son fils, comme Victoire s'en était fait la remarque.

    La jeune femme reconnaissait cependant quelque chose. Pour elle aussi c'était très dur de ne pas satisfaire sa curiosité, de surveiller toutes les paroles qu'elle disait. Elle n'y était franchement pas habituée. Tonks avait toujours été franche et directe ; elle parlait souvent sans réfléchir. Elle ne pesait pas toujours ses mots... Même si vivre avec Remus lui avait déjà appris pas mal de choses. Victoire se trouvait bien en sa présence. Tonks avait très souvent mis les gens bien à leur aise pour parler. Sa façon d'être, sa joie d'être communicative, tout faisait en sorte d'influer en ce sens. Elle l'écouta ensuite longuement parler sur le collier qu'elle portait et que Nymphadora lui avait mentionné. En même temps, si elle n'avait pas voulu qu'elle le voit, il ne fallait pas jouer avec hein !

    Quoiqu'il en soit, elle était amoureuse, profondément, et cela se voyait ! Tonks reconnaissait les personnes amoureuses. Leurs yeux brillaient, même le timbre de leur voix laissait transparaître une émotion réelle et sincère. Elle le savait parce que c'était exactement comme elle était lorsqu'elle se mettait à parler de Remus...

    Cela faisait donc six ans qu'elle et son petit-ami étaient ensembles et ce dernier lui avait offert ce collier ayant appartenu à sa mère pour leurs deux ans de couple ! Six ans... Cela était loin de faire six ans que Tonks était avec Remus, mais elle avait l'impression de le connaître depuis bien plus longtemps, comme si en vérité elle l'avait toujours connu. Elle s'en fichait qu'il ne lui donne rien en fait ; son amour lui suffisait et rien d'autre ne pourrait lui être plus précieux... Alors ce n'était pas grave et elle n'était pas jalouse de Victoire parce qu'elle, elle avait eu un cadeau de la part de son petit-ami. Leur amour était plus précieux que n'importe quoi... Cela faisait certes plaisir de recevoir quelque chose, mais ce n'était pas le plus important.

    « Et bien, tu as beaucoup de chance dans ce cas. Ton petit-ami a l'air de quelqu'un de très gentil et prévenant. » Et fidèle aussi ! Parce cela faisait six ans qu'ils étaient ensembles déjà ! Ces deux-là s'étaient bien trouvés... Touchant son propre collier à son collier, elle le prit et l'ôta de son cou. Puis, le posant sur la table à plat, elle ajouta tout en continuant de jouer avec. « Il vient de ma mère, le mien... » Héritage des Black. Le seul bijou de sa famille qu'elle a eu le temps de prendre avec elle évidemment – avant que sa famille ne la renie tout simplement lorsqu'elle s'est mariée avec son père qui était sorcier mais d'origine moldue... « Elle me l'a donnée le jour de mon mariage. » ajouta t-elle avec un sourire. Elle ne savait pas pourquoi : Elle avait toujours eu de la facilité à parler avec les gens, mais elle en avait encore plus avec Victoire comme si quelque chose les reliait sensiblement l'une à l'autre. L'amour qu'elle portait sans doute à Teddy même si l'un était celui d'une mère et l'autre celui d'une amoureuse. Puis, comme elle n'aimait pas rester trop longtemps, elle reprit le collier et le remit autour de son cou. Il lui avait toujours portée bonheur.

    Dans le future, le jour de la bataille, elle l'avait laissé dans le lit de leur fils, à côté de lui. Ainsi, une partie d'elle restait avec lui, tandis que l'autre s'en allait combattre aux côtés de l'homme qu'elle aimait. A l'intérieur du pendentif, il y avait caché deux mèches de cheveux entremêlées. L'une appartenant à sa mère, et l'autre à son père. Il avait sûrement dû trouver comment l'ouvrir et où en tous cas, sa grand-mère le lui avait sans doute montré.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Oh it's "Victoire Weasley"

Professeur de Sortilèges
Professeur de Sortilèges


Parchemins : 2444
Date d'inscription : 18/12/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
0/705  (0/705)

MessageSujet: Re: Besoin d’air…&…rencontre [PV Nymphadora Tonks]   Sam 25 Fév - 10:52

Victoire commençait à se dire qu'a force de parler, elle allait finir par s'en mordre les doigts! Se sentant à l'aise, et étant une très grande bavarde, elle avait tendance à parler, et parler encore sans se rendre compte que ça pourrait compromettre des choses, il fallait donc qu'elle se taise et rapidement... Mais, n'étais-ce pas trop tard??? Elle avait déjà dis tellement de choses, pourquoi avait-elle touché son collier aussi, mais qu'elle andouille elle était... Il fallait qu'elle se ressaisisse vraiment, sinon Nymphadora serait bientôt au courant de beaucoup trop de choses! Et même si elle brûlait d'envie de lui dire qui elle était, Victoire devait se retenir, ce n'était pas à elle de le faire, mais à Ted. C'était tellement dur pour elle, elle désirait apprendre à connaître sa belle mère, cette jeune femme qui dans le futur n'était plus, et sans qui Ted avait dû grandir. C'était un grand manque dans sa vie, et malheureusement il ne pouvait pas le changer, le futur devait rester tel qu'il était...

En parlant de son petit ami, Victoire n'en avait pas trop dévoilé enfin c'est ce qu'elle espérait en tout cas! Elle avait simplement déclaré que ce collier avec lequel elle avait eu le malheur de s'amuser était un cadeau de lui, pour leur 6 ans ensemble, c'était une grande preuve d'amour que de lui avoir offert ce bijou qui avait appartenu à Nymphadora! Et depuis deux ans qu'elle le portait sur elle, ce collier était devenu son porte bonheur! Grâce à Ted, elle était la femme la plus heureuse du monde, il lui donnait le sourire, la joie de vivre... Malheureusement, depuis leur arrivée dans ce passé, Ted avait beaucoup moins de temps pour elle, il avait tellement de travail, et elle savait qu'il n'avait pas encore eu le temps de parler à sa mère, Nymphadora, sinon cette dernière serait au courant de qui Victoire était pour son fils...

« Et bien, tu as beaucoup de chance dans ce cas. Ton petit-ami a l'air de quelqu'un de très gentil et prévenant. »

C'est paroles la tirèrent de ses pensées, elle releva la tête vers sa belle-mère en lui souriant. Oui, Ted était un garçon très gentil, très attentif, et très prévenant! Il était toujours là pour elle depuis le début de leur histoire, et elle ne se lassait pas de ces petites attentions qu'il avait souvent envers elle, surtout lorsqu'ils ne se voyaient pas de longtemps!

-Oh, oui, c'est le compagnon parfait, même si depuis que nous sommes ici, nous nous sommes peu vu, son travail l’accapare beaucoup. Mais je me dis qu'un jour tout sera plus facile, après 8 ans de relations, j'ose espérer que notre prendra un nouveau tournant...

C'était vraiment très agréable de se sentir autant aimé! La confiance qu'ils avaient l'un pour l'autre était un point essentiel de leur couple, jamais ils n'avaient eu envie d'aller voir ailleurs, elle était fidèle, et lui aussi, c'était certain! La seule ombre au tableau était que Victoire désirait plus que tout fonder une famille avec Ted, mais que ce dernier ne semblait pas près, d'ailleurs, ils n'étaient toujours pas mariés... Mais elle savait que le plus important pour l'instant était de retrouver un semblant de vie normale, ce qui imposé un retour rapide dans leur présent à eux! Nymphadora reprit la parole, elle se reconcentra sur son collier!

« Il vient de ma mère, le mien... »

Victoire le savait, mais elle ne dit rien, elle se contenta de sourire, en regardant la jeune femme face à elle. Elle savait qu'il était le seul lien qui unissait Nymphadora à sa famille... C'était triste de se dire que sa famille avait renié sa mère juste parce qu'elle était tombée amoureuse d'un sorcier né moldu.

« Elle me l'a donnée le jour de mon mariage. »

C'était un très joli cadeau de mariage, et Victoire était sur que la jeune femme y tenait comme à la prunelle de ses yeux! La mère de Nymphadora était quelqu'un d'adorable, aimante, et surtout, elle avait prit grand soin de Ted depuis sa naissance, et à la suite de la mort la jeune femme.

-C'est un très beau cadeau de mariage!

Elle savait aussi ce que contenait le collier, d'ailleurs, Ted y avait rajouté une mèche de ces propres cheveux! Ce collier était très important dans la vie de Nymphadora comme dans celle de Ted, si il l'avait offert à Victoire c'était pour qu'il soit constamment avec elle, qu'il la protège, c'était une très douce attention. Mais à cet instant elle se sentait mal à l'aise de porter un collier qui ne lui appartenait pas vraiment, elle ne faisait pas entièrement partie de la famille de Ted... Elle but une gorgée de sa bière au beurre, la savourant avec délice, puis elle se racla la gorge, regardant toujours la jeune femme près d'elle...

-Vous savez, j'ai beaucoup de mal à me retenir de parler, j'aimerai pouvoir vous dire certaines choses, mais je ne crois pas que ce soit à moi de le faire, et puis vous n'avez certainement pas envie de savoir ce qui se passe dans le futur... En tout cas, je suis vraiment très heureuse de vous avoir rencontré, j'attendais ça avec impatience!

Victoire se demandais si elle devait partir, et laisser la jeune femme tranquille ou en dire plus, elle avait tellement envie de lui dire qui elle était, mais étais-ce une bonne chose??? Elle ne savait pas vraiment combien de temps ils allaient rester coincés là, alors il fallait profiter des gens... Victoire serra le pendentif entre ses doigts, fermant un instant les yeux.

-Vous devez être contente d'être bientôt maman! Ce doit être vraiment génial de se dire que bientôt, il y aura un petit être dans votre vie qui aura besoin de vous, et surtout que vous aimerez inconditionnellement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Besoin d’air…&…rencontre [PV Nymphadora Tonks]   Jeu 1 Mar - 23:47



Lorsqu'elle lui dit qu'elle avait alors beaucoup de chance d'avoir un petit-ami aussi gentil et qui semblait être très prévenant avec elle, elle tira la jeune femme de ses pensées. En l'entendant lui répondre, la jeune Métamorphomage esquissa un léger sourire. Dans ses mots, elle se reconnut elle et Remus. Lui aussi n'avait malheureusement pas pu être là au début de leur grossesse étant donné qu'il avait eu une mission imprévue... Quelque part qu'il n'avait pu lui nommer. S'il l'avait fait, vous pouvez être sûrs que peu importait comment mais elle se serait précipiter auprès de lui. Même s'il se trouvait à des milliers de kilomètres. Juste pour lui apporter un peu de chaleur, un peu de réconfort et également pour l'aider à se réconforter elle-même car le voir si loin pendant des mois, ne pas savoir où il était et ce qu'il faisait, c'était un véritable calvaire. Fort heureusement, elle l'avait vu récemment : il était revenu et elle l'avait trouvé à Godric's Hollow, sur la tombe de ses meilleurs amis assassinés. Elle était restée avec lui et l'avait ainsi soutenu en espérant qu'ils ne soient pas de nouveau séparés. Elle comprenait donc très bien que la jeune Victoire ait envie de voir plus souvent son petit-ami malgré le fait qu'elle ne le puisse. Comme pour compatir, Tonks lui adressa un léger sourire.

« J'espère pour vous que cela s'arrangera. »
lui répondit-elle. «  Et dis-toi que si une relation résiste à toutes les intempéries, force tous les barrages qui peuvent s'opposer à un amour, alors cette relation vaut la peine d'être vécue et sauvegardé... »

La jeune femme avait de nouveau sourit lorsqu'elle lui avait dit que le collier s'était agi d'un très beau cadeau de mariage. Ça oui, ça l'était. Représentait énormément pour elle. Elle y tenait comme à la prunelle de ses yeux et encore plus depuis qu'elle avait posé à l'intérieur , deux mèches de cheveux : l'une d'elle et l'autre de Remus. C'était en quelques sortes un porte-bonheur. Et puis de cette façon, une partie du lycan était toujours avec elle. Quand le poids de son absence était trop lourde à porter, alors elle ouvrait le pendentif, prenait la mèche de ses cheveux dans sa main et la caressait affectueusement. D'ici plusieurs années, ce collier irait à son fils, en souvenir de ses parents... Ça, elle ne le savait pas et d'ailleurs, elle préférait sans doute vivre dans le présent. Même si, peut-être, que connaître une partie du futur, lui permettrait de profiter davantage qu'elle n'avait profité. Sauf que la seule chose qui lui importait le plus de profiter c'était l'amour de Remus. Elle le savait là, elle savait qu'il l'aimait. Même s'il n'était pas forcément toujours là. L'important était qu'elle savait qu'il était là... Elle aurait cependant préféré l'avoir auprès d'elle tout le temps. Sans qu'ils soient jamais séparés.

Victoire lui dit alors qu'elle avait beaucoup de mal à ne pas parler, qu'elle aurait voulu lui dire beaucoup de choses mais qu'elle ne pensait être celle qui devait le dire. Tonks comprenait tout à fait. Elle ne put cependant s'empêcher de se demander « qui » avait ce pouvoir de « lui dire » ces choses que Victoire ne pensait pas devoir lui dire. Peut-être mieux vaudrait-il alors qu'elles se séparent avant que trop de choses ne soient dîtes. Elle avait peut-être raison... Elle hocha légèrement la tête quand elle lui dit qu'elle préférait sans doute ne rien apprendre du futur. « Tout dépends des choses... Mais je crois qu'il est plus sage pour tous de ne pas aller trop loin. » fit-elle avec le sourire. « Si quelqu'un qui m'est très cher était là, il penserait exactement cela lui aussi. » De qui parlait-elle ? De Remus bien évidemment... Elle avait beaucoup appris à ses côtés. Elle était même devenue plus sage. Si, je vous assure. Elle avait beaucoup appris. Il avait en quelques sortes déteint sur elle et lui, grâce à elle, il avait aussi changé : il était devenu plus épanoui, plus heureux...

Sur ces mots, elle ramassa son pendentif sous son vêtement et le garda caché. Elle le garderait sur elle encore quelques années. Ou seulement quelques mois. Le futur en déciderait. Puis, elle écouta Victoire la féliciter de nouveau pour le bébé en lui disant combien elle devait être heureuse d'être bientôt maman et qu'elle l'aimerait inconditionnellement.

« En effet, c'est un cadeau. Un don du ciel. D'où le nom qu'il portera... » Rappelons au passage que Ted signifie Don de Dieu. « … Encore plus pour son père.  » c'est le moins que l'on puisse dire. On ne souhaitait avoir un enfant que lorsqu'on sentait, au plus profond de soi que c'était le bon, qu'on avait trouvé la personne avec qui on désirait passer tout le reste de sa vie. « Cela n'aura pas été toujours facile, mais nous sommes très heureux. Dans une guerre, un enfant est la chose la plus heureuse qu'il puisse arriver à chacun. Vous comprendrez encore mieux quand vous en aurez un... Je l'espère sincèrement et je vous souhaite que du bonheur ! » Puis, elle termina sur ces mots... «  Teddy Remus Lupin... » Qu'il s'appellera. « Oui... » L'être le plus parfait qui sera. Un petit être innocent issue de l'amour de deux personnes qui n'auraient pas été destinés à fonder une famille si Tonks n'avait pas été de caractère à s'accrocher jusqu'au bout parce qu'elle savait que ce qu'elle voulait et ce dont elle avait besoin, c'était Remus Lupin, cette personne au cœur si bon et à l'âme si généreuse et belle dont elle était irrémédiablement tombée amoureuse. Cela n'avait pas été facile pour lui faire admettre qu'il avait le droit d'aimer et d'être aimé, mais elle avait réussi. Elle avait réussi sa « mission »... La plus belle de toutes. Elle ne saurait désirer davantage du futur : un mari, voir naître et grandir son enfant et vivre auprès heureuse auprès des deux personnes qui comptaient le plus pour elle.

Elle s'échappa dans ses pensées. Le regard brillant, elle se laissa envahir par des pensées bien positives et une émotion réelle. C était plus pour elle-même à vrai dire qu'elle avait prononcé ces derniers mots. D'ailleurs, elle ne semblait même plus là. Pendant quelques secondes. Puis, elle sortit de ses pensées et sourit à la jeune femme assise devant elle. « Vous avez raison, je crois que l'on devrait se quitter à présent. J'ai été moi aussi ravie de vous rencontrer... Et j'espère à une très prochaine fois.  Peut-être le futur nous fera t-il un jour nous croiser encore. »

Elle l'espérait. Elle l'espérait sincèrement. Et sur ces paroles, elle s'était levée et avait contourné la table pour serrer dans ses mains celle de la jeune femme, un sourire sincère ancré sur son visage. De nature très tactile depuis toujours, elle la serra dans ses bras quelques secondes puis s'écarta. Elle se sentait... Etrangement proche de cette jeune femme et étroitement liée. Comme si elles avaient quelque chose en commun. Elle attrapa sa veste sur la table à côté pour l'enfiler. Elle s'était écartée mais ne lui avait toujours pas lâché les mains et elle lui souriait toujours. Finalement, elle les libéra...


HJ : Je pense que l'on peut terminer le RP là comme le forum va bientôt changer de contexte... Tout comme Tonks, j'ai été ravie de rencontrer Victoire, la petite amie de son fils ♥️. Je pense que pour le futur, tu peux garder ce rp comme ayant existé. Ainsi, elle l'aura rencontré <3. Juste que Tonks n'aura cependant pas rencontré son fils... Sad
Tu peux rep' une fois encore =DDDD ♥️ & je pense qu'on peut clore !


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Oh it's "Victoire Weasley"

Professeur de Sortilèges
Professeur de Sortilèges


Parchemins : 2444
Date d'inscription : 18/12/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
0/705  (0/705)

MessageSujet: Re: Besoin d’air…&…rencontre [PV Nymphadora Tonks]   Ven 2 Mar - 17:29

Victoire savait que Nymphadora la comprenait alors qu'elle lui parlé de ce qu'elle ressentait du fait que son petit ami soit loin d'elle. Les deux jeunes femmes se ressemblaient tout de même beaucoup sur le fond! Elles étaient fortes, toujours là pour ceux qui comptaient pour elle, et prête à tout pour réussir!

« J'espère pour vous que cela s'arrangera. »

Victoire était persuadé que tout s'arrangerai un jour, même si il faudrait certainement du temps... Mais elle était prête à attendre et serait patiente jusqu'à ce que tout s'arrange dans leur vie actuelle! Notre charmante petite sorcière était sûre et certaine que tout irait pour le mieux en temps et heure voulue... Elle ne devait pas se faire du soucis, Ted travaillait pour leur rendre une vie meilleure!

« Et dis-toi que si une relation résiste à toutes les intempéries, force tous les barrages qui peuvent s'opposer à un amour, alors cette relation vaut la peine d'être vécue et sauvegardé... »

Ce que disait Nymphadora était vrai, une relation pouvait durer si elle était capable de résister au plus dur en fait! Et c'était le cas de leur relation à Ted et Victoire en ce moment. Depuis plus de 8 ans qu'ils étaient ensemble, c'était la première fois qu'ils étaient séparés aussi longtemps, et même si c'était dur à vivre pour notre blondinette, elle y arriverait car son mari était toujours près d'elle grâce à ce collier!

-Je suis totalement d'accord avec ce que vous dîtes! Et mon petit ami est vraiment l'homme parfait, toujours là pour moi, même si c'est derniers temps, il en a moins le temps, mais je sais que c'est pour la bonne cause, et que bientôt, tout ira bien!

Puis Victoire préféra être franche en avouant à Nymphadora qu'elle aurait tant aimé en dire plus, mais qu'il fallait vraiment qu'elle tienne sa langue, c'était important, rien ne pouvait filtrer, elle n'était pas la bonne personne pour tout dévoiler...

« Tout dépends des choses... Mais je crois qu'il est plus sage pour tous de ne pas aller trop loin. Si quelqu'un qui m'est très cher était là, il penserait exactement cela lui aussi. »

Nymphadora devait certainement espérer qu'il s'agisse de Rémus, mais Victoire savait qu'elle serait bien plus surprise lorsqu'elle découvrira que ce n'est autre que son petit garçon, Ted! Et bien sur, le jeune homme était quand à lui, très pressé de rencontré sa mère, c'était la première chose qu'il avait dit à Victoire lorsqu'ils avaient comprit ou ils se trouvaient! Et elle espérait qu'il ait le temps d'apprendre à la connaître et surtout qu'il puisse enfin savoir ce que c'est d'avoir une maman...

-Oui, je préfère me taire, plutôt que d'en dire trop... ! Et puis, je trouve que j'en ai assez dit!

Puis, Victoire fit dériver la conversation sur la future maman, et le bébé qu'elle portait en ce moment! Elle se doutait bien que c'était un pur bonheur d'être bientôt maman!

« Cela n'aura pas été toujours facile, mais nous sommes très heureux. Dans une guerre, un enfant est la chose la plus heureuse qu'il puisse arriver à chacun. Vous comprendrez encore mieux quand vous en aurez un... Je l'espère sincèrement et je vous souhaite que du bonheur ! »

Nymphadora avait le regard brillant en prononçant ces mots. Ce qui fit bizarre à Victoire c'est quand elle lui expliqua qu'elle comprendrait encore mieux lorsqu'elle en aurez un... Bien sur elle espérait bien avoir un enfant un jour, oui, mais quand...

« Teddy Remus Lupin... Oui... »

Victoire ne put s'empêcher de sourire encore plus en entendant ce nom, ses yeux pétillaient de bonheur, rien qu'a ces quelques mots! C'était le prénom de l'homme de sa vie et prénom bien choisit puisqu'il était en effet un don de dieu!!!

-C'est un très beau prénom, vraiment parfait pour ce futur bébé, et je suis sur qu'il le portera parfaitement bien!

Victoire posa une main sur son ventre en pensant à tout ce que venait de lui dire Nymphadora, elle espérait vraiment qu'un jour ce qu'elle désirait plus que tout au monde arriverait un jour, avoir un bébé de Ted, et enfin former une famille parfaite!!!

« Vous avez raison, je crois que l'on devrait se quitter à présent. J'ai été moi aussi ravie de vous rencontrer... Et j'espère à une très prochaine fois. Peut-être le futur nous fera t-il un jour nous croiser encore. »

Victoire regarda l'heure, et s'aperçu qu'il était assez tard et qu'elle devait rentrer à Poudlard, son après midi de repos était terminé. C'était dommage, mais elle devait vraiment quitter Nymphadora, même si elle aurait vraiment aimé pouvoir lui parler encore, lui en dire plus...

-C'était un plaisir pour moi de vous rencontrer! A bientôt j'espère!!!

La jeune femme lui serra la main, puis la prit carrément dans ces bras. Victoire la serra contre elle, vraiment heureuse d'avoir en quelque sorte lier un contact avec sa belle-mère. Elle se sentait plutôt proche d'elle. Ravie de cet au revoir, Victoire regarda la jeune femme partir du bar , puis, elle enfila sa veste et en fit de même!


Spoiler:
 


FDS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Oh it's "Contenu sponsorisé"





MessageSujet: Re: Besoin d’air…&…rencontre [PV Nymphadora Tonks]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Besoin d’air…&…rencontre [PV Nymphadora Tonks]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Nymphadora Tonks (membre de l'ordre du phénix)
» Nymphadora Tonks [En Cour]
» Nymphadora Tonks
» Nymphadora Tonks
» Nymphadora Tonks ◄► Don't call me NYMPHADORA !!!
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DAMN IT HOGWARTS ::  :: 
Time Wizards
-