AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Faut qu'on parle... [Pv : Draco ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Oh it's "Harry J. Potter"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 548
Date de naissance : 17/12/1988
Date d'inscription : 14/12/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp:
Points:
1/705  (1/705)

MessageSujet: Faut qu'on parle... [Pv : Draco ]   Mer 29 Aoû - 9:27

Cela faisait une demi heure qu'il était assis sur son lit et qu'il retournait sans cesse le même problème dans sa tête. Cela faisait même plus longtemps que ça qu'il se cassait la tête sur le problème. Son problème remontait à la veille, quand il avait recroisé Malfoy. Depuis que leurs enfants avaient débarqués du futur et qu'ils étaient arrivés à ce compromis au stade ils ne s'étaient plus reparlé ni même recroisé. Malfoy avait tenu sa promesse de l'éviter et il avait fait de même. Ces derniers temps il avait passé son temps à éviter tout le monde : ses futurs enfants, ses parents, Ginny, Malfoy... Mais ils avaient tous fini par plus ou moins le rattraper que ça soit sa mère, Gaby son fils et puis finalement Malfoy. Il avait pourtant tout fait pour l'éviter. Il ne se déplaçait jamais sans sa carte du maraudeur pour vérifier où il se trouvait. Il employait des détours, le rallongeant souvent, pour éviter de croiser une des mauvaises personnes. Et pourtant malgré toutes ces précautions il avait fini par se faire avoir.

C'était le dernier cours de la semaine, il sortait de son cours de défense contre les forces du mal et il s'apprêtait à savourer un week end de détente. Enfin détente c'était un bien grand mot puisque Hermione commençait déjà à leur mettre en place un programme intensif de travail pour finir tous leurs devoirs pour les semaines à venir en un week end. Et Ron ce traitre se contentait d'acquiescer bêtement à tout ce qu'elle disait. Bon il savait très bien que pas plus que d'habitude il ne ferait ce qu'elle disait mais depuis qu'ils étaient ensemble il avait la fâcheuse habitude d'aller souvent dans le même sens que sa petite amie. Il commençait à se demander si ce n'était pas mieux quand ils étaient encore inconscient de leurs sentiments. Non le désastre Lavande suffisait à lui rappeler qu'ils étaient mieux ensemble. Hermione était encore entrain de parler pour le seul bénéfice de Ron quand il avait réussi à s'esquiver en prétendant avoir oublier dans sa chambre son balais pour leur entrainement de quidditch. Avant même que ces amis aient eu le temps de réagir il avait déjà filé. Il était sûr qu'ils trouveraient bien quelque chose à faire de ce moment en tête à tête et que pour une fois Hermione oublierait les études.

Il était tellement content d'avoir réussi à s'échapper qu'il en oublia de consulter sa carte pour vérifier si la voix était libre. Et c'est là que l'accident eut lieu. Oui oui on pouvait bien qualifier ça d'accident. Il était tombé sur Malfoy au détour d'un couloir. Après être resté quelques secondes à se dévisager ils avaient repris leurs bonnes vieilles habitudes. Il ne se rappelait même plus exactement ce qu'ils avaient pu se dire mais il lui semblait avoir entendu un ou deux "Saint Potty", des "t'aurais mieux fait de te faire tuer par le Seigneur des Ténébres j'aurais pas eu à supporter ta sale gueule de balafré", des "sale fils de mangemort" ou encore des "je t'emmerde Malfoy, t'étais bien content de la voir ma sale de balafré quand il a fallu que je sauve tes fesses de mangemort", les politesses habituelles quoi. Ce qu'ils n'avaient pas remarqué c'est qu'ils avaient un public imprévu. C'était une de leurs filles, une des jumelles, une toute petite poupée blonde qui ne devait pas avoir plus de quatre ans. Elle a... plutôt mal pris le fait de voir ces deux pères s'insulter comme ça devant elle. Avant qu'il ait eu le temps d'aller la consoler et de s'excuser d'avoir insulté l'autre tête de con, qu'elle était partie en pleurant. Et forcément elle était tombé sur Mac Gonagal qui était aussitôt arrivé, la petite dans les bras, un air qu'il ne lui avait pas souvent vu et qui ne présageait rien de bon. Après le sermon habituel il s'est retrouvé avec une retenue le samedi soir dans les cachots à nettoyer les chaudrons à défaut de pouvoir laver les obscénités qui sortaient de sa bouche. Le seul point positif de cette punition était qu'il ne serait pas avec Malfoy. Mac Gonagal avait préféré éviter un second désastre en les mettant en retenue ensemble.

Cela faisait un peu plus d'une demi heure qu'il était revenu de sa retenue. Machinalement il s'était installé sur son lit et avait regardé où se trouvait tout le monde. C'était là, avec surprise, qu'il avait vu Malfoy sortir de sa chambre et se diriger vers la tour d'astronomie. Et ça faisait une demi heure qu'il le voyait planté au sommet sans bouger et qu'il se demandait s'il devait le rejoindre ou non.

Il n'avait aucune envie de revivre le fiasco de la veille mais depuis "l'accident" il avait réfléchi. La situation ne pouvait plus durer comme ça. S'ignorer n'était décidément pas une bonne idée et continuer à s'insulter comme ça n'était bon pour personne. Il y avait une autre raison au fait qu'il veuille aller lui parler mais il ne l'avouerait jamais clairement. Il ne cessait de se demander, depuis qu'il savait qu'il allait épouser Malfoy, ce qui allait un jour pouvoir l'attirer en lui et il savait que ce n'était pas en s'insultant qu'il le découvrirait.

Il se décida finalement à se lever et à partir en direction de la tour d'astronomie. Il n'était même pas sûr que Malfoy accepte de discuter calmement mais bon qui ne tentait rien...

Arrivé au pied de la tour il se figea. C'était ridicule ce qu'il s'apprêtait à faire. Il se jetait volontairement dans la gueule du loup. C'était sa faute si Malfoy avait fini en retenue et il n'allait certainement pas l'accueillir à bras ouvert après ça. Après avoir pris une grande inspiration il entreprit de monter les marches de la tour...

_________________


Âme sensible ne pas cliquer :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Draco Malfoy"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 1066
Date de naissance : 05/06/1980
Date d'inscription : 25/02/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
4/705  (4/705)

MessageSujet: Re: Faut qu'on parle... [Pv : Draco ]   Mer 10 Oct - 20:06

La soirée m'avait paru durer une éternité, comme si elle ne prendrait jamais fin, Merlin m'en préserve c'était finalement terminé! Tout ça à cause de McGonagall et son petit protégé de mes deux j'ai nommé Saint Potter! Moi Draco Malfoy j'avais du me faire une retenue, et l'une de celles pas franchement agréable, non mais est-ce que j'ai une tête à nettoyer le château?! Vous m'avez bien regardez hein?! Okay après mon procès j'ai du le faire mais c'était des travaux d'intérêts généraux pour payer ma... dette à la société magique. Mais là... Encore une fois à cause de Potter qui s'est retrouvé sur mon passage, on avait pourtant décidé de s'éviter au maximum avec toute cette histoire de dément, et franchement ça fonctionnait plutôt bien jusqu'à y a récemment. Je revenais de je ne sais trop où et là n'est pas l'important, quand, je suis tombé sur Potter dans un couloir. Pendant un temps aucun de nous deux n'a rien dit, simplement à se dévisager avec quoi? Horreur, surprise, questions et tout le panel qu'on peut avoir depuis le début de cette étrange année scolaire. Sauf que malgré le fait qu'on se soit décidé quelques soirs avant à s'éviter, nous n'avons pas pu nous empêcher de reprendre la rengaine habituelle : insultes, méchancetés. Ca fait toujours du bien de déverser sa haine sur son pire ennemi non? Et puis dans un sens ça commençait à me manquer! Même si je lui étais redevable de certaines choses, non mais puis quoi encore, pour cette raison je devrais aller lécher le c... postérieur de Saint Potter car il m'a sauvé mon cul? Mais bien sûr et Merlin c'est le Père Noël... Enfin en résumé disons qu'on a repris les bonnes vieilles habitudes sans trop faire attention autour de nous, y avait pas grand monde faut le dire... Grave erreur d'inattention de ma part... ou de notre part qu'importe!

A quelques pas de nous, dans un angle du couloir il y avait une minuscule tête blonde de petite fille pas plus haute que trois pommes qui nous regardait la bouche grande ouverte et les yeux remplis de larmes... Bon en temps normal je m'en contre fou qu'une gamine puisse chialer toutes les larmes de son corps à cause de moi, c'est pas de ma faute on m'a élevé à être insensible et à emmerder les plus faibles. Et puis avec le nombre de filles que j'ai recalé car elles ne me plaisaient pas ou simplement parce que c'était des coups d'un soir... Les voir pleurer j'y suis habitué mais là c'était différent. Parce que ces petits yeux vert mouillé m'étaient que trop familier malheureusement... Une sorte de mélange entre le vert de la Potiche et mes yeux gris... En gros, une de mes plus jeunes filles que j'aurais avec Potter! Elle doit avoir quoi? Quatre ans? Il était évident qu'elle venait de nous voir nous disputer et qu'elle ne semblait vraiment pas connaître nos joutes verbales ou physiques qu'on a en ce temps. Malheureusement ni l'un ni l'autre ne bougea assez rapidement pour parler à la petite qu'elle partit en courant... Et comme si ce n'était pas suffisant qu'une mini Potter-Malfoy nous tombe dessus en pleine dispute, voilà que la McGo apparaissait maintenant aux côtés de la petite fille, la vieille chouette était vraiment pas de bonne humeur. Voilà comment Potiche et moi-même avons écopé d'une punition séparée pour éviter encore plus de problème, sous prétexte que nous ne sommes pas adultes, bah voyons! Non moi je vous le dis c'est de la faute de Potty et McGo s'y j'en suis là!

Enfin la désastreuse soirée était terminée, je pouvais enfin m'en aller vaquer à mes occupations. Il ce faisait plutôt tard dans le château quand j'arrivais à ma chambre de préfet, pas de jolies conquêtes masculines ou féminines ce soir, de toute façon avec cette sale histoire du passé et du futur, plus l'histoire du Mangemort, j'en prenais pour mon grade et je préférais rester enfermer dans ma chambre. Mes devoirs étaient de ce fait plutôt bien avancé eux aussi, en gros j'avais rien à foutre et comme presque toutes les nuits le sommeil ne viendrait pas si facilement. Tard le soir, vers minuit, c'était l'heure idéale pour sortir faire un tour dans le château presque désert, fallait juste éviter les Profs mais bon en tant que Préfet j'avais des droits que les autres élèves n'ont pas forcément! J'avais envie de prendre l'air, il ne faisait pas encore trop froid à cette époque de l'année. Je pris ma guitare au passage histoire de gratter quelques notes une fois posé et je partis en quête d'un endroit tranquille, le Lac? La Salle sur Demande? La Tour d'Astronomie? Je décidais de laisser mes pas me guider où ils le souhaiteraient...

C'est ainsi que je me retrouve là en haut, au somment du château, dans la Tour d'Astronomie, l'un de mes deux endroits préférés dans ce domaine, et même de ce monde. Ici on a l'impression d'être puissant, d'être le maître du monde en quelque sorte. On voit tout, le jardin, la forêt, le château... les gens dans la cours, la cabane du demi-géant. Je grattais quelques notes pendant un petit moment, elles n'avaient pas de réelles sens, c'était du n'importe quoi, pris dans mes pensées plus qu'autre chose puis je décidais de faire une pause pour fumer une clope, j'en profitais pour regarder ce que le demi-géant foutait dehors à cette heure-ci, il allait dans la forêt, certainement trouver ses potes les bêtes immondes. Une fois qu'elle fût terminée, je repris ma guitare et cette fois je décidais de jouer une de mes composition... Une chanson qui parlait de Père...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Harry J. Potter"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 548
Date de naissance : 17/12/1988
Date d'inscription : 14/12/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp:
Points:
1/705  (1/705)

MessageSujet: Re: Faut qu'on parle... [Pv : Draco ]   Dim 14 Oct - 9:55

Il avait à peine monté quelques marches qu'il s'arrêtait et qu'il les redescendait. Pourquoi est-ce qu'il voulait volontairement aller se prendre la tête avec Malfoy? Il ne pouvait pas avoir une conversation civilisée avec lui, leur dispute de la veille l'avait bien prouvé. Ca lui semblait décidément de plus en plus bizarre qu'il puisse un jour être heureux en couple avec Malfoy. Ils ne pouvaient pas rester plus de cinq minutes dans la même pièce sans s'insulter, alors vivre ensemble? C'était du domaine de l'impossible. Non il valait mieux qu'il fasse demi tour, qu'il retourne bien sagement dans son lit et qu'il essaie de s'endormir. Après tout il ne tenait pas vraiment à s'insulter copieusement avec Malfoy ni à ce que ça finisse en bataille entre eux. Il avait déjà été suffisamment de fois à l'infirmerie dans sa vie il ne tenait pas vraiment à y retourner.

Il était arrivé en bas des marches quand il s'arrêta de nouveau. Il ne pouvait pas faire comme si rien n'allait se passer. Ce n'était pas parce qu'il allait le nier et qu'ils allaient s'éviter que le futur ne se produirait pas. Tôt ou tard ils se recroiseraient de nouveau et la situation de la veille risquait de se reproduire. Il ne tenait pas à voir un autre de ses enfants fondre en larmes. Sa décision prise il remonta quatre à quatre les marches. Que Malfoy soit d'accord ou pas ils allaient l'avoir cette putain de discussion et tant pis s'il devait lui jeter un sort pour l'obliger à l'écouter. A la réflexion ça le dérangeait pas tant que ça que de jeter un sort à Malfoy. Ca lui ferait même un bien fou.

Il était pratiquement arrivé en haut quand il se figea à quelques centimètres du sommet de la tour. De là où il était on ne pouvait pas le voir, lui même ne voyait pas grand chose. Par contre il n'y avait aucun doute possible sur ce qu'il était entrain d'entendre. Malfoy était entrain de chanter et de jouer de ce qu'il lui semblait être de la guitare. Il n'y avait aucun doute possible c'était bien lui. Il avait la carte du maraudeur sous les yeux et il n'y avait que lui et Malfoy dans les environs.

En essayant de ne pas se faire remarquer il s'assit au bord des marches pour continuer à entendre Malfoy jouer. Il se doutait que si il sortait de sa cachette et que Malfoy le voyait il arrêterait aussitôt de jouer. Il ne se vantait pas beaucoup de savoir jouer et chanter aussi divinement bien. Si il l'avait fait il aurait été au courant depuis longtemps. Ca l'étonnait cette attitude de la part de Malfoy. Lui qui saisissait toujours le moindre prétexte pour se faire bien voir. Pour une fois qu'il avait un réel talent, non à ce niveau là pour lui ça tenait plus du don que du talent.

Il réalisa alors que c'était sur Malfoy qu'il était entrain de s'extasier!! Putain mais comment un tel connard pouvait chanter et jouer aussi bien? Et putain pourquoi est-ce qu'il n'avait pas envie de bouger d'un millimètre alors qu'il savait pertinemment que c'était MALFOY PUTAIN qui était entrain de jouer.

De là où il était il n'entendait pas vraiment les paroles de la chanson de Malfoy. Mais ça ne l'empêchait pas d'être complétement hypnotisé par ce qu'il entendait.

Il était toujours adossé contre le mur, les yeux fermés pour mieux apprécier la musique quand celle ci s'arrêta. Oh putain. Malfoy avait arrêté de jouer. Malfoy allait certainement se lever et le voir et il allait certainement comprendre qu'il l'avait entendu jouer et chanter. Il n'était vraiment mais alors vraiment pas sûr que Malfoy apprécie le fait qu'il l'ait écouté en cachette. Il n'y avait plus qu'une seule solution qui s'offrait à lui. Fuir. Fuir même très vite avant que Malfoy ne se rende compte de sa présence et que ce coup ci il se fasse tuer pour de bon.

Il se leva le plus discrètement possible et commença à s'éclipser toujours aussi discrètement quand un putain de caillou de merde qui n'avait rien à faire là se logea sous son pied et le fit tomber à terre d'une façon fort peu élégante sur son merveilleux derrière. Entrainé par son élan sa tête alla frapper violemment l'angle d'une marche. Bon en gros il avait glissé sur un caillou et il s'était étalé par terre comme une merde faisant au passage un bruit pas possible et s'éclatant la tête sur le sol. Harry Potter Celui Qui A Survécu et Vaincu le Seigneur des Ténèbres terrassé par un vulgaire caillou de merde.

Bon là pour le coup de la discrétion c'était pas vraiment le top...

_________________


Âme sensible ne pas cliquer :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Draco Malfoy"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 1066
Date de naissance : 05/06/1980
Date d'inscription : 25/02/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
4/705  (4/705)

MessageSujet: Re: Faut qu'on parle... [Pv : Draco ]   Lun 29 Oct - 20:10

La vie aime faire chier vous savez? Ou se foutre de votre gueule, un peu des deux ça doit être ça! Quelle ironie quand j'y pense! Je tente d'éviter une personne plus que tout au monde et voilà qu'elle me tombe dessus, enfin façon de parler hein! Je vais vous expliquer, je jouais tranquillement les dernières notes de la chanson que j'avais écrite qui parlait quelque peu de mon Père. Je venais de terminer, mes yeux perdus dans l'étendue qu'est le ciel quand soudainement j'entendis du bruit derrière moi, d'abord un faible bruit mais ensuite... On aurait dit qu'un hippopotame était tombé par terre, finalement on peut dire que c'était un peu ça enfin bref! Je me tournais donc pour voir la source des ces bruits, forcément un être humain, cela me paraissait d'une logique imparable, mais alors que ce soit LUI! D'abord je ne le reconnu pas de suite, il s'était complètement étalé par terre près d'une marche. Mais en arrivant vers cette personne, un sourcil inquisiteur, je reconnu la tronche ensanglantée de... Saint Potty des âmes en peine. Dans un premier temps je ne pu m'empêcher de me foutre de sa gueule :

« Alors le Balafré, une balafre te suffit pas, il t'en faut une de l'autre côté maintenant? » C'était assez comique quand on y pense! Et tout à fait digne de la Potiche, finalement il le porte bien son nouveau petit nom de ma part. Mais comment il avait encore fait pour se foutre par terre? Ca n'arrivait qu'à lui ou Weasley. Cependant après un instant comique, me vint une pensée en tête, Potter avait du m'entendre jouer et personne ne m'entendait jouer sans mon consentement, surtout pas lui! « On peut savoir ce que tu foutais là?! Tu joues les voyeurs maintenant? » dis-je de ma voix la plus froide alors qu'il se releva, qu'il ne compte pas sur moi pour l'y aider.

Il n'empêche que toute cette situation était relativement comique et pathétique, cela fait des jours que je tente de l'éviter, d'un commun accord d'ailleurs. Et voilà qu'on étaient tombé l'un sur l'autre, en venant même aux mots sous les yeux horrifiés d'une de nos futurs mômes, à cause de lui j'avais eu une sacrée punition de la part de la vieille chouette, qui comme par hasard était là juste au bon moment pour voir la gamine pleurer... Pfff! Et maintenant que je voulais juste un moment de paix voilà qu'il fallait que je retombe sur la face de balafré, décidément cette année on a décidé de me pourrir la vie!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Harry J. Potter"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 548
Date de naissance : 17/12/1988
Date d'inscription : 14/12/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp:
Points:
1/705  (1/705)

MessageSujet: Re: Faut qu'on parle... [Pv : Draco ]   Mar 30 Oct - 17:05

Sa tête lui faisait un mal de chien et pour le coup il avait quelque peu oublié l'endroit où il se trouvait, ce qu'il y faisait et surtout qui il observait. Il aurait certainement du s'inquiéter un peu plus de la personne qu'il observait un peu plus tôt que du sang entrain de couler sur son visage. Il était entrain d'essayer d'éponger un peu le sang et de râler après ce "putain de caillou de merde" et de ce "qu'il pouvait bien foutre là cet enculé de sa mère de caillou" quand il entendit la dernière chose qu'il avait envie d'entendre en pareil moment.

« Alors le Balafré, une balafre te suffit pas, il t'en faut une de l'autre côté maintenant? »

Putain Malfoy!! Il l'avait complétement oublié celui là. A croire que c'était son karma, chaque qu'il faisait un truc stupide ou qu'il était dans une situation où il aurait préféré que personne ne le voit il fallait que Malfoy soit là avec une de ses réparties à la con. Enfin son cas n'était peut être pas encore complétement désespéré, peut être que Malfoy ne savait pas qu'il l'avait entendu. Mais oui il pouvait très bien pensé qu'il s'était éclaté sur le sol en venant le voir et non pas en tentant de s'éclipser...

« On peut savoir ce que tu foutais là?! Tu joues les voyeurs maintenant? »

... ou pas. Bon là c'était clair il était foutu. Il ne lui restait plus qu'à rassembler le peu de dignité qui lui restait et à se jeter du haut de la Tour. Quelle cruelle ironie, après avoir tué le Seigneur des Ténèbres il allait mourir de honte à cause d'un caillou et de Malfoy. Surtout à cause de Malfoy même. Quoi que le caillou aussi avait sa part de responsabilité. Si il le retrouvait d'ailleurs celui là il avait passé un mauvais quart d'heure. Il allait l'envoyer en l'air plus haut qu'il ne l'avait jamais été. Oooh il allait certainement entrevoir le septième avant de finalement le supplier d'en finir avec lui... le caillou hein pas Malfoy.

Il se redressa tant bien que mal tandis que des étoiles tourbillonnaient devant ses yeux et que ce maudit caillou semblait s'être fait la malle pour de bon. Il avait raison, il ne donnait pas cher de sa peau de caillou si il restait dans les parages. Avec le peu de dignité qui lui restait il tenta de remettre un peu d'ordre dans ses habits. Sa tentative de retrouver sa dignité échoua lamentablement alors qu'il chancelait et qu'il se rattrapait de justesse au mur à côté de lui.


- Je ne jouais pas les voyeurs et je te signale que j'ai tout autant le droit que toi d'être là!!

C'est à dire aucun droit vu qu'il était tard et que l'heure du couvre feu était depuis longtemps passé mais pas besoin de s'appesantir là dessus.

- Maintenant si tu pouvais me laisser passer Malfoy j'aimerais aller m'asseoir comme j'avais prévu de le faire depuis le début.

Il poussa Malfoy de l'épaule tout en allant s'asseoir nonchalamment au sommet de la tour. Il sortit une de ces cigarettes, l'alluma et en tira une bouffée afin de se détendre un peu et de trouver un semblant de courage. Il était venu pour parler à Malfoy et ce n'était pas le moment de se dégonfler. C'était mal parti pour avoir une discussion civilisé mais bon ça ne lui coûtait rien de tenter le tout pour le tout. Et puis de toute façon sa tête lui tournait toujours et il se voyait mal traverser tout le château sans se casser la gueule de nouveau.

Il resta donc assis, fixant Malfoy avant de finalement désigné la guitare d'un signe de la tête et de demander :


- C'est nouveau ça. Depuis quand tu joues de la guitare Malfoy?

_________________


Âme sensible ne pas cliquer :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Draco Malfoy"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 1066
Date de naissance : 05/06/1980
Date d'inscription : 25/02/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
4/705  (4/705)

MessageSujet: Re: Faut qu'on parle... [Pv : Draco ]   Mer 7 Nov - 0:19

Potter ne me répondit pas tout de suite. A dire vrai il était encore au sol, il semblait en train de chercher quelque chose, peut-être ses lunettes après tout... Ah non il les a sur sa tronche... Bah sa tête peut-être est-elle tombée en même temps que son corps, remarquez c'est fort possible parce qu'après tout pour se foutre par terre il faut quand même être... con. Je ne pouvais m'empêcher un petit sourire narquois et moqueur au coin des lèvres, ah làlà que serait ma vie sans ma Potiche préférée... Non ça serait d'un ennui mortel vous pensez pas? Après plusieurs secondes qui me parurent une éternité il se décida enfin à se relever non sans peine. Bah et ça c'est le Grand Sauveur du monde sorcier?! Ils devraient le voir allongé par terre en train de se lever en voyant trente six chandelles... pathétique. Et franchement je dois finir ma vie avec... ça? J'arquais un sourcil sous cette dééélicieuse pensée, non franchement on peut pas faire pire. Au lieu de l'aider, je restais là l'observer dans sa merde, puis je m'appuyais nonchalamment contre un bord de mur. Il était enfin debout, mais il semblait sur le point de retomber quand il perdit quelque peu l'équilibre, il se rattrapa grâce à un pan du mur, celui où j'étais à quelques pas de là.

« Je ne jouais pas les voyeurs et je te signale que j'ai tout autant le droit que toi d'être là!! »

Humpf encore une fois la vie semble être tellement bien faite. Il avait malheureusement entièrement raison. Ca aurait été un putain d'élève tout ce qu'il y a du plus standard j'aurais pu lui mettre des points en moins et une heure de colle, enfin plutôt rapporté à un prof. Malheureusement Potter était un foutu Préfet de mes couilles, merci à la vieille chouette pour ça d'ailleurs. Du coup Saint Potty pouvait en effet aller où il veut à n'importe quelle heure, me privant d'une belle occasion de faire pâtir quelqu'un pour mon simple plaisir personnel.

« Maintenant si tu pouvais me laisser passer Malfoy j'aimerais aller m'asseoir comme j'avais prévu de le faire depuis le début. »

Non mais putain il se croit vraiment tout permis celui-là! J'étais là avant son cul de sauveur du monde magique alors qu'il aille voir ailleurs pour ce trouver un petit coin bien douillet pour faire je ne sais quoi. J'allais répliquer quand il me poussa de son épaule pour aller s'asseoir plus loin. Non mais Merlin dites-moi que je rêve là?! Il avait vraiment l'intention d'imposer sa personne? Ah ben il semble que oui puisqu'il s'allume une clope... Attendez une minute mon cerveau bug un instant... Potter... Clope? L'espace d'une demi seconde je ne pu cacher ma surprise. Saint Potty fumait? Bah ça alors! J'imaginais la tronche de ses super amis si ils le savaient, et de tous ses fans. Pour le coup ma phrase que je voulais dire m'étais restée en travers de la gorge et les quelques secondes qu'il prit pour allumer sa cigarette et tirer dessus, il se mit à m'observer, me fixer même, c'était... Heeeu étrange? Oui tel est le mot, flippant même. Depuis quand il me fixait lui?! Puis son regard alla sur ma guitare

« C'est nouveau ça. Depuis quand tu joues de la guitare Malfoy? »

Et merde, j'avais espéré qu'il ne l'ait pas vue, qu'il ne m'ait pas entendu jouer, c'était quelque chose de priver dont il n'avait certainement pas le droit d'en avoir le privilège.

« T'as vraiment l'intention de me parler de ma guitare Potter? » dis-je de ma voix la plus trainante.« D'ailleurs, tu as vraiment l'intention de m'imposer ta petite personne? Tu n'as pas ta petite belette à aller t'occuper peut-être? » conclus-je d'une voix froide, histoire qu'il comprenne qu'il était de trop. Si il pense que je vais parler guitare avec lui... Non mais puis quoi encore, on a pas porté les couches ensemble hein!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Harry J. Potter"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 548
Date de naissance : 17/12/1988
Date d'inscription : 14/12/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp:
Points:
1/705  (1/705)

MessageSujet: Re: Faut qu'on parle... [Pv : Draco ]   Jeu 8 Nov - 20:17

« T'as vraiment l'intention de me parler de ma guitare Potter? »

Rien qu'au ton de sa voix, il sentit que Malfoy n'était pas prêt de lui parler de sa guitare et de pourquoi il en jouait. Il sentait même que ça dérangeait Malfoy qu'il sache qu'il jouait de la guitare. Il était décidément mal parti pour avoir la discussion qu'il souhaitait.

« D'ailleurs, tu as vraiment l'intention de m'imposer ta petite personne? Tu n'as pas ta petite belette à aller t'occuper peut-être? »

Aie ouais c'était décidément très mal barré. Mais il n'avait pas fait tout ce chemin ni même bravé tout ces dangers, oui le cailloux était un danger comme un autre, pour s'arrêter maintenant. Et puis surtout il n'était pas né le jour où il céderait pour faire plaisir à Malfoy. Plutôt retourner se battre contre Face de serpent que de céder à Malfoy.

- Oh mais je ne t'impose pas ma petite personne. Tu es libre de t'en aller si tu veux. Je ne te retiens pas. En tout cas moi je ne compte pas bouger, pas tant que cette cigarette ne sera pas terminée, voir même un peu plus.

Pour appuyer ses dires il tira une bouffée de sa cigarette et en souffla la fumée en direction de Malfoy.

Il n'avait pas envie de répondre plus à Malfoy pour le moment. Il n'avait surtout pas envie de débattre du sujet "pourquoi il n'était pas avec Ginny" avec Malfoy. Il n'avait envie de parler de ce sujet à personne d'ailleurs. Il ne cessait d'éviter Ginny depuis l'arrivée des gosses. Bientôt il allait devoir se mettre à éviter Hermione aussi qui n'allait pas tarder à le persécuter de plus en plus pour qu'il se décide à aller lui parler. Il songeait de plus en plus sérieusement à ne plus sortir de sa chambre à moins d'être caché sous sa cape d'invisibilité. Ou alors à aller parler à Ginny... Nooooon la cape s'était vraiment mieux.


- Et pourquoi on ne parlerait pas de ta guitare hein? De ce que j'ai entendu tu jouais bien. Tu ne devrais pas avoir honte.

Peut être que là il était entrain de signer son arrêt de mort. Peut être même qu'il ne le tuerait pas. Mais oui dans l'avenir ils avaient des enfants, ça voulait donc dire que Malfoy n'allait pas le tuer. Et puis peut être que Voldemort allait revivre et qu'il révélerait à tous qu'il était devenu non violent et qu'il n'aimait rien de plus que de se balader en tutu rose en chantant "I feel Pretty". Avant de lui laisser le temps de continuer il enchaina.

- A moins que tu ne préfères qu'on parle de notre avenir commun? Ou qu'on cherche à savoir qu'est-ce qui chez l'autre va nous faire tomber follement amoureux? OOh ou encore qu'on parle de notre meeeeeeeeeerveilleuse idée de s'éviter et qui a fini en désastre je te le rappelle. Mais oui parlons plutôt du fait que notre évitement a finalement conduit à notre dispute et que cette dispute a plus qu'effrayer notre fille.

Putain leur fille... il arrivait toujours pas à se remettre de ce fait et encore moins de l'avoir dit à voix haute.

- Alors Malfoy, tu veux toujours que je me tire? Ou tu préfères que pour une fois on essaie de discuter?

_________________


Âme sensible ne pas cliquer :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Draco Malfoy"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 1066
Date de naissance : 05/06/1980
Date d'inscription : 25/02/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
4/705  (4/705)

MessageSujet: Re: Faut qu'on parle... [Pv : Draco ]   Mar 20 Nov - 23:06

J'attendais que Potter se casse, espérant qu'il ait bien compris le message qui ne pouvait être plus clair, malheureusement pour moi il semble que ce soir il soit décidé à me faire chier.

« Oh mais je ne t'impose pas ma petite personne. Tu es libre de t'en aller si tu veux. Je ne te retiens pas. En tout cas moi je ne compte pas bouger, pas tant que cette cigarette ne sera pas terminée, voir même un peu plus. »

Non mais quel connard! Comment ose-t-il me faire ça à moi, Draco Malfoy?! J'étais là bien tranquille et seul bien avant lui! Enfin la paix de l'âme dont j'aspire tant, sans personne pour me mater, sans personne pour chuchoter ou poser des questions, sans aucun gosse pour me pourrir la vie et lui, Saint Potty devait s'imposer! Il faisait vraiment chier, c'est un don inné chez lui. Il était hors de question que je me casse, j'étais là avant, j'allais simplement lui faire sa fête à se petit arrogant de mes deux. L'arrogant de service ici c'est moi, pas lui, et il est hors de question que je le laisse gagner cette manche, jamais je ne l'avais laissé faire, c'est pas aujourd'hui que cela allait commencer! Alors qu'il finissait sa phrase tout en tirant sur sa cigarette, il recracha sa putain de fumée sur ma personne. Certes je n'étais pas assez près pour que cela me vienne dessus mais bon. J'aurais foutrement préféré que ma petite phrase ironique sur sa super Belette fasse de l'effet et l'énerve plutôt que de le voir là complètement... nonchalant avec cette voix mielleuse à deux galions qui me donne envie de lui foutre des baffes, il se fou vraiment de ma tronche. J'allais enfin répliquer une de mes répliques bien à moi quand il reprit la parole comme si de rien était, comme si il parlait à une quelconque personne.

« Et pourquoi on ne parlerait pas de ta guitare hein? De ce que j'ai entendu tu jouais bien. Tu ne devrais pas avoir honte. »

Non mais.... par Merlin pour qui il se prend là lui?! Il n'a pas le droit, ah non pas ça! Pas le droit de m'avoir entendu dans ma chanson, pas le droit d'entendre quelque chose que seul deux ou trois rares personnes ont eu le droit d'entendre! Surtout pas lui, le pire ennemi que j'ai jamais eu! Et puis franchement il croyait vraiment que j'en avais honte? Je ne pu m'empêcher de ricaner un instant en entendant ces mots-là. Je sais très bien que je joue magnifiquement bien, après tout, la musique et moi ça dur depuis très longtemps, je sais même plus, je devais avoir 4 ou 5 ans que Père a commencé à me payer des cours alors. C'était pas une question de honte mais de choses privées, ce que lui ne semblait pas comprendre, bah bien sûr quand le moindre geste de votre vie est épié, on doit certainement plus comprendre qu'y a des gens autour de soit qui eux veulent être en paix et privés!

« A moins que tu ne préfères qu'on parle de notre avenir commun? Ou qu'on cherche à savoir qu'est-ce qui chez l'autre va nous faire tomber follement amoureux? OOh ou encore qu'on parle de notre meeeeeeeeeerveilleuse idée de s'éviter et qui a fini en désastre je te le rappelle. Mais oui parlons plutôt du fait que notre évitement a finalement conduit à notre dispute et que cette dispute a plus qu'effrayer notre fille. »

J'arquais un sourcil inquisiteur en l'écoutant de sa voix toujours aussi foutage de gueule mielleuse. Parler de notre avenir commun?! Déjà faudrait-t-il qu'y en ait un et ça, faudra bien plus que des paires de gosses pour me faire avaler un truc pareil! Qu'est-ce qui va me plaire chez la serpillère ambulante comme dirait Pans'? Absolument rien! Et franchement, non mais le comble qui me fit ricaner malgré moi, moi tomber follement amoureux de quelqu'un. C'est pour les faibles ça, un Malfoy, un vrai, n'est pas faible, jamais je n'ai aimé et je sais que jamais je n'aimerais réellement. Je devais cependant bien avoué qu'il n'avait pas spécialement tord quant au fait que notre plan pour s'éviter n'avait finalement pas si bien fonctionné vu que ça avait fini par arriver devant une des gosses, comble de l'ironie! Mes dents grincèrent lorsqu'il fini sa tirade en parlant de « notre fille », erk non c'était vraiment juste une phrase, des mots, horrible dite à voix haute. Ca me fit même perdre ce que je voulais lui dire pour le coup, d'ailleurs un certain silence s'installa durant quelques secondes avant que, alléluia, il conclue

« Alors Malfoy, tu veux toujours que je me tire? Ou tu préfères que pour une fois on essaie de discuter? »

J'arquais une nouvelle fois un sourcil, plus inquisiteur qu'autre chose, aussi dubitatif. « Je doute sérieusement qu'on arrive à discuter Potter, on sait juste se foutre sur la gueule, ce qui n'est pas pour me déplaire... » je fis une pause théâtrale « Et qui te dit que j'en ai quelque chose à foutre de la petite gamine qui est partie en chialant hum? » bon d'accord c'était pas totalement vrai. Elle avait quelque chose de très Malfoyien avec sa soeur, un peu de Mère peut-être, et j'avoue oui j'ai été... quelque peu mécontent de la voir dans cet état.

« Potter, toi et moi franchement?! » dis-je tout en faisant le geste en le pointant lui puis moi. « Impossible! » J'allumais une nouvelle cigarette « Tu sais pourquoi c'est impossible hum? Parce que l'amour c'est pour les faibles, l'amour est une faiblesse que je n'aurais jamais et toi... tu es complètement l'opposé! » Bah quoi c'était pas un mystère que Potiche déborde d'amour

« Va plutôt retrouver ta rousse et vivre votre petit amour parfait » dis-je d'une voix quelque peu niaise pour me foutre de cette débilité qu'on appel amour « l'amour! » dis-je encore à vois basse, plus pour moi que pour lui, tout en ricanant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Harry J. Potter"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 548
Date de naissance : 17/12/1988
Date d'inscription : 14/12/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp:
Points:
1/705  (1/705)

MessageSujet: Re: Faut qu'on parle... [Pv : Draco ]   Jeu 22 Nov - 16:24

Sa tête commençait à moins le lancer mais il n'était toujours pas prêt de partir. Ca n'avait peut être pas été plus mal qui se casse la gueule, ça avait au moins eu le mérite de le forcer à rester et à avoir une discussion avec Malfoy même si pour le moment il commençait à regretter l'idée de lui parler. Comment est-ce qu'un jour il pourrait être attiré par lui? Non mais c'est vrai quoi il n'avait vraiment rien pour lui plaire. C'était un connard qui passait son temps à rabaisser les gens et surtout à faire de sa vie un enfer. Il doutait sérieusement qu'un jour il puisse trouver quelque chose d'appréciable chez ce type. Oui mais voilà ça allait pourtant arriver. Et même s'il ne voulait pas le voir le souvenir d'une petite fille blonde partant en pleurant parce que ces papas se disputaient était une preuve suffisante. Alors il restait...

« Je doute sérieusement qu'on arrive à discuter Potter, on sait juste se foutre sur la gueule, ce qui n'est pas pour me déplaire... »

Ouais ça il était bien d'accord. Ils étaient même plutôt bon pour ça. Mais voilà ça n'était plus vraiment pour lui plaire. Il commençait à se lasser de leurs disputes. Et surtout il ne cessait de se demander ce qui pourrait bien lui plaire un jour chez Malfoy.

« Et qui te dit que j'en ai quelque chose à foutre de la petite gamine qui est partie en chialant hum? »

Il laissa échapper un ricanement en l'entendant parler. Il se foutait de sa gueule là? Il avait bien le regard qu'avait eu Malfoy en voyant la petite partir en pleurant et ce n'était pas le regard de quelqu'un qui s'en fout.

« Potter, toi et moi franchement?! Impossible! Tu sais pourquoi c'est impossible hum? Parce que l'amour c'est pour les faibles, l'amour est une faiblesse que je n'aurais jamais et toi... tu es complètement l'opposé! »

Non mais il avait vraiment un grain là. L'amour, une faiblesse? C'était vraiment une connerie digne de Malfoy senior ça. Pas étonnant que Malfoy soit autant détraquer en voyant les parents qu'il a : Mister Mangemort les Malfoys Sont les Meilleurs et le Reste C'est de la Merde et la Reine des Glaces. Bon pour sa défense Narcissa l'avait aidé et elle semblait vraiment aimer Mafloy mais pas sûr qu'elle ait été la meilleure des mères vu ce qu'était devenu son fils.

« Va plutôt retrouver ta rousse et vivre votre petit amour parfait »

Il encaissa l'insulte sans rien dire et tira une bouffée de plus de sa cigarette pour se calmer. Non ce n'était pas le petit amour parfait entre lui et Ginny. Ils en étaient même loin en ce moment.

Il releva les yeux en entendant Malfoy lâcher
« l'amour! » en ricanant.

- Y'a pas à dire ton père a vraiment fait du bon travail en t'éduquant... t'es aussi taré que lui. L'amour, une faiblesse... pfff me fait pas rire. Mais bon d'accord considère que c'est une faiblesse mais reconnait que tu vas y succomber. Tu y as même déjà succombé sauf que tu ne l'avoues pas. Ose me dire que tu n'aimes pas tes parents. Ose me dire que si ta mère m'a sauvé ce n'était pas juste pour savoir comment tu allais parce qu'elle t'aimait. Ose me dire que ça ne t'as pas fait mal de voir la petite partir en pleurant quand elle nous a vu s'engueuler. Parce que tu peux te voiler la face tant que tu vois j'ai vu dans tes yeux la peine que ça te faisait.

Il tira une bouffée de sa cigarette pour éviter qu'il ne s'énerve. Malfoy était vraiment un connard. Il était pour essayer de discuter avec lui et ce n'était pas en se jetant à nouveau sur lui pour lui casser sa sale gueule de connard qu'il y arriverait.

- Tu auras beau dire que c'est impossible ça VA pourtant se produire. Tous nos gosses en sont la preuve vivante. Ca me fait mal de l'admettre, je n'arrive même pas à comprendre ce que je pourrais un jour te trouver mais pourtant ça va se produire. Alors arrêtons de nous voiler la face MERDE!!!!!

Il ferma les yeux et tira une bouffée de sa cigarette pour reprendre son calme. Si il commençait à hurler ils n'allaient pas tarder à en venir aux insultes et après les insultes ça sera les coups.

- Et ce n'est pas l'amour parfait entre Ginny et moi. Si tu pensais à autre chose qu'à ton cul tu comprendrais que c'est assez difficile pour elle d'admettre que je vais la plaquer pour toi.

_________________


Âme sensible ne pas cliquer :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Draco Malfoy"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 1066
Date de naissance : 05/06/1980
Date d'inscription : 25/02/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
4/705  (4/705)

MessageSujet: Re: Faut qu'on parle... [Pv : Draco ]   Jeu 29 Nov - 0:23

Plus je parlais et plus je voyais Potter faire des tronches mémorables, ce que je disais le faisait visiblement bien rire... ou alors des gros yeux de crapaud. Quand je vous dis que nous sommes à l'opposé l'un de l'autre c'est que c'est tout à fait le cas, on ne se comprends simplement pas. Je conclus donc sur sa magnifique Belette rousse, encore une fois il garda le silence, il se contentait de fumer sa clope comme si de rien était. Même si dans le fond, je pouvais sentir qu'il bouillonnait, après tout on se connait depuis trop longtemps pour que je ne le sache pas, et vice-versa j'imagine! Dans un dernier ricanement j'ajoutais un « l'amour », à cet instant son regard se leva enfin sur moi.

« Y'a pas à dire ton père a vraiment fait du bon travail en t'éduquant... t'es aussi taré que lui. » Non mais... pour qui il se prend ce con?! Il veut que je lui en donne moi? J'allais répliquer, ou lui lancer un sortilège j'avais pas encore décidé mais il continua sur sa lancée « L'amour, une faiblesse... pfff me fait pas rire. Mais bon d'accord considère que c'est une faiblesse mais reconnait que tu vas y succomber. Tu y as même déjà succombé sauf que tu ne l'avoues pas. Ose me dire que tu n'aimes pas tes parents. Ose me dire que si ta mère m'a sauvé ce n'était pas juste pour savoir comment tu allais parce qu'elle t'aimait. Ose me dire que ça ne t'as pas fait mal de voir la petite partir en pleurant quand elle nous a vu s'engueuler. Parce que tu peux te voiler la face tant que tu vois j'ai vu dans tes yeux la peine que ça te faisait. » J'arquais un sourcil énorme sous la fin de sa tirade, ainsi donc Potter voyait au fond de mes yeux la peine que cela peu me faire? Il en deviendrait psy maintenant? Quand je dis que c'est le Saint Potter j'ai pas tord vous voyez bien hein! En plus ce n'était pas totalement les propos que j'avais tenu, l'amour est une faiblesse, ça veut pas dire que je n'aime personne. Il y a de plus différentes forme d'amour alors bon, mais il n'empêche qu'aimer est un talon d'Achille énorme à mes yeux. Maintenant pouvais-je réellement nier que de voir une môme qui ressemble à ma mère pleurer ne m'avait rien fait? Humpf... à quoi bon?

En tous les cas Potter pris une nouvelle bouffée de sa cigarette avant de reprendre la parole « Tu auras beau dire que c'est impossible ça VA pourtant se produire. Tous nos gosses en sont la preuve vivante. Ca me fait mal de l'admettre, je n'arrive même pas à comprendre ce que je pourrais un jour te trouver mais pourtant ça va se produire. Alors arrêtons de nous voiler la face MERDE!!!! » Je ne pu m'empêcher un petit rire sarcastique, ce qu'il peut me trouver? Je suis parfait! Et puis j'ai toujours obtenu tout ceux que je voulais, même les hétéros me cèdent alors Potter... Lui aussi cédera! Il commençait à réellement perdre son sang froid, fallait lui reconnaitre qu'il l'avait gardé assez longtemps, d'habitude on étaient plus impulsifs l'un comme l'autre. « Et ce n'est pas l'amour parfait entre Ginny et moi. Si tu pensais à autre chose qu'à ton cul tu comprendrais que c'est assez difficile pour elle d'admettre que je vais la plaquer pour toi. » Qu'est-ce que j'en ai à foutre de sa Belette rousse?! Il a pas compris que je me foutais de sa gueule où quoi?

Je secouais la tête à moitié en ricanant avant d'applaudir dans mes mains. « Bravo Potter! Tu révolutionnes le monde! Il va neiger cette nuit! » je fis une pause théâtrale en tirant sur ma propre clope, il semblait ne pas comprendre ma réaction [color=#1f4505]« Tu n'en est pas encore venu aux mains, c'est nouveau! Bientôt on va finir par papoter de nos charmants futurs devant une Bierreaubeurre? »[/clor] dis-je à moitié amusé mais pas sarcastique. Je secouais la tête une nouvelle fois en fermant les yeux « J'ai pas dis que je n'aime pas Potter, je dis simplement que l'amour est une faiblesse, surtout en tant que guerre, justement car à cause de ce putain de sentiment il faut faire des choix, des sacrifices et qu'on craint pour ceux qu'on aime... » je m'appuyais contre un mur de la tour « Et pour te répondre non je n'aime pas mon Père, je l'admirais oui, je le respectais, l'aimer non... » je laissais ma phrase en suspens. « Quand à ma Mère, oui peut-être un peu, mais franchement tu crois vraiment que d'envoyer des friandises pendant l'année et tout ce que je veux est vraiment de l'amour ?! Bah! Pas que je m'en plaigne réellement hein! Maintenant je te dirais que oui la guerre à au moins montré que je ne suis pas qu'un joujou pour elle! »

Ma clope étant finie j'en rallumais une, décidément j'en fumais trop ces derniers temps c'est pas bon. « Peut-être oui ça m'a fait un peu chier de voir une môme chialer! Ca te vas, tu es content Potter?! » repris-je d'un ton défensif car le sujet était sensible « mais comment veux-tu que je me fasse à CA! C'est juste... impossible! Te faire céder et te foutre dans mon lit, oui c'est possible ça, bah quoi fait pas cette tête la Potter, tu serais très surpris de savoir combien de Gryffon j'ai eu, y compris dans tes proches et des hétéros. Bref, là n'est pas la question. Mais de finir marié avec toi? C'est... une blague! Enfin c'est tellement... » je laissais ma phrase en suspens, c'était juste... juste, sans mot! « Par contre, si tu peux éviter de me parler de ta Belette tu serais aimable, j'ai franchement pas besoin de savoir vos petites affaires de coeur nian nian... Elle est si... nian nian! » dis-je d'un ton moqueur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Harry J. Potter"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 548
Date de naissance : 17/12/1988
Date d'inscription : 14/12/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp:
Points:
1/705  (1/705)

MessageSujet: Re: Faut qu'on parle... [Pv : Draco ]   Sam 8 Déc - 15:54

Il se retourna vivement vers Malfoy en entendant celui ci se mettre à applaudir. Il avait vraiment pété un plomb ou alors il était vraiment complètement con. Mouais la deuxième option était plus que probable.

« Bravo Potter! Tu révolutionnes le monde! Il va neiger cette nuit! »

C'était vraiment la deuxième option. Il s'était vraiment fait des idées en pensant qu'il pourrait avoir une conversation sérieuse et constructive avec Malfoy. A part l'insulter et se foutre de sa gueule il n'était pas capable de faire grand chose. Discuter avec lui était mission impossible, alors se marier avec lui... il arrivait de moins en moins à y croire.

« Tu n'en est pas encore venu aux mains, c'est nouveau! Bientôt on va finir par papoter de nos charmants futurs devant une Bierreaubeurre? »

Ouais il n'en était pas venu aux mains youpiiii!!!! Par contre si Malfoy continuait comme ça il allait certainement y venir et laisser tomber définitivement l'idée que le faut qu'il puisse un jour l'épouser et être heureux avec lui soit vraie.

« J'ai pas dis que je n'aime pas Potter, je dis simplement que l'amour est une faiblesse, surtout en tant que guerre, justement car à cause de ce putain de sentiment il faut faire des choix, des sacrifices et qu'on craint pour ceux qu'on aime... »

Comment Malfoy est complètement con le retour... Il tira une bouffée de sa cigarette, ferma les yex pour mieux l'apprécier et préféra s'abstenir de lui répondre. Il n'avait pas vraiment envie de se lancer dans un débat sur l'amour et ce qu'il nous permet de faire avec malfoy. Lui même avait plus ou moins eu du mal à croire Dumbledore et ses discours sur l'amour. Pourtant si sa mère ne s'était pas sacrifiée par amour pour lui, si lui même n'avait pas été se sacrifier pour le bien de ceux qu'il aimait alors il ne pourrait pas être là entrain de fumer sa clope et de se prendre la tête avec Malfoy. Mais ça il préférait ne pas en parler. Malfoy trouverait un moyen de retourner ça contre lui, de se foutre un peu plus de lui.

« Et pour te répondre non je n'aime pas mon Père, je l'admirais oui, je le respectais, l'aimer non... »


Il rouvrit les yeux et lança un coup d'oeil amusé vers Malfoy qui était désormais adossé au mur. Il n'aimait pas son père?? OOoohhh mais comme c'était pas surprenant. Franchement quelle personne un minimum saine d'esprit pourrait aimer un type pareil?

« Quand à ma Mère, oui peut-être un peu, mais franchement tu crois vraiment que d'envoyer des friandises pendant l'année et tout ce que je veux est vraiment de l'amour ?! Bah! Pas que je m'en plaigne réellement hein! Maintenant je te dirais que oui la guerre à au moins montré que je ne suis pas qu'un joujou pour elle! »

Ce n'était pas franchement un comportement digne d'une mère. Mais c'était peut être sa seule façon à elle de lui montrer qu'elle tenait à lui. Il savait pour avoir entendu l'inquiétude dans sa voix que la mère de Malfoy aimait énormément son fils. De là à savoir le montrer ce n'était pas forcément évident.

« Peut-être oui ça m'a fait un peu chier de voir une môme chialer! Ca te vas, tu es content Potter?! Mais comment veux-tu que je me fasse à CA! C'est juste... impossible! Te faire céder et te foutre dans mon lit, oui c'est possible ça, bah quoi fait pas cette tête la Potter, tu serais très surpris de savoir combien de Gryffon j'ai eu, y compris dans tes proches et des hétéros. Bref, là n'est pas la question. Mais de finir marié avec toi? C'est... une blague! Enfin c'est tellement... »

Humpf et comment voulait-il qu'il se fasse à ça lui? Et même à l'idée qu'il pourrait avoir de coucher avec. Il n'était pas gay et putain il n'arrivait toujours pas à trouver la moindre petite chose attirante chez Malfoy. Comme il disait c'était tellement...

« Par contre, si tu peux éviter de me parler de ta Belette tu serais aimable, j'ai franchement pas besoin de savoir vos petites affaires de coeur nian nian... Elle est si... nian nian! »


Pff quelle hypocrisie!! C'était lui qui remettait sans cesse le sujet de Ginny sur le tapis. C'était pour le faire chier il en avait parfaitement conscience mais dans ce cas qu'il ne s'étonne pas s'il lui répondait avec des détails nian nian et tant mieux si ça l'emmerdait.

Il envoya voler dans le vide son mégot de cigarette et s'en alluma une autre plus pour se détendre et éviter de casse la gueule de Malfoy que par réelle envie de fumer.


- C'est toi qui commence à me parler d'elle alors ne vient pas te plaindre si je te réponds. Et pour ce qui est du nian nian je te signale que c'est ce qui t'attends. Tu vas me jurer devant tout un tas de témoin que tu n'aimes et n'aimera que moi pour tout le restant de ta vie.

Il mit sa bouche en coeur et se mit à battre des cils tel une poufsouffle de première année histoire de se foutre un peu plus de sa gueule.

- Tu te moques sûrement complètement de ce que je vais te dire Malfoy mais ta mère t'aime. Elle ne te l'a peut être pas suffisamment montré mais elle t'aime. Elle n'aurait pas mis sa vie en danger en cherchant à savoir si tu étais envie et en mettant à Voldemort si elle ne t'aimait pas. Tu as de la chance d'avoir encore une mère qui t'aime auprès de toi alors ne va pas tout gâcher sous prétexte que ce n'est qu'une faiblesse. Sa "faiblesse" m'a sauvé la vie et je suis heureux qu'elle l'ait eu.

Il mima des guillemets tandis qu'il disait "faiblesse" pour bien montrer à Malfoy ce qu'il pensait des ces conneries à propos de l'amour qui serait une faiblesse.

Il cala un peu plus confortablement son dos contre le mur et soupira tout en recrachant la fumée de sa cigarette.


- Je sais très bien que nous deux c'est impossible et pourtant... les gosses sont là ça nous prouve bien que ça va avoir lieu non? Mais je ne comprends pas... Je ne t'aime pas. Je ne t'apprécie même pas un minimum. Même si je me retiens, et que tu as raison ça tient de l'exploit, j'ai envie de te foutre mon point dans la figure. Je ne suis même pas gay. Tu as beau être persuadé d'être irrésistible je me vois mal virer de bord pour toi. Rien que l'idée d'être dans un lit avec toi me donne envie de vomir. Je... je ne sais même rien de toi. Enfin si je sais quoi dire pour te faire souffrir, je sais où te frapper si je veux te faire le plus mal mais... je ne sais rien de toi. Je ne sais pas ce que tu aimes, ce qui te fait rire, si c'est possible de t'arracher autre chose qu'un rire sarcastique. Je ne sais pas quelle est ta couleur préférée, même si je suis prêt à parier que c'est le vert. Je ne connais pas la date de ton anniversaire. Je ne connais pas ton dessert préféré. Je... je ne savais pas que tu étais capable de chanter et de jouer de la guitare aussi bien...

Il se tut et détourna les yeux vers le vide. Sa dernière phrase était trop... nian nian pour reprendre les mots de Malfoy. A peine ces mots s'étaient échappé de ses lèvres qu'il les regrettait déjà.

_________________


Âme sensible ne pas cliquer :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Draco Malfoy"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 1066
Date de naissance : 05/06/1980
Date d'inscription : 25/02/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp: Demande-moi je suis libre
Points:
4/705  (4/705)

MessageSujet: Re: Faut qu'on parle... [Pv : Draco ]   Mer 6 Fév - 21:31

J'avais enfin fini de m'exprimer, j'avais simplement conclu par le fait qu'il arrête de me parler de sa belette rousse nian nian de première, il se rendait compte qu'il me faisait royalement chier avec elle ? Il eût un silence pendant quelques instants qu'aucun de nous ne brisait même si l'un comme l'autre nous étions tendus, je sentais qu'il ne nous faudrait pas grand chose pour nous sauter à la gorge, cette fois au moins pas de mômes pour venir chialer de voir ses pères s'entretuer! Potiche fini par balancer sa clope, finie, par dessus le toit du château avant d'en rallumer une tout aussitôt, j'arquais un sourcil assez surpris. Grand Merlin, Potter allait crever avant de mettre le moindre môme au monde si il continue à cette allure-là !

« C'est toi qui commence à me parler d'elle alors ne vient pas te plaindre si je te réponds. » Hum il marquait un point pour le coup, j'avais en effet lancé le sujet Weasley fille, même si c'était plus pour l'emmerder qu'autre chose au final ça m'agace moi. Je n'y peux rien si je peux pas voir ces pouilleux en peinture! Comment Blaise, mon meilleur ami, celui que je considère comme un frère peut finir avec... elle? Le monde est une chose bien cruelle j'vous jure. C'est peut-être là le prix à payer pour avoir suivi la face de serpent pendant ces longs mois? Oui ça devait être ça... « Et pour ce qui est du nian nian je te signale que c'est ce qui t'attends. Tu vas me jurer devant tout un tas de témoin que tu n'aimes et n'aimera que moi pour tout le restant de ta vie. » Comme si ses mots ne suffisaient pas, voilà que Potter s'amusait à battre des cils et à mettre sa bouche en avant de manière très... grotesque, pour le coup je levais un sourcil mais plus amusé par la chose, si je n'avais pas été éduqué comme je l'ai été, j'aurais certainement explosé de rire sous la scène tellement il pouvait paraître con, oui con est bien le mot! En plus il disait vraiment n'importe quoi, il n'avait donc rien compris de ce que je voulais dire par nian nian, en même temps à quoi je m'attends moi, c'est de Potter dont on parle, le jour où il comprendra quelque chose sans qu'on lui donne la notice, les poules auront des dents!

« Tu te moques sûrement complètement de ce que je vais te dire Malfoy mais ta mère t'aime. » Ajouta-t-il avant que je ne puisse m'exprimer sur ses propos, encore une fois je levais un sourcil, plus inquisiteur qu'autre chose cette fois. « Elle ne te l'a peut être pas suffisamment montré mais elle t'aime. Elle n'aurait pas mis sa vie en danger en cherchant à savoir si tu étais envie et en mettant à Voldemort si elle ne t'aimait pas. Tu as de la chance d'avoir encore une mère qui t'aime auprès de toi alors ne va pas tout gâcher sous prétexte que ce n'est qu'une faiblesse. Sa "faiblesse" m'a sauvé la vie et je suis heureux qu'elle l'ait eu. » Humpf y a pas grand chose à dire pour le coup, ce qu'il disait n'était que la vérité et si je disais quoique ce soit là-dessus, il en viendrait au fait qu'il n'y a pas que ma mère qui lui a sauvé la mise mais moi aussi... Et je détestais qu'on revienne sur le fait que j'avais disons... fait mon sceptique face à ma tante quand j'avais Potter déformé en face de mes yeux, mais ces yeux-là, même avec une tronche déformée, je les reconnaîtraient toujours! Et puis je sais bien qu'elle même ma mère, même si jusqu'à récemment elle l'a fait d'une manière étrange, bien que, je ne m'en plaignais pas réellement hein, à dire vrai je m'en foutais un peu.

Potter se positionna un peu plus contre le mur, j'en profitais donc pour prendre la parole, enfin c'est ce que je pensais... Il fût plus rapide que moi. « Je sais très bien que nous deux c'est impossible et pourtant... les gosses sont là ça nous prouve bien que ça va avoir lieu non? » Apparemment... Quoique, je me demande toujours si y a pas genre de la magie noire là-dessous! « Mais je ne comprends pas... Je ne t'aime pas. Je ne t'apprécie même pas un minimum. Même si je me retiens, et que tu as raison ça tient de l'exploit, j'ai envie de te foutre mon point dans la figure. » Ahaha qui a raison? MOI! En même temps c'est d'une telle évidence, on a toujours été comme ça, pourquoi ça changerait aujourd'hui? D'ailleurs pourquoi il ne me foutait pas son poing dans la gueule finalement? « Je ne suis même pas gay. Tu as beau être persuadé d'être irrésistible je me vois mal virer de bord pour toi. Rien que l'idée d'être dans un lit avec toi me donne envie de vomir. » Je ne pu m'empêcher un petit rire sarcastique sous ses mots, ne me tente pas Potter, rien que pour ça, pour te prouver que tu as tord, je pourrais essayer! Hein?! Qu'est-ce que je raconte là?! Foutre Potty dans mon pieu? Grand Merlin ces gosses sont en train de chambouler ma tête... Je viens de me dire que je pourrais foutre Potter dans mon lit... Je suis fini, mort, capout! Je...

« Je... je ne sais même rien de toi. Enfin si je sais quoi dire pour te faire souffrir, je sais où te frapper si je veux te faire le plus mal mais... je ne sais rien de toi. Je ne sais pas ce que tu aimes, ce qui te fait rire, si c'est possible de t'arracher autre chose qu'un rire sarcastique. Je ne sais pas quelle est ta couleur préférée, même si je suis prêt à parier que c'est le vert. Je ne connais pas la date de ton anniversaire. Je ne connais pas ton dessert préféré. Je... je ne savais pas que tu étais capable de chanter et de jouer de la guitare aussi bien... » Pour le coup j'en restais quelque peu bouche bée. Ainsi donc Saint Potter me connaissait si mal, mis à part ma couleur préférée? Il ne savait rien de moi?! Comment peut-on ne rien savoir de son ennemi?! C'est là une certaine faille assez importante si vous voulez mon avis... Suis-je donc le seul à me dire qu'il vaut mieux connaître ses amis mais encore mieux ses ennemis? Le seul qui prends le temps d'observer ceux-ci, surtout Potiche, afin de savoir là où faire mal précisément? En tout les cas Potter détourna les yeux, ce qui est bien rare avec lui, il semblait regretter les mots qu'il venait de dire. J'haussais les épaules un instant.

« Hé bien Potter, décidément t'es pas très familier avec le proverbe qui dit de bien connaître ses amis mais encore mieux ses ennemis... » je laissais ma phrase en suspend, il tourna la tête vers moi, il semblait interrogatif du regard, je levais les yeux au ciel alors avant de lui répondre « Je pensais qu'entre ennemis on devait tout savoir non ? Comme par exemple... » je me tût un instant pour réfléchir sur lui « Tu sembles avoir un certain goût pour la tarte à la mélasse » nouvelle pause afin de rassembler mes idées « ah oui ce truc absolument dégueulasse que de mettre de la confiture dans tes yaourts... franchement Potter ?! » dis-je quelque peu indigné « Ou encore que tu as la sale manie de te lécher les lèvres avec une certaine déléctaction profonde quand tu met de la chantilly sur ta tarte avant de finalement la manger... Dis-moi c'est donc si jouissif que ça ? » continuais-je un peu moqueur « Oh remarque de la chantilly... ça peut être comparé à autre chose hein! » Oui là je l'emmerdais j'avoue, j'avais envie de lui mettre des sales idées en tête.

J'étais satisfait de mon petit effet car pendant quelques secondes Potter semblait rester sur le cul vis à vis de mes révélations, peut-être aussi sur ma dernière suggestion? J'en profitais donc pour continuer avant qu'il ne le fasse et de manière tout aussi légère « Franchement Potter, si je te parle de ta belette d'amouuuuuUuuuUr » dis-je avec ironie, « C'est simplement pour te faire chier, j'en ai rien à foutre d'elle et concernant le nian nian, t'as franchement encore une fois rien compris! » je pris le temps de sortir une nouvelle cigarette, je ne les enchaînaient pas moi au moins « Ce que je veux dire par nian nian n'est pas le fait d'amour, romantisme et j'en passe, non ce que je veux dire par-là c'est qu'ELLE est nian nian déjà à la base! Potter franchement?! Cette fille pourrait te lécher les pieds qu'elle le ferait si tu le lui demande... ou tiens! Mieux encore! Ce jeter dans le lac! Elle a un caractère certes, mais quand ça te concerne... Ca donne sérieusement envie d'aller la fracasser contre un mur. C'est... une groupie! Oui c'est le mot, simplement plus subtile que les autres greluches! Non... C'est pas ce qu'il te faut... le nian nian n'est clairement pas ton truc.... »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oh it's "Harry J. Potter"

8ème année, présent.
8ème année, présent.


Parchemins : 548
Date de naissance : 17/12/1988
Date d'inscription : 14/12/2011

Feuille de personnage
Relations:
Disponibilité rp:
Points:
1/705  (1/705)

MessageSujet: Re: Faut qu'on parle... [Pv : Draco ]   Mer 6 Mar - 12:19

Putain mais comment il avait pu dire à Malfoy qu'il appréciait sa façon de chanter et de jouer. Ca y est il était foutu maintenant il allait l'emmerder encore plus que d'habitude avec ça. Il tira sur sa clope comme un affamé pour tentant de se calmer. Non finalement il n'allait pas se calmer il allait juste s'enfuir loin très très loin et oublier cette idée de merde qu'il avait eu de vouloir parler avec Malfoy. Il était et resterait un connard arrogant avec qui il était impossible de parler. Les gosses avaient tort, ce futur n'allait pas se produire pas à moins que Malfoy ne change et ça ce n'était pas gagné. Il ferait mieux d'essayer de se faire pardonner de Ginny tant qu'il était au lieu d'essayer de comprendre quelque chose à ce fichu serpentard.

« Hé bien Potter, décidément t'es pas très familier avec le proverbe qui dit de bien connaître ses amis mais encore mieux ses ennemis...

Voilà qu'est-ce qu'il disait, impossible de parler avec Malfoy.

« Je pensais qu'entre ennemis on devait tout savoir non ? Comme par exemple... »

Comme par exemple quoi? Il commençait à avoir vraiment peur de ce qu'allait être la suite de sa phrase.

« Tu sembles avoir un certain goût pour la tarte à la mélasse. Ah oui ce truc absolument dégueulasse que de mettre de la confiture dans tes yaourts... franchement Potter ?! Ou encore que tu as la sale manie de te lécher les lèvres avec une certaine déléctaction profonde quand tu met de la chantilly sur ta tarte avant de finalement la manger... Dis-moi c'est donc si jouissif que ça ? Oh remarque de la chantilly... ça peut être comparé à autre chose hein! »

Il resta quelques secondes à fixer Malfoy avec une pause digne d'un poisson rouge. Putain mais d'où il sortait tout ça!! Il n'était même pas sûr que Ron aurait été capable de lui citer la moitié des trucs qu'avaient sorti Malfoy. Bon pour le coup du yaourt si, il avait même essayé et il s'était rendu à l'évidence que c'était très bon d'abord. Il était tellement sous le choc que Malfoy l'ait... espionné voilà c'était ça espionné qu'il ne releva même pas sa remarque de merde sur la chantilly.

« Franchement Potter, si je te parle de ta belette d'amouuuuuUuuuUr. C'est simplement pour te faire chier, j'en ai rien à foutre d'elle et concernant le nian nian, t'as franchement encore une fois rien compris! »

Aux yeux de Malfoy tout et n'importe quoi devait lui paraitre nian nian donc non effectivement il ne comprenait pas ce mec et il avait de moins en moins envie de le comprendre. Non mais franchement c'était un malade, il s'éclatait à l'espionner quand il mangeait. Là c'était clair plus jamais il ne mangerait dans le champ de vision de Malfoy.

« Ce que je veux dire par nian nian n'est pas le fait d'amour, romantisme et j'en passe, non ce que je veux dire par-là c'est qu'ELLE est nian nian déjà à la base! Potter franchement?! Cette fille pourrait te lécher les pieds qu'elle le ferait si tu le lui demande... ou tiens! Mieux encore! Ce jeter dans le lac! Elle a un caractère certes, mais quand ça te concerne... Ca donne sérieusement envie d'aller la fracasser contre un mur. C'est... une groupie! Oui c'est le mot, simplement plus subtile que les autres greluches! Non... C'est pas ce qu'il te faut... le nian nian n'est clairement pas ton truc.... »

Il éclata de rire en entendant sa dernière remarque. Bon il devait reconnaitre que Ginny avait bien été comme ça à un moment donné mais elle avait muri et sur les conseils d'Hermione elle avait réussi à lui montrer qu'elle n'était pas une groupie mais une personne à la forte personnalité sur qui il pouvait compter. Mais bon ça il ne le dirait pas à Malfoy. Autant tenter de parler avec un scrout à pétard que d'essayer de discuter d'amour et de sentiments autre que le mépris avec Malfoy.

- Parce que toi peut être tu sais ce qui est bon pour moi Malfoy?

Il rigola un peu plus avant de se calmer et de continuer.

- Ce n'est pas parce que tu sais ce que j'aime manger que tu me connais ou que tu sais ce qui est bon pour moi. Et franchement Malfoy va te faire soigner et arrête de m'espionner en permanence. C'est franchement effrayant même pour un gars comme toi.

Franchement là il était traumatisé à vie, il n'arriverait plus jamais à manger de tarte à la mélasse trop près de Malfoy.

- Je connais mes ennemis je te signale, enfin mon plus grand ennemi et désolé si je froisse ta susceptibilité mais ce n'est pas toi, Voldemort te vole ce titre et de loin. Lui j'ai appris à le connaitre. Je sais qui étaient ses parents, où il est né, où il a grandi. Je sais comment il en était arrivé à devenir le monstre qu'il était. Je pense que je le connais même mieux que certains de ses plus fidèles mangemorts.

Il se tut quelques secondes essayant de chasser de son esprit des souvenirs trop gênant.

- Mais ce n'était pas de certaines de mes habitudes que je parlais quand je disais qu'on ne se connait pas. Ok tu sais que j'aime mettre de la confiture dans mon yaourt, et franchement tu devrais essayer c'est très bon, mais sais tu comment j'ai passé mon enfance mis à part que c'était chez mon oncle et ma tante moldus? Sais tu ce que j'entends chaque fois qu'un détraqueur approche? Non tu sais juste que ça me fait m'évanouir. Sais tu ce que je vois quand je regarde dans le miroir du Riséd? Ce n'est certainement pas un avenir où je t'épouses. Sais tu ce que j'ai ressenti la première fois que je suis arrivé à Poudlard? Merde est-ce que tu sais seulement que le jour où s'est rencontré sur le chemin de traverse cela faisait tout juste quelques heures que je savais que j'étais un sorcier, que tu étais à part Hagrid le seul sorcier à qui j'avais vraiment parler et qu'en quelques secondes tu as critiqué la personne qui venait de m'arracher à mon enfer? Non tu ne sais pas tout ça. De même que je ne sais pas ce que ça fait de grandir dans une famille de sang pur, je ne sais rien de ton enfance, de ce qui te fait rire, de ce qui te fait peur.

Il tira une nouvelle bouffée sur sa cigarette avant de conclure.

- Mais je pense que ça ne sert à rien de discuter avec toi finalement. J'ai cru que tu étais peut être assez intelligent pour discuter tranquillement, surtout après t'avoir entendu jouer. Mais je me dis que finalement t'es juste le petit con arrogant qui crois tout savoir à commencer par qui je suis et ce qui est bon pour moi.

_________________


Âme sensible ne pas cliquer :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Oh it's "Contenu sponsorisé"





MessageSujet: Re: Faut qu'on parle... [Pv : Draco ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Faut qu'on parle... [Pv : Draco ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Es-tu une illusion ? Si ce n’est pas le cas il faut qu’on parle ! [PV Shaynar] [TERMINE]
» Je crois qu'il faut qu'on parle... [P.V. Janma]
» Hanna et Jason: il faut qu'on parle
» Il faut qu’on parle[...] ||Kaitlin & Harley||
» Il faut qu'on parle [Magie Noire]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DAMN IT HOGWARTS ::  :: 
Septième étage
 :: 
Tour d'Astronomie
-