AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un diner presque parfait... [Salle sur demande]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Un diner presque parfait... [Salle sur demande]   Mar 28 Juin - 18:02

Le jeune brun passa devant le mur puis fit demi-tour. S’était-il trompé de chemin ? Pourtant son pas déterminé laissait penser le contraire. Il répéta la même opération encore une fois puis s’arrêta devant le mur. Mais au lieu d’un mur de pierre lisse comme dans le reste du couloir, une porte fit lentement son apparition. Le couloir en question était situé au septième étage, et derrière ce pan de mur se trouvait la salle sur demande, véritable caverne aux trésors. Il suffisait de passer trois fois devant le mur en pensant très fort à ce que l’on désirait et la salle apparaissait, vous fournissant au passage tout ce dont vous aviez besoin. Harry avait utilisé cette trouvaille une bonne partie de sa cinquième année pour les réunions de l’AD. La salle s’était alors transformée en véritable salle d’entrainement pour des cours pratiques de Défense contre les Forces du Mal. Et malgré les dégats occasionnés, la pièce retrouvait son état d’origine à la fin de chaque séance.

Mais pour aujourd’hui la salle sur demande ne servirait pas de salle d’entrainement. Quoique, si les choses tournaient mal se serait peut-être le cas… Non il ne fallait pas être pessimiste dès le départ, cela pourrait lui porter malheur. Déjà que l’idée d’origine avait été formulée avec Malfoy, on se savait jamais comment les choses pourraient tourner. Mais quel était donc ce fameux projet qui avait fait refuser un entrainement de quidditch à Harry pour le voir se retrouver devant la salle sur demande ?

Très simple. Malfoy et lui lors de leur inoubliable rendez-vous au salon de thé – organisé sans leur accord par leur enfant pour Harry et sa meilleure amie pour Draco – avaient décider de mettre les points sur les i avec leurs enfants. Que les voyageurs du futur veuillent voir leurs parents ensemble était tout à fait compréhensible – quoique dans le cas d’Albus c’était le contraire puisqu’il voulait caser son père non pas avec sa mère mais avec Malfoy – mais commençait sérieusement à devenir gênant pour le jeune gryffondor. Il avait été interrompu en pleine séance d’entrainement par sa fille et entrainé malgré lui dans une grande discussion dans la chambre même de Malfoy – qui sortait juste de sa douche, un moment fort embarrassant pour les deux garçons. Ensuite il avait eu un rendez vous – toujours avec Malfoy – sans même le savoir, courtoisie de son fils ainé, qui avait tout organisé avec Parkinson. Sans compter sur leurs enfants qui au détour d’un couloir venait le voir pour savoir pourquoi il n’était pas avec leur autre papa… Si la situation ne s’améliorait pas rapidement le jeune gryffondor allait finir son année scolaire à Sainte Mangouste au service des déséquilibrés mentaux.

Malfoy et lui dans un élan de génie commun totalement inatendu étaient donc arrivés à la conclusion qu’il fallait mettre les choses aux points avec leurs enfants. Les plus jeunes avaient besoin de comprendre pourquoi leurs parents n’étaient pas ensemble comme ils en avaient l’habitude, et les plus vieux devaient cesser leurs manigances. Même ses camarades de gryffondor commençaient à lui demander en riant où était passé sa cher et tendre moitié. Et ils ne parlaient absolument pas de Ginny.

Enfin bref, le futur Sauveur du monde sorcier était donc devant une porte qui n’existait pas quelques instants plus tôt à attendre son pire ennemi pour organiser un repas familial important pour tous les parties impliqués. Harry n’avait fait qu’ouvrir la salle, arrivant un peu plus tôt que l’heure fixé avec Malfoy, ne voulant pas révéler le secret de la salle. Rien que le fait que le blondinet connaisse son existence était déjà assez, Harry n’allait pas non plus lui donner toutes les astuces. Les deux garçons devaient préparer la salle ensemble – le blond ne faisant apparemment pas confiance aux gouts d’un gryffondor en matière de décoration – avant l’arrivée des enfants un peu plus tard.

La famille au grand complet devait diner ensemble tout en discutant. Les futurs parents avaient pensé qu’un repas familial serait le parfait moment pour avoir tous les enfants en une seule fois. Draco s’était chargé de prévenir les enfants, ce qui ne gênait pas Harry qui s’était chargé des préparatifs du repas avec les elfes de maisons. Dobby avait été plus que ravi de pouvoir rendre ce service à Harry.

Il ne restait donc que les préparatifs de la salle. Et c’est pourquoi Harry attendait Draco dans le couloir, surveillant que personne d’autre de non invité n’entre dans la salle. Une fois tous les convives entrés, la pièce se fermera d’elle-même, ne laissant aucun intrus passer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Oh it's "Draco Malfoy"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 1066
Date de naissance : 05/06/1980
Date d'inscription : 25/02/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
4/705  (4/705)

MessageSujet: Re: Un diner presque parfait... [Salle sur demande]   Ven 15 Juil - 0:39

J'avançais dans les couloirs de Poudlard, dans le sens contraire des élèves qui se dirigeaient en groupes parfois nombreux en direction de la Grande Salle, l'heure du repas approchait à grand pas. Pourquoi je n'allais pas au même endroit qu'eux de toute évidence? J'étais convié à un souper un peu spécial, enfin j'étais l'un des deux à l'avoir organisé en fait! Mais comme nous voulions un pue... d'intimité pour ce repas, on ne le prenait pas au milieu des autres élèves, imaginez un peu, les enfants Potter-Malfoy avec leurs parents! Les gens s'interrogeraient si genre c'était pas une petite réunion de famille pour le petit couple que certains pensaient qu'on formait avec Potter... Oui les commérages vont vite à Poudlard, le petit tour que nous avait joué Pans' et Chris avait fait merveille! Nous piéger pour que Potter et moi parlions tous les deux! Mais ils avaient choisi le pire endroit au monde, le salon de thé des petits couples, du coup j'avais entendu la fameuse rumeur comme quoi Potter et moi étions déjà ensemble, même une complètement tordue qui disait qu'on s'était embrassé publiquement! Tout Poudlard ça! Autant le vrai que le faux, tout et n'importe quoi circule ici...

La seule chose de vraie la-dedans est qu'on s'était parlé, et qu'on en était d'ailleurs venus à la conclusion qu'on devrait tenter de mettre les choses aux claires avec les enfants. D'abord Elladora qui nous avait confronté, en nous parlant de notre futur, puis Pansy et Chris et leur petit plan machiavélique, Albus Potter semblait un fervant supporter de notre couple aussi... Bref la situation devenait difficile à gérer, d'un commun accord on avait décidé de ce repas pour parler avec eux... Même si j'avais quelques doutes sur l'efficacité d'une telle démarche de notre part, si ils étaient vraiment nos gosses, ils ne laisseraient pas tomber, faire des plans machiavélique c'est mon truc, Potter fourre aussi son nez partout comme moi, être têtu comme des mules nous caractérise bien aussi... Mais qui ne tente rien ne peux savoir si cela fonctionnera hein?

J'arrivais finalement à ma destination finale, la Salle sur Demande, Potter était déjà là, j'aurais pensé qu'il serait en retard plutôt, pour ma part j'étais pile à l'heure à la seconde près. Je m'approchais de lui de mon expression la plus neutre qu'il se peut, interpréter-là comme vous voulez, le mec froid qui ne montre rien, le mec qui tente de rester poli pour pas partir en live et dispute avec son ennemi... « Potter » dis-je en inclinant simplement légèrement la tête, je me mordis intérieurement la langue d'hésitation afin de lui demander si il avait entendu la fameuse rumeur mais je ne pus résister « Alors t'as entendu la nouvelle rumeur qui fait le tour de l'école? » Je secouais la tête « Pansy et Chris auront réussis leur affaire avec cette histoire de rendez-vous et de ... baiser! Cette soirée était vraiment nécessaire... Même si je crains qu'on aille droit dans un mur niveau efficacité » Je me demandais ce que cette soirée allait donné, réunir nos gosses, certains Potter, certains Malfoy et les Potter-Malfoy... Le peu que j'en savais est que certains caractères s'affirmaient et se... confrontaient! « Bon si on y entrait? » dis en faisant un signe de tête en direction de la porte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Un diner presque parfait... [Salle sur demande]   Dim 17 Juil - 21:44

Le brun attendit devant la porte quelques minutes avant de voir arriver son associé dans cette histoire. Il jeta un rapide coup d’œil à sa montre, montrant que Malfoy était parfaitement à l’heure, ni en avance ni en retard. En y repensant, il n’avait jamais vu le serpentard en retard à l’un de leurs cours communs. En même temps c’était plutôt difficile de repérer les retardataires lorsqu’on en faisait soi même partie… Enfin bref, le blond était à l’heure, la salle était ouverte, il ne leur restait donc qu’à entrer. Après un bref salut de la tête qu’Harry rendit au blond, il se tourna en direction de la salle prêt à entrer, lorsque les paroles du blond manquèrent de le faire trébucher.

_Si j’en ai entendu parler ? Tu plaisantes ? J’ai du passer une heure dans la salle commune des gryffondors rien que pour leur expliquer que non je n’étais pas en rendez-vous amoureux avec toi. Quelle idée aussi d’avoir choisi un salon de thé ? Aucune discrétion possible. Et si je trouve celui qui a lancé cette rumeur sur le baiser qu’on aurait soit disant partagé, il me servira de cible d’entrainement pour mes sorts de défense !

Grâce à la ruse de Parkinson et Chris, le brun avait eu d’énormes difficultés à faire comprendre à ses pairs que la présence de Malfoy dans le salon de thé n’avait été qu’un stratagème de ses futurs enfants. Mais avec cette rumeur d’un baiser entre les deux ennemis, les commentaires n’avaient pas manqué de jaillir. Il avait même surpris deux élèves à parier pour savoir qui de Malfoy ou Ginny finirait son année en couple avec le Sauveur. Il était vraiment temps qu’ils mettent les choses au clair avec leurs enfants une bonne fois pour toute.

Pourquoi leurs enfants ne pouvaient-ils pas se conduire comme tout bon enfant et obéir bien sagement aux volonté de leurs parents. Et ce n’est pas comme s’il demandait grand-chose non plus. Il voulait juste qu’ils cessent leur manigances pour mettre Malfoy et lui en couple. Rien de bien compliqué donc. Enfin apparement pour eux ça l’était. En tout cas Malfoy avait bien raison sur un point, ils allaient avoir du pain sur la planche pour faire entendre raison à leurs enfants.

_Il faut bien qu’on essaye, on ne peut pas continuer comme ça toute l’année. Qu’est-ce que ça sera la prochaine fois sinon ? Un diner romantique sur la tour d’astronomie ? En tout cas, si les enfants n’ont ne serait-ce que la moitié du tempérament des Potter on n’est vraiment pas sorti de l’auberge. Les Potter sont plutôt du genre têtu…

Suivant l’initiative du blond, les deux garçons entrèrent dans la salle sur demande. Puisque c’était Harry qui avait ouvert la salle, celle-ci s’était conformée à ses attentes, soit un lieu chaleureux et convivial pour un repas en famille. Le gryffon ne fut donc pas du tout étonné quand, en pénétrant dans la pièce il se rendit compte que celle-ci était une vague réplique de la salle commune des gryffondors. Dans le mur du fond en face d’eux trônait une cheminée où brulait un feu ardent, réchauffant la pièce de façon naturelle. Devant cette cheminée, d’épais tapis ou étais disposés divers jeux d’enfants pour les plus jeunes d’entre eux. Au centre de la pièce, une grande table dréssée pour acceuillir tous leurs enfants, et ils étaient plutôt nombreux. La vaisselle et les couverts étaient assez simple, rien de bien chic, tout à fait dans la simplicité qu’appréciait Harry. Quelle interêt y avait-il à mettre de gros efforts dans des ustensils qui ne servaient qu’à manger. Tant que son couteau coupait, Harry se fichait bien de savoir si celui-ci était en inox ou en argent.

En bref, la piècee reflétait bien les gouts simples de celui qui l’avait fait apparaître, n’oubliant pas d’y ajouter la touche gryffondor dans un mélange de couleurs rouge et or qui ne serait certainement pas au gout de tous. Conscient du regard du blond à ses côtés devant la décoration de la salle, Harry ne put s'empêcher de lancer avec un grand sourire:

_Alors, la déco te plait ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Oh it's "Draco Malfoy"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 1066
Date de naissance : 05/06/1980
Date d'inscription : 25/02/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
4/705  (4/705)

MessageSujet: Re: Un diner presque parfait... [Salle sur demande]   Jeu 21 Juil - 0:53

« Si j’en ai entendu parler ? Tu plaisantes ? J’ai du passer une heure dans la salle commune des gryffondors rien que pour leur expliquer que non je n’étais pas en rendez-vous amoureux avec toi. Quelle idée aussi d’avoir choisi un salon de thé ? Aucune discrétion possible. Et si je trouve celui qui a lancé cette rumeur sur le baiser qu’on aurait soit disant partagé, il me servira de cible d’entrainement pour mes sorts de défense ! »

Bien on pensait au moins la même chose, j'avais moi aussi passé un certain temps à parler avec Blaise, Pansy et Théo, à les convaincre qu'avec Potter on avait rien fait, j'avais aussi quelque peu tirer la gueule à Pans' j'avais l'intention de la tuer sur place, mais finalement je suis peut-être un peu trop mou lorsqu'il s'agit de ma meilleure amie parce que j'avais rien fait de mal, mis à part un sermon oral et des regards remplis de ma grâce méchante des grands jours... Elle? Elle souriait bêtement encore une fois genre, elle sait des choses que j'ignore et bien fière d'elle, mais oui bien sûr! Déjà que cette histoire me chauffait, Crabbe et Goyle me chauffaient aussi mais différemment, si Pansy, Blaise et même Théo jouaient beaucoup de cette histoire, oui même Théo le Mangemort parce qu'après tout il y est forcé aussi par sa famille, bref je savais qu'on comptait les uns sur les autres, Théo était Mangemort mais ne dirait rien de cette histoire, en même temps cela serait dans son intérêt, plus de Mage Noir, petite vie pépère à faire des momes avec Pansy, bref... Mais les deux ploucs, c'était différent, ils me suivaient de près quand ils le pouvaient, du regards, je vois bien qu'ils tentent de réunir des preuves, ces deux gros lourds attardés mentalement ne le sont pas tellement finalement... Du coup cette rumeur à la con me foutait une nouvelle épine dans le pied... Il continua alors en répondant à mon interrogation concernant cette soirée...

« Il faut bien qu’on essaye, on ne peut pas continuer comme ça toute l’année. Qu’est-ce que ça sera la prochaine fois sinon ? Un diner romantique sur la tour d’astronomie ? En tout cas, si les enfants n’ont ne serait-ce que la moitié du tempérament des Potter on n’est vraiment pas sorti de l’auberge. Les Potter sont plutôt du genre têtu…»

Je levais un sourcil en entandant les mots diner romantique sur la tour d'astronomie, Merlin heureusement que les gosses étaient pas là, ça leur auraient donné une magnifique nouvelle idée brillante en effet! Sans conteste que la Tour, c'était mon lieu secret, enfin un de mes lieux, quand j'avais besoin de me changer les idées et parfois de faire ma musique, alors imaginer Potter dans le décors, très con à dire mais tout d'un coup l'image mental d'un diner romantique avec Potiche et moi et ma guitare me vint en tête, je secouais la tête, nan franchement fallait pas avoir ce genre de vision... cauchemardesque! Mes pensées remisent en place je l'écoutais, il avait raison, j'y avais déjà pensé, si les gosses sont comme lui, ou comme moi, ou pire les deux, on est foutus et plus que foutus!

« Hum j'en doute pas pour le côté têtu des Potter... Et espérons qu'ils n'ont pas non plus celui des Malfoy sinon... On en sortira pas vivant! » je secouais la tête sous cette pensée, déjà qu'en plus il y avait apparemment pleins de petits conflits entre gosses, si en plus ils ont des caractères bien fait, on va s'amuser! « Sinon je me joindrais volontièrement à toi pour l'exercice de sorts! Je suis dans une sacrée merde grâce à cette personne! Mais ils ont bien pensé le lieu, un tel lieu bien publique, fréquenté et tout vis à vis de ce qui nous attends plus tard, c'était le meilleur moyen d'en faire parler partout! » Ce n'était qu'un constat que j'avais fait moi-même après cette... entrevue! Enfin finalement nous commencions à enter ensemble dans la Salle sur Demande, il l'avait clairement décorée, peut-être juste avant que j'arrive... Et là ce fut le choc, part mélange d'horreur et de choses plus agréable... La première chose que je remarquais est que cela faisait très... Gryffy! C'était en majorité leurs couleurs de maison! J'avais envie de vomir et ça devait ce voir sur mon visage! Et puis les meubles, et les couverts c'était.... simple! Merde on allait manger en famille, il allait manger avec des Malfoy et Potter-Malfoy il avait donc aucun goût?! Je mangeais pas dans des services bon marcher moi! Ca c'était les points négatifs qui me choquèrent royalement! Après y avait une ou deux touches de positif, une belle cheminée, au moins il avait du goût pour la cheminée, j'aimais bien les cheminées aussi, et des jouets près du dit feu, c'était bien pensé, il y avait des jeunes enfants tels que Cassiopée, Violetta et Gabriel... Mais j'en étais surpris, j'y aurais pas pensé, c'est-à-dire que c'est pas comme j'avais pu beaucoup jouer aux petits soldats magiques dans mon enfance si vous voyez ce que je veux dire... A dire vrai une cheminée avec des tapis m'auraient plutôt servi à autre chose... Enfin maintenant que j'suis un homme hein! J'parle pas de quand j'étais gosse!

«Alors, la déco te plait ? »

« QUOI?! » dis-je de ma voix la plus aiguë qu'il m'était possible d'avoir « Si sa me plait?! Potter on se croirait dans votre Salle Commune » continuais-je tout en entrant et en faisant des grands gestes paniqués « C'est quoi ces couverts bas de gamme pour nos enfants?! Merlin parfois j'me demande si t'es bien un Potter parce que les Potter étaient Sang Pur et riche quoi! » je secouais la tête « Genre nos gosses qui sont à Pouffy, Serdaigle et Serpy ils vont se sentir vachement bien ici » dis-je avec une pointe d'ironie dans ma voix avant de faire une pause un instant et de continuer plus calmement « Le seul point pour toi, enfin les deux seuls, c'est la cheminée et les jouets, j'aurais pas pensé aux jouets, j'ai pas été élevé à pouvoir jouer comme ça... » conclu-je quelque peu gêné durant un instant en baissant les yeux. L'instant ne s'éternisa pas, heureusement, car déjà des gens pénétrait dans le lieu, le groupe s'avança tranquillement vers nous, c'était Chris, Elladora, Cassiopée, Violetta et Gabriel, ils avaient l'air tout content, limite à sautiller sur place pour Elladora... Oh Merlin cette soirée allait être longue je le sens! Je regardais Potter et lui dis à voix basse en voyant cette joyeuse troupe « Toujours sûr qu'on fait bien Potter? Ca va être... très long » Je m'arrêtais là comme les enfants arrivaient alors à notre hauteur et les saluaient

« Bienvenue à vous les enfants! J'espère que la déco vous plait, votre père numéro deux à pas trouver mieux que de nous refaire la Salle Commune des Gryffondor! » ironisais-je de nouveau avec un petit sourire en coin...

PS: Pour les prochains qui posteront, n'oubliez pas que y a d'autres enfants Potter-Malfoy même si ils sont pas dans le jeu encore faut faire comme si (a) Violetta la jumelle de Cassiopée et Gabriel qui a 5 ans si j'me trompe pas Wink

Edit de Pansy : Il a huit ans Dray XD Huit ans xD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Un diner presque parfait... [Salle sur demande]   Sam 23 Juil - 20:06

[Hors jeu]RP de l'ancien Chris Potter-Malfoy

Je ne sais pas pourquoi, mais je sentais que la soirée n'allait pas très bien se passer. Pourquoi avais-je un tel sentiment ? Et bien peut-être parce que ce soir c'était repas de famille pour les Potter, les Malfoy et les Potter-Malfoy. Oui, c'était là une idée commune de nos pères, cela pourrait être amusant sauf que ces derniers temps tout ce qu'on a fait pour tenter de les rapprocher ne fut pas une grande réussite et je doute fort qu'ils nous félicitent lors de ce repas. J'ai déjà eu la réaction de Draco sur le petit "coup" que Pansy et moi avions monté pour Harry et lui, je peux vous assurer qu'il était loin d'en être très heureux. Ceci étant, ne croyez pas que cela va nous décourager, on a bien l'intention de continuer ce que nous sommes en train de faire, il faut juste que nous soyons un peu plus subtiles, un salon de thé n'était pas un endroit idéal pour une rencontre entre eux. De plus, à présent, il y a des rumeurs qui circulent sur eux, il y a un élève qui m'a dit l'autre jour "tu dois être content maintenant que harry et Malfoy se sont embrassés ?" Je l'ai regardé comme s'il venait d'une autre planète, c'était juste après mon entrevue avec Draco, j'étais donc bien placé pour savoir qu'ils ne s'étaient pas du tout embrassés et, curieusement je n'ai même pas eu la présence d'esprit de démentir. Encore une chose à passer sous silence.

Bref, nous étions donc conviés à un repas dans la Salle sur Demande, j'avais retrouvé Ella près de la Salle Commune des Pouffsoufles, nous avions convenus que puisque je voulais me redonner un petit coup de peigne et que je me dirigeais donc vers nos appartements privés, je prendrais Cassiopé, Violetta et Gabriel avec moi pour aller au repas, Ella viendrait avec Elena puis on se rejoindrait à l'entrée du couloir du septième étage, comme ça nous irions ensemble. Nos autres frères et soeurs viendraient dans un deuxième groupe.

Je revenais de ma sortie à Pré-au-Lard, j'y avais été en compagnie d'un des professeurs de l'école, ordre du Professeur Snape, enfin Directeur... enfin bref, j'avais dû y aller accompagné, je comprenais les précautions qu'ils prenaient, mais bon je ne suis plus un enfant tout de même. Quoi qu'il en soit, je me dirigeais vers les appartements qu'on nous avait attribué depuis notre arrivée ici. Gaby, Cassy et Violetta y étaient déjà, je leur expliquait rapidement qu'on allait manger avec toute la famille ce soir, leur réaction ne se fit pas attendre, Gaby avait un sourire qui lui dévorait tout le visage et Cassy et Violetta n'étaient pas en reste, néanmoins, je devais calmer un peu leurs ardeurs, qui sait ce qu'ils pourraient laisser échapper comme information au cours de ce repas.

Lorsque tout ce petit monde fut prêt, nous prîmes la direction du couloir du septième étage pour y retrouver Ella et Elena, je les regardais en souriant

- Alors les filles, vous êtes prêtes, on y va ?

Je me mis instinctivement devant elles comme pour les protéger, je sais c'est idiot, nous allions voir notre famille, mais c'est justement parce qu'ils étaient ma famille et que je les connaissais bien que je me méfiais des réactions de chacun. Nous arrivâmes enfin dans la salle sur demande, nos pères... enfin Draco et Harry y étaient déjà.

« Bienvenue à vous les enfants! J'espère que la déco vous plait, votre père numéro deux à pas trouver mieux que de nous refaire la Salle Commune des Gryffondor! »

Je ne pu empêcher un petit rire à la phrase d'accueil de Draco.

- Merci. C'est vrai que c'est très rouge et or, mais moi j'aime bien.

En même temps, je n'ai jamais eu quoi que ce soit contre les autres Maisons, je trouvais des qualités à chaque maison de Poudlard, bon bien sûr, j'avais des ennemis, comme tout le monde mais je ne me basais pas sur leur Maison pour les juger. Gabriel s'était rapproché de moi, il laissait son regard aller de Draco à Harry et vice-versa, je crois qu'il avait encore du mal à réaliser qu'ils étaient plus jeune ici qu'à notre époque.
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Un diner presque parfait... [Salle sur demande]   Dim 24 Juil - 12:54

Ce soir, on va manger en famille avec tout le monde : papa Draco, papa Harry … je vais être avec mes frères, soeurs et aussi avec mes deux papas.

J'étais tout le temps resté à la garderie car les petits comme moi ne vont pas encore à l'école malgré que j'ai 4 ans ainsi que Violetta aussi car c'est mon double. A la fin de la journée, une personne de la garderie m'a emmené avec Violetta et Gabriel direction les appartements privés que nous possédons mais il nous faut tout le temps quelqu'un avec nous sachant que l'on est encore jeunes. Cela ne me dérange pas car j'aime bien avoir quelqu'un avec moi.

La personne de la garderie nous laissa entrer dans les appartements de notre famille en nous disant de ne pas faire de bêtises. J'allais directement vers mes jouets en attendant que quelqu'un vienne nous chercher car sinon, j'allais m'ennuyer.

Quelques minutes plus tard, on se retrouva tout seuls dans l'appartement. Violetta et Gabriel n'arrêtaient pas de courir par tout. Quelques secondes plus tard, on entendis quelqu'un rentrais dans l'appartement familiale. Je regarda tout de suite qui c'était. C'était Chris, mon grand frère adoré que j'aime plus que tout au monde après papa Draco.
Chris nous expliqua rapidement que l'on allais manger avec toute la famille. Je sautais un peu de joie tandis que Gabriel souriait à pleine dent. Violetta souriait aussi. Je me dirigea vers mes jouets et pris mon doudou en forme de dragon pour qu'il me protège en quelque sorte. Violetta pris aussi son doudou en forme de serpent. Je mis un de mes petits manteaux au cas ou car j'avais peur d'attraper froid.

Lorsque Violetta et Gabriel ainsi que moi étions à sortir pour rejoindre nos deux papas. Je tenais la main de Chris car j'avais un peu peur de me perdre dans les couloirs. Arrivé au septième étage, j'apperçut au loin Elladora et Elena, mes deux grandes soeurs.


Cassiopée - Ella

Je lâcha la main de Chris tout doucement et courut en direction d'Elladora pour lui sauter dans les bras car je l'aime ma grande soeur. Après qu'elle m'est un peu serrée dans ses bras. Je redescendit par terre à juste devant elle puis je vis Chris se mettre devant nous.

Nous arrivâmes enfin dans la salle sur demande, mes papas chéris étaient déjà là. Je regarda la décoration de la salle ou nous allions manger. La décoration était belle en plus, il y a des jouets près de la cheminée puis je regardais mes deux papas que j'aime plus que tout au monde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Oh it's "Elladora Potter-Malfoy"




Parchemins : 1274
Date de naissance : 12/11/1993
Date d'inscription : 07/01/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
0/705  (0/705)

MessageSujet: Re: Un diner presque parfait... [Salle sur demande]   Mar 26 Juil - 14:33

Cher Elladora,

Tu es convié par tes Pères lors d'un diner de famille à la Salle sur Demande dès demain afin de pouvoir avoir une sérieuse discussion avec vous.

Sincèrement Draco Malfoy


Dès que la blonde avait reçu ce petit message, elle avait su. Elle avait su que ce diner ne serait pas comme ceux de son temps, qu’il serait…plus mouvementé. Oui, oui, elle avait bien vu le mot « sérieuse », mais franchement ? Entre nous ? Vous pensiez vraiment qu’Elladora connaitrait le sens de ce mot ? Elle n’aimait pas être sérieuse et ne l’avait jamais aimé. Si un jour vous la voyait ainsi ce serait soit pour quelque chose de très important soit qu’elle est malade. Et malade, Elladora ne l’était que rarement au malheur de sa famille. C’était donc avec l’idée en tête que la soirée allait être chargée en émotion qu’elle choisit ses vêtements pour l’occasion. Il ne fallait pas quelque chose de trop habillé, sinon la tenue serait à coup sûr abimée par les sorts, voir de la nourriture. Oui, elle savait tellement comment se finissaient les réunions de famille qu’elle préférait être prudente. Elle opta donc pour un simple jean et un T-shirt bleu. Puis, elle rejoignit Chris devant sa salle commune, celui-ci voulant se repeigner avant le repas, ils décidèrent d’un commun accord qu’il irait chercher les trois petits pendant qu’elle irait chercher Elena.

Elle sortie la carte du maraudeur de sa poche, il était absolument hors de question qu’elle se tape tous les escaliers jusqu’au septième étage. Elle regarda donc attentivement quels passages la mèneraient plus rapidement jusqu’à la salle commune de Serdaigle et lorsqu’elle trouva, elle marcha en sautillant presque jusque l’entrée de ladite salle. Le heurtoir en forme d’aigle la regarda, mais elle se retourna avant qu’il ne puisse lui poser la moindre question. Il était hors de question qu’elle se casse la tête à réfléchir à une question alors qu’elle ne voulait aucunement entrer. Elle avait prévenu Elena qu’elle viendrait la chercher et l’adolescente n’était jamais en retard, elle regarda sa montre. Il lui restait cinq minutes à attendre. Elle les pris donc tout en réfléchissant à ce qui pourrait bien se passer pendant le diner. Quand la brune arriva, Ella la salua gaiement.

    -Prêtes pour une longue soirée en famille comme on les aime ?


Elles se rendirent doucement jusqu’au lieu de rendez-vous qu’elle avait convenu avec Chris. Soit, le couloir. Elles attendirent quelques minutes puis Chris les rejoint avec un sourire tandis que Cassiopée sautait dans les bras de la blonde.

    - Ella


La jeune femme l’accueillit à bras ouverts et la serra fort contre elle alors que Violetta rejoignait Elena. Elle adorait sa petite sœur, des trois petits, c’était celle qu’elle préférait, celle qui détenait le plus l’esprit gryffon comme par hasard. Elle la reposa ensuite à terre et se saisit de sa petite main délicate.

    - Alors les filles, vous êtes prêtes, on y va ?


Ella acquiesça avec un sourire immense, elle trépignait d’avance. Elle était tellement pressée d’y être. Elle avait eu une grande discussion avec ses pères, mais ce ne serait pas la même chose. Ils seraient enfin tous véritablement réunis comme lors des fêtes dans le futur. Et elle savait d’avance que beaucoup de choses se passeraient et elle était curieuse de savoir quoi. Elle fut amusée lorsque Chris se plaça devant eux. Il avait toujours été très protecteur et elle ne lui en voulait pas, il y avait de quoi l’être dans cette époque. Ils aperçurent leurs parents devant la salle et Ella commença à sautiller d’impatience.

    « Bienvenue à vous les enfants! J'espère que la déco vous plait, votre père numéro deux à pas trouver mieux que de nous refaire la Salle Commune des Gryffondor! »


L’adolescente ne put s’empêcher de rire à cette remarque et elle jeta un coup d’œil à la salle, toujours en serrant la main de sa petite blonde préférée.

    -Dans les couleurs gryffondor, il y a aussi la couleur Poufsouffle ! Alors cette salle me plait.


Se moqua la jeune femme. Cependant, elle nota aussi la remarque de son père et elle eut un sourire moqueur.

    -Pourquoi papa serait-il le père numéro deux ? Tu n’aimes pas être le numéro deux ? Ah non c’est vrai, les Malfoy ne sont jamais seconds…Ce n’est pourtant pas si nul puisque papa numéro deux a mis au monde plus d’enfants que toi. D’ailleurs, fais attention plus tard papa, ce serait bête que tu prennes des kilos pour deux ou trois enfants mis au monde, bon d’accord quatre…et si vous comptez nous remplacer pendant que nous sommes ici 5 !


Ne put-elle s’empêcher de rétorquer avec un malin plaisir. Cette soirée s’annonçait pleine de rebondissement.

P.S : Un ordre a pu être établit le voici : Harry, Draco, Chris, Cassiopée, Elladora, Elena, Scorpius, Albus, Lily, Narcissa et Pansy ^^

_________________

The mysteries of time
Around us and surprise us
All the time.


Dernière édition par Elladora Potter-Malfoy le Jeu 28 Juil - 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Un diner presque parfait... [Salle sur demande]   Mer 27 Juil - 9:07

Adossée contre mon lit, derrière les rideaux aux couleurs bleu et bronze, je réfléchissais. Dans quelques instants, il faudra que j'aille me préparer pour notre dîner de famille...En effet, mes papas avaient eu l'excellente idée -ou pas, on verrait bien ce soir- de réunir tous leurs enfants. On comptait parmi eux mes demi-frères et sœurs aussi, ça m'énervait un peu, mais bon, après tout ce sont leurs enfants aussi je suppose qu'ils ont le droit de venir... Je sentais qu'il allait se passer un tas de chose au cours de ce dîner ! Ben quoi, quand on réunit Potter, Malfoy et Potter-Malfoy, on peut s'attendre à pas mal de trucs ! Je ne serait pas surprise si ça finissait à coups de Stupéfix ou pire, du coup ça m’inquiétait un peu parce que Gaby, Cass et Vio étaient là, mais bon, j'espérais qu'ils seraient des parents un minimum responsables ! Quoique dans le futur, c'était pas vraiment ça, aucun respect pour les plus jeunes, après ils s'étonnent qu'on soient précoces, bref ! J'avais été surprise que ce dîner soit leur initiative, d'après ce que m'avait raconté Ella leurs dernières tentatives pour les rapprocher n'avaient pas été couronnées de succès...J'avais pourtant entendu une rumeur comme quoi mes papas c'était embrassés, non mais n'importe quoi, ils ont vu l'état dans laquelle est leur relation ? Et puis surtout, si ça avait été le cas, j'aurai été au courant avant eux d'abord ! Je déteste ne pas être tenue informée...Bon, je crois qu'il faut que je me lève là, j'aurais tout le temps de réfléchir à ça plus tard, la soirée va être longue...

Après avoir fait un nécessaire de toilette, j’ouvris mon armoire. C'était une soirée en famille, pas une sortie, j'en était bien consciente, mais une occasion assez particulière quand même. Je me décidais finalement pour une robe simple, de tous les jours, assortie d'un petit gilet et j’enfilai des ballerines confortable. Je jetais un coup d’œil dans le miroir. Oui, ça allait. Je me brossais les cheveux mes ne les attachaient pas, dans le futur mes parents les préfèrent comme ça. Mon papa Harry dis même que c'est sa « petite victoire », après tout, je suis la seule à avoir hérité de ses cheveux dans la famille ! Au moment ou je m'apprêtait à quitter la chambre, j'entendis Gabrielle, ma meilleure amie, me souhaiter un « bonne soirée ! » avant de replonger le nez dans son bouquin. Je lui répondit un « merci » un peu coupable : je ne lui avait pas dit ou j'allais, ne sachant pas si c'était une bonne idée. Je lui faisait confiance, mais je n'étais pas sûre que mes papas voudraient que cette histoire s'ébruite trop vite...enfin cette soirée allait sûrement changer beaucoup de choses, J' y comptait bien et je savais que ses frères et sœurs aussi !

Je descendis d'un pas tranquille dans la salle commune des Serdaigle, j'étais parfaitement à l'heure, comme toujours. C'était normalement ma grande sœur Ella qui devait venir me chercher. Un instant, je me demandais comment elle allait faire pour rentrer...Ah, apparemment ça ne lui avait pas posé de problème puisque je vis ma blonde préférée me lancer un grand sourire, comme à son habitude :

- Prêtes pour une longue soirée en famille comme on les aime ?

Je ne pus m'empêcher de sourire moi aussi...longue, c'était le mot ! Je lui répondit avec un peu d'ironie malgré moi :

- Oui, comme toujours, et puis je crois qu'on ne va pas s'ennuyer !

Nous marchâmes un peu puis nous rejoignîmes Chris, qui avait de son côté récupéré les petits, dans le couloir. Il nous fit un grand sourire et alors que Cassy sautait dans les bras d'Ella, c'est Vio qui se retrouva dans les miens. Je lui fit un bisou sur le front puis la reposa par terre, pendant que mon grand-frère nous demandait :

- Alors les filles, vous êtes prêtes, on y va ?

Je hochai la tête. Ce n'est pas comme si on avait le choix, hein ?Même si j'avais moi aussi hâte, je sentais mon cœur battre stupidement plus fort dans ma poitrine. Après tout, je n'avais pas encore parlé à mes papas dans cette époque, je n'avais fait qu'entendre parler d'eux et je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre. Enfin, l'inconnu ne me faisait pas peur, j'aimais ça au contraire, c'est donc plus pressée que jamais que je suivis mes frères et sœurs. Chris se plaça devant nous comme s'il allait nous arriver quelque chose. Bon, ce serait peut-être le cas ce soir, mais ça m'énervait un peu : je pouvait me défendre toute seule, je n'étais plus une petite fille ! Nous arrivâmes finalement devant la salle sur demande -que je n'avais encore jamais utilisé, contrairement à mes papas qui avaient beaucoup fait parler d'eux avec cette pièce apparemment- et y trouvâmes nos papas.

« Bienvenue à vous les enfants! J'espère que la déco vous plait, votre père numéro deux à pas trouver mieux que de nous refaire la Salle Commune des Gryffondor! »

Je souris ironiquement à cette remarque, c’était bien mon papa Draco ça !
Tandis que mon frère répondait que ça ne le dérangeait pas et que ma sœur Ella ajoutait que le jaune représentait aussi sa maison, je détaillait la pièce d'un œil de faucon. En effet ! Elle faisait très...gryffondorienne, oui, c'était le mot ! Un peu trop, même. Je n'avais rien contre les rouges et or, mais là, c'était un peu exagéré :

- Papa Harry avait peut-être peur qu'on l'oublie devant toi !

Je souris une nouvelle fois en regardant mon deuxième papa, plus en retrait. J'avais toujours aimé l'embêter à propos de sa rivalité avec mon papa Draco, et là je crois que j'en aurais encore plus l'occasion !
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Un diner presque parfait... [Salle sur demande]   Jeu 28 Juil - 18:31

[Hors jeu]RP de l'ancien Scorpius Malfoy



Bercé par le tumulte de la foule serpentarde, j'observais distraitement les silhouettes dansantes des élèves autour de moi depuis quelques minutes déjà. Je ne connaissais pas la cause de toute cette agitation; Un défi? Un jeu? La salle commune n'avait jamais été aussi éprise d'émotions. C'est ainsi que je m'étais retrouvé sur mon lit, loin de ces bourdonnements incessants, pour retrouver mon cocon de plénitude. Malgré ma popularité, je reste la plupart du temps dans des coins reculés où je peux lire, étudier et penser sans qu'un larbin ne vienne me déranger. Je remercie Salazar de m'avoir permis d'être bien entouré, me permettant aisément d'écrabouiller quelques insectes insignifiants qui se prendraient pour des superhéros. Grâce à l'éducation que m'a inculquée ma famille, j'ai le privilège de pouvoir les chasser de mon champ de vision grâce à quelques mots subtilement bien placés. En parlant de ma famille, c'est à cause d'elle que je vois une partie de mon temps s'envoler comme de la poussière de cheminette. Bonne nouvelle, j'avais l'esprit de fête en cette délicieuse journée. Il aurait été incommodant d'arriver avec des pieds de plomb et la tête qui pendait jusqu'à terre. Certes, il y avait quelques indésirables dans la famille potter-malfoy, mais on ne peut pas toujours avoir tout pour soi. "Hey Scorpius, tu comptes aller à ton diner de famille?" me lança sournoisement Jehan Reeds, un comparse avec qui je m'entendais bien mais qui, à mon plus grand regret, aimait passer son temps à me narguer. Je lui jetai un regard noir, l'air de dire 'tu me déranges, casse-toi" et m'extirpai de mon lit. "En quoi cela te regarde?" claquai sèchement ma langue contre mon palais, sans aucune pointe de chaleur ou de douceur.

Je le laissa en plan dans le dortoir pour aller m'octroyer un brin de toilette dans la salle-de-bain. Même si ce n'était qu'un rendez-vous entre malfoy-potter, je comptais bien me rafraichir de la tête aux pieds. Après tout, je ne suis pas un Malfoy pour rien! Ma mère me répétait inlassablement que quoi qu'il arrive, dans n'importe quelle situation, un Malfoy devait avoir fière allure. Chose que j'ai réussi à entretenir pendant ces dix-sept longues années de folie. J'hésitais quant au choix de ma tenue; chic et élégant ou élégant avec une touche débraillée. La deuxième option est sans doute la plus adaptée. C'est ainsi que je me retrouvais avec un jeans foncé et une chemise noire légèrement déboutonnée au-dessus avec les manches retroussées jusqu'aux coudes. Se vêtir, c'est tout un art. Certains n'ont malheureusement pas le goût de la mode et se fondent parmi la foule dans leur tenue ridicule, mais hilarante. Rien qu'à voir Saint Potty, j'en aurais presque pleuré de rire. Chut! Ce n'est pas bien de rire du malheur des gens. Mère m'a toujours dit de le faire en silence. "Wouaaaaw! Eh bah, va falloir que je t'escorte mon grand si tu veux pas te faire embrocher par ces jeunes minettes" me siffla Jehan avec un large sourire moqueur. Je finis de boutonner ma chemise et reportai mon attention sur la silhouette du jeune homme. "Une chose que tu ne connaîtras sans doute jamais mon cher Reeds..." Fourbe et piquant, un couple parfait pour rendre muet comme une tombe ce semeur de zizanie.

Une fois fin prêt, je ne pris que pour accessoire ma baguette avant de filer comme une ombre à travers le dortoir puis la salle commune des serpentards, me retrouvant comme par magie dans les couloirs sombres de l'école. D'un coup de baguette, j'affichai l'heure devant moi, m'annonçant que j'aurais cinq minutes de retard si je ne pressais pas le pas. Je ravalais un juron et me mit à flâner prestement à travers les couloirs et les escaliers de Poudlard. J'avais quand même sept étages à monter pour aller au lieu du rendez-vous. C'est dans ces moments-là que je peste contre l'architecte des lieux. Pourquoi, par merlin, les lieux communs des serpentards se retrouvaient au cachots? Ce serait un miracle si j'arrivais à la salle sur demande sans une goutte de sueur. De toute façon, un Malfoy ne transpire pas. Point barre. Je n'aperçus personne de la famille sur le chemin et, comme un vieux loup solitaire, je me retrouvai face à face avec la salle sur demande dans laquelle je pénétrai sans plus de cérémonie. Les couleurs de la pièce me piquèrent rapidement les yeux, m'arrachant une grimace de désappointement. "Par salazar, père, pourquoi as-tu laissé Harry se charger de la décoration? C'est...trop gryffondor!" Sur ce coup-là, père n'avait pas du tout gérer. Il avait même fait une erreur monumentale! Ah, mes pauvres yeux...

-Dans les couleurs gryffondor, il y a aussi la couleur Poufsouffle ! Alors cette salle me plait. Je me retournai vers la douce voix de supermoustique, alias Elladora, une erreur de la nature. Ah, si seulement je pouvais la faire disparaître à l'aide d'un petit coup de baguette, cette soirée aurait été bien plus attrayante. "Ma pouffy préférée! Quelle joie de te revoir" lâchai-je avec un grand sourire hypocrite. Mais n'ayant pas envie de semer le trouble avec une énième dispute entre moi et Elladora, je m'en allais vers Elena et Cassiopée, deux adorables petites demoiselles que j'aimais particulièrement taquiner. "Coucou les canailles!" dis-je en leur ébouriffant les cheveux, chose qu'elles n'apprécieront sans doute pas. Je relevai mon museau pour tomber nez à nez avec Chris à qui j'accordai un franc sourire amical. "Alors, on joue les chevaliers servants?"








Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Un diner presque parfait... [Salle sur demande]   Sam 30 Juil - 22:02

[Hors jeu]RP de l'ancien Albus Potter

Albus se demanda si tout ceci était bien réglementaire. Un souper de famille ? À Hogwarts ? L’invitation avait une qualité si invraisemblable qu’Albus ne savait pas comment la prendre. Après un sort qui confirma la provenance de cette lettre – on n’était pas le petit frère de James Potter sans connaître par cœur l’Abécédaire du Sorcier Farceur Accompli, question de survie –, Albus trancha et décida que la soirée risquerait d’être à en pisser de rire, dans le pire des cas. Il ne savait pas exactement à quoi jouaient son père et futur beau-père, à essayer de réunir tout le clan comme ça, avec autant de Slytherins bienveillants – il toussa pour déloger quelque chose dans sa gorge – dans la famille… Mais quelque chose lui disait que ce serait aussi amusant que les repas d’ici une vingtaine d’années.
« Al ? Tu viens ? Je crève la dalle, mec ! » Entendit-il son meilleur ami gémir depuis la salle commune. « Tu veux ma mort sur ta conscience, c’est ça ? » Et même s’il ne pouvait pas le voir, il savait bien qu’il faisait le pitre pour les quelques qui n’étaient pas encore partis pour le souper.

« T’as la mémoire courte, Barns ! J’t’avais dit que j’ai un repas de famille ce soir ! »

« Je sais mon pot de chambre d’amour ! Je te laissais juste une dernière chance pour m’inviter ! Allez, j’suis parti ! »

Albus secoua la tête et retourna à l’intérieur du dortoir, fouillant sa malle à la recherche de quelque chose à se mettre. Une chemise blanche – tout ce qu’il y a de plus classique –, un jeans noir passe-partout et un veston noir et vert – recyclé d’une soirée costumée moldu. Albus s’habilla et vit que c’était bon. Quoique… Il dénicha une cravate des confins de sa malle et la noua à la Prince Albert. Il se regarda dans la glace, et son reflet lui balança que ses cheveux étaient impossibles. Merci. De toute façon, il s’en plaignait à chaque fois, donc s’il ne disait rien du reste, c’est que ça passait. Parfait !

Sa baguette dans sa poche, Albus descendit les escaliers et attendit sa sœur dans la salle commune. Autant y aller ensemble, n’est-ce pas ? Et puis cela faisait longtemps qu’il ne passait pas du temps avec. Remus était déjà parti cherché sa jumelle, lui. Installé sur un pouffe, le ventre d’Albus se mit à grincer de faim et il allait se lever pour monter les escaliers des filles, au risque qu’ils ne deviennent un toboggan, quand sa petite sœur apparut. Albus lui offrit son bras.

« La princesse est enfin prête ? » Il observa sa montre de poche – Albus avait un goût pour les antiquités moldues comme ça, un truc de grand-père Weasley – et les aiguilles étaient implacables : ils avaient déjà du retard.

Ils firent leur chemin dans les couloirs, le pas tranquille : la tapisserie de Barnabas le Follet était non loin de la tour Gryffindor. Deux-trois minutes plus tard, Lily et Albus marchèrent rapidement trois fois devant le mur en pensant à l’endroit désiré et la porte apparue. Albus tint la porte pour sa sœur – « Après vous, très chère sœurette… » – et suivit, scannant brièvement les arrivées. Son cœur se serra à la vue d’une élégante silhouette blonde. Scorpius. Il respira profondément et sourit largement à ses parents. « Bonsoir, Harry, Draco. » Il ne les appelait pas ‘père ou papa’, ces deux garçons, à peine de son âge, n’avaient pas le bagage émotionnel ou l’expérience que ses pères ont eu. Néanmoins, il avait entendu leurs histoires de jeunesse et savait qu’ils auraient besoin de toute l’aide disponible pour qu’ils finissent ensemble.

Albus regarda autours de lui et sourit encore plus largement.

« Très joli, Harry. Surtout les couleurs. »
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Un diner presque parfait... [Salle sur demande]   Lun 1 Aoû - 9:23

Aujourd’hui ce n’était pas un jour ordinaire comme tout ceux que je passais ici. Non, c’était différent voir effrayant. J’allais assister à un repas familial avec mon père et Draco plus jeune. Les trois temps avaient été mélanger et j’avais pus rencontrer des personnes qui étaient décéder. C’était déstabilisant d’une part et de l’autre intéressant. Mon père était encore jeune et n’était donc pas encore tomber amoureux de son pire ennemi. Je me souvenais du jour où il avait passé la porte tout en nous jetant un regard. Après ça, maman était effondrer et seul James, Albus et moi-même somme rester auprès d’elle.

Devant le miroir de la salle de bain des filles, j’observais mon reflet qui me paraissait floue et agacé. J’étais vêtue d’une robe courte en soie de couleur bordeaux, elle était fluide et très moldus. Je l’avais acheter dans un de leur magasin avec tante Hermione, alors qu’elle me faisait visiter le monde de ceux qui ne possédait pas de pouvoir magique. Mes cheveux étaient onduler et d’une douce couleur situé quelque part entre le brun et le roux. Cela faisait ressortir ma peau pale et mes yeux bleus. Je les avaient souligné de noir, accompagné d’un far à paupière discret. Je préférais de loin le naturelle au superficielle. J’étais prête et même si je paraissait sur de moi, au fond c’était une tempête. Mon estomac n’arrêtait pas de se noué d’appréhension. Je sais que j’allais voir des personnes que je n’appréciais pas comme Narcissa. Le seul réconfort était mon frère, Ella, Chris et Scorpius. Pour le dernier cela doit vous étonner n’es ce pas ? Moi apprécier un Serpentard ?! Comme quoi tout peut arriver, le fait que nos père soit remarier en quelque sorte nous a rapprocher. Il comprend ce que je ressens et pourquoi j’ai du mal à l’accepter. Quand je quitte la table en colère, il vient souvent me calmer. Alors, même si nous nous ignorons au château, en dehors nous nous entendons bien.

Je descendais les escaliers menant à la salle commune. Mon frère Albus, m’attendait en bas. Lui aussi était très élégant, quand je le regardais je ne pouvais m’empêcher de voir mon père. Il lui ressemblait beaucoup. James et lui avait hérité des traits de mon paternel tandis que moi je virais plus vers ma mère. C’est derniers temps je n’avais pas beaucoup passer de temps avec. Il faut dire que nous étions l’opposé. J’étais exubérante et fanfaronne en publique, sans doute la fille la plus populaire de Gryffondor. Papa disait que j’avais des traits de caractère de grand-père. Tandis qu’Albus était discret, réservé. On se complétait tout les deux et c’était là le principale.


«  Prête mon prince »

Un sourire malicieux sur les lèvres. Il allait devoir me contenir au cas où je n’en ferais qu’à ma tête. J’étais prise de pulsions parfois et je n’arrivais pas à me calmer toute seule. Lorsque la douleur était trop forte c’était difficile. Je prenais le bras qu’Albus m’offrait et le suivait en dehors de la salle commune rouge et or. Nous marchions silencieusement dans les couloirs. Lui aussi était-il autant stressé que moi ? Avait-il peur du dénouement de la soirée ? Arrivé devant la tapisserie nous marchions trois fois devant tout en pensant à ce que nous voulions. Enfin, la porte apparut devant moi et mon grand frère me laissait passer en première. Toujours galant. En voyant mon père aussi jeune mon cœur se serra. Je ne l’avais qu’aperçut lors de mon arrivé, je ne m’étais donc pas concentrer sur lui, mais le voir aussi jeune était impressionnant, intimidant. Fidèle à lui-même, toujours les mêmes lunettes, les même cheveux en bataille et surtout ses yeux verts qui m’ont toujours impressionnée. J’aurais put laisser mes larmes coulés, mais je m’étais retenue. On pouvait penser que j’étais capable de surmonté tout ça, que j’étais parfois insensible. Hélas, c’était faux. Pourtant, en cette instant j’avais eu la force de retenir ce flot. Les émotions tourbillonnaient en moi, elles menaient une bataille. J’étais à deux doigts de partir et de m’enfuir aussi loin d’eux. Mon regard se portait sur celui qui allait être mon beau-père plus tard. Envers lui, j’avais toujours mis une certaine distance. Je ne voulais pas apprendre à le connaitre, pour moi il restait celui qui avait fait éclater notre famille. Du moins, l’élément déclencheur. J’évitais ceux que je ne voulais pas voir et saluait d’un coup d’œil discret Scorpius. Puis vint le tour de Ella' et Chris toujours souriant, je leur rendais leur sourire. Avec vitesse mes yeux se portaient sur Elena. Je disais ne pas l’aimé, ne pas apprécier cette insupportable gamine. Pourtant, j’étais loin de la réalité. Au fond je l’appréciais, je la protégeais sans qu’elle le remarque. Parce que, même si je ne voulais pas l’admettre, je tenais à elle. Je reportais mon attention sur Harry et tout comme Albus je le saluais poliment sans l’appeler père.


«  Bonsoir Harry. »

J’étais froide en mes mots, il ne m’avait encore jamais adresser la parole. Peut être allait-il se demander pourquoi je parlais ainsi, la raison était évidente à mes yeux. J’émettais une certaine réserve envers lui et Draco.

« Draco. »

Tout de même, il fallait que je reste polie avec lui. Je regardais la décoration que je n’avais pas eu le temps d’observer. Du pur Gryffondor quoi que maladroit à certain endroit. C’était bien là un comportement digne de mon père, il n’avait jamais été doué pour ce genre de chose.
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Un diner presque parfait... [Salle sur demande]   Ven 5 Aoû - 18:39

[Hors jeu]RP de l'ancienne Narcissa Potter-Malfoy

Dans l’une des chambrées des dortoirs de l’antre des Serpents, une jeune fille blonde se remuait devant son miroir depuis une bonne vingtaine de minutes. Un petit dilemme s’opposait à elle. Quelle coiffure porter pour le repas en famille ? Elle se devait d’être parfaite pour tous les repas qu’ils soient important ou non.

- Voyons voir, je peux laisser mes cheveux lisses sur les épaules ? Non ça me ferait ressembler à ma sœur de Poufsouffle. Et si je les bouclais un peu, en fait non. J’aurais l’air de ressembler à Elena et Hermione Granger. Arg que faire pour être unique. Simple, il faut n’avoir que des frères dans la famille. Bon je vais me faire un chignon rebelle ça ira parfaitement pour ce soir.

Après avoir prononcer une formule pour se coiffer, de façon à aller plus vite, elle se regarda une dernière fois dans son miroir. Elle rajusta sa cravate et lança un sort de rapetissement sur son miroir qu’elle glissa dans sa table de chevet. Affichant un sourire malicieux, elle partie en direction de la salle commune pour retrouver Pansy Parkinson, très bonne amie de son père Draco Malefoy. Elle fit le tour de la pièce avec son regard bleu et s’approcha de la personne qu’elle cherchait.

- Bon Pansy, moi j’y vais que tu viennes ou pas, ça m’est égale. Puisque ça restera un repas fort ennuyeux.

Narcissa tourna les talons rapidement ne se souciant pas de sa pseudo tante. Passant l’entré de la salle commune, elle pressa le pas pour rejoindre son frère jumeau qui l’attendait devant le grand escalier en marbre. Son jumeau était à Gryffondor, c’était le seul être de la maison bouffondor qu’elle pouvait supporter, apprécier, adorer et vouloir protéger. Arrivant auprès de lui, elle changea son sourire malicieux quelques secondes pour afficher un sourire qui voulait dire « Je suis contente de te voir, Remus ». Pendant son cours moment de fragilité, gentillesse particulière envers Remus, elle lui colla un simple baisé sur sa joue droite, avant de l’entrainer à sa suite au 7ème étage.

La quatrième année se doutait un peu que Remus était un peu énervé de devoir descendre les sept étages pour y retourner quelques minutes plus tard. Mais elle aimait bien embêter son frère, puis il ne se gênait pas pour le faire aussi. Elle tirait sur le bras de son frère et sur celui de Pansy qui les avait rejoins.

- On se dépêche, il serait bien capable de commencer les festivités sans nous et je ne n’aime pas être la dernière, même s’il faut savoir se faire désirer.

C’est seulement après avoir traversé des couloirs, bifurqué à droite où gauche, gravit les marches qu’ils arrivèrent devant le mur de la salle sur demande. La blondinette se mit à penser très fort à ce qu’elle cherchait et voulait faire apparaitre. La porte fit son apparition quelques temps après, elle ne prit pas la peine de frapper et elle entra dans la pièce et tirant toujours Remus, par contre elle avait lâché Pansy. La première chose que la serpentarde fit en voyant la pièce se fut un rictus de mauvaise humeur, tout était rouge. C’était à vomir, elle était sur que ça ne dérangeait pas Remus, mais elle n’allait pas rester toute une soirée dans une salle où la décoration était rouge de chez rouge. Son regard se posa ensuite sur les êtres pour certains difforme qui étaient présent dans la salle. Il y avait Scorpius au quel elle sourit, à ses côtés Albus, bien sûr elle ne l’aimait pas trop. Mais le fait qu’il traine avec Scorpius le faisait remonter dans l’estime de la jeune fille. Ensuite Chris son grand frère qu’elle appréciait, Ella’pouf’jaune qu’elle ne voulait pas voir, Ela’bleu qu’elle ne voulait pas voir non plus. Les petites jumelles dont elle sourit à Violetta en snobant Cassiopée, le petit Gabriel qu’elle voulait voir à Serpentard dans quelques années. Ses yeux firent le tour pour s’arrêter sur la rouge qu’elle détestait le plus au monde, Lily Potter. Franchement elle aurait pu éviter de naitre ça aurait fait des vacances à plusieurs membres de la famille Potter-Malfoy. Puis vint le tour où elle fixa plus de cinq minutes ses parents. Elle n’allait pas leur manquer de respect tout de même.

- Bonjour Père et Mè… Potter.

Elle allait dire mère, pas de sa faute si Potter avait eu le malheur de la porter dans son ventre, depuis elle le prend pour sa mère qu’elle n’apprécie pas trop en plus. Remus plus gentil que sa sœur, salua l’ensemble des personnes présentes.

- Vous permettez que je fasse un petit quelques choses c’est juste pour éviter de finir aveugle avant la fin de la soirée. Trop de rouge ça tue.

Elle tira sa baguette de son jeans et prononça une formule à voix basse qui faisait en sorte que les décorations qu’avait mit Harry Potter se retrouve verte et rouge à la fois.

- C’est beaucoup mieux ainsi je trouve, au moins les Serpentard ne se sentiront pas exclus.
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Un diner presque parfait... [Salle sur demande]   Lun 15 Aoû - 18:46

[Hors jeu]RP de l'ancienne Pansy Parkinson

Pansy Parkinson pouvait se vanter d’être la première commère de Poudlard. Elle était au courant des dernières rumeurs et prenaient un certain plaisir à les accumuler pour les balancer comme des bombes au meilleur moment. C’était son petit plaisir. Certains jouaient aux échecs, d’autres étaient des mégalomanes, elle, elle était une accro des ragots. Et bien sûr, son dernier sujet préféré était le suivant : la vie si passionnante de son meilleur ami qui n’était autre que Draco Malfoy. En fait, sa vie était passionnante depuis une semaine tout juste quand des gosses venaient de nulle part avaient affirmé que Draco était leur père et qu’ils avaient aussi pour père Harry Potter. Choc bien évidemment pour toute la communauté sorcière ou du moins Poudlarienne qui ne s’attendait clairement pas à ça. Pansy avait particulièrement apprécié de voir la tête de la belette et la belette fille se décomposer. C’était un spectacle qui n’arrivait pas tous les jours. Bon, elle aussi avait été surprise, au début seulement. Après avoir réfléchi, c’était tombé sous le sens. Draco était obsédé par Harry Potter et le sentiment était réciproque. Potter avait suivi son meilleur ami pendant toute la sixième année. Draco était exécrable quand il n’avait pas vu sa Némésis une fois dans la journée. A chaque fois qu’il faisait quelque chose, il arrivait toujours à inclure Potter dans la conversation. Bref, il y avait quelque chose qui n’était pas sain dans leur relation d’ennemis. Un peu trop de passion selon Pansy qui finirait visiblement par se transformer en amour. Et elle l’acceptait parfaitement. Elle l’avait même dit à Draco qui avait certainement pensé à l’étrangler mais il l’aimait trop pour ça. Elle était comme une sœur pour lui et il était la personne la plus importante dans sa vie après Théo bien évidemment. Draco, elle le comprenait mieux que personne. Elle connaissait sa famille, elle connaissait ses habitudes, ses secrets, ils se disaient tout. Ils s’aimaient d’un amour purement fraternel qui était puissant. Et puis Draco restait son premier amour, il avait été son premier baiser (en haut d’un arbre quand ils avaient huit ans, pour expérimenter). Bref, Draco pouvait lui en vouloir mais ne restait jamais fâché longtemps avec elle. Et tout ce qu’elle voulait, c’était son bonheur. Et elle savait qu’il ne serait jamais heureux avec une femme douce et effacée. Parce qu’il était gay. Parce qu’il avait besoin de quelqu’un qui lui tenait tête. Il avait par conséquent besoin de Potter. C’était une évidence. Elle était donc pour qu’ils se mettent en couple. Bien sûr, il faudrait du temps, plus de dix ans pour qu’ils réalisent cette évidence et elle comprenait aussi ça (quoique si Chris était en 1997…). Dans tous les cas, elle ne cherchait pas à jouer les entremetteuses (comme leur stupide fille de Poufsouffle, comment Potter et Malfoy avaient pu avoir une fille Poufsouffle ? Même pour Potter, c’était tomber bas…). Cette gamine croyait vraiment aux poneys roses qui volent… Pourtant, elle avait aidé Chris à réunir ses parents dans un salon de thé. C’était elle qui avait choisi l’endroit. Parce qu’elle voulait à tout prix voir Draco son meilleur ami dans ce décor rose et froufrouteux. Et aussi parce qu’elle savait que la rumeur courrait vite et que la Weasley fille aurait encore une tête à mourir de rire en apprenant cela. Traumatiser les Weasley était devenu sa grande passion et occupation. Elle ne savait pas qui avait lancé la rumeur sur le baiser mais elle la remerciait sincèrement. C’était excellent de voir Draco tenter de se justifier alors qu’il mourrait de l’embrasser son Potter. Bien qu’il ne se l’avouait pas. Dans tous les cas, Pansy ne comptait pas perdre une miette de cette histoire. Et ce fut comme ça qu’elle apprit en interrogeant son futur filleul, Remus Potter-Malfoy, que Draco et Potter avaient organisé un diner familial. Diner familial auquel elle s’était invitée pour soutenir Draco en premier lieu et aussi pour mettre son grain de sel. Elle avait donc parlé à Narcissa qui avait accepté qu’elle vienne avec elle. La brune était donc désormais dans la salle commune et attendait l’arrivée de la blonde qui ne tarda pas arrivée, très jolie avec les cheveux attachés. Pour sa part, Pansy les avait gardés détachés, ondulant doucement sur ses épaules. Elle avait enfilé un pantalon en cuir rouge bordeaux et un haut noir aux manches transparentes et au décolleté plongeant comme à son habitude. Elles se rendirent à la salle sur demande avec Remus qu’elles récupèrent devant l’escalier de marbre. Ils discutèrent gentiment sur tout le trajet et arrivèrent enfin dans la salle sur demande. Quand ils rentrèrent à l’intérieur, Pansy ne put retenir une grimace de dégoût. Eurk… C’était rouge. Visiblement, Narcissa ne semblait pas apprécier la couleur non plus. Il fallait dire qu’on aurait pas pu faire preuve de mauvais goût que ça. Elle entendit tout juste le lapsus de Cissa à côté d’elle, trop dégoutée pour se concentrer sur quoique ce soit d’autre. Finalement, elle vit Narcissa junior sortir sa baguette et changer les murs de la salle. Ils se retrouvèrent dans un mélange de rouge et de vert qui jurait horriblement ensemble. « C’est beaucoup mieux ainsi je trouve, au moins les Serpentard ne se sentiront pas exclus. » Pansy n’était pas vraiment d’accord. Le vert c’était bien mais un vert appuyé et un rouge vif, c’était Noël en avance, un Noël de mauvais goût. « L’attention est louable Cissa mais les couleurs jurent ensemble. Si en plus il faut rajouter une touche de bleu pour les Serdaigles et du jaune pour la Poufsouffle – Pansy cracha presque le mot – on a pas fini. Vous n'auriez pas pu faire plus sobre ? » demanda la jeune femme. Puis se rendant compte de son erreur, elle se corrigea. « Non, excusez-moi. Potter, tu n’aurais pas pu faire plus sobre ? » Car tout ça c’était de la faute de Potter. Elle pinça à nouveau les lèvres puis chercha dans ses souvenirs ce qu’elle savait sur la Salle sur Demande. La salle changeait de couleur selon les envies des habitants. Elle se mit donc à penser à des murs beiges, chaleureux, cotonneux. Ces derniers prirent cet aspect là et la décoration fut enfin agréable à regarder. « Voilà. Neutre et sobre. Et avant que quelqu’un demande ce que je fais ici, je vais y répondre. Je me suis invitée pour soutenir Draco au milieu de tout… ça. Et aussi pour être sûre qu’il ne se fera pas agressé par Potter après ce que j’ai entendu tout à l’heure. Il paraitrait que Potter t’as appris l’utilité… » Pansy réfléchit au mot qu’elle devait employer tout en laissant monter le suspens quelques secondes. Elle attrapa une fourchette et grimaça avant de la reposer. « … D’une pipe… Contre un mur. Votre père ne savait pas comment on l’utilisait et Potter lui a visiblement donné une leçon. » C’était totalement faux, elle venait d’inventer cette rumeur sur le moment juste pour gêner le jeune homme. « C’est vrai Dray ? ». Pansy finit par se diriger vers une des deux jumelles qui tenait fermement son doudou en forme de serpent. Elle s’accroupit à sa hauteur et demanda avec une tendresse presque maternelle qui était étonnante. « Il est mignon ton doudou. Comment il s’appelle ? »
Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Un diner presque parfait... [Salle sur demande]   Ven 30 Sep - 16:48

Même si l’idée de ce repas avait été une idée commune entre Draco et moi je ne pouvais qu’espérer pour le meilleur en m’attendant au pire. Après tout, vu les personnalités de nos enfants il était fort peu probable que le soirée se passe comme nous l’espérions. Apparemment la décoration n’était pas au gout de Draco, ce qui ne me choqua pas pas du tout. Je n’étais absolument pas doué en décoration et mes seules inspirations étaient venu de la tour des gryffondor, de quoi offenser tout serpentard qui se respecte. Enfin, contrairement à ce que pensait le blond, tous les enfants ne s’étaient pas senti vexé de cette décoration gryffy. Certains avaient même l’air d’apprécier.

Les uns après les autres nos futurs enfants étaient arrivés, et nous avaient dit bonjour. Certains avec enthousiasme, heureux de cette réunion familiale, d’autre avec un peu de recul, gardant dans leur esprit les rancunes envers nos moi futurs. Je ne pouvais pas leur en vouloir pour cela. D’après ce que j’avais compris, malgré mes efforts je n’étais pas le père idéal pour tout mes enfants, surtout envers ceux que j’avais eu avec Ginny. Et même si techniquement je n’avais pas encore commis ces erreurs, je ne pouvais qu’essayer d’arranger les choses en faisant comprendre à tout le monde que je n’étais pas encore cette personne. Que mes pensées du futurs n’étaient pas les mêmes que celle du présent. Le Harry du futur et celui du présent, s’ils partageaient énormément de points communs, avaient aussi de grosses différences.

Tous les invités étaient arrivés, et finalement après un bon nombre de réflexion sur la décoration qui ne firent qu’amuser Harry au lieu de le vexer, la pièce se retrouva dans une teinte beige beaucoup plus harmonieuse que les teintes précédentes. Malgré toutes les critiques sur la déco Harry ne pouvait que se sentir ravi d’avoir tant de monde autour de lui. Enfin ça c’était jusqu’à la remarque d’une certaine serpentard, meilleure amie de Draco. Si elle était vraiment la pour soutenir le blond – bien qu’il en doutait un peu – qui le soutiendrait lui ?

Il ne put empêcher le rouge de lui monter aux joues avec le dernier commentaire de Parkinson et se força à ne pas s’énerver en pensant aux dernières rumeurs qui avaient circuler dans le château sur une prétendue relation entre les deux ennemis.


_Parkinson, je peux t’assurer que c’est entièrement faux. Et j’espère pour toi que ce n’est pas toi qui lance ces merveilleuses rumeurs sur Malfoy et moi…

Il prit une grande inspiration et fit un sourire général à tout ce petit monde présent.

_Et si on s’installait à table, ce serait beaucoup mieux pour discuter tranquillement, non ?

Lançant un regard appuyé au blond à ses cotés, il se dirigea vers la table, bien décidé à ne pas se laisser marcher dessus toute la soirée. Draco et lui avaient invité tous leurs enfants pour une raison bien précise, il n’était pas question de commencer à partir dans diverses discussions sur des rumeurs sans fondements et toutes plus stupides les unes que les autres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Oh it's "Draco Malfoy"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 1066
Date de naissance : 05/06/1980
Date d'inscription : 25/02/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
4/705  (4/705)

MessageSujet: Re: Un diner presque parfait... [Salle sur demande]   Mar 25 Oct - 23:38

Ainsi donc le défilé de nos enfants avait commencé... Oui on peut appeler ça un défilé parce qu'entre nos mômes qu'on aura ensemble, Scorpius mon fils et les trois autres que Potter a fait avec sa Belette on peut dire que nous formons un défilé. On repeuplerait Poudlard pour un peu! L'arrivée de la première vague, Chris, les trois plus jeunes enfants et Ella s'était bien passée, enfin Elladora avait voulu jouer sa forte tête avec moi, de qui elle a hérité ça, Potter ou moi? Peut-être d'un peu les deux, ça m'avait fait grincer les dents mais ce soir je voulais tenter de rester zen... J'adorais observer nos plus jeunes enfants parce qu'ils étaient très beaux, en fait, je réalisais qu'ils l'étaient tous et toutes d'une manière ou d'une autre... Scorpius entra à son tour, nouveau grincement de dent entre lui et Ella cela semblait... tendu, une sorte de guguerre que j'avais déjà remarqué, la soirée servirait peut-être à un autre but après tout? En un sens si Elladora n'avait pas été ma fille, j'aurais simplement adoré la répartie de mon fils, en même temps comme Ella était ma fille je ne pouvais que désapprouver le ton qu'il avait avec sa demi-soeur... S'en fut au tour des Potter... Quelle fût ma surprise de voir se ramener Lily et James alors qu'ils n'étaient pas du tout invités, techniquement on devait remettre les pendules à l'heure avec nos enfants, les Potter-Malfoy et Albus, parce que Albus semblait accepter le fait que son père soit avec moi et même il nous dessine en train de... de. Bah! Je secouais les épaules, ma foi si Potter avait invité ses autres enfants qu'il en soit ainsi. Puis arriva enfin Narcissa jr avec son jumeau et Pansy...

Une chose que j'ai noté lors des ces différentes arrivées sont la manière dont ils ont de nous nommés, certains nous appellent simplement Papa et Père, d'autres par nos prénoms, pas seulement les Potter-Malfoy mais même la jeune Lily appelle son père « Harry »... J'imagine qu'ils sont finalement autant pommé que nous dans toute cette histoire! Pansy arriva de manière royale comme à son habitude en protestant de manière Pansynienne face au travail de Cissy, envoya quelques mots à Potter qui me firent bien sourire puis pour mettre tout le monde d'accord elle redécora la pièce d'une couleur neutre, aucune référence à aucune maison, Pansy ma reine des situations! Par contre la suite de me plu pas du tout, mais vraiment pas! Ma meilleure amie expliquait pourquoi elle était là, outre le fait que je l'avais fait venir pour qu'elle entende aussi notre message, même si je savais que cela ne servirait à rien la connaissant mais bon.

« Voilà. Neutre et sobre. Et avant que quelqu’un demande ce que je fais ici, je vais y répondre. Je me suis invitée pour soutenir Draco au milieu de tout… ça. Et aussi pour être sûre qu’il ne se fera pas agressé par Potter après ce que j’ai entendu tout à l’heure. Il paraitrait que Potter t’as appris l’utilité… » L'utilité de quoi Pansy?! Me dis-je mentalement alors que je l'observais, je ne connaissais que top bien ce sourire là avec ce regard lubrique, elle préparait un mauvais coup! Surtout quand elle marquait un temps d'arrêt, en même temps elle regarda une fourchette en grimaçant, j'aime cette fille! Oui enfin jusqu'à ce qu'elle reprenne avec son temps enjoué « … D’une pipe… Contre un mur. Votre père ne savait pas comment on l’utilisait et Potter lui a visiblement donné une leçon. » PARDON ?! PANSY PARKINSON TU ES UNE FILLE MORTE! .. Elle OSAIT se tourner vers moi de sa petite voix de commère à deux galions?! Je lui fis mon regard assassin en sifflant entre mes dents « Pansy! » Trop tard la miss était déjà en train de se diriger vers les jeunes enfants et de jouer avec eux comme si de rien était. Le rouge me monta aux joues je n'osais regarder personne à part Potter... Je fus ravi de voir qu'il était aussi gêné que moi de ce que ma garce de meilleure amie venait de dire, je l'observais rougir ainsi en ne pouvant m'empêcher durant un instant de trouver ça... sexy. QUOI?! Noooon pas sexy, vraiment pas sexy pas du tout, Potiche n'est pas sexy il est moche!

Il fini par lui répondre le plus calmement possible puis proposa qu'on se mettent à table afin de pouvoir discuter tranquillement, il se tourna vers moi avec un regard insistant, le message était claire. Je secouais positivement la tête pour approuver et leur fit un signe de main. Une fois que tout le monde fut assis, j'avais pris soin de rester debout, Potter aussi, je décidais de prendre la parole en premier pour qu'on mette le sujet derrière nous. Je pris alors une voix qui se voulait neutre mais sérieuse pour ces quelques mots.

« Bien, si Potter et moi nous avons réunis ici aujourd'hui ce n'est pas seulement pour un diner en famille, ce n'est qu'une des raisons » je fis une pause un instant « Nous voulions parler aux Potter-Malfoy et certaines autres personnes » dis-je en regardant alors Pansy ou encore Albus. « Pardonnez de l'erreur Lily et James mais techniquement vous n'êtes pas mélé à cette histoire, quoique finalement cela peut-être utile que vous soyez là, le message ne sera pas qu'à propos de nous deux » J'avais en effet une idée, comme Scorpius, James, Lily et Albus étaient là et qu'eux aussi voulaient voir leurs pères avec leurs mères, nous en toucherons aussi un mot. « Nous avons décidé d'un commun accord » continuais-je en regardant alors Potter qui approuva d'un signe de tête « qu'il faudrait vous réunir... Vous ne pouvez pas intervenir dans nos vies ainsi... J'entends par-là pour nous mettre ensemble, vous les Potter-Malfoy en faisant des plans pas possible, comme Chris et Pansy l'autre jour au salon de thé... Mais aussi Scorpius pour ta mère et moi et je parle pour Potter parce que je sais qu'il ose pas le dire tout haut mais aussi certains des Potter qui tentez de le remettre avec Be-Weasley fille » me repris-je avant de faire une boulette. « C'est déjà bien assez compliqué sans que vous essayez des choses dans notre dos pour nous mettre ensemble ou avec vos mères, on est encore plus pommé qu'autre chose et surtout... Nous sommes adultes » j'avais été plus sévère sur la fin, c'est vrai quoi de quoi je me mêle? Okay j'étais pas mieux avec mon fils mais là n'est pas la question. « Pour ma part je souhaite juste conclure par essayons de passer une soirée agréable tous ensemble et que certains puissent mettre de côté leurs mésententes » là je regardais Scorpius et Elladora « ou encore mettre tout simplement des choses à plat entre eux » je regardais légèrement Scorpius encore une fois et Albus « Potter...» je l'invitais à dire ce qu'il souhaitait dire d'un signe de main en restant debout derrière ma chaise pour l'écouter comme lui l'avait fait avant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Harry J. Potter"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 548
Date de naissance : 17/12/1988
Date d'inscription : 14/12/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp:
Points:
1/705  (1/705)

MessageSujet: Re: Un diner presque parfait... [Salle sur demande]   Ven 16 Déc - 18:05

Chose extraordinaire pour les enfants depuis leur arrivée, ils se décidèrent à obéir et s'assirent tous à table tandis qu'Harry et Malfoy restaient debout. Non parce que depuis leur arrivée dans notre époque ces enfants semblent décider à se venger de leur parents et à leur faire subir toutes les tortures mentales imaginables pour soi disant les caser avec la personne de leur choix mais surtout de l'avis d'Harry leur rendre la vie impossible. D'un commun accord ils avaient décidé avec Malfoy de se débarrasser du sujet épineux qui les avaient poussé à rassemble tous leurs enfants dés le début du repas. Il valait mieux procéder comme quand on arrachait un sparadrap, plus vite on le faisait et mieux ça allait.

Comme à son habitude il fallut que ce soit Malfoy qui prenne la parole en premier. Harry n'essaya même pas de lui discuter ce droit. Cela finirait en dispute et ça ne servirait pas leur intérêt. Même si ça le répugnait de penser à ça, face à leurs enfants il valait mieux faire front commun sinon ils allaient se faire bouffer. Déjà qu'ils étaient en infériorité numérique...


« Bien, si Potter et moi nous avons réunis ici aujourd'hui ce n'est pas seulement pour un diner en famille, ce n'est qu'une des raisons »

Et voilà qu'il faisait une pause mélodramatique au milieu de son petit discours. Il pouvait pas en venir au fait qu'ils se débarrassent de cette corvée??

« Nous voulions parler aux Potter-Malfoy et certaines autres personnes »

De son point de vue Parkinson n'avait rien à faire là. Elle n'avait aucun rapport avec leur famille si ce n'est qu'elle semblait décider à les casser ensemble pour une raison inconnu. C'était plutôt à Malfoy de lui expliquer en tête à tête qu'elle ferait mieux de se mêler de son cul et de ses gosses. Ou alors il pourrait s'en charger et lui faire regretter au passage le coup de la pipe.


« Pardonnez de l'erreur Lily et James mais techniquement vous n'êtes pas mélé à cette histoire, quoique finalement cela peut-être utile que vous soyez là, le message ne sera pas qu'à propos de nous deux. Nous avons décidé d'un commun accord »

Sur ces mots Malfoy se tourna vers lui cherchant apparemment son approbation au sujet de sa dernière phrase. Il hocha brièvement la tête en signe d'acquiescement et pour l'inciter à continuer. C'était rarissime comme événement qu'ils se mettent enfin d'accord sur un point mais bon les miracles pouvaient arriver.

« qu'il faudrait vous réunir... Vous ne pouvez pas intervenir dans nos vies ainsi... J'entends par-là pour nous mettre ensemble, vous les Potter-Malfoy en faisant des plans pas possible, comme Chris et Pansy l'autre jour au salon de thé... Mais aussi Scorpius pour ta mère et moi et je parle pour Potter parce que je sais qu'il ose pas le dire tout haut mais aussi certains des Potter qui tentez de le remettre avec Be-Weasley fille. C'est déjà bien assez compliqué sans que vous essayez des choses dans notre dos pour nous mettre ensemble ou avec vos mères, on est encore plus pommé qu'autre chose et surtout... Nous sommes adultes. Pour ma part je souhaite juste conclure par essayons de passer une soirée agréable tous ensemble et que certains puissent mettre de côté leurs mésententes ou encore mettre tout simplement des choses à plat entre eux ... Potter...»

Malfoy ui fit un signe de main pour qu'il prenne la parole. Qu'est-ce qu'il pouvait bien dire de plus. Malfoy avait dit l'essentiel à savoir qu'ils devaient leur foutre la paix qu'ils feraient ce qu'ils voulaient de toute façon et que c'était pas leur petite manigance qui changerait quelque chose.

Il s'éclaircit cependant la gorge avant de prendre la parole. Il ne voulait pas non plus faire croire que c'était Malfoy qui dirigeait leur coup de gueule.


- Même si j'ai du mal à l'admettre je suis d'accord avec Malfoy. Vous n'avez pas à vous mêler de notre vie nous sommes assez grand pour le faire nous même. Si je souhaite épouser Ginny, Malfoy ou même Rusard ça me regarde!! Je peux comprendre que vous ayez envie de vous assurer un avenir meilleur en tentant de nous rapprocher, ou de nous éloigner, mais dites vous que vous pouvez aussi provoquer l'effet inverser de celui que vous recherchez.

Et voilà qu'il se mettait à parler comme Hermione. Il se faisait de plus en plus peur, comme si finir avec Malfoy dans le meilleur n'était pas déjà asszez horrible.

- Mais cela ne veut pas dire que nous ne voulons pas apprendre à vous connaître tous autant que vous êtes. Et pour ça aussi que ce repas est là. Je vous propose de passer à table parce que je ne sais pas vous mais moi je meurs de faim!!!

Sans jeter un regard ou même faire un signe à Malfoy il s'installa à sa place. Leurs futurs enfants avaient eu la brillante idée de ne laisser que les deux places cote à côte en bout de table de libre, l'obligeant à passer son repas à côté de Malfoy. Il appela Dobby et attendit que l'elfe arrive et que sa Majesté Malfoy s'installe pour commencer le repas.

_________________


Âme sensible ne pas cliquer :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Un diner presque parfait... [Salle sur demande]   Sam 7 Jan - 14:48

J'étais entrain de jouer tranquillement et de regarder Papa Draco tout doucement car je veux me marier avec lui quand je serais plus grande mais je ne veux pas lui dire même s'il le sait surement. J'avais toujours ce petit sourire en coin car j'étais avec toute ma famille ainsi qu'avec mes demi-frères et soeurs du coté de mes deux papas. Je tenais fortement mon doudou dans mes bras pour qu'il ne tombe pas par terre et qu'il me protége aussi. Soudain une jeune femme que j'avais déjà vu quelque part mais je ne connaissait pas son prénom s'accroupis à ma hauteur et me demanda comment ça s'appele mon doudou et elle disais qu'il était mignon.

Cassiopée – Son nom est Drarry . C'est ma mamie qui me l'a offert. Tu veux jouer avec moi?

Au moins une personne qui s'intéresse à moi pour une fois que je ne suis pas trop invisible même si je suis la dernière de la famille Potter-Malefoy car Violetta est née quelques minutes avant moi ce qui fait que je suis la petite dernière que l'on protége pas mal. Je jouais tranquillement avec les jouets que l'on avais préparer pour moi ainsi que pour Violetta étant les plus jeunes de la famille. Quand soudain, j'entendis que l'on allais manger enfin.

J'allais enfin manger car j'avais faim et mon petit ventre n'allais pas tarder à gargouiller. Je m'avança vers une place qui était libre, Elladora m'aida à monter sur ma chaise qui était haute pour mon age.

Cassiopée – Merci

J'entendis parler mes papas mais je n'arrêtais pas de regarder attentivement papa Draco.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Oh it's "Elladora Potter-Malfoy"




Parchemins : 1274
Date de naissance : 12/11/1993
Date d'inscription : 07/01/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
0/705  (0/705)

MessageSujet: Re: Un diner presque parfait... [Salle sur demande]   Dim 8 Jan - 15:06

La blonde regarda la salle changeait de couleur plusieurs fois. Elle aimait bien la version de son papa, celle de Cissa par contre…pour une fois, elle fut d’accord avec Pansy. Ce n’était vraiment pas les bonnes couleurs. Ça faisait mal aux yeux. Elle attendit que Pansy change elle aussi les couleurs et fut surprise d’apprécier ce changement. C’était agréable et Ella se sentit enfin chez elle, bien qu’elle répugnait à l’admettre à la serpentard. Elle la regarda aller vers Cassy sans toutefois apprécier le geste. Pansy avait toujours était plus facilement vers ses frères et sœurs que vers elle. Il ne fallait pas penser que la blonde était bête, elle avait clairement noté le dégoût de la verte et argent lorsqu’elle avait prononcé le nom de sa maison. Mais elle s’en contrefichait. On lui avait toujours dit qu’elle avait l’esprit d’une serpentarde, mais lorsque le Choixpeau s’était posé sur sa tête. Elle avait tenu à se retrouver à Poufsouffle. Elle détestait les préjuger et les poufsouffle était rabaissés, elle avait horreur de cela. Elle était heureuse que le Choixpeau l’écoute, même s’il ne l’avait pas compris. Elle n’avait pas peur des remarques et assumaient parfaitement son choix. Ce fut la voix de Harry qui la sorti de ses pensées.
    « Et si on s’installait à table, ce serait beaucoup mieux pour discuter tranquillement, non ? »

Mm…Effectivement il n’avait pas tort. C’était une très bonne idée, en plus elle mourrait de faim et elle était curieuse de savoir ce que leur réservaient leurs parents question repas. Elle s’assit à côté d’Elena et, voyant Cassy arrivait vers elle, se releva pour l’installer elle aussi à côté d’elle. Sa petite choute, elle l’adorait cette petite, un vrai ange !
    « Merci »

L’adolescente eut la soudaine envie de serrer sa sœur contre elle, mais se retenant, à la place, elle la couva du regard.
    « De rien ma chérie »

Et elle entendit Draco commencer à parler et se concentra sur lui.
    « Bien, si Potter et moi nous avons réunis ici aujourd'hui ce n'est pas seulement pour un dîner en famille, ce n'est qu'une des raisons. »

Ella haussa un sourcil. Tiens, tiens ! Pourquoi n’était-elle pas étonnée ? Fallait dire qu’avec ce que toute la famille avait réalisé depuis leur arrivée du futur, leurs parents avaient de quoi protester. Elle attendit patiemment la suite.
    « Nous voulions parler aux Potter-Malfoy et certaines autres personnes… »

Les autres personnes étaient, entre autre, les non Potter-Malfoy, cela tout le monde l’avait compris ! Et on le comprenait encore plus clairement si on suivait le regard du serpentard blond.
    « Pardonnez de l'erreur Lily et James mais techniquement vous n'êtes pas mêlé à cette histoire, quoique finalement cela peut-être utile que vous soyez là, le message ne sera pas qu'à propos de nous deux. »

Tiens ! C’est vrai, qu’est-ce qu’ils faisaient là eux ? Qui leur avaient envoyés des invitations ? Enfin, ça ne changeait pas vraiment des réunions de famille habituelles, elle n’y fit donc pas attention.
    « Nous avons décidé d'un commun accord… »

Houlà !! Qu’est-ce qu’ils avaient inventés ces deux-là ?! Elle craignait le pire…
    « Qu'il faudrait vous réunir... Vous ne pouvez pas intervenir dans nos vies ainsi... J'entends par-là pour nous mettre ensemble, vous les Potter-Malfoy en faisant des plans pas possible, comme Chris et Pansy l'autre jour au salon de thé... Mais aussi Scorpius pour ta mère et moi et je parle pour Potter parce que je sais qu'il ose pas le dire tout haut mais aussi certains des Potter qui tentez de le remettre avec Be-Weasley fille. »

Oh ! Ce n’était que cela ? Et les Potter voulaient recaser Harry avec la belette ??? Et le Malfoy avec la fouine ?? Mais ils étaient complètement tarés ceux-là !! Si ça n’avait pas marché la première fois, ça ne marcherait pas la seconde ! Alors que eux, les Potter-Malfoy avaient de bonnes raisons de le faire, leurs parents étaient ENCORE ensemble dans le futur ! Elle ne se gêna pas pour fusiller son microbe de demi-frère serpentard et les Potter du regard. Elle les adorait, c’était un fait, mais il ne fallait pas abuser non plus ! Il y avait des limites et là, elle était contre ce qu’ils faisaient.
    « C'est déjà bien assez compliqué sans que vous essayez des choses dans notre dos pour nous mettre ensemble ou avec vos mères, on est encore plus pommé qu'autre chose et surtout... Nous sommes adultes. »

Ella fit semblant de tousser. Adultes ? Juste parce qu’ils avaient dix-sept ans ? Nan, nan, nan ! Elle n’était pas d’accord là-dessus ! James était adulte, Chris était adulte. Il n’y avait que deux adultes dans cette pièce. Le reste était soit des adolescents, soit des enfants. Mais elle retenait la remarque, lorsqu’elle aurait dix-sept ans à son tour, elle ne manquerait pas de dire à ses parents que parce qu’elle était majeure, elle était adulte. Nul doute qu’ils l’enverraient paître…mais peu importait. Elle laissa néanmoins ses parents finir avant de dire quoi que ce soit.
    « Pour ma part je souhaite juste conclure par essayons de passer une soirée agréable tous ensemble et que certains puissent mettre de côté leurs mésententes. »

Par Merlin ! Qu’avait fumé Draco avant de venir ? On aurait dit son père du futur et encore ! Même lui savait pertinemment que ce n’était pas possible. Elle jeta un coup d’œil à Scorpius. Non, rien à faire, elle ne ferait certainement pas la paix avec lui. Elle croisa les bras afin de marquer son désaccord. D’ailleurs, Draco dû le remarquer car il la regarda et regarda Scorpius. Elle lui adressa un sourire éblouissant. Elle pouvait toujours faire semblant, mais rien ne garantissait que TOUT le repas se passerait à merveille.
    « Ou encore mettre tout simplement des choses à plat entre eux. »

Gné ? Là la blonde était pommée ! Et pourquoi son père regardait-il Albus et Scorpius hein ? Oh ! Elle n’aimait pas cela…Qu’est-ce qu’ils mijotaient ces deux-là…
    « Potter...»

Ah ! Ça changeait de main ! Ella resta tout de même toute ouïe.
    « Même si j'ai du mal à l'admettre je suis d'accord avec Malfoy. Vous n'avez pas à vous mêler de notre vie nous sommes assez grand pour le faire nous même. Si je souhaite épouser Ginny, Malfoy ou même Rusard ça me regarde!! Je peux comprendre que vous ayez envie de vous assurer un avenir meilleur en tentant de nous rapprocher, ou de nous éloigner, mais dites-vous que vous pouvez aussi provoquer l'effet inverse de celui que vous recherchez. »

Beuuuuuurk !!! Finalement elle ne voulait plus l’écouter !! C’était vraiment dégoûtant, il voulait les traumatiser à vie ou quoi ?? Harry et Rusard ? Mais ça allait bien la tête ou quoi ? Lui aussi avait fumé avant de venir ? Ou leurs parents devenaient-ils tout simplement zinzins ? Quant au reste de la phrase, la jeune femme n’était pas d’accord, elle était certaine que cela marcherait.
    « Mais cela ne veut pas dire que nous ne voulons pas apprendre à vous connaître tous autant que vous êtes. Et pour ça aussi que ce repas est là. Je vous propose de passer à table parce que je ne sais pas vous mais moi je meurs de faim!!! »

Ah enfin une parole sensée ! Ce n’était pas trop tôt ! C’est qu’ils commençaient vraiment à lui faire peur ces deux-là ! Elle fut enchantée de les voir s’installer côte à côte. Et oui, un Potter-Malfoy ne laissait jamais tombé ! JAMAIS !! Mouahahah !!! Ils n’étaient pas sortis de l’auberge. Elle décida alors de prendre la parole, elle s’éclaircit d’abord la gorge, puis se lança.
    « Euh…J’ai juste une petite question, vous avez fumé quoi avant de venir ? Parce que Merlin ! Vous faites peur aujourd’hui, entre Père qui est persuadé que le repas va se passer dans le meilleur des mondes – chose qui ne s’est jamais produit, soyez en sûr – et Papa qui…qui, pouah !! »

Elle se tourna vers Harry, le visage clairement dégoûté.
    « Tu étais obligé de nous mettre une image de Rusard et toi, ensemble, dans la tête ? C’est vraiment dégoûtant ! J’en ai la nausée ! Du coup, j’ai peur de ce que vous allez nous donner à manger…Je tiens à garder l’esprit sein, moi ! »

Bah oui, Ella n'était pas assez folle pour avaler quoi que ce soit tant qu'elle n'aurait pas confirmation que Harry et Draco était eux aussi sein d'esprit.

_________________

The mysteries of time
Around us and surprise us
All the time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Oh it's "Invité"

Invité



MessageSujet: Re: Un diner presque parfait... [Salle sur demande]   Dim 8 Jan - 18:42

    Je m'étais éloigné de Chris pour observer de loin Cissy et Pansy redécoré la salle. Par contre, les changements qu'apportaient ma demi-soeur n'améliora rien du tout. On se croyait en pleine fête de Noël! Ne manquait plus que le sapin décoré, quelques lumières et on était complètement dans l'ambiance. Heureusement, Pansy nous sauva de la situation en abordant une couleur plus neutre. J'approuvais son idée, je ne désirais pas voir le rouge et le vert ensemble sur un mur, ça jurait trop. Attention, je ne faisais aucune référence à Draco et Potter, quoique ça aurait très bien pu. Je jetais un coup d'oeil à celui qui avait décoré la salle en rouge puis entendit de nouvelles personnes arrivés. Je me retournais légèrement et quand j'aperçus Lily Luna Potter et Albus Severus Potter, je regrettais déjà mon geste. Je leur tournai le dos à nouveau pour m'éloigner un peu et approcher de la table. Je mourrais de faim et je n'attendais que le moment où on serait installé. Par contre, je ne pouvais pas détacher mes yeux des personnes dans la pièce. Je les regardais tous chacun leur tour, toujours surpris de voir autant de monde réunis et qu'on était en fait tous une famille! Père et Potter n'avaient pas fait ça petit, ils avaient vu drôlement grand.

    Enfin, Potter annonça qu'il était plus agréable de parler lorsqu'on était assis. Je choisis une place et m'y installai tranquillement en notant que mon père et Harry restait debout. Ils allaient encore faire un discours qui durerait une éternité! Draco parla le premier et expliqua le but de la réunion.

      « Nous voulions parler aux Potter-Malfoy et certaines autres personnes… »


    J'avais déjà compris que je faisais partie des "autres personnes" concernés et c'est pourquoi je prêtais encore plus d'attention à ce qu'il disait. Je regardais Lily et James, leurs présences ne me dérangeais pas même s'ils étaient les enfants de Potter, j'appréciais bien Lily mais je ne le laissais pas paraître publiquement.

      « Qu'il faudrait vous réunir... Vous ne pouvez pas intervenir dans nos vies ainsi... J'entends par-là pour nous mettre ensemble, vous les Potter-Malfoy en faisant des plans pas possible, comme Chris et Pansy l'autre jour au salon de thé... Mais aussi Scorpius pour ta mère et moi et je parle pour Potter parce que je sais qu'il ose pas le dire tout haut mais aussi certains des Potter qui tentez de le remettre avec Be-Weasley fille. »


    En entendant mon nom, mon regard se reporta immédiatement vers Père et je m'assombris un peu en écoutant le reste des paroles. Quoi? Bon d'accord, c'est la vie, si tu dois finir avec Potter, tu finiras avec lui mais faut pas oublier que dans le futur, tu dois te marier avec Astoria si tu veux que je vois le jour, bon sang! Et les Potter-Malfoy qui essaient de les mettre tout de suite ensemble, je leur jetais un faible regard noir. Il avait pas tort Draco sauf en ce qui concerne lui et ma mère.

      « C'est déjà bien assez compliqué sans que vous essayez des choses dans notre dos pour nous mettre ensemble ou avec vos mères, on est encore plus pommé qu'autre chose et surtout... Nous sommes adultes. »


    J'entendis Elladora tousser, enfin faire semblant de, mais je ne fis aucun commentaire, me contentant de hausser un sourcil sans quitter Draco des yeux. Il continua de parler même si certains réagissaient d'une quelconque manière à ses paroles, rien ne l'atteignait. Il finit en disant que certaines personnes devraient mettre de côté leurs mésententes l'espace de cette réunion. Après avoir finit sa phrase, je vis ses yeux se planter sur moi puis dévier vers, oh Merlin, Elladora! Subtile comme message. Je vis la Pouffy me jeter un coup d'oeil puis croiser les bras en signe de désapprobation. J’interprétai son geste comme enfantin mais je retint un commentaire. Faire la paix avec elle? Ella' envoya un grand sourire à Draco et je levai les yeux au ciel. Mais Père n'avait pas finit il semblerait...

      « Ou encore mettre tout simplement des choses à plat entre eux. »


    Je fronçais les sourcils puis je le vis à nouveau me regarder. Quoi? Qu'avais-je fais? Pourquoi je suis toujours visé comme ça? Il y a des moments où je ne comprends même pas mon propre Père. Puis ce dernier dévia à nouveau son regard vers la dernière personne que je voulais... Albus. Malheureusement, je n'ai pas pu empêcher mes yeux de suivre le regard de mon Père vers le Gryffondor. Mais ce petit moment de faiblesse ne dura que quelques secondes et je fusillai Draco du regard. Il voulait qu'on laisse lui et Potter tranquille et qu'on ne fasse rien. Alors pourquoi fallait-il toujours qu'il ramène Albus et moi? Je n'avais rien à faire de ce rouge et or.

    Ensuite vint le tour de Potter à parler. Que c'était long! Il n'était pas mon père, je ne l'appréciais pas et il piquerait Draco à Astoria plus tard. Donc, en gros, ses paroles ne me touchaient pas et c'est pourquoi je me permis d'être moins attentif. Par contre, lorsqu'il parla de lui et Rusard, ma tête tourna vite vers Potter pour lui jeter un regard dégouté. Non mais? Avant de manger en plus? Il avait le don de couper l'appétit celui-là! Et Draco allait se marier avec...? Oh Merlin, éclairez-moi, je n'y vois plus clair. Ce que j'apprécie par contre du discours du Gryffon c'est lorsqu'il le termina en disant que l'on pouvait, enfin, manger! Je le vis s'asseoir à côté de Draco et détournai le regard sans m'en rendre compte vers Albus que je ne voyais pas vraiment. Ce ne fut que lorsqu'Elladora se mit à parler que je me rendis compte qui j'observais.

      « Euh…J’ai juste une petite question, vous avez fumé quoi avant de venir ? Parce que Merlin ! Vous faites peur aujourd’hui, entre Père qui est persuadé que le repas va se passer dans le meilleur des mondes – chose qui ne s’est jamais produit, soyez en sûr – et Papa qui…qui, pouah !! Tu étais obligé de nous mettre une image de Rusard et toi, ensemble, dans la tête ? C’est vraiment dégoûtant ! J’en ai la nausée ! Du coup, j’ai peur de ce que vous allez nous donner à manger…Je tiens à garder l’esprit sein, moi ! »


    J'avais tourné la tête vers elle et même si ça me répugnait de l'avouer, elle n'avait pas tort. Je pensais la même chose il y a quelques instants, mais je me suis retenu de l'appuyer ou même de passer un commentaire. C'était bien la dernière chose que je voulais faire, appuyer cette poufsouffle.


Revenir en haut Aller en bas

Oh it's "Contenu sponsorisé"





MessageSujet: Re: Un diner presque parfait... [Salle sur demande]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un diner presque parfait... [Salle sur demande]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un dîner presque parfait
» [FB] Un dîner presque parfait [Pv Suki]
» Un dîner presque parfait | William A. Slayers
» "Un dîner presque parfait"
» Deux couples pour un dîner presque parfait {Bigby, Kira, Vilmos}
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DAMN IT HOGWARTS ::  :: 
Time Wizards
-