AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A jouer les inspecteurs on a tendance à se coincer soit même .. [PV Ronron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Oh it's "Regulus A. Black"

6ème année, passé.
6ème année, passé.


Parchemins : 386
Date d'inscription : 14/01/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
0/705  (0/705)

MessageSujet: A jouer les inspecteurs on a tendance à se coincer soit même .. [PV Ronron]   Lun 12 Nov - 18:04

Il était une fois .. fin.




On pouvait entendre la clameur des élèves qui dînaient dans la grande salle. Leur doux rire se transformait en une chaleur qui s'infiltrait sous les pores de ma peau. Une chaleur qui me semblait si lointaine. Je ne pouvais que la ressentir comme de légers picotements qui piquaient ma peau glaciale. J'étais froid, si froid que je ne pouvais rester une minute de plus à entendre ses rires. Je pouvais sentir leur bonheur d'ici. Debout dans le grand hall j'étais accoudé à une statue. Je réfléchissais à un plan qui m'étais apparu alors que j'étais allongé dans mon lit la veille. Je savais que Severus cherchait une plante très rare qui ne se trouvait pas aux alentours du château. Par la suite, il m'avait révélé qu'il l'avait aperçu dans le placard à potion de notre professeur. Professeur qui était en réalité plus jeune que nous si on ne prenait pas en compte mon bon dans ce qui aurait dû être mon futur.

Je respirais l'odeur des mets appétissants que mangeaient les élèves. C'est pourquoi je décidais de m'enfoncer dans les profondeurs des cachots avant que je ne changeais d'avis. C'était comme un étau glacer qui se resserrait un peu plus à chaque respiration, à chaque pas. A une époque ce n'était pas ce que je ressentais en venant ici. Dans les cachots je m'étais toujours sentie en sécurité, à l'aise me croyant un des rois du monde chose que je soupçonnais toujours penser ! Malheureusement, on ne change pas les mauvaises habitudes. A Poudlard je faisais partie de ce que l'on appelait "les méchants", ce qui me faisait toujours rire soit dite en passant. Néanmoins, ce bon dans ce présent-futur m'avait remit en question. J'avais eu le temps de réfléchir à certain acte.

De plus l'âge n'arrangeait rien ! J'avais l'impression de changer et surtout de remettre mon existence entière en question, mais ça ne devrait pas se passer comme ça ! J'étais le second héritier en titre de la famille Black, quoi que depuis un an ou deux j'étais le seul héritier si on enlevait la présence poisseuse de mon grand-frère Sirius. Je voulais que mes parents soient fières de moi et c'était pour ça que j'avais finis dans les filets du Lord. Au plus profond de moi j'avais le sentiment de le regretter, mais je ne voulais pas y croire. Mon futur était d'embrasser les ténèbres comme ma mère aimait me le répéter sans oublier que ténèbre rimait avec puissance pour elle. Quant à mon père je n'en avais fichtre aucune idée, c'était un homme absent. En faite, c'était ma mère qui portait la culotte du moins c'est l'impression que cela vous donnait quand vous les rencontriez. Il ne faut pas se fier aux apparences. Ma mère aimait être imposante et ce pavaner à tout va du moment qu'on l'écoutait. En faite, je soupçonnais mon père d'agir dans l'ombre. Il ne disait rien, mais quand les choses allaient trop loin il savait se montrer ferme. J'aimais penser que je lui ressemblais plus qu'à ma mère, mais n'était-ce pas pire ? Il était puissant voir plus terrifiant. Un coeur de pierre cacher sous une apparence de velours ?

Revenons-en à ce que je faisais, je me dirigeais droit vers le bureau du professeur de potion. Il était en train de manger avec les autres enseignants. J'avais bien vérifié avant de me faire pincer. J'ouvrais la porte grâce à un simple sortilège. Ici, ils ne se méfiaient pas des élèves, ils étaient bien trop aveuglés par la confiance. Selon eux, plus il vous laissait comprendre qu'il se fiait entièrement à votre bon sens et plus vous n'enfeindriez pas les règles. Encore faux ! On avait tendance à tourner en sens inverse. Ah la nature humaine ! Assez amusante je dois dire. J'ouvrais une seconde porte et me retrouvais dans la réserve à potion.

« ... »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoire-naturelle.forumgratuit.org/
avatar

Oh it's "Ronald B. Weasley"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 214
Date d'inscription : 19/07/2012

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp:
Points:
0/705  (0/705)

MessageSujet: Re: A jouer les inspecteurs on a tendance à se coincer soit même .. [PV Ronron]   Mar 13 Nov - 19:13

Regulus & Ron.


Je pense que de toute façon, on le sait tous lorsqu'une journée qui se lève, s'annonce être bien pourrie. C'est comme un sixième sens je trouve. Je veux dire, on pose le pied à terre et la on se dit, suivant ce que chacun a à faire ou non "cette journée sera pourrie". Ouais ? Non ? Ben voyez-vous c'est ce qui m'est arrivé ce matin. J'ai posé le pied gauche -pas que le faite de poser le pied droit ou gauche en premier à terre est quelque chose à voir avec ça- et je l'ai tout de suite su. J'ai tout de suite compris que la journée que je m'apprêtait à vivre allez être horrible et me peser encore bien longtemps sur la conscience. De ce fait, le fait de me retrouver coincé dans la réserve des ingrédients de potion ne fait qu'argumenter et renchérir ce que je raconte. Mais commençons tout depuis le début. Il eut mon levé -moi d'humeur ronchonne comme d'habitude- mon pied gauche donc qui se pose à terre et mes pieds traînant qui se dirigent vers la salle de bain. Jusque-là ? Juste une sacrée envie d’assassiner le monde entier et de retourner me coucher. Enfin bon, quand on est un sorcier étudiant à Hogwarts et qui a aidé à vaincre Vous-Savez-Qui, on n'a pas encore le droit de faire ce que l'on veut. Mais je compte faire passer une loi pour que ce soit possible, très prochainement. Total, après ma douche bien chaude et avoir remarqué une énième tache de rousseur apparut sur mon épaule gauche -toujours le côté gauche, vous remarquerez- je partis m'habiller. Suivant les conseils de mon ventre affamé, je retrouvais Harry assit dans la grande salle- Celui-ci me lança un salut très joyeux avant d'attaquer son bol de céréales. Personnellement, j'en aurais attaqué trois d'un coup mais il faut quelques bonnes manières dans ce monde magique n'est-ce pas ? Après le petit-déjeuné digéré, c'est avec effroi que je me souvins du cours de potions qui m'attendais en première heure. Je ne pu m'empêcher de sourire lorsque j’aperçus la mine effaré de Neville qui venait de réaliser -je suppose- la même chose que moi. Quand je racontais que la journée s'annonçait être pire que toucher des Scroutt à Pétards, vous me comprenez ? Fort heureusement pour ma baguette, ce cours ne s'annonça pas si terrible que ça, le professeur Swayer étant très compréhensif et pas trop dure avec ses élèves. Puis me voilà dans le couloir du deuxième étage, joyeux comme tout, clopin-clopant en direction des toilettes -pas celles de Mimi Geignard, pas d'affolement- quand je me rendis soudain compte que mon livre de potions ainsi que ma plume était restés sur le pupitre inoccupé à côté du mien pendant le cours. Je les avais tout bonnement posés là pour pouvoir avoir plus de place avec les ingrédients lors de la préparation de la potion. Mais quel idiot. Si j'avais un sourire bien affiché sur mon visage, je suis sur que celui-ci avait du disparaitre tout de suite après mon accaparante découverte. Troisième raison de penser que ma journée s'annonçait être nulle. Point. Reprendre le chemin des cachots me fit presque froid dans le dos. Lorsque j'ouvris la porte de la salle de cours, je pu constater avec un soulagement non-dissimulé qu'elle était vide. Je remarquais bien vite mon livre et ma plume abandonnés dans un coin, et courut presque les récupérer. Quand soudain, un bruit me sorti de ma torpeur. Heureusement j'avais refermé la porte de la pièce mais que dis-je...celle-ci était en train de s'ouvrir. Prenant ma peur et la transformant en courage, je me cachais entre le vaste trou présent entre le fond de la pièce et l'imposante armoire contenant des vieux ingrédients et trucs en tout genre. Mon imposante taille ne me permettait pas de me cacher comme je le souhaitais, il ne me restait alors plus qu'à prier Merlin pour ne pas être découvert. Je ne voulais surtout pas qu'on me prenne pour un voleur puis la curiosité était un vilain défaut. Je ne fus alors pas du tout déçu. Regulus Black venait de pénétrer sournoisement dans la pièce et se dirigeais vers la réserve d'ingrédients. Ah le traître ! Je ne le portais pas vraiment dans mon cœur celui-la. Je me surprit alors à sortir tout doucement de ma cachette et à marcher sur la pointe des pieds, ouais je sais, je peux être stupide, mais quelle idée me direz-vous ! « Tu t'es perdu Black ? » Bravo Ron très subtile !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Regulus A. Black"

6ème année, passé.
6ème année, passé.


Parchemins : 386
Date d'inscription : 14/01/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
0/705  (0/705)

MessageSujet: Re: A jouer les inspecteurs on a tendance à se coincer soit même .. [PV Ronron]   Mer 14 Nov - 19:27

Me voilà plonger dans le noir avec un rouquin !




En entendant mon nom je me retournais. Apparemment j’avais de la visite ! Un garçon aux cheveux roux se tenait derrière moi, le regard accusateur. A son ton, il me donnait l’impression de savoir des choses sur mon personnage. Etonnant n’est-ce pas ? Tout en sachant que je ne le connaissais ni de Merlin ni de Morgane ! Le détaillant de haut en bas d’un regard hautain j’eu la brève image d’un garçon se tenant au côté d’Harry Potter. Le garçon qui avait défié le Lord en personne, le garçon qui évoquait une telle haine aux yeux du seigneur des ténèbres. A présent je me souvenais des échos dans les couloirs. Ce roux était le meilleur ami de « l’élu ». Oui, j’en avais apprise des choses. C’était un Weasley de pure souche, un traite à son sang. J’avais entendu parler de sa famille. D’ailleurs, c’était une sorte de cousin germain étant donné que sa famille et la mienne était liée. Un certain Septimus Weasley. Au moins ce dernier savait ce qu’il fallait faire pour ne pas déshonorer sa famille. Ils étaient connus comme étant les « amis des moldus ». Ils ne respectaient aucune règle concernant les fréquentations des sang-pur.

Qu’est-ce que ce rouge faisait là ? A croire que tous les Gryffondor sont des fouineurs. On peut parler des Serpentard, mais en attendant ce sont eux que l’on retrouve à fureter près de nous. Pourtant, je ne l’avais pas entendu entrer, à moins qu’il était déjà là. Après tout qu’en avais-je à faire ?! Il ne pouvait pas remonter là-haut et me foutre la paix ? J’avais d’autre chat à fouetter comme on dit. Mon visage restait impassible, froid. Je détestais les Gryffondor, mais encore plus ceux qui nuisait au Lord, enfin était-ce vraiment ce que je pensais ? Au contraire, n’était-il pas la preuve que tous les sacrifices que j’avais enduré pour honorer mon rang avait été vain dans ce futur ? Enfin, peu importait maintenant.


« Weasley n’est-ce pas ? C’est étonnant de voir un Gryffondor trainé dans les cachots alors qu’il n’y a pas cours. A moins que tu es décidé de manigancer quelque chose ? Si c’est ça tu m’en voudra désoler, mais il est de mon devoir d’en parler avec ton directeur de maison. »

Ce n’était pas dans mes habitudes de parler autant. Étais-je nerveux ? Loin de là, disons que je tenais là l’occasion de parler avec quelqu’un qui en savais plus sur ce qui c’était vraiment passer entre le Lord et Harry Potter. Je devais saisir cette chance, ne pas la laisser passer même si parler avec lui serait compliquer. Il avait l’air d’un crétin avec sa coiffure négligé et sa chemise à peine rentré dans son pantalon et dire que c’était un sang-pur ! Son allure laissait vraiment à désirer. Tant pis je ferais avec. Je savais que lui faire cracher des informations serait une tâche dure, mais avec un peu d’agacement il risquait d’en dire plus qu’il ne le voulait.

Je tournais la tête un instant pour jeter un regard dans la réserve. J’avais mis à peine un pied dans la réserve que ce rouquins était venu mettre son nez dans mes affaires. Je reportais mon attention sur l’imposteur. Mon projet de voler un ingrédient rare était retarder et cela risquait de sérieusement m’agacer.

« Si tu n’as rien à dire d’intéressant, tu me vois le plaisir de ne pas te retenir.»

Rien de telle qu’une bonne dose de provocation pour qu’il s’énerve encore plus. C’était amusant, mais j’aurais aimé que cela se passe dans un autre endroit plutôt que dans une salle de classe. C’est à ce moment-là que mon second pied décidait de rentrer totalement dans la petite pièce exiguë. J’avais jugé cela trop facile, à cause de cette imbécile je n’avais pas eu le temps de faire des vérifications magique. Mademoiselle le professeur avait eu l’ingéniosité de mettre un système de sécurité magique. Malheureusement pour nous ! J’entendis un déclic et la porte principale se fermait à clés et les lumières s’éteignirent. C’était le noir totale !


Dernière édition par Regulus A. Black le Jeu 15 Nov - 13:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoire-naturelle.forumgratuit.org/
avatar

Oh it's "Ronald B. Weasley"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 214
Date d'inscription : 19/07/2012

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp:
Points:
0/705  (0/705)

MessageSujet: Re: A jouer les inspecteurs on a tendance à se coincer soit même .. [PV Ronron]   Jeu 15 Nov - 8:04

Regulus & Ron.


Je ne pus retenir un frisson lorsque le dénommé Regulus Black se tourna vers moi. Je ne lui avais jamais parlé avant et le voir ainsi de face me fit sentir quelque chose proche du dégout. Quand je pensais rapidement à ce qu'il avait avec Vous-Savez-Qui ! Même s'il chercha ensuite à rattraper ses erreurs, c'était trop tard. Il avait l'air de me toiser me considérant presque comme de la vermine qui venait entraver son chemin. Non, mais je vous jure ! Si je me souviens bien de Square Grimmaurd, sa chambre était plutôt lugubre, tout comme sa façon d'être. Et puis qu'est-ce qu'il faisait là ? Il avait pas l'air d'être bien âgé et je le soupçonnais de n'avoir que seize ans. Il devait être encore sous le charme du célèbre Celui-Dont-On-Ne-Dois-Pas-Pronnoncer-Le-Nom ! Heureusement que Sirius, son frère était bien différent. J'étais justement en train de me persuader tout seul que ce Serpentard devait se trouver là pour voler des ingrédients histoire de concocter une potion bien propre à la magie noire. J'en aurais donné mon caleçon à un Hippogriffe tellement j'en étais convaincu. « Weasley n’est-ce pas ? C’est étonnant de voir un Gryffondor trainé dans les cachots alors qu’il n’y a pas cours. A moins que tu es décidé de manigancer quelque chose ? Si c’est ça tu m’en voudra désoler, mais il est de mon devoir d’en parler avec ton directeur de maison. »[/color] Le ton qu'il employa en s'adressant à moi me donna la chair de poule. Je le vis me dévisager de la tête aux pieds si bizarrement que je sentis presque de la colère ! Black pouvait bien jouer sur les mots, il ne me faisait pas du tout peur. McGonagall ne ferait strictement rien, mon excuse était très valable. Ou pas. Mais cela, je ne pouvais pas le savoir tout de suite. Je découvrirais alors très prochainement que je m'étais mit dans un sacré pétrin, comme d'habitude. Et cette fois-ci pas tout seul, il fallait que je m'y fourre avec un futur serviteur du mage noir le plus fou du monde. Génial. « Si tu n’as rien à dire d’intéressant, tu me vois le plaisir de ne pas te retenir.» Oh mais si j'avais quelque chose de très intéressant à faire. L'espionner. Je ne pus réprimer un sourire alors que mon instinct me criait non que dis-je, me hurlait de déguerpir d'ici le plus vite possible. Si seulement Harry était là, lui au moins il serait quoi faire, car moi quand je voyais Black, tout ce que j'avais envie de faire était de lui coller mon poing dans la figure ! Aucun sort ne me venait à l'esprit et ce fichu RAB me donnait des envies de meurtres. Cependant, il n'attendit aucune réponse de ma part et passa entièrement dans la pièce réservée aux ingrédients. Fichu Serpentard qui n'en fait qu'à sa tête. Un mécanisme quelconque avait du se déclencher car soudain, la porte principal du bureau se ferma et les lumières s’éteignirent, nous plongeant dans une obscurité totale. Si j'avais pu, j'aurais crier à l'aide. Mais je ne me serais pas rabaisser aussi bas. D'ailleurs les Gryffondor sont réputés pour être courageux non ? J'allais le lui prouver. Je ne réfléchissais pourtant plus, la peur s'étant emparée de mes bras et jambes. Comme-ci elle ne pouvait pas s'en prendre à autre chose celle-là ! Genre mes oreilles quoi, car pour le moment à part bourdonner, elles ne faisaient rien d'autre. J'eus quand même l'illumination de sortir ma baguette de ma poche et de murmurer un faible lumos. « Excellent Black ! Tu en as encore d'autre des idées comme celle-là ? » Le ton de ma voix trahissait pertinemment mon anxiété et la peur que je ressentais. Il n'avait plus qu'à lui aussi sortir sa baguette, me jeter un Avada Kedavra, cacher mon corps, sortir d'ici et il y aurait un rouquin de moins dans la famille Weasley. Je frissonnais alors que je distinguais à peine son regard. Il avait l'air en colère. Et bien moi aussi, me voilà de plus obligé de surveiller mes arrières. D'un pas aussi rapide que si je courrais, je me dirigeais vers la porte principale à l'aide de la faible lumière que reflétait ma baguette. J'essayais d'ouvrir la porte mais en vain, la traîtresse avait elle aussi décidé de me faire un sale coup, venant rajouter à la liste qui comblait ma journée pourrie, ce petit détail. « Par le caleçon de Merlin ! Elle est coincée ! » Pense à un sort pour l'ouvrir me diriez-vous ? Oui et bien non, stressé comme je l'étais aucun ne me venait à l'esprit. Si seulement Hermione était là, elle serait quoi dire comme sort elle au moins. C'était quoi déjà...? Wingardium Leviosa ?


Dernière édition par Ronald B. Weasley le Ven 16 Nov - 20:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Regulus A. Black"

6ème année, passé.
6ème année, passé.


Parchemins : 386
Date d'inscription : 14/01/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
0/705  (0/705)

MessageSujet: Re: A jouer les inspecteurs on a tendance à se coincer soit même .. [PV Ronron]   Jeu 15 Nov - 13:08

La vérité c’est que je n’ai aucune idée pour nous sortir de là !




Il ne manquait plus que ça. Je m’étais fourvoyer et j’avais sous-estimé notre professeur. C’était qu’elle était maligne. Qui sait quand est-ce qu’elle allait revenir. De plus, je ne voulais pas me la mettre à dos. Tout en sachant qu’elle tentait vainement de me «ramener sur le droit chemin » comme elle disait. Pourtant, mes affaires ne la regardaient en rien. A croire qu’elle c’était prise de sympathie pour moi. Encore une qui se pensait capable de tout. Elle m’agaçait au plus haut point, mais dans le fond je l’appréciais même si cela me tuerait de le reconnaitre. Personne ne pouvait me changer et même si je le voulais, je ne pensais pas que cela soit possible. Ce sont nos choix qui dictent notre destinée.

Voilà plusieurs minutes que nous étions plongés dans le noir. Mister Rouquin eu la bonne idée d’allumer sa baguette. Enfin, il servait à quelque chose ! Le noir ne me dérangeait pas, mais je n’avais pas envie de m’éterniser ici surtout pas avec un rouge et or aussi stupide. En entendant la réplique du Weasley, je levais les yeux au ciel ou du moins au plafond. Il n’était pas culoté. Non, mais je rêve ! Monsieur c’était mis en tête de fouiner dans mes affaires et voilà qu’il rouspétait. Après tout c’était de sa faute si on en était là ! S’il n’était pas arrivé, j’aurais eu le temps d’étudier plus attentivement le placard avant de m’y engouffrer comme un idiot. Oui, un idiot de s’être laisser aller à cause de ce rouge et or.

«Personne ne t’avais demandé de me suivre comme un sale renard à mettre ta truffe dans les affaires des autres. Rien de tout cela ne te serais arrivé si tu n’avais pas entrepris à m’agacer avec ton air de crétin. »

A mon tour j’utilisais le sortilège « lumos » et une faible lueur apparut pour finir en une véritable lampe torche humaine. J’avais appris cela à cause d’un né-moldu qui était arrivé dans notre maison lors de notre époque. Le pauvre était devenu la bête noire des Serpentard. Loin de moi l’idée de le plaindre, mais il m’agaçait à nous courir après comme un vulgaire vagabond en quête d’amitié. Finalement, il était devenu le toutou d’une petite sang-pur, mais passons. Je me retrouvais nez à nez avec les taches de rousseur de mister rouquin. Heurk ! Je reculais d’un pas tout en réfléchissant à comment me sortir de là. Il était clair pour moi que je n’allais pas aider cette imbécile et puis je me souvenais de ce que j’avais prévu de faire quelque minute avant. Je voulais me le mettre dans la poche pour qu’il me dise des choses sur le combat entre le Lord et le petit Potter. Pour l’instant c’était mal barré, j’étais sacrément remonté contre lui.

Un bruit sourd me parvint de l’entrée principale. Merde si c’était un professeur on était fichu. Je pointais ma baguette sur la porte et découvrait l’origine de ce boucan. Encore cette idiot. Bon dieu avait-il un peu de bon sens ? Il allait nous faire repérer à force de brutaliser cette porte.


«Bon sang tu veux ameuter tout le château ?! Ce n’est pas vrai en plus d’être une fouine t'es pas très intelligent»

J’aurais pu trouver la situation comique, mais à cette instant j’avais juste envie de lui donner une tape sur le crane et ça c’était censé avoir participé à la destruction du Lord ?! Il me décevait, je le pensais un peu bête, mais pas à ce point. En pointant ma baguette sur lui je pus constater que ces oreilles étaient devenues écarlate. A lui tout seul c’était un sacré numéro. Je ne voulais pas lui foutre la trouille, car j’en avais besoin et pour lui soutirer des informations je devais le mettre un minimum à l’aise.

«Inutile de forcer mademoiselle a mis un mécanisme qui pour une raison évidente bloque uniquement cette porte.»» inutile de préciser que j’appuyais sur le mot mademoiselle avec un air sarcastique.. « Le mieux serait de trouver une solution, mais elle seule connait le contre-sort. Alors autant puiser dans des sortilèges particuliers. »

J’entendais part là, la magie noire. Il serait surement opposer à tout cela et de plus je ne voulais pas me faire remarquer. Surtout si c’était pour le voir paniquer ! Si je le sortais de là, il me devrait une faveur et je comptais bien en profiter. Pour l’instant il n’avait rien à faire. Le seul hic c’est que je n’avais aucun sort en tête pour désarmer tout ce bazar. Je n’allais surement pas le lui dire, je ne voulais pas me retrouver aussi impuissant que lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoire-naturelle.forumgratuit.org/
avatar

Oh it's "Ronald B. Weasley"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 214
Date d'inscription : 19/07/2012

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp:
Points:
0/705  (0/705)

MessageSujet: Re: A jouer les inspecteurs on a tendance à se coincer soit même .. [PV Ronron]   Ven 16 Nov - 19:47

Regulus & Ron.


« Personne ne t’avais demandé de me suivre comme un sale renard à mettre ta truffe dans les affaires des autres. Rien de tout cela ne te serais arrivé si tu n’avais pas entrepris à m’agacer avec ton air de crétin. » Mon air de crétin l’emmerde ! Si seulement il savait à quel point j'aurai été ravis de lui coller mon poing dans sa sale petite face de serpent à ce moment même. C'était part sa faute si nous étions fourrés dans un tel pétrin et à cause de la mienne si je m'y été fourré tout seul. Quelle idée que la mienne, d'oublier ma plume et mon livre dans cette fichue salle de classe. J'aurais très bien pu m'en passer et de ce fait je n'aurais pas eu à me retrouver coincé dans cet pièce avec un spécimen bien rare de son genre. Il va voir dans quel endroit je vais lui fourrer son sale renard... Il avait lui aussi sortit sa baguette qui reflétait tout comme la mienne une vague lumière bleutée. « Bon sang tu veux ameuter tout le château ?! Ce n’est pas vrai en plus d’être une fouine t'es pas très intelligent » Il faisait bien évidemment référence au faite que j'étais en train de pester contre la fichue porte en bois qui refusait de s'ouvrir. Puis de ce fait, je ne connaissais qu'une seule fouine et à ce que je sache c'était Malfoy, non moi. « Inutile de forcer mademoiselle a mis un mécanisme qui pour une raison évidente bloque uniquement cette porte. Le mieux serait de trouver une solution, mais elle seule connait le contre-sort. Alors autant puiser dans des sortilèges particuliers. » Je grinçais des dents alors que je pouvais percevoir dans le son de sa voix qu'il se sentait puissant et carrément supérieur à moi. Ah le vil Serpentard que voilà ! Je n'allais tout de même pas lui donner raison aussi facilement. « Figures-toi qu'en effet je veux ameuter le château ! Pour qu'ils nous trouvent et nous sorte de ce pétrin, car moi contrairement à toi je possède une raison valable d'être ici. » Je souriais de mon coup, sachant pertinemment que j'avais raison même si lui n'avait pas l'air d'en être convaincu. Je renchérissais d'une voix fière. « Alors que j'imagine que toi tu n'en as pas !» Et CRAC qu'est-ce que tu dis de ça ? Je ne pense pas qu'il avait pu réaliser d'une certaine manière que j'étais juste venu la pour mon livre et ma plume que je n'avais toujours pas récupérés et qui trônaient fièrement sur l'une des tables de la salle. Tables qu'on ne distinguaient presque plus et que je me pris royalement en plein dans le mille. « Ah ! La race au troll le plus moche des montagnes ! » Si j'avais un sourire d'affiché sur mon visage, celui-ci disparut bien vite. Les larmes me montaient très rapidement aux yeux alors que je délaissais quelque peu ma baguette pour attraper mon genoux qui souffrait lui aussi le martyr. Je me relevais néanmoins assez fièrement. « Écoutes Black, par ta faute et non de la mienne -quoique tu diras- on est coincés ici, alors creuses toi les méninges un peu aussi pour nous sortir de ce pétrin ! » Quel toupet de lui sortir une chose pareille alors que moi-même ne songeait pas plus au fait que j'allais rater le déjeuner de midi si on restait encore plus longtemps coincés dans la même pièce. Puis j'avais utiliser le terme "nous" sûr qu'il pensait déjà à sauver sa peau et non la mienne avec. Cependant, j'eus en moi le minuscule espoir que peut-être que quelqu'un s’apercevrait de mon absence et partirait à ma recherche ? Rêves pas trop Ron ! Harry, Hermione à l'aide ...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Regulus A. Black"

6ème année, passé.
6ème année, passé.


Parchemins : 386
Date d'inscription : 14/01/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
0/705  (0/705)

MessageSujet: Re: A jouer les inspecteurs on a tendance à se coincer soit même .. [PV Ronron]   Ven 30 Nov - 7:43

Dans le fond ..




Il n'avait pas tort, c'était moi qui étais en faute et pas lui. Sacré rouquemoute ! Je réfléchissais pendant une seconde tout en le fixant. Je n'allais pas me laisser faire par un Gryffondor ! Certainement pas. Un rictus narquois se dessinait sur mes lèvres. Il n'allait pas s'en sortir comme ça. Il était facile pour moi de mentir et ainsi, il serait pris au piège. Je pouvais faire croire qu'en allant dans ma salle commune j'avais entendu du bruit et que je l'avais trouvé en train de fouiller dans le placard à ingrédient.

« A ta place je ne ferais pas ç, parce qu'après tout c'est sur toi que les doutes reposeront. Je pourrais dire que j'allais dans ma salle commune lorsque je t'ai surpris dans l'armoire à potion. Sans doute pour trouver un ingrédient qui te donnerait de meilleurs résultats et pour preuve l'ingrédient se trouve dans le placard. Alors, tu vois.»

La rage se dessinait sur son visage, il était assez amusant de constater que c'était ce même garçon qui avait participé à la chute du seigneur des ténèbres. D'ailleurs, à ce moment précis il se prit une table de plein fouet. N'allez pas me dire qu'il était bigleux même avec un « lumos ». Je levais les yeux au ciel et m'approchait du placard à potion histoire de voir s'il y avait un indice sur le contre-sort. Hélas, je n'en repérais aucun. A moi de trouver un sortilège vu que monsieur était incapable de m'aider et que je devais tout me farcir tout seul !

Après plusieurs tentatives de sortilèges de magie noir et magie blanche, j'abandonnais et décidais de me reposer un instant. Drôlement futé cette fille ! Si c'était un sortilège de son invention j'étais plutôt mal barré. Le rouge et or était affaler pas loin. On ne peut pas dire qu'il m'aidait ! C'était le moment ou jamais ! Je devais lui soutirer des informations avant que l'on nous trouve ici. Je décidais de prendre un air détaché.


«Alors, comme ça tu es l'un de ceux qui a contribué à la chute du Seigneur des ténèbres. Plutôt surprenant. »

Je ne savais pas encore quoi penser. En venant dans cette époque, je pouvais constater à quel point les sorciers étaient plus heureux, plus ouvert qu'à mon époque. Pourtant, ils avaient perdu beaucoup de proche. Si tout pouvait se passer comme ça dans mon époque. J'étais fidèle au seigneur, mais petit à petit je me disais que tout était bien mieux sans lui. Plus aucune souffrance, plus aucune soumission. Un luxe qui ne m'était pas offert. Sirius avait réussis à s'échapper. Je l'enviais c'était un fait ! Bien sûr je ne le lui dirait jamais. Mon idiot de grand-frère ! Un frère qui avait osé ce que je n'oserais jamais. Qui avait accomplis des choses que j'étais incapables de faire. J'avais entendu certains échos comme quoi j'avais contribué à une petite partie dans la chute du Lord. Je n'y avais pas crus, mais plus les jours passaient et plus cette option se vérifiait. Je changeais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoire-naturelle.forumgratuit.org/
avatar

Oh it's "Ronald B. Weasley"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 214
Date d'inscription : 19/07/2012

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp:
Points:
0/705  (0/705)

MessageSujet: Re: A jouer les inspecteurs on a tendance à se coincer soit même .. [PV Ronron]   Dim 16 Déc - 17:03

Regulus & Ron.


« A ta place je ne ferais pas ça, parce qu'après tout c'est sur toi que les doutes reposeront. Je pourrais dire que j'allais dans ma salle commune lorsque je t'ai surpris dans l'armoire à potion. Sans doute pour trouver un ingrédient qui te donnerait de meilleurs résultats et pour preuve l'ingrédient se trouve dans le placard. Alors, tu vois. » Quoi ?! Mais n'importe quoi ! Déjà que ce Serpentard était un être vil et cruel mais en plus il était doté d'un certain sens du mensonge, il n'avait vraiment pas été gâté par la nature des sentiments. J'étais persuadé qu'il pouvait lire la rage se dessiner sur mon visage. J'avais très envie de lui coller mon poing dans la figure ! Je savais que c'était le petit frère de Sirius et que enfaite, il est presque immorale et interdit de frapper les plus petits que soi. Mais peu m'importait, il me tapait tellement sur les nefs et en plus nous étions coincés dans cette salle de classe par sa faute, qu'il le méritait, mon poing. « Alors, comme ça tu es l'un de ceux qui a contribué à la chute du Seigneur des ténèbres. Plutôt surprenant. » Je lui lançais un regard noir. Même pire, je le fusillais littéralement du regard ! En quoi cela le surprenait-il que j'ai contribué à la chute du Seigneur des Ténèbres comme il le disait si bien. J'étais persuadé qu'il allait me faire une remarque sur mon physique. « Je ne vois pas en quoi ça te surprends, sachant que toi, tu contribues à son soutiens ! Tu ne vaux rien de mieux que de la bouse de dragons ! » Il me donnait vraiment envie de le frapper ! Je suis souvent sujet à la violence, je ne suis pas très malin reconnaissons-le, mais je ne me laisse jamais faire, et surtout pas par un Serpentard, je pouvais lui prouver que je ne m'appelais pas Ron Weasley pour un rien ! Peu m'importait en vérité, ce que pensais ce Black, je le trouvais si différent de Sirius qu'il était presque improbable qu'ils aient eu les mêmes parents et la même éducation. Je mourrais d'envie de sortir d'ici. En faite, j'avais faim. Et à cause de lui j'allais rater l'heure du déjeuner. Ce n'était qu'un vieux trou au milieu du caleçon de Merlin, voilà ! J'entendis alors la voix d'Hermione s'imposer dans mon esprit. : Très mature Ron ! Oh chut, tu veux pas plutôt venir m'aider hein ? Avec ta fichue perfection et ton savoir faire. Je me pinçais l’arrête du nez, songeur. « Écoutes, Tu-Sais-Qui n'a pas lieu d'être dans cette conversation, trouvons plutôt un fichu moyen pour sortir de ce pétrin ! » Je vais me prendre un sort, c'est tout ce que je vais gagner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Oh it's "Contenu sponsorisé"





MessageSujet: Re: A jouer les inspecteurs on a tendance à se coincer soit même .. [PV Ronron]   

Revenir en haut Aller en bas
 

A jouer les inspecteurs on a tendance à se coincer soit même .. [PV Ronron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Des inspecteurs forestiers pour proteger les parcs nationaux
» Vous savez jouer à Tetris ???
» L'intérêt de jouer un personnage.
» Auriez-vous objection à jouer contre ça...
» " Le Monopoly c'est le seul moment ou tu peux jouer avec ton fer a repasser. " Averyne
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DAMN IT HOGWARTS ::  :: 
Cachots
 :: 
Réserve d'ingrédients de potions
-